produits beauté cosmétiques disparus terminés mai 2018 disparitions

C’est parti pour le billet chronique des disparitions de cosmétiques du mois écoulé ! Je ne vais pas me répéter. Non. Je ne vais pas redire que je déménage à l’automne et que j’ai la pression pour zigouiller un max de produits avant de commencer les cartons. Non non.

Je vais simplement continuer sur ma lancée pendant les mois qui viennent. Et mettre du coeur à l’ouvrage pour terminer davantage de produits. Alors même si j’ai été moins bonne beauty-killeuse en mai qu’en mars et avril , j’ai quand même la fierté d’avoir zigouillé une vingtaine de produits, gros ou petits. On en fait le tour ? C’est partiii !

( vous remarquerez mes belles rimes. Merci bisous ).

 

produits beauté cosmétiques disparus terminés mai 2018 disparitions

Les disparitions de produits en Mai

Comme d’habitude, ce billet est magique : il suffit de cliquer sur le nom du produit pour accéder à sa review complète ( si elle existe ) !

produits beauté cosmétiques disparus terminés mai 2018 disparitions

Du côté hygiène & santé, on est restés sur la base…ou presque :

  • En effet, je ne suis plus consommatrice de déos du commerce depuis belle lurette ( depuis mon déo miracle en fait ). Et pourtant j’ai tenu à tester ce déodorant Sensitive Confort de MIXA qui était inclus dans une édition de MylittleBox.  Un anti-transpirant 48h + un gaz propulseur = tout ce que je déteste. Alors en soi ce n’est pas un produit qui m’a refilé des boutons, mais vu comme il puait le chimique et me faisait éternuer à CHAQUE utilisation, je préfère vous le déconseiller formellement. Vouala.
  • Encore une boîte de boules Quiès en mousse. J’en consomme pas mal, vu que dès que j’ai du mal à les aplatir et les rouler à la main sous les aisselles, je change de paire. De boules. Quiès, les boules. Bref, vous aurez compris qu’il est presque devenu impossible pour moi de m’en passer.
  • Du papier toilette imbibé LOTUS. C’était un échantillon que j’ai reçu par courrier ( ? ) et sincèrement ma première réaction en découvrant cette « innovation » fut : ouate zeu phoque les gars ??!!  Comme si on balançait pas déjà assez de merdes dans nos eaux domestiques, il faut qu’on en rajoute avec un produit qui nous demande  » êtes-vous sûr d’être parfaitement propre? » . Ben OUAIS, avec mon PQ classique, je suis sûre. Parce que ça fait 33 ans que je m’essuie la minette, et que jusqu’à présent, personne ne s’est jamais plaint. J’ai bien flingué quelques culottes mais c’était pas par défaut de PQ. Alors si j’ai terminé ce produit inutile, c’est parce que je m’en suis servie pour…nettoyer la cuvette. Donc ne me demandez pas s’il est efficace pour nettoyer un frifri à la perfection, sincèrement j’en sais rien et j’en ai surtout rien à secouer ( on sent bien que cette « innovation » m’énerve un peu là ? )
  • Tandis que Lalutine m’aidait à terminer sa boîte de bâtonnets sécurité pour bébé de la marque AUCHAN, Musclor et moi n’étions pas en reste puisque nous achevions également une boîte de cotons-tige classiques INELL. Tous deux font parfaitement bien le job ( et pas la peine de nous imbiber ça, ok les gars ?? ).produits beauté cosmétiques disparus terminés mai 2018 disparitions

Du côté de l’hygiène de LaLutine, nous avons seulement zigouillé :

  • Un paquet de carrés doux AUCHAN, ceux qui me servent à lui décrotter le derrière. Et quand y’en avait plus, je suis repassée à mes petits gants lavables du kit EcoChou, et mon neurone écolo a dansé la macarena.
  • Dans la même veine, nous avons anéanti un paquet de couches-culottes LECLERC. On reparlera certainement des différents stades que nous fait subir vivons avec LaLutine dans sa grande quête vers la Propreté.
  • J’aurais pu mettre le paquet de bâtonnets sécurité sus-évoqué sur ce cliché, mais je me suis gourrée de photo.
  • En revanche j’ai ressenti le besoin de préciser que nous avons terminé son bordel à bulles. Le truc in.dis.pen.sable en cas de loupiot récalcitrant à la trempette dans le bain. Toi même, parent d’un môme haut comme trois pommes, tu sais. Celui-ci s’est achevé dans d’atroces souffrances : pas eu le temps d’aller au bout de sa destinée, LaLutine l’a renversé à moitié plein dans l’eau du bain. Et j’en ai plus en stock. #BlaséeJeSuis.

