( Stérilet au cuivre ) L’heure du retrait !

( Stérilet au cuivre ) L’heure du retrait !

stérilet cuivre DIU retrait douleur

L’un des articles les plus consultés du blog concerne ma méthode de contraception actuelle : le stérilet au cuivre.

Adapté aux nullipares ( = femmes n’ayant jamais eu d’enfants ) aussi bien qu’aux multipares, je lui ai personnellement trouvé toutes les qualités que je recherchais pour une assurance anti-bébés super-efficace. Pour éviter de me répéter, je vous conseille de lire mes impressions sur le stérilet sur ce fameux famous article que vous pouvez retrouver ICI.

Je le portais donc depuis Avril 2012, mon petit stérilet. Je n’ai pas eu d’effets secondaires, des règles régulières et d’abondance normale ( cet article va être très glam’, tu t’en doutes ). Même mes maux de ventre pré-menstruels ont disparu !

 

Avant d’attaquer mon récit concernant son retrait, je tenais à faire une « petite » parenthèse : Je sais qu’il existe encore, au 21ème siècle, des gynécologues qui refusent d’insérer des stérilets au cuivre aux femmes nullipares et vous avez été très nombreuses à me contacter par email pour obtenir les coordonnées de ma gynécologue. Par déontologie, je refuse de conseiller des médecins, au même titre que des médicaments. Un seul coup de fil au praticien vous suffit pour savoir s’il acceptera de vous poser ce stérilet. Sachez pour info qu’en Allemagne, le stérilet au cuivre est la contraception n°1 pour les jeunes femmes nullipares. Pourquoi n’est-il pas plus recommandé en France ? Je commence à croire que ça ne rapporte pas assez d’argent à l’industrie pharmaceutique…

Voilà, la parenthèse de râleuse est fermée ^^

Pourquoi ai-je décidé de le retirer ?

Vous pourriez vous poser la question, puisque je ne lui ai trouvé que des qualités pendant 2 ans et demi ! Eh bien tout simplement car Musclor et moi avons des projets, hiiiiii 🙂 Evidemment, c’est pas avec mon stérilet dans le bide que le miracle aurait pu se produire alors voilà : même si une visite chez le gynécologue est toujours une torture psychologique pour moi ( je tape systématiquement une petite insomnie la veille de la visite ), elle était indispensable pour m’enlever ce petit bout de plastique !

Musclor a bien proposé d’essayer de le retirer avec les dents (lol) mais c’était peine perdue : à cause de son gros engin, j’ai dû faire re-couper 3 fois les fils du stérilet. Lors de ma dernière visite, ma gygy m’a même dit qu’elle ne pouvait plus couper plus court car on arrivait dans le col de l’utérus…Et pourtant, ça pique toujours le kiki de Musclor !

le retrait du stérilet

 

Le déroulement des faits

 

Musclor et moi en avons parlé longuement avant de prendre une décision et la conclusion du weekend dernier fut : OUI, on retire le stérilet !

Mercredi dernier, jour de la reprise du boulot, j’appelle donc l’hôpital du coin pour prendre RDV avec un gynécologue ( histoire de recadrer un peu le contexte, je suis actuellement en déplacement professionnel jusqu’à fin août en Provence ). Je m’attendais à obtenir une date pour le mois d’août, mais à ma grande surprise, la secrétaire m’annonce qu’une place est disponible pour… l’après-midi même !

La secrétaire me demande si j’ai mes règles. Ben non.

Elle me demande si c’est pour bientôt. Euh honnêtement je n’ai pas mes cycles gravés dans la caboche.

Elle m’informe que ce n’est pas une obligation d’avoir ses règles pour un retrait. Je lui avoue alors avoir sérieusement morflé lors de la pose du stérilet, qui s’était déroulé en-dehors de mes ragnagnas. Elle me rassure en me disant que lors du retrait, j’aurais même pas le temps de souffrir.

