J’aime bien faire un bilan de l’année écoulée en toute fin du mois de décembre. Comme beaucoup, je crois. Pas tellement pour étaler et livrer tout ça en pâture, mais histoire de bien lister tout ça, en bonne psychorigide que je suis parfois.  Un bilan annuel me permet de répertorier les accomplissements, les projets toujours à l’état de foetus, les trucs en cours, et ce sur tous les plans : vie familiale et professionnelle, loisirs ( dont le blog qui pour moi reste un hobby ), voyages, travaux, grands projets…Mais aussi de me souvenir quels ont été les grands et mauvais moments de l’année. Car 2017 n’a pas été l’année la plus mouvementée de tous les temps pour moi, mais ça cogite pas mal là-haut : mon cerveau fourmille d’idées et d’envies, et je les ai mises en pratique…ou non !

Alors comme je pourrais l’écrire dans mon futur bujo ( qui commence demain ! ), voici donc présenté de manière organisée tout ce qui a marqué mon année 2017. J’ai tout classé pour vous y retrouver facilement. ( parce que je conçois que certaines n’en aient rien à fiche de ma vie de maman, ou d’autre de mes accomplissements personnels.)

On va donc débuter par ce qui fait que vous me lisez en ce moment, petits lecteurs de mon coeur :

Cette année, j’ai pondu 120 articles contre 91 l’année dernière et 112 en 2015. C’est énorme ! Je ne pensais pas pouvoir écrire autant, j’avoue. Quand on ramène au mois, bien sûr ça ne fait plus qu’une dizaine de billets mensuels. Cette augmentation de productivité ( j’ai l’impression de parler comme mon chef ) est sans doute dûe à mon nouveau rythme professionnel. En effet je bénéficie parfois de semaines entières de récupération suite à des vacations de nuit. Comme LaLutine est gardée la journée ( ce qui me permet accessoirement de roupiller lorsque le travail nocturne fut intense ), je profite d’un peu de temps libre…et forcément de plus de temps pour bloguer !

La véritable surprise, en regard de l’accroissement du nombre d’articles sur le blog, ce n’est pas tellement le nombre de vues qui suit cette évolution ( logique )( +30% par rapport à 2016 ), mais plutôt le nombre de visiteurs qui a explosé avec +41% en un an !! Je suis ravie que vous soyez de plus en plus nombreux à suivre mes bêtises découvertes, et d’ailleurs je le ressens bien tous les jours sur les réseaux sociaux. En effet, vous êtes près de 1000 abonnés de plus sur ma page Facebook ( la vache ! ) et mon nombre de followers sur Instagram a plus que doublé ( punaaaise ! ). Même moi je suis sur les fesses en écrivant cela. Love sur vos caboches.

Les photos que vous avez préférées sur Instagram cette année

A l’inverse, mon nombre d’abonnés sur Twitter n’augmente que très peu ( sauf pendant la diffusion de l’Amour est Dans le Pré #LOL ! ) et sur Hellocoton, ça se stabilise carrément. Sur Inspilia, le nombre d’abonnées a carrément explosé en 2017 car mes articles ont souvent fait partie des sélections de la team, de très beaux encouragements pour continuer de bloguer !

En 2017, vous m’avez lue depuis 176 pays différents ! Ce sont toujours les Français ( très largement ) et les Belges qui mènent la barque, mais cette année, ce sont les Suisses qui devancent les Canadiens, contrairement à l’année passée. J’ai bien ma petite idée sur l’identité de celles qui me lisent depuis la Réunion ( coucou Aurel ! ) et le Maroc ( coucou Téquiiii ! ) mais pour toutes les autres, faîtes-moi signe en commentaires ! J’adooore recevoir des mots doux des quatre coins du Monde !

Si en 2016, vous me lisiez davantage le mardi, cette année c’est le mercredi qui remporte la palme. Ce qui me conforte dans mon idée que la majorité de mes lectrices-eurs sont devenus parents, hahaha. D’autant plus quand je lis que c’est toujours à 22h qu’il y a le plus d’affluence sur le blog. Est-ce dû justement à la parentalité ? Ou au fait que je publie toujours mes articles à des heures indues ? Peut-être les deux à la fois !