produits beauté cosmétiques disparus terminés mai 2018 disparitions

Du côté de mes ablutions corporelles à moi, je n’ai que très peu de disparitions à signaler. Il faut dire qu’avec 26 produits entamés sous ma douche ( chiffre réel )( je me suis amusée à compter tout à l’heure )(  j’ai flippé ) , j’ai de quoi varier les plaisirs.

Pendant que LaLutine s’éclate avec ses bulles, je m’éclate avec mes produis douche. Je dis adieu à mon gel douche à la pulpe de figue Bio LAINO. Je l’avais beaucoup aimé et par conséquent, trimballé partout avec moi. Idem pour la miniature de gel douche Thé vert & Bigarade L’OCCITANE que j’avais découverte dans mon Calendrier de l’Avent : elle a voyagé dans mon vanity. Par contre, elle ne m’a pas laissé de souvenir impérissable, cette petite-ci.

produits beauté cosmétiques disparus terminés mai 2018 disparitions

Du côté de l’évinçage de soins corporels, j’ai pas été super-productive non plus. Mais j’ai quand même viré 3 produits :

  • Le Vitiven Gel Jambes Légères d’ARKOPHARMA. Une relique qui était dans mon frigo depuis ma grossesse. C’est dire si elle datait ( et si j’avais les miquettes de subir une monstrueuse réaction cutanée après tant de temps, LOL ). Mais avec les grosses chaleurs qui reviennent, ce cher oedème des parties inférieures ( je parle de mes jambes ) a fait son grand come-back. Salaud, salaud. Un gel sympa mais en rien miraculeux. Je subis donc à nouveau bas et chaussettes de contention *sexy sexy*.
  • Une miniature du beurre corporel à l’huile d’argan THE BODY SHOP. Présente dans une trousse de Noël plutôt vieille, j’ai regretté de ne pas l’avoir utilisé avant tant je l’ai aimé ! Un vrai coup de coeur en beurre. Je me suis jurée de l’acheter en full-size….dès que j’aurais terminé tous mes hydratants corporels en cours ( = pas demain la veille si vous voulez mon avis ).
  • Et encore une miniature avec ce tube de crème mains à l’amande L’OCCITANE. Un indémodable. Sauf qu’elle,  je l’aime d’amour et ne m’en lasse jamais. Sa texture très légère et fondante, doublée d’une odeur d’amande gourmande et réconfortante, font de ce produit une petite pépite. Une pépite en forme de mini tube de gouache.

C’est du côté des soins pour visage que je suis le plus fière de moi. En vrai je serai vraiment satisfaite quand je parviendrai à virer environ le double de ce qu’on voit sur cette photo…Mais pour l’instant je vais déjà me féliciter d’avoir dégagé :

  • Le beurre démaquillant Sublime Camomille THE BODY SHOP. Ouais alors en fait, je ne me félicite pas du tout de sa disparition. Tout simplement parce que j’ai a.do.ré ce produit. Je vous en parlais ici, et vous pouvez compter sur moi pour le racheter les yeux fermés !
  • Une miniature du gommage sans grains PhytoPeel de DECLEOR. Un produit plutôt surprenant, à la texture crème blanc argentée qu’on laisse poser. J’ai beaucoup aimé l’utiliser mais que dire de son efficacité avec si peu de produit ? Dur dur de se faire un avis circonstancié…. En tout cas cette miniature m’a donné envie de tester la version vente !
  • En revanche c’est tout l’inverse pour la miniature d’Eau Essentielle de L’OCCITANE. J’ai poussé le vice jusqu’à la terminer, mais clairement cette eau n’est pas pour moi ! Elle m’a piqué la peau palpébrale à chaque application et me laissait une sensation de peau moite. Beurk.
  • Je vire mon oeuf à fond de teint REAL TECHNIQUES qui a bien vécu. Six mois je dirais. Je n’arrive pas à ravoir sa couleur et le bouzin part en lambeaux. Zou, poubelle !
  • A dégager la boîte cartonnée de ma serviette microfibre chouchou Wipe Out de MAGN!TONE ! Par contre hors de question de virer la serviette, je l’adoooore !
  • Le printemps aidant, j’ai débroussaillé davantage une zone que je peux laisser en jachère sans y faire gaffe : la moustache( rhooo arrête, toi aussi t’es pareille ! ) . J’ai donc terminé ma boîte de 20 bandes de cire froide Visage LAURENCE DUMONT. Pour un petit prix, elles font parfaitement bien le job. ( En revanche, comme pour ses concurrents – et je vous en causais ici – pourquoi mais pourquoi n’inclure que 4 lingettes nettoyantes pour 20 bandes de cire ?? Du coup je me suis terminée à l’huile d’olive sur mes cotons lavables. Na. Et ça marche tout aussi bien, en fait. Et c’est plus écolo ! )
  • Je termine ma crème Hydratante Apaisante FLORAME. Ma grande chouchoute qui m’a suivie tout le printemps ♥. Ma peau sensible, mixte et relou l’a surkiffée.