Je ne peux pas reculer. Je vais passer pour une lavette sinon. Et au moins, je me cogne pas ma traditionnelle insomnie post-consultation. J’accepte après une brève hésitation et file donc à l’hôpital dès la sortie du boulot.

Si vous avez lu mon article sur le stérilet, vous savez que la pose fut un véritable cauchemar. J’ai cru que j’allais y rester. Là. Les pattes en l’air. Chez ma gynéco. Et j’ai béni mon idée de venir consulter chez un gynéco hospitalier plutôt qu’un gynéco de ville : au moins, si t’as un problème, tout est sur place !

Autant dire que j’avais gravement les miquettes pour le retrait. Dire que j’avais une appréhension est bien loin de la vérité : J’AVAIS LES CHOCOTTES GRAVE que ça se passe mal ( voire + mal ) que la pose, avec un gynéco que je ne connais pas de surcroît…

Après 30 minutes d’attente au milieu d’une dizaine de femmes à gros bidon sous une chaleur éreintante, l’interne de la gynécologue vient me chercher. Bon c’est une femme et j’ai toujours des appréhensions avec les gynécologues féminines. Mais je ne vais pas faire ma difficile.

Autour du bureau, l’interne me pose alors des questions sur mes précédentes contraceptions, et surtout pourquoi je veux retirer mon DIU ( =dispositif intra-utérin ) aujourd’hui. Je lui réponds que j’en suis très contente mais qu’à l’aube de mes 30 ans, je souhaite enfin devenir maman. Je l’informe que les fils ont déjà été coupés 3 fois et qu’ils risquent donc d’être très trèèèès courts et difficiles à attraper. Et qu’en plus j’ai pas mes règles. Bref, la misère. Elle tente de me rassurer puis arrive alors la gynécologue. Elle me demande si ça me dérange que l’interne retire le DIU, je lui réponds que pas du tout, du moment que ça fait pas mal ^^ Elle me rétorque que je n’aurais même pas le temps de réaliser ce qui m’arrive.

Je suis sceptique.

Les deux pattes en l’air, je tente de me raisonner une dernière fois.

L’interne passe alors sa tête entre mes jambes, la lampe braquée sur minette. L’insertion du spéculum sera parfaitement indolore, alors que je suis stressée comme pas possible. Elle regarde, farfouille un peu puis après une bonne minute, elle annonce que « Non, elle ne le voit pas ».

Gloups.

Je suis sur le point de chialer. Comment va-t-on faire pour le récupérer ? Hein hein hein ??

La gynécologue prend alors la place de l’interne ( entre mes jambes si vous avez bien suivi ) et fouille à nouveau pendant que je fais des prières à Sainte-Foufoune pour qu’on parvienne à voir l’un des fils. Tout à coup, elle clame « ayééééé, je vois un petit point bleu ! Il est là ! Viens voir Germaine !  » ( bon en vrai, l’interne ne s’appelait pas Germaine – du moins j’espère pour elle – mais j’avais pas la tête aux détails à ce moment-là ).

 

La pince à retrait de stérilet . GASP.
La pince à retrait. GASP.

Maintenant que le filou est repéré, il va falloir retirer l’engin.

La panique s’empare de moi.

En effet, lors de l’insertion, le stérilet a une forme de I ce qui le rend, en théorie, facile à insérer. Mais maintenant il a une forme de T. Comment les bras du T vont-ils pouvoir sortir nom de dieu ? Et sans me faire mal ? Obligé je vais douiller…

La gynéco me dit qu’elle va compter jusqu’à 3, et à 3 je dois tousser. Elle s’empare d’un outil que je ne vois pas ( et heureusement, quand je vois la taille du bidule en photo ci-dessus…. ) mais que dans ma tête, j’assimile à une sorte de grosse pince à épiler.

Le compte commence :

1…. ( mon dieu je sais pas si tu existes mais je veux pas mourir là, steuplé ).

2….( promis je serai sage pour le restant de ma vie. Steuplé.)