Saviez-vous que le blog a franchi le cap symbolique du million de vues cette année ? Je trouve ça tellement dingue ! Bon. En vrai, ces chiffres ne sont pas totalement exacts puisque le blog fut créé en mars 2013, mais que son basculement vers WordPress en 2015 a remis tous les compteurs à zéro. Mais qu’importe : je ne compte pas changer de plateforme avant trente ans quelques années, et je garde ce million de vues bien au chaud dans mon coeur comme étant arrivé en 2017.

Et d’ailleurs, comment le blog a-t-il pu enregistré tant de vues en 2017 ? Sans surprise, c’est majoritairement grâce aux moteurs de recherche. J’ai pris grand soin de bien référencer certains de mes « articles phares » et ces efforts ont payé. C’est donc Google qui amène le plus de lecteurs sur mon blog, suivi ensuite par Facebook, le réseau sur lequel je suis la plus active. On remarque ensuite que Pinterest ( qui était totalement absent en 2016 ) fait une entrée très remarquée en se positionnant très haut dans cette liste. C’est sans doute dû au grooooos relai de mon article sur la recette de déodorant naturel à confectionner soi-même. Je ne sais pas qui a lancé le truc ( je ne bite pas grand-chose à Pinterest )( mais j’essaye de m’y mettre depuis peu )( on dit « merci à celui qui m’a « pinée » au fait ? Mouhahahaha je trouverais ça tellement délirant ) mais l’article a été relayé et lu un très grand nombre de fois !

On remarque aussi que Mona Champaign, une blogueuse qui me fait mourir de rire et m’émeut en même temps, rentre dans ce top ! ( love you Mona ).

Concernant les termes de recherche qui ont mené au blog via Google, je vous prépare pour très bientôt un nouveau florilège, hehe. Il faut dire que le dernier remonte à plus d’un an, et qu’en général vous aimez autant que moi découvrir les phrases ou mots-clés farfelus ( euphémisme ) qui ont mené sur le blog ! Je sens qu’on va rigoler.

Pour clore le chapitre des chiffres, c’est mon article sur ma cure Remove de SO SHAPE qui fut le plus lu cette année. Ramené au total, une lecture sur cinq concerne cet article en 2017, c’est ouf !

C’est ensuite ma saga stérilet qui continue de vous plaire, et d’ailleurs l’épisode IV publié cette année se hisse direct dans le top 11. Notons aussi l’entrée de ma review sur le fond de teint Born This Way, et mon avis sur mon abonnement à MylittleBox ( que je n’ai toujours pas résilié, haha ! ).

Les articles sur le déo DIY, le masque noir de SHILLS et l‘instrument de torture pour bubons SEPHORA figurent dans ce top depuis plusieurs années maintenant.

Pour conclure en quelques mots :

  • Je tenais à vous remercier énormément d’être toujours fidèles au blog ! Ces chiffres n’existeraient pas sans vous, et ils n’auraient aucun sens.  Et d’ailleurs ce qui me satisfait le plus, ce sont tous les échanges que nous avons ensemble ici ou sur les réseaux. Le fait que la communauté s’accroisse, c’est la cerise sur le gâteau !
  • Cette année, j’ai eu la chance de participer à la journée des Efluent 6 pendant laquelle j’ai fait de très belles rencontres. ( je me suis aussi faite hypnotisée, faudra que je vous en cause ). Pour moi qui suis un peu sauvage sur les bords lorsqu’il s’agit d’events pour le blog ( je n’y vais jamais malgré beaucoup d’invitations ), c’était un grand pas. Ouais j’a l’air open comme nana, mais en fait je suis un petit animal farouche ( qui peut se dévergonder en deux secondes mais ceci n’est pas le sujet ) . Cet évènement parental m’a de plus permis d’accueillir dans mon modeste appart’ la jolie Vio la Vilaine ( qui n’a de vilaine que le pseudo ) pour la seconde fois en quelques années ( la dernière fois, elle couvait toujours la Gagotte ).
  • J’ai noué de très jolis partenariats cette année et je suis honorée que de nouvelles marques me fassent confiance pour tester leurs produits de façon la plus impartiale possible. J’espère ainsi vous faire découvrir de nouveaux concepts et de nouveaux produits, tout en n’oubliant pas de vous pointer leurs défauts…s’ils existent ! Enfin j’ai organisé 20 concours sur le blog en partenariat ( souvent ) avec les marques, ce qui est pile le même nombre que l’année dernière ! La différence, c’est que je vous ai proposé aussi pas mal de concours directement sur ma page Facebook, notamment des cures SO SHAPE.

