disparitions produits beauté cosmétiques disparus terminés janvier 2020

Comme je vous le disais dans mon bilan de l’année 2019, l’objectif principal de 2020 sera le rangement (aussi bien dans ma maison que dans ma tête). Et croyez-moi, y’a du boulot !

Malgré l’insécurité financière, j’ai pris le parti dès le mois de janvier d’aménager un grand espace sous-pente dans ma salle de bains. Avec quelques caissons achetés chez un enchanteur (de son nom LEROY) (je suis sûre que vous le connaissez), la salle de bains est transformée. J’ai ainsi viré 3 gros cartons immondes qui m’encombraient, et j’ai fait du tri !

Bon.

J’avoue que ça reste quand même impressionnant tous ces stocks, et je me demande si un jour je viendrai à bout de tout ça ( réponse par anticipation : non ).

En tout cas, ça me permet d’y voir plus clair dans mes produits. Je peux piocher allègrement dans les trucs qui poireautent depuis (trop) longtemps et faire attendre des p’tits nouveaux dont je n’ai pas l’utilité dans l’immédiat…

Mais pour l’heure, voyons un peu tout ce qui a désencombré ma salle de bains en janvier !

disparitions beauté Janvier 2020

Les disparitions de produits en Janvier

Comme d’habitude, ce billet est magique : il suffit de cliquer sur le nom du produit pour accéder à sa review complète ( si elle existe ) !

Je termine beaucoup de miniatures mais également pas mal de grands formats dont des vieilleries qui étaient entamées depuis un bail ! #youpi!!

Côté visage , j’ai éclusé énormément de miniatures mais pas que :

  • La mousse lavante visage Sur Mon Nuage de PROPOLIA faisait partie des produits que j’ai testés pour l’élection des Meilleurs Produits Bio 2020. Elle m’a déçue j’avoue. Notamment pour son odeur vraiment timide et le fait que j’ai besoin de 2 voire 3 pompes pour laver mon visage. Du coup le flacon n’a pas duré longtemps. Pourtant j’avais a-do-ré ma première découverte d’un produit PROPOLIA . Ici, la mousse sauce n’a pas pris. Dommage.
  • Trois échantillons de crème de nuit Vinoperfect CAUDALIE et deux du sérum de la même gamme . Je les ai kiffés! Limite je regrette de ne pas les avoir gardés pour mon vanity du travail lorsque je reprendrai le boulot de nuit…
  • Le masque visage Voyage sur la route des Délices LA SULTANE DE SABAUn produit que j’avais reçu il y a des lustres mais pour lequel je n’ai pas accroché. En énorme partie parce que la pompe avec son ridicule petit trou ne parvenait pas à faire sortir un masque très dense et ça me GONFLAIT ROYAL de devoir aller piocher avec la canule de la pompe (oui parce que même en dévissant la pompe, l’ouverture du flacon était tellement petite qu’il était impossible d’aller chercher le masque autrement.). Bref j’ai fait ce que j’ai pu pour le terminer, mais racler les parois relevait de la mission impossible alors j’ai lâché l’affaire. Pour moi qui déteste gâcher, c’est le comble.
  • La baume lèvres nourrissant L’OCCITANE. J’avais découvert ce petit tube dans feu le calendrier de l’Avent de la marque (quand on voit la date de mon article, il était temps que je l’entame! ) et malgré son ouverture tardive, je dois bien avouer l’avoir adoré ! ❤️ Un produit tout simple mais diablement efficace qu’on peut emmener partout (et même perdre, vu sa petite taille).
  • Une miniature très généreuse de gelée hydratante Ice Source POLAAR. Je vous en avais parlé ici (mais l’article a un problème 🤔). Evidemment que je l’ai encore aimée. Evidemment que je l’ai utilisée tous les jours. Evidemment qu’elle s’est du coup vidée plutôt vite !
  • Un échantillon de crème hydratante pour peaux sensibles Hydreane Légère LA ROCHE POSAY. Légère, bien trop légère côté hydratation pour moi. Ma peau tiraillait toujours après application…
  • L’ échantillon de sérum concentré de nuit Midnight Recovery KHIELS. Je pensais qu’il s’agissait d’une monodose lorsque je l’avais déballée mais vu le côté grassouille de la chose, ce petit bidule m’a duré tout de même 4 à 5 applications nocturnes ! ( et je peux vous dire qu’il faut être sûre de l’amour de votre conjoint avant d’aller vous coucher …avec la face de beignet que ça donne. ) Au petit matin, je trouvais une peau repulpée (si tant est qu’on puisse repulper une peau malmenée par deux mois sans nuit complète…)et pas grasse pour un sou. Et puis qu’est-ce que j’ai kiffé son odeur chaude et enveloppante !!!