3. TEEEEEEEEEEEEEEEEEEEUH ! ( grosse toux feinte ).

Alors la voilà, la grande question que vous vous posez toutes :

Est-ce que ça fait mal ?

 

Honnêtement et je n’ai pas l’habitude de mentir : c’est pas un bon moment et oui, ça fait mal.

MAIS la douleur dure une demie-seconde seulement !

Cette douleur est très semblable à celle que j’avais ressentie lors de l’insertion mais elle est tellement fugace que t’as même pas le temps de crier d’ esquisser une grimace !

Toutes mes appréhensions se sont envolées après cette demie-seconde. Certes ce n’est pas indolore mais punaise, contrairement à la pose, il n’y a pas eu besoin de tout triturer pendant des plombes et ça c’est le panard.

Pour toutes celles qui craignent le moment du retrait, et surtout celles pour qui, comme moi, la pose du stérilet s’est mal passée : je tiens VRAIMENT à vous rassurer, le retrait c’est du pipi de chat ! J’ai failli bizouiller la gynéco tellement j’étais contente !

 

Et après le retrait ?

 

Naturellement, j’avais prévenu au boulot que je me rendais à l’hôpital et que même s’il s’agissait d’un truc bénin, il était possible que je ne vienne pas travailler le lendemain. Ou alors je viendrais mais avec une démarche de pingouin.

Contrairement à ce que je pensais, je n’ai pas eu de contractions de l’utérus après le retrait. Rien. Nada. Que dalle. Aucun mal de ventre, pas de vertiges. Vraiment rien je vous dis. Je me sentais bien, libérée du stérilet et libérée de l’angoisse du retrait !

Le lendemain néanmoins, j’ai….euh comment dire….sali ma culotte ^^ J’ai cru que j’avais mes règles qui se déclenchaient à cause du retrait du stérilet, j’ai donc couru m’acheter des couches à la sortie du travail. Mais le surlendemain, il n’y avait plus rien. Conclusion :  il s’agissait simplement de petits saignements qui ont duré une journée ! J’ai donc pu me rafraîchir dans la piscine les jours qui ont suivi, hehehe.

le retrait du stérilet

 

CONCLUSION

Comme je vous l’avais dit ICI, j’ai vraiment trouvé MON moyen de contraception idéal ! Le truc vraiment gégé, c’est qu’on peut tomber enceinte immédiatement après le retrait d’un stérilet au cuivre vu qu’il ne contient pas d’hormones ( et ne dérègle donc pas le cycle naturel ).

Après une pose archi-douloureuse il y a deux ans et demi, j’avais la frousse de me le faire retirer. Au final, cette angoisse s’est totalement évaporée après une demie-seconde de douleur. Et pourtant je n’avais pas mes règles donc mon col de femme nullipare était complètement fermé. Cet article a donc pour but de vous informer sur plusieurs points :

  • Le retrait peut se faire pendant les règles, ou pas du tout. La douleur est vive mais très fugace.
  • Avec un DIU au cuivre, vous pouvez tomber enceinte dans les jours qui viennent !

Mais je tenais aussi à vous rassurer : si votre pose s’est mal passée, comme la mienne, ça ne signifie pas que vous allez morfler lors du retrait, youpi !

Comme d’habitude, si vous avez des questions ou voudriez que je complète cet article, n’hésitez pas à me le dire en commentaires 🙂

PS : Rencontre-t-on des difficultés à tomber enceinte après le retrait d’un DIU ? Mon expérience juste ICI.

PS2 : Comment s’est déroulée la pose de mon DIU après l’accouchement ? Mon histoire juste là.

 




Dis, on partage ?