 

En 2017, j’ai enfin pris un peu de temps pour ma pomme, là où je m’étais beaucoup oubliée et enfermée dans mon rôle de maman toute neuve en 2016.

Grâce à mon emploi du temps professionnel, tout ça tout ça, j’ai eu le luxe de me libérer du temps. Le truc qui n’a pas de prix quand tu es parent ! Je n’ai pas l’habitude de lister mes accomplissements mais je me rends compte que dans le cadre du développement personnel ( et notamment de la satisfaction de soi ), ça prend tout son sens. Avoir conscience de ce qu’on a réalisé pendant une année complète permet de rebooster sa confiance en soi, et donc le moral !

Je n’ai donc pas passé mon temps chez le coiffeur ou en institut ( = ce que pensent souvent les hommes lorsque les femmes évoquent « du temps pour elles  » ) ;  j’ai préféré créer et me bouger.

  • J’ai repris le sport, d’abord en tentant le Top Body Challenge, que j’ai dû abandonner au bout de 8 semaines suite à un abcès pilonial.( oui encore ). Ca m’a tout de même permis de « soigner » mon mal de dos chronique en le remusclant en profondeur, même si je ne suis pas allée jusqu’à la fin du challenge. J’ai donc enchaîné en reprenant sérieusement la course à pieds. Je n’ai jamais tenté de performances en terme de vitesse. Ce que je voulais, c’était de la course de fond pour perdre du poids. J’ai donc couru 2 à 3 fois par semaines pendant 3 mois, et là encore j’ai dû m’arrêter pour des soucis de santé. Depuis, je vais nager en piscine, et mon dos apprécie !
  • J’ai perdu 18 kg en un an. Avec la reprise du sport, une alimentation équilibrée et une cure SO SHAPE de temps en temps pour m’aider à franchir les paliers. C’est l’une de mes plus grandes fiertés de l’année, si ce n’est la plus grande, car je n’aurais jamais cru possible de perdre autant et si durablement, sans faire trop d’efforts sur l’alimentation ( vous verriez sur Instagram les desserts que je m’engouffre à la cantoche ! ).
  • J’ai appris à coudre. Il m’aura fallu 32 ans et le désir de confectionner une BaiJiabeï pour m’y mettre ! LaLutine me fera gravir des montagnes, j’vous jure ( tiens d’ailleurs j’ai fait ça aussi ). J’ai donc pris des cours collectifs pour débutants trèèèès débutants chez l’Atelier d’Archibald ( je vous parlais de cette boutique-atelier ici ) et je suis repartie, toute fière, avec mes premières créations sous le bras ( non sans mal hein ). Mais aujourd’hui, l’une de mes plus grandes réussites pour 2017 est d’avoir enfin terminé la BaiJiabei de LaLutine ! Le 27 décembre à 17 heures pour être exacte. Après des heures de travail, m’être piquée environ 842 fois les doigts, avoir cousu des kilomètres de fil, cette couverture aux 100 voeux de 2 mètres par 2 mètres ( je fais jamais les choses à moitié ) la suivra toute sa vie…du moins j’espère !

Nous vivons toujours à 3 dans nos soixante-deux mètres carrés. Nous avons la chance de vivre dans une petite ville de banlieue assez cossue. Mais le problème quand tu commences à aimer énormément ta ville ( cossue ) et que tu as des envies de pousser les murs ou d’ avoir un jardin, à moins de toucher le jackpot au Loto, ça ne reste qu’un rêve ( cossu ). Alors nous n’avons visité que 2 maisons cette année, dont une m’a énormément plu. Malheureusement Musclor était beaucoup moins emballé que moi, ce qui nous a valu une « petite » crise conjugale.

