tuto DIY couture éponges lavables 0 déchet débutant tutoriel gratuit

Un petit tuto simplissime, ça faisait longtemps non ? Ah si hein, le dernier remonte à Noël, j’vous ferais dire.

Vous savez que depuis quelques mois maintenant, j’ai à coeur de virer certaines mauvaises habitudes génératrices de déchets à la maison par des solutions plus durables, écologiques et cerise sur le gâteau : économiques.

Ca fait belle lurette que je n’achète plus du tout de coton, et je compte très bientôt réaliser des feuilles d’essuie-tout pour remplacer le sempiternel rouleau ultra-absorbant…

Mais il est un chantier qui m’obsédait depuis quelques semaines :

la fabrication de mes éponges lavables.

Me demandez pas pourquoi cet objet en particulier. Quand je fais une fixette, c’est souvent incontrôlé ( et incontrôlable hahaha ). En tout cas, n’allez pas croire que cette obsession est liée de près ou de loin à ma grande passion pour la vaisselle. #AHEUM. Peut-être parce que je voyais à quelle vitesse les éponges classiques avec leurs deux faces jaune et verte gratouillante s’usaient rapidement, pourrissaient et finissaient par présenter une odeur à la limite du soutenable. Hop poubelle. Hop déchets.

Alors que maintenant je sais coudre, que j’ai encore un stock de tissu éponge, que la toile de jute naturelle est un matériau parfait pour gratouiller, et que j’ai la possibilité de créer des éponges jolies et surtout lavables.

Alors ni une ni deux, je me suis lancée dans cette confection. Après un appel Facebook infructueux pour récupérer de la toile de jute, j’en ai finalement acheté un demi-mètre chez MONDIAL TISSUS. Pour 2,50€, je pense que je peux fabriquer des éponges pour tout le quartier.

Comme c’est vraiment ultrasimple à réaliser, je vous livre donc mon petit

Tutoriel pour coudre ses éponges zéro déchet !

Côté matériel, vous pouvez voir que c’est essentiellement de la récup et des chutes.

Fournitures par éponge

  • 1 rectangle 10×15 cm de  toile de jute naturelle. N’en trouvant nulle part, j’en ai acheté 50 cm sur MONDIAL TISSUS ( à 4,99€ le mètre, c’est pas la ruine et vous pourrez en coudre des centaines !! ).
  • 2 rectangles de 10x15cm de tissu éponge en bambou ou coton. Personnellement je le préfère bio et certifié Oeko-Tek mais il n’y a pas d’obligation ( 16,99€ le mètre sur MONDIAL TISSUS – il y’a même du turquoise ! 😍 )
  • 1 rectangle de 10x15cm de coton à motifs, unis….faîtes-vous plaisir !

( optionnel ) Pour une petite cordelette à suspendre

  • 8 cm de biais ( pour ma part du lurex doré ) ou encore mieux : un cordon ou de la corde naturelle.

 

Le tuto pas à pas

1ère étape : les découpes

La partie toujours relou mais indispensable.

Découpez vos différents rectangles de 10x15cm. Les combinaisons sont multiples selon que vous souhaitez une éponge à faces gratouillante, absorbante, toute douce ou simplement jolie ! Dans tous les cas, il vous faudra 3 rectangles par éponge à savoir :

  • 1 en jute + 1 en éponge + 1 en tissu : dans le cas où vous souhaitez une face gratouillante et une face en coton joli ( l’éponge sera calée derrière le tissu sympa ). Elle est adaptée pour faire la vaisselle ET jolie.
  • 1 en jute + 2 en éponge : dans le cas où vous voulez une face gratouillante et une face super absorbante. Elle est parfaite pour faire la vaisselle avec ces deux faces.
  • 2 en éponge + 1 en tissu : dans le cas où vous souhaitez une face nettoyante et absorbante et une face jolie. Pour ma part, je place celles-ci dans ma salle de bain. Elles ont remplacé mes lavettes absorbantes jetables que j’achetais pour nettoyer le calcaire du lavabo et de la robinetterie. Elles sont absolument parfaites pour ça ! Je me demande pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt.

 

 

Astuce : si ça vous gonfle la découpe de tous ces rectangles, n’hésitez pas à vous fabriquer un gabarit de 10x15cm en carton !

 

Voici donc toutes les pièces prêtes à être cousues :

Etape 1 bis ( optionnelle ) : la préparation du biais

Si vous souhaitez créer une petite boucle d’attache pour suspendre votre éponge, le mieux est de posséder de la corde. N’en ayant pas dans mes stocks, et le but étant aussi d’utiliser un maximum mes chutes, j’ai utilisé un morceau de biais doré ( un reste de ma chaussette de Noël ! ).