194 Commentaires

  • LaLu
    2 décembre 2022 11 h 17 min

    Hello Lisa !
    Oh je suis ravie que cela se soit bien passé pour toi <3 et je suis contente que mon article ait pu t'aider, même un tout petit peu, à moins appréhender ce moment du retrait !
    Le fait que ce soit complètement indolore (peut-être grâce à l'Antadys?) c'est la cerise sur le gâteau 🙂

  • Lisa
    4 octobre 2022 18 h 03 min

    Merci, vraiment, merci pour ton article…
    Pareil, pour mon stérilet cuivre la pose a été atroce, malaises et contractions terribles pendant 1 semaine…
    Je l’ai mal toléré, mais l’ai gardé 3 ans car pas d’autres solutions (allergie vener aux hormones des pilules…)
    Aujourd’hui après 2 mois de saignements non stop hémorragiques, j’ai accepté de le retirer… J’étais paniqué, en crise d’angoisse et pleurs… Ton article m’a aidé à passer le pas et a aller à mon rdv…
    Ça y est, il est retiré, ça a mis quelques secondes, j’ai absolument rien senti quand elle m’a dit de tousser pour le retirer…
    J’avais pris un antadys 45 min avant, je sais pas si ça à aidé, mais j’ai rien senti du tout ! :⁠-⁠)

  • Lalutotale
    8 mai 2022 19 h 53 min

    Bonsoir Eva et merci pour ton partage d’expérience qui rejoint la mienne 😉

  • Eva
    31 mars 2022 15 h 42 min

    Bonjour,
    Je souhaite faire pars de mon expérience, j’ai fais retirer mon stérilet aujourd’hui, j’avais tellement peur j’en trembler..Lors de la pose j’ai souffert comme pas possible j’étais terrifiée à l’idée de l’enlever
    Je me suis installer ma gynéco ma demander de tousser très fort et hop retirer, je suis même pas rester 10 min dans le cabinet. Aucune douleurs rien je suis rester bête j’en ai pleurer de joie
    Courage à toute les filles ça se passera bien!

  • Lalutotale
    1 mars 2021 9 h 52 min

    Coucou Clothide,
    Je vois ton commentaire un peu tard et je m’en excuse 🙁 J’espère que tu as de bonnes nouvelles à nous donner ?

  • Clothilde
    31 janvier 2021 0 h 07 min

    Bonsoir les filles,
    J’ai deux filles 5 et 4 ans
    Et il y a trois jours je me suis fait enlever mon stérilet en cuivre. Et bien je suis désolée mais j’ai énormément souffert sur le moment, la gynéco a tiré vite fait, mais ça a créé en moi un je ne sais quoi et j’ai pleuré toute l’après midi et déprimé le lendemain ( d’ailleurs Mr Pedro ne comprends pas a mon désespoir prise de tête) je devais me faire poser un stérilet au hormones mais du coup impossible… donc j’ai re rendez vous dans une semaine l’angoisse total.
    Pourquoi pas en cuivre car trop de règles abondantes et presque pdt 15jours. A savoir que je n’avais pas mes règles et que la gynéco m’avait fait un frottis juste avant. J’ai la trouille du retourner…….

  • Lalutotale
    4 janvier 2021 9 h 59 min

    Hello ! Après son retrait bien sûr 😉

  • thuthu
    4 janvier 2021 8 h 57 min

    Lalu , que veux tu dire par  » Avec un DIU au cuivre, vous pouvez tomber enceinte dans les jours qui viennent !  » pendant que tu le porte ou après le retrait ?

  • Lalutotale
    4 juillet 2020 21 h 33 min

    Coucou Zaza !
    Rhoooo super, je suis ravie de t’avoir faite rigoler et surtout que le rire soit une thérapie efficace contre la douleur de l’insertion du DIU 😉
    Je souhaite longue vie à ton stérilet, bisous bisous !