D’ailleurs conjugalement parlant, l’année 2017 fut assez mouvementée…Alors l’avenir nous dira ce qu’il en est, je n’ai guère envie de m’étendre (trop) là-dessus dans ce billet. En tout cas, sachez que derrière le vernis des belles photos ou des statuts enjôleurs sur les réseaux, il y aura toujours la « vraie vie » derrière. Et la vraie vie, ça passe aussi par tout un tas de crises, plus ou moins graves, qui te pètent à la gueule. Comme je suis du genre à beaucoup relativiser, je n’en fais pas une maladie. Il y a bien plus grave dans la vie hein ! Je laisse le soin à la Vie et mes aspirations de décider de ce qui sera bon…

Pour en revenir à l’appartement, en 2017 j’ai :

  • Relooké complètement ma cuisine moche. Elle était en place lorsque nous avons acheté l’appartement il ya 6 ans, et sa couleur jaune pisse ainsi que ses poignées de porte en forme de dindons et de coq me sortaient par les trous de nez. En Avril, j’ai donc décidé de lui donner un sérieux coup de jeune. Je vous montrerai bientôt le résultat, il me reste deux-trois bricoles à fignoler !
  • changé l’intégralité des portes intérieures. Et quand tu habites un immeubles des années 70 avec des bâtis de traviole, crois-moi que c’est une vraie mission. J’ai dû faire 45 allers-retours chez Lapeyre pour des portes mal coupées, malgré le fait de leur avoir laissé les portes « originelles » ( et originales dans leurs dimensions ). Mais ca y est, elles sont toutes gondées. Il me reste maintenant la lourde tâche de toutes les repeindre et surtout SURTOUT, de décaper les anciennes huisseries métalliques comptant quarante-douze couches de peinture pour les repeindre, elles aussi.
  • remodelé certaines de mes habitudes pour générer moins de déchets, notamment hygiéniques. J’ai dit adieu au coton et bonjour aux carrés lavables. Je n’ai pas utilisé un seul tampix au profit de ma Fleurcup adorée. De tous petits gestes qui ont une grande incidence sur la Planète, je pense ( du moins je me plais à le croire ).

Il me reste tout un tas de choses à faire en 2018, mais j’en parle plus loin dans les projets !

Regarder devant soi.

J’ai découvert plein de choses sur mon moi intrinsèque en deux ans. Par exemple que je déteste crier et que je suis bien plus patiente que je ne le pensais. C’est bien simple : il suffit que je hausse le ton le temps de deux-trois mots pour avoir un mal de crâne du tonnerre. Du coup, j’évite de crier. Et c’est pas plus mal.

Côté patience, même si parfois je la perds un peu ( nul n’est parfait ), je préfère m’isoler quelques instants pour reprendre mes esprits et éviter de me noyer dans un torrent d’émotions négatives. La corollaire, c’est que parfois je prends trop sur moi, et que j’intériorise beaucoup. Je me demande si ce n’est pas à l’origine de mes problèmes chroniques de santé. Mais j’ai envie de changer les choses en 2018…

J’aime faire découvrir de nouvelles choses à LaLutine. J’aime la voir évoluer, rire, être curieuse et fureter partout, poser des questions. Je suis tous les jours époustouflée par la richesse de son vocabulaire et les conversations qu’elle peut tenir ( avec autrui..ou toute seule ! LOL ) et encore plus estomaquée par sa mémoire d’éléphant ( ce qui peut nous jouer des tours, hahaha !). Nous la voyons devenir de plus en plus indépendante avec un caractère bien trempé ( je me demande de qui elle tient ça ) mais adorable. Mon coeur fond d’amour  lorsqu’elle me susurre ( ou me braille, selon l’énergie restante )  « je t’aime Maman ! » à l’oreille lorsque je la couche le soir. Ce même coeur s’emplit de fierté lorsqu’elle compte jusqu’à 5 pour jouer à cache-cache avec Musclor, ou qu’elle s’applique à dessiner de petits ronds ou coller des gommettes bien droites et bien alignées.

Nous avons en revanche vécu une période très douloureuse fin novembre. Un épisode qui je pense ( au vu des signes qu’elle montre ) va la marquer quelque temps : aux urgences pédiatriques, elle a été sondée trois fois pour une suspicion d’infection urinaire. Trois coups pour rien. Trois traumatismes où elle a hurlé de douleur, tant et si bien qu’à la fin de cette très longue soirée, mes jambes m’ont lâchée et j’ai pleuré pleuré…( j’ai aussi, de colère, enlevé et jeté à la benne l’antenne radio de la voiture qui m’avait piquée ma place de stationnement…non mais SANDEK, pile le soir où je rentre à minuit des urgences avec LaLutine qui n’en peut plus ! Pile le jour où il neige à gros flocons !) ( si tu me lis, estime-toi chanceux car Musclor voulait te crever les pneus, MDR ). Et c’est sans compter que j’ai dû batailler 15 minutes avec 3 infirmières qui insistaient pour coller une télé devant le nez de LaLutine lors du troisième sondage.   » Pour la distraire ».  » Mais c’est exceptionnel, Madame ». » Et pourquoi vous voulez pas, hein ??? ». Allez donc expliquer en deux minutes ce pour quoi Musclor et moi nous sommes documentés pendant des semaines, et sur ce principe « éducatif » que nous voulons à tout prix conserver pour LaLutine : pas de télé avant l’âge de 3 ans. Bref. J’ai envers et contre tou(te)s réussi à imposer notre choix. On ne m’avait déjà pas écoutée beaucoup pendant ma grossesse, alors on n’allait certainement pas me la faire à l’envers en ignorant mes désirs maintenant que je suis maman !! Merde alors.

(En 2017, dtant qu’on cause des tuiles médicales, je me suis encoooore faite opérer d’un abcès. Et puis j’ai eu l’idée d’assaisonner ma salade de tomates avec un morceau de pouce gauche. #FuckingMandoline. Parenthèse fermée )

Vous aurez donc compris que 2017 fut l’année de l’affirmation dans mon rôle de maman. Je sais désormais que je ne suis pas faite pour être unipare. Je veux d’autres enfants, c’est certain ! Mon coeur, mes tripes et mon utérus le jurent à corps et à frifri cris. D’ailleurs LaLutine réclame souvent un petit frère ou une petite soeur ! Ca se produira certainement un jour, mais quand ? Ca dépendra du bonheur conjugal une fois encore. We’ll see !

Découvrir et rire avec LaLutine.

 

 

 