Côté hygiène, je dégage un nombre assez incroyable de produits  :

  • Encore un gel mains nettoyant MERCI HANDY mais dans sa version Love & cette fois. Je l’ai beaucoup plus aimé que son comparse terminé le mois dernier. Une fois de plus, ce gel a sauvé mes paluches de lavages de mains incessants en journée et la nuit…
  • Deux boîtes de pansements MERCUROCHROME et AUCHAN (à motifs rigolos). Parce que LaLutine, à 4 ans, a enfin compris que les pansements ne faisaient PAS mal. Je crois que j’ai enfanté du seul nain qui n’a jamais eu peur du spray antiseptique (qui peut piquer pourtant) mais qui avait une sainte trouille des pansements. Je pense que l’explication réside en un pansement dont l’adhésif était beaucoup trop fort lorsqu’elle avait 2 ans, et qui lui avait fait mal lorsqu’on l’avait retiré…Les traumatismes de l’enfance, on leur trouve toujours une cause quand on réfléchit bien !
  • Un tube de dentifrice bio DENTAVIE. Prenez-moi pour une truite, mais je viens de piger le jeu de mots…Et surtout j’ai découvert que c’était une marque du groupe Léa Nature (dont je suis déjà cliente depuis des années). J’ai beaucoup aimé ce dentifrice bio, à la fois efficace et agréable puisqu’il ne t’arrache pas la bouche à cause d’un menthol trop fort.
  • Deux boîtes de cotons-tige bio AUCHAN. Nous sommes de grands consommateurs de ces bâtonnets, et n’avons toujours pas passé le cap de l’auriculi, tout simplement car ils nous servent notamment à appliquer des soins locaux, et aussi à aller chercher les crottes de nez de LeLutin (chose impossible avec l’auriculi)( et croyez-moi que les-dites crottes ont une taille impressionnante).
  • Une boîte de solution antiseptique en dosettes COOPER . Très sincèrement je ne sais même plus pourquoi on les as utilisées…mais elles sont finies.
  • Mon deuxième (et dernier) paquet de culottes jetables MOTS D’ENFANT qui m’a été fort utile lors de mon retour de couches car j’ai été contrainte d’utiliser des serviettes (beurk) en raison d’un périnée pas encore en état de recevoir une coupe menstruelle dans son dedans. Et mon flux a été assez important, alors plutôt que d’abîmer mes culottes-parachute de grossesse en coton, j’ai préféré puiser dans ce paquet de culottes jetables. Et je ne suis pas fâchée de savoir qu’il n’y en a plus dans ma salle de bains !
  • A propos de coupe menstruelle, je jette ma Fleurcup d’amour. Elle a extrêmement bien vécu (4 ans je crois ) et j’en étais tellement contente qu’aujourd’hui je n’envisage plus du tout l’utilisation de tampons ou de serviettes. Je m’en sépare pas seulement pour sa couleur (devenue jaune douteux) mais surtout parce que ses bords commencent à s’abîmer et parce que cette fois-ci, j’ai vécu un accouchement par voie basse… Je vous ai posé la question de savoir par quelle cup la remplacer sur Instagram et grâce à vous, j’ai deux pistes que je dois explorer !
  • J’ai terminé mon déodorant à bille au thé vert RESPIRE reçu dans une précédente BIRCHBOX. Je n’ai pas été follement convaincue car même s’il était agréable et présentait une douce odeur sympa, il n’a pas été aussi efficace que ces prédécesseurs. Ce sera donc sans moi.
  • Je vire une fleur de douche parce que bon, il faut bien la renouveler de temps en temps.
  • Enfin je termine une miniature du parfum La Petite Robe Noire de GUERLAIN que j’ai beaucoup aimée !

Du côté de l’hygiène des gnomes,  c’est encore le festival du déchet..

Toujours pas prête à ressortir les couches lavables ! #chargeMentaleAuSecours.

  • pas de médicaments ou de soins ce mois-ci, juste un petit kit DODIE  contenant un biberon (en plastique) et une tétine qui m’avait été donné à la PMI pour nourrir LeLutin alors que nous attendions depuis 2h30 notre rendez-vous…J’ai gardé le bib en dépannage, car ici nous préférons utiliser du verre.
  • Cinq paquets de couches LOTUS. C’est là que je mesure vraiment l’impact environnemental du change de bébé…En 1 mois seulement, c’est près de 200 couches utilisées. C’est dingue. Et flippant.
  • Un tube de crème visage Hydra Bébé MUSTELA. Je n’aime pas appliquer de produits sur la peau de bébé, mais il faut avouer que cette crème a été super efficace pour traiter « la peau de croco » de LeLutin entre ses sourcils. Je vous avais déjà parlé des produits MUSTELA ici. Même s’ils ne sont pas bio, ils tendent à devenir plus sains. Et j’aime toujours cette odeur si caractéristique des produits bébé !
  • Dans la même veine, nous avons terminé une miniature du gel lavant doux corps & cheveux MUSTELA. Elle faisait partie du kit fourni à la maternité. Pour nous c’est un indispensable pour le bain de bébé. Et toujours cette odeur ❤️. On en utilise une petite noisette à chaque fois, alors j’aime autant vous dire que le format vente que je possède à la maison va nous durer des mois !!
  • Un rouleau de feuilles de protection en bambou bio B’BIES. C’est ce qu’on glisse normalement dans une couche lavable pour recueillir les selles de bébé. Ici, comme on n’a toujours pas ressorti ces dernières, on s’en est servis simplement pour lui nettoyer le derrière (c’est toujours mieux que des lingettes imbibées de produit cracra qui en plus, donnent froid au popotin du Lutin ).
  • Dans la même veine, nous avons terminé deux paquets de rectangles de coton 100% bio Family Pads de CARRYBOO. Au diable les lingettes ! Le must serait de ressortir nos petits gants et carrés de change mais faute de charge mentale faible, je me suis rabattue sur ces paquets qui contiennent 180 carrés de cotons, que l’on utilise avec du liniment exclusivement. Ils sont BIEN PLUS sympas à utiliser que les carrés de coton « classiques ». Ils générent également moins de déchets plastique (gros paquet). Ils sont bio. Ils sont bien plus absorbants et doux. C’est bien simple : avant j’utilisais 2 à 3 carrés de coton pour nettoyer un caca du Lutin. Avec ces pads, je n’en ai besoin que d’un seul, même si le caca en question est énorme. Et ceci sans m’en tartiner les doigts. Comptez 5€ pour un paquet de 180 pads. Pour moi c’est d’un excellent rapport qualité/prix. Je les trouve chez AUCHAN mais beaucoup de sites internet en vendent (un poil plus cher ceci dit).

Du côté de la douche, on termine seulement un produit :

    • Le gel douche surgras Nutritive JONZAC. Je l’avais reçu de la marque il y a fort longtemps et je suis ravie de l’avoir utilisé et terminé, signe qu’on l’a beaucoup apprécié à la maison ! Alors certes ce n’est pas pour son odeur qu’on l’a kiffé ( =y’en a pas ) mais davantage pour le fait qu’il respecte réellement les peaux sensibles. Il est formulé sans sulfates et pourtant il mousse ! J’ai adoré retrouvé une peau souple et douce à chaque sortie de douche. Un régal. Et une référence que je garde en tête lorsque l’un de nous aura la peau en crise…

Du côté des soins corporels, j’ai pas mal turbiné en terminant :

  • Le gommage nettoyant aux Agrumes HERBALIFE SKIN. Une vieillerie dont je vous avais parlé en 2015…C’est dire si je suis contente de l’avoir enfin terminé ! Si vous vous souvenez de mon article, alors vous savez que c’est un produit que je n’avais pas du tout aimé à l’époque…et ça s’est confirmé. A la fin, j’en avais tellement marre de lui que je l’utilisais pour me « gommer » les jambes et le bide. Mais vu la faible proportion de billes, j’aurais étalé du gel douche que ça aurait été pareil (le côté gélatineux supra-désagréable en moins). Bon débarras !!!
  • A l’inverse, je suis tristouille de dire adieu à mon flacon d’Huile Sublimante Corps PALMER’S. Je vous en parlais et pour moi c’était une petite tuerie à l’huile de coco ! J’ai adoré en enduire mon hectare de peau lorsque j’étais enceinte (et même après)(je n’ai pas encore totalement dégonflé mais ça va venir). Une très bonne surprise dont je garde la référence dans un coin de ma caboche.
  • Je dis adieu à mon tube de crème corps So Loucura BAÏJA. J’avoue que ce n’est pas cette crème qui m’a faite comprendre l’engouement autour de cette marque…J’étais excitée par l’odeur « Cédrat passion » vendue et elle était sympa mouif…mais sans plus. Et puis surtout j’ai trouvé que cette crème blanche était d’un relou, mais d’un relou à faire pénétrer totalement ! Du coup je m’occupais juste des guiboles avec, mais surtout pas de mon ventre. C’était bien trop chiant de faire partir toutes ces traces blanches. Bref, pas une réussite selon moi. Je ne la trouve même plus cette gamme sur le site de BIRCHBOX et je comprends pourquoi !

Du côté des produits capillaires je n’ai pas chômé non plus !

  • Encore une vieillerie terminée avec l’après-shampooing Brun intense TIMOTEI. Je les avais achetés par deux, ces flacons, et je ne suis pas fâchée de les avoir terminés car je m’en suis lassée et je ne leur ai pas trouvé un effet fifou…je ne m’attendais pas à ce qu’ils planquent mes cheveux blancs hein, mais disons que j’attendais un effet plus Waou et que là je n’ai rien vu du tout ( par contre l’odeur était dingue.)
  • En revanche j’ai beaucoup aimé la miniature du shampooing éclaircissant Lumière d’Hiver NUMBER 4. (Je suis capillairement bipolaire, oui oui : d’un côté j’ai un après-shampooing pour des bruns intenses, et de l’autre j’ai un shampooing éclaircissant. Cherchez pas à comprendre ma logique, je la cherche encore moi aussi.) Je trouve qu’il a rempli parfaitement son rôle en donnant à ma touffe de chatoyants reflets plus clairs que ma couleur naturelle. Et ce, en 4 ou 5 utilisations seulement. Bref, j’aime bien et je me note la référence pour un futur été sous le soleil…
  • Je termine encore une miniature, mais cette fois-ci bien plus généreuse avec le shampooing boosteur de longueur Bain Extensioniste KERASTASE. Moi j’aurais mis deux « n » à Extensioniste et un « u » en moins à Boosteur mais bon. C’est du détail. Et puis le nom, on dirait celui d’un sauna-hammam libertin à la mode. C’est con car pour le reste, j’ai trouvé ce produit trèèèès intéressant. D’une part je n’ai pas perdu de cheveux suite à mon accouchement. Et d’autre part, j’ai trouvé qu’à l’inverse, ils poussaient bien plus vite, plus forts et plus brillants que d’ordinaire. Je ne sais pas si ce shampooing y est pour quelque chose mais c’est bien la première fois que je constate un effet si flagrant en peu de temps. Donc en fait oui, je pense qu’il y est pour quelque chose ! C’est une excellente surprise car KERASTASE n’est pas franchement une marque qui me fait frétiller des écailles capillaires d’habitude, voyez-vous.
  • Et encore une excellente découverte avec une miniature de l’huile Healing Oil Treatment MACADAMIA PROFESSIONNAL. Je ne me souviens plus dans quelle box je l’ai dégotée mais je l’ai a-do-rée. J’avais pris pour habitude d’en répartir quelques gouttes sur mes longueurs encore humides après la douche, et j’ai trouvé mes pointes réparées et plus du tout fourchues. Et puis quand on voit la riquiqui quantité à utiliser… Un must selon moi !

En ce qui concerne mes suites de couches, ça se calme avec :

  • Deux boîtes de tisanes d’allaitement bio WELEDA. C’était mes deux dernières, et même si j’ai cessé d’allaiter il y a presque 3 semaines (pour cause de quantités absolument ridicules de lait dans mes seins), j’ai continué de les boire avec plaisir.
  • Mon dernier échantillon de lanoline LANSINOH. Et je lui ai vraiment préféré la lanoline Purelan MEDELA que je trouvais bien plus facile à appliquer et surtout moins chère.( au final, il m’en reste un gros tube à peine entamé sur les bras).

Pour finir, me maquiller le museau n’a toujours pas été une priorité, mais j’ai tout de même terminé :

  • Mon tube de mascara Mademoiselle Volume Impertinent MY LITTLE BEAUTY.  Pour le volume impertinent on repassera. Par contre je trouve qu’il densifiait un peu mes cils, et j’ai adoré son noir profond. Pour ses points négatifs, il avait tendance à méchamment couler, chose dont j’avais perdu l’habitude car désormais même les mascaras pas-waterproofs moyens ne laissent pas des yeux de panda.

Enfin je souhaite à tous ces produits une belle vie au fond de mes poubelles.

Je les ai aimés comme ma toute première palette URBAN DECAY…Je les ai détestés comme les boules QUIES en cire (beurk) offertes par mon papa (ça partait d’une bonne intention, il savait pas que je ne supporte que les boules en mousse). Ils m’ont rendue perplexe comme un sérum au caviar (oui oui) où je ne ressentais ni plaisir ni effet…j’ai cru que je les avais finis (mais en fait non) comme le Spray colorant Bye Bye Racines , ou tout simplement je les ai oubliés depuis bien trop longtemps pour pouvoir les utiliser. On ne le voit pas sur la photo mais la petite eau de toilette Musti MUSTELA avait de curieuses grosses particules blanches agglomérées qui flottaient à sa surface…

Bref lors d’un tri dans ma salle de bains à l’occasion de l’achat de caissons de rangement, j’ai décidé de me séparer de cette quinzaine de produits. Et ils ne me manqueront pas ( forcément hein : je les avais zappés de toute façon ).

Disparitions en beauté au mois de Janvier !

 

Si je vous dis que j’ai encore dézingué une cinquantaine de produits en Janvier, vous me croyez ? Sans compter ceux que j’ai évincés pour cause d’âge trop avancé. C’est dingue non ?

Et bien vous pouvez me croire : pour le troisième mois consécutif, le nombre de produits finis (et donc de déchets générés #snirf) est impressionnant. Je suis vraiment ravie d’avoir terminé (ou viré) des vieilleries qui étaient depuis bien trop longtemps oubliées dans mes placards et tiroirs…Et également enchantée d’avoir fait de belles découvertes et d’avoir fait du vide. Je crois que 2020 commence plutôt pas mal en ce qui concerne le rangement et l’écrémage de bordel. J’espère donc continuer sur cette voie tout au long de l’année !

Et pour savoir si mon ratio produits terminés / produits reçus est excellentissime ce mois-ci (vous vous doutez bien que oui, je ne reçois jamais cinquante produits hein), il faudra attendre mon prochain billet !

 

Et chez vous, comment commence 2020 dans votre salle de bains ?

LalutotaleBeauté2020,à oublier,à racheter,avis,beauté,best of,bilan,cosmétiques,cosméto,critique,décembre,disparitions,disparus,été,flop,hiver,janvier,liste,produits,review,revue,RIP,terminés
Comme je vous le disais dans mon bilan de l'année 2019, l'objectif principal de 2020 sera le rangement (aussi bien dans ma maison que dans ma tête). Et croyez-moi, y'a du boulot ! Malgré l'insécurité financière, j'ai pris le parti dès le mois de janvier d'aménager un grand espace sous-pente...
Dis, on partage ?
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  
    19
    Shares
  •  
    19
    Shares
  • 19
  •  
  •  
  •