  • Zaza
    3 juillet 2020 22 h 40 min

    Bonjour Bonjour !
    Je me suis faite poser mon stérilet en cuivre aujourd’hui et après pratiquement 2 heures de souffrances atroce, je m’inquiète et finalement je tombe sur ton site. Tu m’as tellement fait rire et rassurée que mes douleurs on disparues (bon j’avoue j’ai aussi fait des exercices de respiration). Je suis vraiment contente d’être tombée sur ton histoire ! Merci beaucoup

  • Lalutotale
    18 juin 2020 10 h 40 min

    Coucou madame et merci pour ton gentil commentaire <3
    Je suis contente de t'avoir "préparée" à l'étape du retrait et encore plus contente qu'il se soit très bien passé 🙂
    Quand tu parles du même parcours pour la première grossesse,tu en es à quel stade ?

  • Moute
    16 juin 2020 10 h 03 min

    Coucou Lalu,
    Tellement merci et cœur cœur love pour cet article !
    J’ai subi des violences gyneco avec ma première gyneco, et même si j’ai eu les deux meilleurs gyneco de ma vie ensuite, je suis toujours pétrifiée à l’idée d’être examinée.
    Grâce à ton article, j’ai réussi à relativiser et à me préparer mentalement au retrait de mon stérilet, et ça s’est hyper bien passé !
    (Je me suis récompensée avec des mikados du coup)
    Je vis le même parcours que toi concernant la première grossesse, et lire tes lignes me permet d’être hyper sereine sur la suite 🙂
    Merci ❤️❤️❤️

  • Lalutotale
    31 janvier 2020 14 h 43 min

    Bonjour Vanessa,
    Les vertiges peuvent être dûs à un tas d’autres raisons…Difficile d’incriminer le DIU même si cela reste possible après tout.

  • VANESSA Cravatte
    30 janvier 2020 9 h 40 min

    Bonjour les fillles moi je l enleve lundi car j ai beaucoup de vertige et jz me demande si le stérilet n est pas en cause je ne trouve pas de témoignages de personne qui on des vertiges du au stérilet en cuivre ????

  • Lalutotale
    22 janvier 2020 21 h 11 min

    Comment ça ?

  • Caillaille
    22 janvier 2020 19 h 03 min

    Bonsoir, cet articles es encore à jour?..

  • Lalutotale
    10 avril 2019 9 h 52 min

    Hello,
    A part se détendre, non, y’a pas vraiment de solution…

  • Pauline Ayrinhac
    9 avril 2019 20 h 48 min

    Coucou !!
    Jai adoré ton article, perso en ce moment le stérilet me fais archi mal. Ca fais 1 a’ que je l’ai j’ai mis 6 mous a mi faire sans manger la boite de spasfon ou advil et la grave mal. Donc je me suis décider a l’enlever. Jai rdv jeudi la a la gygy mais trop peur que ca me fasse mal comme la pose. Est ce que il existe un truc qui calme avant le rdv ou pas ??

  • Lalutotale
    3 avril 2019 14 h 41 min

    Bonjour Hélène,
    Ravie que mon article t’ait rassurée 🙂
    Bises

  • Bonutto
    2 avril 2019 11 h 16 min

    Hello! Merci pour cet article très sympa à lire ! Je viens de me faire poser le sterilet et je me demandais si le retrait était compliqué.
    J’ai ma réponse elle me va très bien. Je suid rassurée plus qu’a tester cet engin maintenant.
    Good bye

  • Lalutotale
    26 février 2019 22 h 51 min

    Coucou Fa !
    Ravie de savoir que ton expérience ressemble à la mienne 🙂 Merci pour ce commentaire qui rassurera les nombreuses lectrices qui passeront par ici !
    bises

  • Fa
    21 février 2019 20 h 53 min

    Coucou ! J’ai pas mal lu ton blog. La pose de mon stérilet ayant été assez horrible, j’appréhendais beaucoup le retrait. Et bien le retrait de ce jour… Rien, pas une douleur, quedal, même pas une piqûre de moustique !!! Voilà je sais qu’on est toutes différentes, avec des expériences différentes. Mais je tenais à faire part de ce retrait magique, surtout après la pose il ya 4 ans assez douleureuse… Bien à vous toutes 🙂

  • Lalutotale
    21 janvier 2019 18 h 58 min

    Coucou Florence !
    Je suis ravie d’être parvenue à te détendre un peu 😉 Peut-être qu’en riant, les fils sont ressortis, qui sait ?