  • Perdre encore une dizaine de kilos, toujours intelligemment et de façon lente et progressive. En continuant le sport bien sûr ! J’aimerais être capable de courir un semi-marathon ( la performance de vitesse en moins ^-^ )
  • Me mettre au yoga. C’est l’un de mes grands projets de 2018. Cette discipline qui ne m’avait jamais attirée jusqu’alors s’est imposée à moi il y a quelques semaines. C’est presque devenu un besoin vital de pouvoir allier dépense physique et décharge mentale, introspection et flexions. On verra si ça me plaît, mais sur le papier, ça semble tout indiqué pour moi. Sans compter que j’ai besoin de gagner en souplesse et de raffermir un peu ma brioche ventrale un peu flasquouille.
  • Côté santé, je crois que 2018 sera l’année où j’arrêterai définitivement la cigarette. Ca me pèse trop, au quotidien, ce poison vicelard et tellement addictif. Cependant  je ne tiens pas à prendre du poids ni me venger sur une autre drogue ( je me suis débarrassée d’un TOC, c’est pas pour un récupérer un autre merci )( oui je vois un TOC comme une drogue ). Je vais essayer une approche par l’hypnose. Là où l’arrêt du tabac avait été relativement facile pour ma grossesse, je sens que je vais avoir besoin d’un soutien monstre quand il s’agira d’arrêter uniquement pour ma propre santé.
  • Aller voir ma meilleure amie à la Réunion. Si nous sommes restées exclusivement dans l’Hexagone pendant nos vacances en 2017, j’aimerais rendre enfin visite à ma meilleure amie qui a déménagé sur l’île il y a 4 ans. Découvrir son environnement, faire de longues randonnées, de la plongée, de belles baignades sur des plages idylliques , et siroter du rhum arrangé à l’ombre des palmiers. Le pied quoi !
  • Tenir mon Bullet Journal. C’est une idée qui a germé dans mon esprit il y a quelques semaines. J’ai ressenti un besoin viscéral d’être plus organisée et plus constructive dans ma vie en général. Cette année, j’ai oublié 2 rendez-vous médicaux par exemple, chose qui ne m’étais jamais arrivée. Je pense qu’un tel outil m’aidera au quotidien et sur le long terme. Il ne tient qu’à moi que ce projet de Bujo tienne la route !
  • Toujours du côté des loisirs créatifs, je vais me lancer dans un tas de petits projets couture ( les couvertures de 4 mètres carrés, c’est ter-mi-né !) que je réfléchis depuis des mois. Et j’aimerais me remettre au tricot et à la broderie, maintenant que c’est revenu à la mode, j’assumerai plus facilement, hahaha !
  • Dans l’appartement, j’aimerais refaire le plafond du séjour. Il est tout craquelé et ces connasses de petites mouches ont déféqué partout. Du coup on a l’impression d’un plafond moucheté ( non il est juste cradingue ).  Je crois que c’est le seul gros truc qui reste à faire ( ça, et changer la chaudière #heum )
  • Vider la cave pleine du sol au plafond, et donner/vendre des tas de trucs dont je ne me servirai plus. Y compris l’une de nos trois voitures #re-heum.
  • Les « grands » projets de vie, comme un second enfant ou l’achat d’une maison, je les ai dans un coin de ma tête depuis un moment. Alors ce serait bien hypocrite de ne pas les faire figurer ici. Mais comme je vous le disais plus haut, il faut que le bonheur conjugal soit au rendez-vous pour cela ! Donc je serais patiente…ou pas ( et dans ce cas, mes projets de vie changeront ! N’y voyez pas de « complainte », je ne le vivrai pas comme un drame si ça devait se produire, hein ).

Et sourire à la Vie, toujours.

Bienvenue 2018 !

 

Pour 2018, j’ai donc prévu de me retrousser les manches pour m’attaquer à certains (gros) chantiers ! D’autres plus petits viendront compléter le tableau, mais je sens que grossièrement 2018 ne sera pas l’année de la glande. Je m’auto-prédis des projets menés à terme, d’autres bien avancés et peut-être un ou deux chamboulements. Qu’ils aillent dans un sens ou dans l’autre, les aléas nous apprennent des tas de choses sur nous-mêmes et/ou les autres. Sans compter qu’on en tire souvent de bien belles leçons de Vie. Je me souhaite à moi-même une douce et heureuse année 2018. Je suis remontée à bloc pour en faire quelque chose d’à la fois calme et constructif.

Et pour finir, je vous souhaite une belle année 2018 à toutes & tous ! Pleine d’accomplissements personnels et professionnels, de rencontres amicales, de moments d’anthologie en famille, de loisirs et de joie. Le tout saupoudré d’une santé de fer. Et on fera un nouveau bilan l’année prochaine, okay ?




EnregistrerEnregistrer

LalutotaleBlablabla2017,accomplissements,année,bilan,blog,blogo,blogosphère,personnel,rencontres,vie perso
J'aime bien faire un bilan de l'année écoulée en toute fin du mois de décembre. Comme beaucoup, je crois. Pas tellement pour étaler et livrer tout ça en pâture, mais histoire de bien lister tout ça, en bonne psychorigide que je suis parfois.  Un bilan annuel me permet de...
Dis, on partage ?
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    20
    Shares
  •  
    20
    Shares
  • 20
  •  
  •  
  •  
  •