Pour cela j’ai simplement cousu ensemble les deux parties du biais afin de le fermer et le solidifier. Comme j’avais 3 attaches à réaliser, j’ai utilisé 24 cm de biais. Je l’ai plié en deux et placé quelques pinces pour le maintenir en place.

On couds ensuite à 2mm du bord.

N’oubliez pas vos points d’arrêt en début et fin de couture.

Et voilà c’est fini !

Ensuite 2 coups de ciseaux et j’avais mes trois morceaux de biais pour mes trois éponges :

 

Etape 2 : Coudre l’éponge !

Epinglez les trois morceaux de tissu ainsi positionnés :

  • Sur la table, le rectangle de toile de jute ( pas de sens, c’est pratique ! )
  • FACULTATIF : votre morceau de biais plié en deux, boucle vers l’intérieur de l’éponge. A fixer avec une épingle à l’endroit où vous le souhaitez sur le bord de votre éponge.
  • Au milieu, le tissu coton joli endroit contre la toile de jute, donc vers la table.
  • Face à vous, le rectangle de tissu éponge ( pas de sens, pratique aussi ! )

Si vous n’avez pas de coton joli mais 2 rectangles de tissu éponge, c’est encore plus fastoche : y’a pas de sens du tout ! Le sandwich est donc : toile de jute + tissu éponge + tissu éponge.

Epinglez bien tout autour, en prévoyant une ouverture de 4 ou 5 cm pour pouvoir retourner l’ouvrage !

Piquez ensuite à la machine, au point droit à 1cm du bord.

Etape 3 : Coupez les angles

Pour de beaux angles après retournement, coupez les 4 angles au ras de la couture :

Etape 4 : Rembourrage, retournement et fermeture

Par l’ouverture de 4cm, retournez votre éponge sur l’endroit. Pour bien dégager les angles, j’utilise toujours mes baguettes chinoises, hehehe ( technique déjà vue dans ce tuto )

Je me suis longtemps demandé si je devais rembourrer mes éponges pour leur donner plus de volume voire d’efficacité. J’ai d’abord songé à la ouate, mais j’avais peur que ça ne tienne pas très longtemps en machine après plusieurs lavages. Et niveau microbien, je suis pas sûre que ce soit top.

Donc pour rembourrer, vous pouvez tout à fait utiliser des chutes de tissu éponge ! Pour ma part, je n’en avais pas assez, donc j’ai préféré m’abstenir. Mes éponges sont donc plates, mais ça ne leur retire en rien leur pouvoir lavant.

En tout cas, si vous souhaitez rembourrer, c’est le moment : passez votre rembourrage par l’ouverture de 4cm.

Pour refermer l’ouverture, cousez à la main au point invisible ou comme moi, optez pour la technique de feignasse : bien reformer vos plis pour fermer proprement, fixer en aplatissant au fer, puis coudre à la machine au point droit le plus près du bord possible.

Voilà c’est fini !

 

 

J’espère que ce tuto vous a plu et surtout qu’il était compréhensible ! Voyez finalement c’est bête comme chou de fabriquer des éponges lavables. J’en ai fabriqué trois pour la vaisselle ( pour pouvoir tourner lors du lavage en machine ), et deux pour la salle de bains. D’ailleurs, je vous déconseille l’utilisation du sèche-linge avec la toile de jute, elle n’aime pas trop-trop ça 😉.

Pour l’instant elles font parfaitement le job et je regrette de ne pas y avoir pensé plus tôt ! Ca n’a l’air de rien à l’échelle de la Planète mais si tout le monde pouvait adopter ce genre de petits gestes au quotidien, je suis sûre qu’elle s’en porterait bien mieux, la-dite Planète. Ca fait un truc de moins à acheter, et plein de déchets en moins, youhouuuu !

Il me reste pas mal de tissu éponge, aussi je pense coudre incessamment sous peu mon rouleau d’essuie-tout durable ! Je vous tiens au jus, okay ?

Bien sûr, n’hésitez pas à me montrer vos réalisations en m’envoyant un mail à lalutotale@hotmail.fr, je serais ravie d’agrémenter cet article de vos jolies éponges durables !



LalutotaleCouture & DIY0 déchet,coudre,couture,débutant,déco,décoration,DIY,écologique,éponges,éponges lavables,grattante,gratuit,lavable,nettoyer,pas à pas,personnalisé,sans déchets,step by step,tissu éponge,toile de jute,tuto,tutoriel,vaisselle
Un petit tuto simplissime, ça faisait longtemps non ? Ah si hein, le dernier remonte à Noël, j'vous ferais dire. Vous savez que depuis quelques mois maintenant, j'ai à coeur de virer certaines mauvaises habitudes génératrices de déchets à la maison par des solutions plus durables, écologiques et cerise sur...
Dis, on partage ?
  • 16
  •  
  • 45
  •  
  •  
    61
    Shares
  •  
    61
    Shares
  • 16
  •  
  • 45
  •