  • Florence
    18 janvier 2019 8 h 50 min

    Bonjour, je souhaite te remercier pour cet article.
    J’ai récemment eu de gros soucis avec mon stérilet dont les fils avaient disparus, c’était l’angoisse totale.
    Lorsque j’ai lu ton article, j’ai tellement ri que j’en pleurais ! Tu m’as fait beaucoup de bien car rien de mieux que de trouver un tel témoignage quand on est dans le stress.
    Alors merci à toi et saint Doudoune

  • Lalutotale
    13 octobre 2018 21 h 02 min

    aaaaaaah mais enroulé autour de QUOI ?? Ca me fait flipper ton histoire, même si je pense que le cas doit être rarissime…Voilà aussi pourquoi je préfère avoir une gynécologue qui exerce à l’hôpital, et pas une gynéco de ville : elle a tout sous la main pour ce genre de « pépin ».

  • Celia
    27 septembre 2018 22 h 36 min

    Très heureuse de lire que tu n’as pas trop souffert !
    Je vais partager ma petite histoire aussi… apres 2 années de stérilet aux hormones je décide d’en changer pour un stérilet au cuivre. Rdv chez mon gynécologue , jusqu’à la je suis en terre connue. Vagin ouvert sous l’oeil De l’expert… il y a un ´petit’ soucis : les fils se sont enroulés autour de quelque chose (pour être honnête j’ai arrêté d’écouter après le mot ´entortillé autour’ …. une galère incroyable pour ce praticien de longue date et un supplice pour moi ! Tellement mal qu’il a du m’anestesier Une fois… puis deux parce que la 1e n’avait pas marché!!! Petit vagin en pleine lutte et mon petit cœur crispé en pleine solitude … c’était AFFREUX !
    Mardi prochain je dois me faire retirer le stérilet au cuivre … j’ai peur 🙁

    Je crois qu’avoir fait coupé tes fils étaient une très bonne chose ! Merci mr musclor 😉

    Courage à toutes. !!!

  • Lalutotale
    25 août 2018 11 h 14 min

    Coucou,
    Je suis navrée de lire que le DIU au cuivre n’ait pas convenu pour toi. Mais comme nous sommes toutes différentes face à la contraception, je ne suis guère étonnée. Si ce n’est pas indiscret, cette intolérance au cuivre s’est manifestée de quelle manière ?
    As-tu obtenu ton RDV à l’hôpital depuis ? Ce qui me semble étrange, c’est qu’en général si le gynéco ne voit pas les fils, il n’insiste pas et t’épargne des douleurs en t’envoyant directement à l’hôpital…C’est un gynéco qui te suis depuis longtemps ?

  • Menu
    19 août 2018 21 h 59 min

    Je voulais juste donner mon expérience : pose douloureuse avec des douleurs un peu toute la journée. Suite à des soucis de santé dû au stérilet au cuivre je dois me le faire enlever mais voilà le vilain et tellement remonté que les fils ont disparu du champs de vision de gygy. Du coup j’ai souffert le martyrs 20 bonnes minutes et elle a abandonné pour que je le fasse à l’hôpital sous écho pour le trouver. Résultat j’ai très très peur et le rdv approche dangereusement je viens à prier de faire une anesthésie générale. Le pire c’est que pas de projet bébé donc on repose un stérilet mais hormonal (fini pour moi le cuivre suite a une sorte d’intolérance au cuivre)

  • Lalutotale
    8 août 2018 19 h 34 min

    De rien Yasmine ! Alors comment s’est passé ton retrait ? Raconte-moi 😉

  • yasmine
    8 août 2018 13 h 27 min

    Merci beaucoup pour ton article, je suis rassurée, je pars le faire retirer sereinement 🙂

  • Lalutotale
    28 avril 2018 22 h 13 min

    Hello Chloé !
    Et finalement ton utérus l’a expulsé ou pas ??
    En fait c’est normal : à partir du moment où on a compris que le corps doit prendre le temps d’accepter un corps étranger ( stérilet, piercing, ou n’importe quel dispositif médical ), on ne s’inquiète plus du tout de la douleur dest débuts car elle est parfaitement normale. C’est même le signe que ton système immunitaire fonctionne très bien !
    Pour le retrait, tu peux vraiment être rassurée, à la fois par mon article, et par toutes les femmes en commentaires qui sont passées par là aussi 😉

  • Chloé
    24 avril 2018 12 h 11 min

    Bonjour, un grand merci pour cet article 😀 ! Je me suis fait posée un stérilet il y a maitenant 3 ans, et la pose c’est super mal passée! J’ai eu horriblemenet mal, surtout une fois le stérilet posé, car mon utérus voulait l’expulsé! J’ai cru mourire lol alors que ma sage femme m’a dit que c’était un avant goût de l’accouchement (hhmmmm youpiiiii!!!!! ). Du coup, même s’il me reste encore 2 ans avant de l’enlever, j’étais déja entrain de me dire « mon dieu, comment va se passer la dé-pose…?! ». Donc merci car tu m’as rasuré :). Bisx

  • Lalutotale
    19 février 2018 21 h 24 min

    Coucou Mélissa et merci pour ton comm’ ( comme tu vois moi aussi j’suis un peu à la bourre ^-^ )
    Je suis contente que tu me rejoignes sur cette expérience du retrait, malgré une pose…hmmm…difficile dirons-nous #euphémisme.
    Et du coup tu vas opter pour quel moyen de contraception maintenant ? A moins que tu prépares un petit frère/une petite soeur à ta puce ? 😉

  • Mélissa
    8 février 2018 21 h 55 min

    Ok donc l’article date mais voici mon petit commentaire 🙂
    Hier soir (veille du retrait), impossible de dormir. Il était 1h du matin et je suis allée « fouiller » sur le net à propos du retrait de stérilet et me voici ici, sur ce merveilleux article. J’ai lu bcp des commentaires ci dessus aussi haha 🙂
    Bref un stress total ! Revenons sur la pose il y a 5 mois seulement : une horreur, trop mal, pu jamais !!! Donc imaginez le retrait, je m’en était fait toute une montagne ! Et même si certains retours étaient + que positifs, évidemment le stress était quand même à son comble ! J’en ai pleuré auprès de mon mari tellement j’avais peur.
    Verdit du retrait du jour : moi aussi je dit « du pipi de chat » !!!!! 1/2seconde seulement et c’est fini !!!! L’insertion du spéculum était même + désagréable à vrai dire. Bref j’ai même pas eu mal quoi je n’en reviens pas.
    Je l’ai retiré (info j’ai une petite fille de 2ans1/2) car depuis la pose j’ai des douleurs mammaires, des tiraillements aux ovaires, des règles qui durent 10jours, la peau du visage grasse et de l’acné. Alors qu’avant rien de tout cela (et je n’avais pu de contraception depuis 4 ans env).
    Voilà, bon courage à celles qui vont se le faire enlever ou mettre car forcément quand c’est une situation inconnue on stress, alors KISS KISS LOVE LOVE et vive le naturel ^^

  • Lalutotale
    2 février 2018 12 h 57 min

    Bonjour,
    Oui oui, des pertes ( glaires, sang…enfin toutes les joyeusetés qu’on connaît quoi ). Je te conseille de consulter au-delà de 15 jours de pertes, par précaution 😉

  • Lalutotale
    31 janvier 2018 21 h 03 min

    Hello Mimi 😉
    Mon article visait justement à rassurer celles qui se font retirer un stérilet : quand on a morflé à la pose, ça ne signifie pas qu’on va douiller au retrait #YOUPI !
    Si tu lis les commentaires, tu verras que la plupart ont trouvé le retrait + que supportable, voire indolore 🙂
    Ouiiii n’hésite pas à revenir par ici me dire ce qu’il en a été pour toi !
    Bises

  • LOMBARDOT EMMANUELLE
    31 janvier 2018 20 h 54 min

    Bonjour avez vous eu des pertes après la pause du stérilet, j’ai posé un stérilet il y a 5 jours et j’ai des pertes gluantes j’ai peur d’avoir une infection.. Ma pose aussi j’ai eu mal comme vous 🙁

  • Mimi
    30 janvier 2018 14 h 48 min

    Bonjour,
    Alors moi je vais retirer mon stérilet cuivre la semaine pro, je flippe a mort là, je fais des recherches et je suis tombée sur ton article qui me rassure.
    Pour la pose il y a 2ans de cela, j’ai passé une salle quart d’heure. J’espère que pour le retrait ça ira plus vite et moins mal
    Je t’en dirai plus le jour venu
    Kiss

  • Lalutotale
    3 décembre 2017 2 h 50 min

    Coucou Samantha,
    Je suis ravie que mon article t’ait rassurée…Et à raison qui plus est ! Vu que toi aussi tu as trouvé le retrait tout à fait gérable côté douleur 😉
    Je te souhaite tout plein de bonheur dans vos projets désormais <3

  • samantha
    29 novembre 2017 7 h 43 min

    Bonjour,
    Avec mon cheri nous avons envie d’un second enfant , et le fait de retirer mon stérilet m’angoisser beaucoup. En tapant sur internet comment cela se dérouler, je suis tombé sur votre blog . Lire votre article m’a beaucoup rassuré et je vous en remercie.

    Lors du retrait mon gynécologue m’a mise à l’aise en rigolent avec moi . Quand je lui ai demandé si cela allé faire mal il m’a répondu avec le sourire:  » Moi J ai jamais eu mal  »

    Pendant le moment du retrait , qui j’avoue n’est pas très agréable, il me fessait rire et pensé à autre chose , puis il m’a sorti:  » bon je vais a la pêche, je ne voit pas le fil  » … À ce moment là J ai un peut paniqué, mais enfaite il a juste détourner mon attention car 2 seconde après le stérilet était retiré. bon ok j’avoue que j’ai ressenti comme un gêne désagréable mais pas trop douloureux.

    Par contre j’ai eu des doubleurs après comme si mes règles allé arrivé, et un peu de sang …
    Enfin voilà maintenant il n’y a plus cas comme on dit 🙂

    Encore merci d’avoir partager votre histoire avec nous, cela m’a beaucoup aidé et fait rire aussi

    A bientôt,
    Samantha

  • Lalutotale
    28 octobre 2017 9 h 37 min

    Coucou !
    Tu parles bien d’un stérilet au cuivre ?
    Effectivement comme je le dis dans mon billet, chaque femme est différente 😉

  • Jossi
    21 octobre 2017 19 h 04 min

    Merci pour ce témoignage ! Ça fait un an que j’ai mon stérilet mais je ne le supporte plus : anémie,vertige et fatigue… La pose du stérilet c’était très très mal passée, j’ai vomis et je suis tombée dans les pommes. Chaque femme est différente mais en tous cas ce n’est pas pour moi ! Je vais donc oublier la contraception et apprendre à connaître mon corps mes cycles de femme avec le Lady comp

  • Lalutotale
    20 octobre 2017 17 h 33 min

    Coucou Emily !
    Félicitatiooooons 🙂 Encore une preuve que la contraception « sans hormones » ne bouscule pas le cycle naturel de la femme !
    Je suis très heureuse pour toi <3 et je te souhaite une belle grossesse !

  • Emily
    19 octobre 2017 13 h 45 min

    Salut Lalutotale 🙂

    Et bien après 10 ans sous pilule et 3 ans de stérilet au cuivre (sans hormones), mon corps a semble t-il bien récupéré !

    Bébé fait doucement sa place dans mon bidou depuis déjà 4 mois !