produits beauté cosmétiques disparus terminés mai 2018 disparitions

Enfin, du côté des capillaires, j’ai réussi à virer quelques produits pour le second mois consécutif !

  • Un échantillon d’après-shampooing Démêlant CATTIER. Un produit que je note dans un coin de ma caboche car moi et mes sacs de noeuds avons beaucoup aimé cette dose d’essai.
  • Le bain nourrissant aux fleurs d’Amandier SOURCE DE PROVENCEEn bonne cruche que je suis, j’avais d’abord pensé qu’il s’agissait d’un produit pour le bain. Voilà pourquoi je ne vous en avais pas parlé dans cet article.Mais en lisant en-dessous, j’ai découvert que c’était en réalité un soin pour cheveux secs à très secs. Dès que j’ai lu cette ligne, je me suis jetée dessus. Personnellement il n’a pas réparé mes cheveux fragilisés par trop de colorations. Mais j’ai adoré son format, son odeur, sa facilité d’application et de rinçage. Et il dure des lustres !
  • Le shampooing au vinaigre de romarin CATTIERJe vous en parlais . Super pour les racines grasses et parfait pour la brillance ! En revanche j’ai noté que le vinaigre et les shampoos formulés au vinaigre ont la fâcheuse tendance à accélérer la disparition des colorations capillaires…A savoir quand vous avez la chance de vivre le combo cheveux gras ET colorés.

produits beauté cosmétiques disparus terminés mai 2018 disparitions

Et voilàààà !

Pour être honnête, je ne suis pas certaine que mon ratio produits terminés/produits reçus soit positif ce mois-ci. Oui oui… Malgré tous ces produits terminés ! Car ma boîte à lettres a tourné à plein régime en mai. Mais promis, comme d’habitude je vous montre ça dans mon prochain billet.

Et puis j’ai aussi fait le tri dans l’armoire à pharmacie : c’est FOU le nombre de médicaments qu’on n’utilise pas. J’attends qu’enfin la Sécu se bouge le fion pour autoriser la distribution et la vente ( avec ou sans ordonnance ) de médicaments au détail. Que d’économies, que d’écologie avec cette mesure !! Il serait temps, non ?

Pour en revenir à ma salle de bains, il serait tout de même judicieux que je vous présente enfin la rénovation de ma salle de bains…avant qu’on vende l’appartement j’veux dire. Parce que mine de rien, ça commence à faire quelques paires de semaines que je vous balance des teasings sans que je publie mon article. #BlogueuseàLaBourre

 

 

Et vous, avez-vous terminé beaucoup de produits en Mai ?

EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

LalutotaleBeauté2018,à oublier,à racheter,avis,beauté,best of,cosmétiques,cosméto,critique,disparitions,disparus,été,flop,liste,mai,printemps,produits,review,revue,RIP,terminés
C'est parti pour le billet chronique des disparitions de cosmétiques du mois écoulé ! Je ne vais pas me répéter. Non. Je ne vais pas redire que je déménage à l'automne et que j'ai la pression pour zigouiller un max de produits avant de commencer les cartons. Non non. Je...
Dis, on partage ?
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    14
    Shares
  •  
    14
    Shares
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •