( FleurCup ) La coupe menstruelle : ma révolution, ma libération

( FleurCup ) La coupe menstruelle : ma révolution, ma libération

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

Cet article me tient à coeur car j’ai mis plusieurs mois à pouvoir l’écrire. Pourquoi ? Parce que depuis plus d’un an, je possède une coupe menstruelle. Et depuis plus d’un an, je n’arrivais pas à m’en servir correctement. Je me suis donc dit que mon expérience pouvait certainement servir à d’autres femmes qui n’osent pas franchir le pas de la cup. Car voyez-vous, j’ai eu du mal à dompter ma coupe, comme je l’appréhendais. Mais aujourd’hui, après seulement 1 cycle complet d’utilisation sans aucun soucis, je pense que je n’arriverais plus à me passer d’elle !

Du coup, j’ai envie de vous présenter la chose et mon expérience de la chose. Peut-être que ça vous convaincra de sauter le pas, peut-être que vous aurez des questions auxquelles je n’ai pas pensé et que vous me les poserez en commentaires. En tout cas, préparez-vous : dans cet article on parle anglaises, coquelicots, règles, ragnagnas, vagin, col de l’utérus et tout le tintouin. Mais bon. On va pas se mentir. J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de mon frifri à maintes reprises : pour le maintenir propre au quotidien, quand il héberge une colonie – voire plusieurs – de champipis… Mais aussi de mes ( faux ) seins. Manquerait pu que je vous parle de mon fondement et le tableau serait complet ( ah zut, c’est déjà fait ).

Vous êtes des habituées, donc on va dire que je n’éprouve aucune gêne à vous parler de mon vagin, again.

Pourquoi utiliser une coupe menstruelle ?

Il y a de cela plusieurs mois, j’avais ouï dire d’une méthode révolutionnaire pour l’hygiène intime féminine en période de règles. Ca s’appelait une cup. Aujourd’hui vous en avez probablement déjà toutes entendu parler. Peut-être même que votre fille, votre cousine ou votre BFF est déjà une fervente adepte de la chose.

Cette chose, c’est un petit morceau de silicone médical en forme de vase surmontée d’une tige.

Cette chose, on la place dans le vagin comme on placerait un tampon.( mais ça, je l’ai découvert sur le tard )

En quoi est-ce révolutionnaire? vous me direz.

Tout simplement car la coupe menstruelle, mesdames messieurs, ne génère AUCUN déchet. Absolument aucun. Et que votre cup à elle toute seule durera plusieurs années.

( Aheum : encore faut-il savoir s’en servir… )

Donc non seulement, en adoptant une cup ( inutile d’appeler la SPA ) on réalise un beau geste écologique mais on fait aussi de sacrées économies : fini l’achat du paquet de pâte-à-cul couches serviettes hygiéniques ou tampons mensuel. On achète une cup pour deux dizaines d’euros en moyenne, elle dure 10 piges, et BASTA.

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

Pourquoi avoir choisi la FleurCup ?

J’avoue y être allée au pifomètre com-plet.

Je suis cliente du site LES TENDANCES D’EMMA depuis un long moment, et j’avais jeté mon dévolu sur le kit Eco Libri car son prix était super intéressant : pour 34,90€ j’acquérais 3 protège-slips lavables ( avec leur filet de lavage et leur pochette de rangement en tissu ) ainsi qu’une coupe menstruelle, la Fleurcup.

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

En lisant les quelques avis alors disponibles sur la toile, les utilisatrices de coupes étaient toutes d’accord : c’était bête comme chou de se servir d’une coupe menstruelle, et ça changeait la vie à tout jamais ( du moins jusqu’à la ménopause ). Si je suis d’accord sur le second point, je le suis nettement moins sur le second…

Mais revenons à nos tampons moutons.

Tout d’abord, il faut savoir choisir sa cup. Et croyez-moi sur parole quand je vous dis que ce n’est pas une mince affaire. En effet, il existe désormais des dizaines de références. Si les dimensions et donc la taille de la coupe ( hauteur, largeur, contenance en millilitres ) diffèrent, ce n’est pas le seul point qu’il faut étudier : la longueur de la tige, la souplesse/la rigidité, la présence ou non de stries sont autant de critères à prendre en compte.

Pour vous dépêtrer de cette jungle de coupes, vous pouvez vous fier soit à votre instinct, soit à cet outil qui peut se révéler très pratique. Perso je suis incapable de caractériser mon flux de règles : peut-être qu’il est “moyen”…mais moyen par rapport à qui ? Par rapport à quelle référence ? Je le trouve moyen mais peut-être que ma BFF le trouvera abondant ? Bref.

Pour ma part, je ne connaissais pas l’existence de ce petit “calculateur” avant d’opter pour la FleurCup . ( Je vous conseille de l’utiliser en remplissant le formulaire en fin d’article, ça pourra grandement vous orienter vers la bonne coupe ) . Et en lisant les recommandations pour le choix de la taille ( petite ou grande ), j’ai fait mon boulet puissance mille. J’vous explique.

Boulet puissance mille

Sur le descriptif de la Fleurcup, on peut lire :

– Petite Taille

La coupelle menstruelle Fleurcup Petite Taille est bien adaptée aux adolescentes, aux jeunes femmes ou pour des règles peu abondantes.
Dimensions : diamètre : 41 mm, hauteur (hors tige) : 47 mm, contenance totale : 25 ml, contenance utile (de la base aux trous pour l’air) : 20 ml, longueur de la tige : 23 mm.

– Grande Taille

La coupelle menstruelle Fleurcup Grande Taille est bien adaptée aux femmes ayant déjà accouché ou pour des règles abondantes.
Dimensions : diamètre : 46 mm, hauteur (hors tige) : 52 mm, contenance totale : 35 ml, contenance utile (de la base aux trous pour l’air) : 29 ml, longueur de la tige : 18 mm.

J’avoue, j’ai pas trop réfléchi. J’ai lu que la grande taille convenait aux femmes ayant déjà accouché. J’ai donc opté pour la grande.

Mais j’ai dû perdre pas mal de neurones lors de l’accouchement car j’ai réalisé après que OUI j’ai accouché…mais par césarienne. Alors certes, Lalutine n’a pas tracé le chemin, mais mon Saint des Saints a quand même pris cher avec mes +28kg au compteur ( dont la paupiette de 4,240kg à la sortie ) en forçant bien à fond sur mon périnée. Mais même : mon vagin n’a pas trop morflé, lui. Je vous avais dit que cet article serait glamour ? Si ? Si.

Cette absence d’accouchement par voie basse explique sans doute les difficultés que j’ai rencontrées avec ma cup grand taille. Même si finalement, j’ai trouvé une solution sans avoir besoin de la racheter en petite taille !

La coupe est pleine : des débuts difficiles…

Ayant fraîchement reçu ma Fleurcup, j’ai attendu mes règles comme le messie. Enfin non, faut pas trop déconner non plus : je les ai attendues, voilà. Sitôt que les anglaises ont débarqué, je me suis précipitée pour utiliser ma cup : je l’avais bien entendu stérilisée avant usage ( 10 minutes dans l’eau bouillante ) et je m’étais renseignée sur les différents pliages possibles pour l’insertion. De ce que j’avais lu, j’avais retenu qu’il fallait se détendre, jouer avec son périnée pour décontracter au moment de l’insertion puis contracter les muscles pour la faire bien “adhérer” aux parois du vagin. J’avais aussi compris, vu les explications et la longueur de la tige, que je devais placer la coupe assez loin dans mon vagin, pour coller le bourrelet au niveau du col de l’utérus.

Sauf que même si je n’ai jamais eu de problème avec la connaissance profonde de mon anatomie, et ben, j’ai galéré sa mère.

Lors du premier cycle de règles où j’ai testé la FleurCup, j’ai non seulement souffert lors de l’insertion mais les quelques dizaines de minutes où je l’ai portée ont été insupportablesJ’avais mal, mais j’avais mal. C’était une vraie torture : même assise, c’était abominable. J’en ai pleuré de grosses larmes toutes mouillées ( parce que j’avais mal, mais aussi parce que je pensais que j’étais bien trop stupide pour ne pas savoir m’en servir alors que tout le monde trouvait ça fastoche ).

Evidemment lorsque je l’ai retiré, j’ai souffert davantage…pour mieux respirer dès le bidule retiré ! D’ailleurs j’étais bien contente d’avoir à disposition mes protège-slips lavables contenus dans le kit, car bien sûr il y avait eu des fuites… Et j’en suis retournée à mes  serviettes hygiéniques et tampons jetables polluants pour le reste de mon cycle.

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

J’ai essayé à nouveau la Fleurcup lors d’un autre cycle en essayant un pliage différent : le constat fut identique. In-su-ppor-table. Les contractions de mon accouchement à côté, c’était de la roupie de sansonnet, j’te jure.

Si toi aussi, tu as une coupe menstruelle mais que tu n’arrives pas à t’en servir, tu n’es pas seule. Loin de là. Et la suite de mon article pourrait bien t’aider…

 

Comment j’ai réussi à dompter la bestiole

J’ai laissé tomber ma FleurCup. Pendant 10 mois. J’avais tellement eu mal lors de mes deux précédentes tentatives que ça m’avait considérablement refroidie. Mais j’essayai malgré tout de comprendre : pourquoi je n’y arrivais pas ? Que se passait-il pour que mon anatomie refuse ce corps étranger alors qu’elle a accepté différents piercings et un DIU au cuivre ?

J’ai arpenté quelques sites internet. Après quelques recherches, j’étais sur le point de commander une autre cup, chez une autre marque. Ce que je trouvais navrant puisque j’avais aussi fait le choix de la coupe menstruelle pour réaliser des économies : où est-elle, l’économie, si je dois investir dans plusieurs coupes avant de trouver celle qui me convient ? Et finalement, juste au moment de craquer pour une autre coupe, j’ai trouvé la solution grâce à Léna.

Léna, c’est la créatrice du site CoupeMenstruelle.net . Et non seulement, son site est une mine d’informations sur toutes les coupes menstruelles existantes, mais c’est aussi un véritable petit Robert dictionnaire. Que dis-je ? Une encyclopédie de la coupe. Vous y trouverez TOUTES les informations dont vous avez besoin. Et Léna prend gentiment le temps de répondre aux questions qu’on lui pose, même si elles peuvent, parfois, sembler crétines. Et justement, je l’ai interpellée sur mon problème, et elle a trouvé la solution. Merci Léna !

On partait de loin car j’ignorais quel était précisément le soucis. Etait-ce un problème de tige ? Un problème de positionnement ? Je n’en savais rien du tout. Tout ce que je savais, c’est que je morflais avec ma FleurCup grande taille, et que je me demandais si je ne devais pas simplement opter pour un modèle plus petit, adapté à mon vagin de césarisée 😁.

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

Léna m’a alors conseillé de faire un test en retournant ma FleurCup pour l’insérer.

– La retourner comme une chaussette tu veux dire ? ( j’ai besoin d’exemples imagés )

– Oui, tout à fait.

J’avoue : j’étais pas chaude. Parce que le fait de retourner ma coupe voulait dire que la tige ne serait plus accessible, puisque tournée à l’intérieur de la coupe. Et comment j’allais faire pour retirer le biniou, moi ?!

Mais j’ai décidé de lui faire confiance. La miss sait de quoi elle cause. Donc le mois dernier l’envie d’essayer à nouveau ma FleurCup m’a titillée le vagin.  Alors je l’ai retournée, ma FleurCup, comme une chaussette. Ma coupe initialement striée à sa base et avec sa tige qui dépasse ( cf photo ci-dessus ) s’est transformée en coupe toute lisse et sans tige.

Et le miracle a opéré !

Sans sa tige, ma FleurCup s’est révélée ultrasimple à insérer. C’est devenu naturel. Ca se fait en toute douceur et décontraction.

En réalité, il a suffit que j’utilise mon pliage habituel et que j’insère ceci comme un tampon :

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

Le truc, c’est qu‘à cause de sa tige, je pense qu’il y a un an, je poussais la coupe beaucoup beaucoup beaucoup trop loin pour ne pas que la tige dépasse de Minette . Et si j’avais mal, c’est certainement parce que je la poussais tellement loin qu’elle exerçait une grosse pression sur mon col.

Avec ma FleurCup retournée et donc dépouillée de sa tige, je l’ai insérée comme un tampon. Je l’ai poussée jusqu’où mon index le permettait sans chercher à aller plus loin. Et ce qui est très agréable, c’est qu’on sent parfaitement bien l’action du périnée. Si on se détend, les muscles se relâchent : c’est tout mou ( et grand ) là-dedans. Par conséquent la coupe entre parfaitement bien et se cale toute seule. Une fois insérée, hop, il suffit de contracter puis décontracter un peu le périnée pour qu’elle se déploie correctement. Si elle ne ressort pas, si on ne la sent pas du tout, on est au top. Ca a l’air compliqué mais tout ceci se fait très naturellement. Cette fois-ci je ne me suis pas posée de question et tout a bien fonctionné, sans aucune douleur !

Sur 5 jours de règles donc 10 insertions et 10 retraits, je n’ai jamais pris plus d’une minute de manipulation, retrait de culotte compris. Et n’ai jamais ressenti la moindre douleur.

Mais pour retirer ma FleurCup, comment j’ai fait sans la tige ?

J’avoue que j’ai “un peu” serré le fessier quand j’ai voulu la retirer la première fois. Je m’imaginais déjà débarquant aux urgences de l’hosto du coin en chouinant sur ma coupe menstruelle que je n’arrivais pas à retirer ( j’ai tendance à en faire des caisses quand je panique ).

Mais figurez-vous que la Nature est bien faite…Et les coupes menstruelles aussi ! Ma FleurCup dispose de petits trous disposés tout autour de sa base :

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

Ces petits trous servent à assurer l’étanchéité parfaite du dispositif. En gros : pour éviter les fuites. Et ça marche carrément bien puisque je n’ai jamais eu la moindre, tout petite, minuscule fuite.

En effet, comme vous la pliez pour l’insérer, il faut bien que la coupe se déploie là-dedans pour adopter la forme du vagin. Les trous servent à gérer cet “appel d’air”. Naturellement, il faudra aussi “chasser” cet air pour pouvoir retirer la coupe sans avoir l’impression d’accoucher d’un mini-marmot.

Comment fait-on? Il suffit de glisser un ou deux doigts dans son vagin ( selon votre degré de dextérité )( moi j’ai besoin des deux, hahaha ) et de presser légèrement la coupe. Ainsi, l’air est chassé par les petits trous et par distorsion, on décolle légèrement le bord de la cup du vagin. On évite ainsi un effet “ventouse” qui pourrait nous déchirer le frifri. Et hop, on peut sortir la coupe sans problème. Le mieux du mieux : en poussant avec son périnée, on sent que ça aide carrément à faire descendre la coupe. Je trouve ça plutôt rigolo ( mais j’ai un humour bizarre, parfois ).

Autre astuce : vous pouvez parfaitement agrandir les petits trous à l’aide d’un cure-dents ou avec la pointe de ciseaux. Et j’aime aussi nettoyer les trous à l’aide d’un cure-dents, histoire que ça reste propre et surtout qu’ils ne se bouchent pasµ.

Je n’ai pas besoin des stries sur le base de la coupe. Pas besoin non plus de la tige : avec ma coupe toute lisse, c’est hyper facile !

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

Je pense que cette tige est un “accessoire” pas indispensable qui permet de rassurer les utilisatrices pour être sûresûresûre qu’elles pourront toujours l’attraper pour retirer la coupe, en tirant dessus. Non seulement c’est faux car tirer la tige sans presser la cup à l’intérieur du vagin vous déchirera la minette à coup sûr, mais en plus cette tige peut se révéler carrément gênante. Je ne compte plus le nombre de nanas l’ayant tout simplement coupée, cette tige, car elles la sentaient lorsqu’elles étaient assises, par exemple. D’ailleurs certaines marques de coupes ont purement et simplement enlevé la tige de leurs modèles, au profit d’une toute petite boule ou de …rien du tout.

Finalement, ma coupe, j’ai appris à l’utiliser grâce à Léna : pas besoin de tige ni de stries, la seule leçon à retenir, c’est qu’il ne faut pas l’enfoncer à fond les tampons ballons. Et qu’il faut se détendre car c’est aussi simple et beaucoup plus ludique que d’insérer un tampon !

 

Un cycle avec ma FleurCup

Je pense que je m’étais mise trop de pression. Que j’avais lu trop de trucs qui m’expliquaient que la coupe entourait le col de l’utérus, et que j’étais persuadée que mon col rétroversé avait une inclinaison bizarre. En réalité, sans me poser de question, j’ai adopté naturellement les bonnes positions :

  • pour l’insertion : debout, une patte posée sur le bord de la baignoire.
  • pour le retrait : idem en poussant bien avec les muscles du périnée ou encore mieux, accroupie jambes écartées. En deux-trois poussées musculaires, la coupe sort presque toute seule !

Bon, pas toute seule non plus hein.

Ma coupe menstruelle au quotidien, je ne la sens pas. J’en oublierais presque que j’ai mes règles !

Et si vous vous posez des questions quant à la compatibilité coupe / utérus rétroversé ( qui concerne quand même 20 à 25% des femmes ), encore une fois Léna vous explique tout magnifiquement bien ici.

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

L’avantage indéniable est qu’on peut la garder 12 heures dans son dedans intérieur. Donc je la vide une fois le matin après ma nuit, et une fois le soir après ma journée. On peut se poser pas mal de questions au sujet de la coupe, et je vais tenter de répondre à chacune d’elles :

Comment fait-on pour vider sa cup ?

Il faut avoir un point d’eau à proximité. Il suffit d’enlever la coupe de son vagin puis de la vider et la rincer sous l’eau froide. L’eau froide c’est mieux, ça évite que le sang coagule et fasse prendre une teinte jaunâtre à votre coupe. Perso, je la rince et la nettoie grossièrement à l’eau froide, puis que je passe un jet d’eau tiède voire chaude pour l’insérer ( je suis frileuse du frifri )( et puis c’est plus facile à insérer je trouve ). Toutes manipulations confondues et dès mon premier cycle (réussi) de manipulations, ça ne me prend pas plus de deux minutes !

Et au travail alors ?

Si vous avez des horaires classiques, pas la peine de vous poser la question. Sauf si vous avez un flux abondant et que vous avez besoin de vider la coupe plus de 2 fois par jour ( chose rare mais qui existe ). Puisqu’en réalité, on la  vide le matin chez soi, et rebelote le soir en rentrant.

Travaillant en horaires décalés, j’ai parfois besoin de vider ma coupe au travail. Je vais donc aux wécés, je retire ma cup. Ensuite, je m’assure qu’il n’y a personne du côté des lavabos puis tranquille je vais rincer le biniou. Je retourne aux wécés et je remets le-dit biniou en place. Pas plus con que ça.

Et euh… c’est pas trop dégueu ?

J’ai toujours eu un problème avec le sang. Pas avec la vision du sang, mais avec l’odeur. Un jour, mon médecin traitant m’a demandé de coller mon nez sur un vélo rouillé, “pour faire un test”. Bingo : j’ai bien failli tourner de l’oeil. C’est bien l’odeur ferreuse qui me révulse. Et je trouve que le sang frais refoule le fer à des kilomètres ( j’exagère à peine ). Du coup j’avais un peu la pétoche en vidant ma coupe, j’avoue. ( mais il en fallait plus pour m’arrêter de produire des déchets ).

Et bien : RIEN. Figurez-vous que je-ne-sais-plus-où, j’avais lu que le sang menstruel était le sang évacué le plus “propre” du corps. J’ai donc été ravie de constater que non seulement, le sang recueilli dans ma coupe ne sent pas le fer….mais qu’il ne sent rien du tout ! Pourquoi ? Parce qu’il n’est pas entré en contact avec l’air, et donc ne s’est pas oxydé. Parce qu’il n’a pas macéré sur une ficelle de tampon ou dans une serviette hygiénique, il ne sent pas la moule défraîchie.

Enfin bref, c’est le bonheur. Moi qui avais peur d’un truc un peu crade, je trouve que c’est bien plus propre qu’une serviette ou un tampon ! 

On ne manipule pas de poubelle à détritus hygiéniques douteuse, on ne tire pas sur une ficelle dégueulasse. Les seules choses qu’on tripote, ce sont la coupe et l’intérieur du vagin, point.

Et côté hygiène ?

Bête comme chou. Pour chaque insertion/retrait biquotidien, on pense à bien se laver les mains #LaBase.

Une fois le cycle de règles terminé, on stérilise sa coupe. Dix minutes dans l’eau bouillante et c’est plié.

Le seul truc relou, c’est que la FleurCup n’est pas fournie avec un petit pochon en tissu pour la ranger. Du coup, en attendant de m’en fabriquer un, je range ma coupe stérilisée dans le placard de mes wécés ( avec pour voisins les rouleaux de PQ ) puis juste avant mon prochain cycle, je la stérilise à nouveau pour plus de précaution.

Voilà, c’est tout.

 

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

Et pour les fuites ?

Un truc chouette de plus avec la coupe, c’est qu’on se rend compte visuellement du volume de ses règles. C’est pas avec des serviettes ou des tampax qu’on pourrait dire ça. Moi qui pensais mes règles comparable aux chutes du Niagara, je me suis aperçue que finalement, on ne perd pas tant de sang que cela. Il y a eu un seul jour où au bout de 12 heures, ma coupe était à moitié pleine ( ou à moitié vide, ça dépend du point de vue, hahaha ).

La preuve que même pour un débutant complet, on s’en sort facilement ? Je n’ai pas eu une seule microtrace de fuite pendant mes 5 jours de règles. J’avais pourtant placé mes serviettes lavables au fond de ma culotte, par précaution. Mais rien. Nada.

J’en profite pour souligner l’extrême douceur des serviettes lavables vendues dans le kit Eco-Libri : plus jamais tu ne supporteras les jetables après avoir enveloppé ta minette dans cet écrin de douceur :

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

Compatibilité stérilet au cuivre et coupe menstruelle

C’est une question que je me suis posée. Elle peut sembler idiote mais j’ai jamais dit que j’étais pas un peu couillonne d’une part 😁. Et d’autre part, si je me la suis posée, je pense que d’autres se la poseront aussi. Alors autant que j’en parle ici, comme ça cet article, je l’espère, sera le plus complet possible.

Vous savez que je suis porteuse d’un DIU au cuivre. Le stérilet est placé dans l’utérus, et les fils de cuivre dépassent dans le vagin. C’est le principe.

Et bien c’est très con, mais j’avais peur qu’avec l’effet d’aspiration de la coupe lors du retrait, je ne vienne tirer sur les fils  ( dans le vagin ) et donc déplacer mon stérilet ( dans l’utérus ). Au risque de me rayer les parois. Et donc d’avoir un mal de chien et pourquoi pas, de tomber enceinte en cas de stérilet gravement déplacé.

Je remets les pendules à l’heure tout de suite : il n’y a pas de risque. Absolument aucun, si on utilise la coupe normalement ( =en cassant l’air dans la coupe au moment du retrait ). Je n’ai ressenti aucune douleur au retrait, et après de nombreuses vérifications manuelles, les fils de cuivre n’ont pas bougé. N’ont pas été sectionnés. Ne font pas de noeuds. Ou n’importe quoi d’autre.

La coupe menstruelle et le DIU au cuivre sont donc parfaitement compatibles !

coupe menstruelle cup règles Fleurcup intime

La coupe : à couper le souffle !

Pour conclure, je jure devant tous les diables et dieux que plus jamais, je ne reviendrais aux tampons et serviettes jetables. Avec ma FleurCup, j’ai trouvé une solution à la fois :

  • écologique : je ne génère aucun détritus.
  • économique : ma coupe à 12,90€ dure plusieurs années !
  • sans risque pour ma santé : pas de syndrôme de choc toxique avec une coupe. Pas de produits blanchissants potentiellement dangereux à l’intérieur de minette. Ma coupe est en silicone médical, elle est donc d’une parfaite innocuité.
  • hygiénique : pas d’odeurs, pas de ficelle immonde à tirer.
  • pratique : on ne la vide que 2 fois par jour.
  • facile à utiliser : je l’ai adaptée en la retournant comme une chaussette. Certaines préfereront utiliser la tige. Peu importe : chaque manipulation est extrêmement rapide.
  • ludique : on a toujours besoin d’un plus petit que soi, qu’ils disaient. Moi je dis qu’on a toujours besoin d’en savoir un peu plus sur son dedans 😉 .
  • responsable : la FleurCup est fabriquée en France !

Croyez-moi sur parole : si j’ai réussi, c’est que n’importe quelle nana peut utiliser une coupe. Vraiment, j”insiste. J’étais parfois sceptique quant à l’engouement autour des coupes menstruelles. Mais je suis obligée de constater que leur utilisation change vraiment la vie. J’ai ( presque ) hâte d’avoir mes règles désormais ! Malgré des débuts un peu chaotiques avec ma FleurCup grande taille, plus jamais, ô grand jamais, je ne retournerais aux protections conventionnelles classiques. JA-MAIS.

Satisfaction : 10 / 10

Et vous, quelles protections hygiéniques utilisez-vous ? Seriez-vous prête à passer à la coupe menstruelle ?

 

*Lot de 2 FleurCup avec possibilité de choisir 1 grande taille + 1 petite taille19.89€ les deux coupes sur Amazon. Vous pouvez également les choisir à l’unité : la petite taille comme la grande sont vendues toutes deux 12.90€ sur Amazon toujours.

*Les Tendances D’Emma a remplacé la FleurCup de son kit par l’Emma Si-Belle Cup tout récemment. Vous retrouverez donc le Kit EcoLibri Emma Si-Belle Cup contenant une coupe menstruelle Emma Si-Belle ( 2 tailles au choix ) et 3 protège-slips lavables – 34.90€ chez Les Tendances d’Emma

 

Dis, on partage ?
  • 49
  •  
  • 1
  •  
  •  
    50
    Shares
  •  
    50
    Shares
  • 49
  •  
  • 1
  •  

61 Commentaires

  • Christelle S.
    7 février 2017 11 h 53 min

    coucou, je suis contente que tu parles de la cup, j’utilise une cup (moi c’est la Lunacopine taille 1) que j’avais achetée en magasin bio fournie avec le dépliant explicatif et la petite pochette bien sympathique.
    Je l’utilise depuis presque 2 ans, et moi, j’ai eu la chance de pouvoir la mettre facilement car j’avais choisi la bonne taille.
    voilà, je suis moi aussi, satisfaite de mon choix et je ne reviendrai pas vers les serviettes. Je n’utilise pas le même “pliage” que toi, moi c’est celui du coquillage que je préfère.
    bonne journée bisous Christelle

    • Lalutotale
      7 février 2017 12 h 12 min

      Coucou Christelle !
      C’est justement la LunaCopine taille 1 que je convoitais après ma première expérience désastreuse avec la fleurCup 🙂 Et finalement j’ai bien fait d’insister car je pense que la LunaCopine aurait été, quant à elle, bien trop petite et donc qu’elle n’aurait pas “tenu”.
      J’ai lu que beaucoup préfèrent le pliage en coquillage ou en étoile ! Je trouve la FleurCup un peu rigide pour ce pliage ( ou alors je n’ai pas assez de force dans les doigts, ce qui est fortement possible aussi ^-^ )
      En tout cas, je suis vraiment ravie que la coupe se démocratise ! Via cet article, j’espère qu’elle rentrera encore + dans les moeurs en convaincant d’autres femmes 😉

      • Christelle S.
        7 février 2017 17 h 01 min

        oui c’est bien que tu aies fait cet article, car encore beaucoup de femmes n’osent pas ou ne connaissent pas ou mal l’utilisation de la cup. Je l’ai connue grâce à la copine de mon cousin, qui l’utilise depuis 2007. bisous

  • g6k
    7 février 2017 12 h 39 min

    coucou, je recommence car apparemment je n’ai pas étais assez rapide la première fois grrrrr, tu tiliphone ci la m*. (ha ca beug aussi du pc, mais la il existe le copier coller haha!)
    Donc moi j’utilise ma CUP depuis plus 1 an. J’ai acheté ma “The diva Cup” en faisant mes courses au magasin bio. j’ai la petite version (pas bébé) et pourtant j’ai des règles très abondante sur un laps de temps réduit. Jamais eu le problème de douleur pour ma part. La tige à l’air plus pitite que sur la tienne est surtout j’avais bien lu qu’il fallait la mettre cro loin. j’ai cependant eu des ratés. Help, Mayday, mayday !! la fuite ! pas parceque c’est plein mais certainement les trous bouchés ou une mauvaise mise en place. je vais tenter les “poussés musculaire” car moi je la pose mouillé pour que ca glisse bien et hop je casse vite lol. Je suis d’une patience exemplaire lol.
    Sinon je ne connaissais pas les serviette lavable et ca ca me botte carrément, car malgré que je ne sente pas du tout ma cup je ne la garde pas nuit. faut que ca “respire”. le soir quand je la retir je ressent un petit “ha ouais cool” donc suis qd même mieux sans… Merci pour l’article je vais le montrer a une copine qui me dit exactement ca… Beurk, ben je trouve que tu l’explique vachement bien !

    • Lalutotale
      9 février 2017 12 h 36 min

      Merciii miss <3
      Si tu as un flux abondant la nuit, je te déconseille les protège-slips lavables...Car comme leur nom l'indique il s'agit uniquement de protège-slips ( donc créés pour les fuites ) et pas de vraies serviettes mégasuper absorbantes !
      J'ai aussi créé cet article pour tenter de "démystifier" un peu la cup dans la tête des femmes qui n'osent pas se lancer 😉 J'espère que c'est réussi !
      Bisous

  • Pospie
    7 février 2017 16 h 42 min

    Super super intéressant ton article ! J’ai appris beaucoup de choses sur la cup! Je ne suis pas prête à sauter le pas encore, mais peut être bientôt!

    • Lalutotale
      9 février 2017 12 h 37 min

      Hello ! Je suis ravie que mon article te plaise 🙂
      Qu’est-ce qui te freine encore au jour d’aujourd’hui pour sauter le pas ? ( tu peux me le dire, je juge pas )
      Bisettes.

  • Sapphire
    7 février 2017 19 h 44 min

    Bon OK, tu m’as convaincue. Et pourtant, je n’aurais jamais pensé à refouler les tampons pour ça. Rendez-vous dans 28 jours pour te confirmer la note. 🙂

    • Lalutotale
      9 février 2017 12 h 38 min

      YEEEEAAAY ! Je suis trop contente de t’avoir convaincue de passer à la cup !!! Alors tu as choisi quelle marque ? Quelle modèle ? Dis-moi tout !

  • Perrine Dufour
    7 février 2017 20 h 14 min

    Coucou,
    comme d’habitude, j’ai pris un grand plaisir à te lire ! et qu’est ce que j’ai ri !!!! ton coup du “boulet” pour l’accouchement, c’est juste mémorable !!!
    mais revenons à nos tampons….
    je me suis intéressée à cette cup quand elle est sortie car c’est vrai que les serviettes c’est pas tjs le top…..mais…..je n’ai jamais passé le cap et je pense que je ne le passerais jamais…
    Pourquoi? parce que déjà, je ne supporte pas les tampons (je n’ai jamais réussi à en mettre un correctement, petit moyen ou gros, avec ou sans applicateur…..)….alors me retrouver avec un truc dans le vagin à longueur de journée, je bloque….
    ensuite, j’ai vraiment du mal à me triturer l’intérieur….je laisse ce plaisir à mon mari ! lol….
    enfin, je ne sais pas si ça me conviendrait….
    bref, pas prête de passer le cap !

    • Lalutotale
      9 février 2017 12 h 40 min

      Coucou Perrine !
      Je comprends, mais peut-être es-tu un peu trop jeune ? C’est dommage car tu constaterais par toi-même que c’est vraiment génial et ludique, que ça n’a rien à voir avec l’inconfort des tampons, et que ça aide vachement à comprendre pleinplein de choses sur son fonctionnement interne 😉 J’aurais dû opter pour la cup avant ma 1ère grossesse, ça m’aurait pas mal aidée à piger des trucs, je pense !

      • Perrine Dufour
        11 février 2017 22 h 08 min

        Coucou 🙂
        je suis jeune, mais dans ma tête….mon corps en a plus de 30 (bien tassées!!!) lol….3 grossesses ( 2 par voie basse, une par césarienne)….mais vraiment, j’ai du mal à aller trifouiller mon intérieur (pudeur mal placée?) et même mettre un tampon est galère (surtout pour le résultat ! )

        • Lalutotale
          12 février 2017 13 h 48 min

          LOL ! Je peux comprendre 😉 Mais j’insiste : tu devrais vraiment essayer car pour ma part, je n’ai pas besoin de me trifouiller le dedans. Je mets juste la cup pliée à l’entrée, je la pousse jusqu’à ce qu’elle ne “dépasse” plus et hop : c’est fini !

  • Vio la vilaine
    8 février 2017 1 h 45 min

    Moi j’ai une Moon Cup, et après une semaine d’utilisation j’ai fini par lui couper la queue. Inutile et douloureuse selon loi. Si j’avais su, je t’aurais dit de le faire plus tôt !
    Depuis tu sais ce qu’il en est : J’aime ma cup depuis des années, je lui parle et j’écris ses louanges sur mon blog. ❤
    (Les gens vont finir par penser que c’est une religion.)

    • Lalutotale
      9 février 2017 12 h 42 min

      Je suis allée sur ton blog chercher l’ôde à la cup, et autant je me souvenais parfaitement bien du billet Donut, autant celui-ci je l’avais oublié. Alors oui oui et oui, pour la tige, c’est l’enfer. Même les stries au final. Du coup plutôt que de couper la tige, autant que je retourne le biniou carrément.
      C’est mon nouvel amour, ce bout de silicone <3
      ( pire qu'une religion : une secte )

  • Agathe
    11 février 2017 19 h 23 min

    Pfffiou j’utilise une cup depuis …. hoooouuuu !! Aucun souci d’insertion, à chaque fois je fais le tour avec mon doigt pour vérifie que ca englobe bien le col.
    PAR CONTRE, j’avais un stérilet au cuivre après ma 1e grossesse, et j’ai pris une cup plus grande (malgré la césarienne). Mes flux sont devenus TELLEMENT abondants au fil des mois que je devais la vider toutes les demi heures les jours fastes !! (Quand j’ai commencé je la gardais 12h non stop…) J’ai fini anémiée … je suis peut-être un cas à part … Bref. 2e bébé, j’ai opté pour un stérilet hormonal, et ma cup est toujours dans mon sac, au cas où j’ai un saignement. L’intérêt aussi c’est qu’on peut la mettre “pour rien” (si on soupconne ses règles d’arriver par ex), contrairement au tampax où ca revient à se passer du papier de verre dans le vagin !!! Je vais essayer de la retourner, pour voir …

    • Lalutotale
      12 février 2017 13 h 51 min

      Coucou Agathe !
      Oh punaise pour le flux O_o
      Je comprends tout à fait la notion de papier de verre dans le cas du Tampax où on n’est pas sûre de voir débarquer les anglaises…Aïe aïe aïe.
      Le retournement de la cup fut vraiment salvateur pour moi ! Zéro difficulté, zéro douleur et plus aucune appréhension 😉

  • DeborahCielle
    11 février 2017 20 h 20 min

    Ah la cup… j’y suis passée depuis 5 ans quand je me suis fait poser un stérilet cuivre. Comme j’avais déjà un flux abondant AVANT je voulais passer à une alternative efficace côté menstruel. J’ai galeré les 2 premiers cycles parce que je “l’enfilais” de travers et l’effet ventouse ne se faisait pas. J’ai fouiné sur les forums de l’époque et j’ai compris qu’il fallait parfois forcer l’effet ventouse. Du coup, quand je la mets et que je sens qu’elle n’est pas bien ventousée, je passe un doigt entre la cup et la paroi du vagin et j’écarte un peu (je mouvre pas en deux non plus hein^^) Quand je sens la cup “se gonfler”, je fais tourner la cup (genre un coup d’écrou) et c’est fini.

    J’ai choisi un modèle opaque noir de la marque mooncup. Le site la vend avec une ptite pochette et propose aussi le récipient pour la stérilisation. Depuis j’ai réussi à convertir 3 copines !!

    • Lalutotale
      12 février 2017 13 h 53 min

      Coucou miss !
      Pour ma part, je n’ai jamais eu besoin de manipuler à l’intérieur : peut-être que la contraction des muscles périnéaux que j’effectue juste après aide à la place correctement ? 🙂
      En tout cas, je n’ai pas eu la moindre goutte dans ma culotte pendant tout mon cycle : un miraaacle ! ( je n’ai pas osé prendre la photo du fond de ma culotte pour le prouver, hahaha ).

    • Lalutotale
      12 février 2017 13 h 55 min

      Et c’est génial d’avoir converti 3 amies 😉 J’espère que mon article contribuera aussi à ce qu’on se débarasse davantage des protections jetables et polluantes !

  • Roxp
    11 février 2017 23 h 57 min

    Ton article arrivé à point nommé, je viens de recevoir ma cup et je me demandais comment j’allais m’en sortir le jour j. Je vais essayer de tt retenir, même si, je t’avoue la chaussette retournée me fait un peu peur, là tout de suite de visu, euh… Je vais aller glaner d’autres infos sur le site que tu as conseillé, pr être zen et appréhender ma cup au mieux. Merci en tt cas.

    • Lalutotale
      12 février 2017 13 h 47 min

      Coucou miss ! La chaussette retournée, moi aussi j’ai eu un peu peur de ce conseil !!! Mais finalement c’est ainsi que je sais m’en servir, sans difficultés et sans aucune douleur 😉 N’hésite pas à revenir me donner des nouvelles !

      • Agathe
        13 février 2017 20 h 13 min

        La chaussette retournée –> LA RÉVÉLATION!! Merci pour l’astuce, je l’ai appliquée hier et elle est encore plus confortable qu’avant !! (Bye bye les stries en bas de la cup, bonjour côté lisse!)

        • Lalutotale
          13 février 2017 20 h 42 min

          aaaaaah génial !!!! On peut dire merci à Léna pour cette astuce qui nous réconcilie toutes avec notre cup !!

  • myriam
    21 février 2017 21 h 10 min

    Si on m’avait dit que je lirais jusqu’au bout un article sur un objet qui ne m’attire pas … et que en plus, il me fasse rire.

    • Lalutotale
      22 février 2017 10 h 18 min

      Coucou Myriam ! Rooo c’est gentil ça, je suis contente de t’avoir faite rire 🙂
      Et peut-être qu’un jour, qui sait, tu passeras du côté Coupe de la force…

  • Tequi
    2 mars 2017 13 h 08 min

    Ca fait quelques années que je suis passée à la coupe et c’est clair que je ne changerai pour rien au monde ! D’autant plus qu’ici point de tampon (allez comprendre) et qu’il fallait donc que je fasse des stocks dingues à chaque fois que j’allais en France (non non je ne passais pas pour une psychopathe à la caisse du supermarché avec mes 10 boites de tampons…). Bref, je recommande la cup à toutes !

    • Lalutotale
      3 mars 2017 10 h 57 min

      Bizarrement, je ne suis pas étonnée que tu ne trouves pas de tampons au Maroc 🙁 …Et c’est clair que dans ces conditions, opter pour la cup c’est franchement + pratique !!!

  • Lucie
    30 mars 2017 8 h 54 min

    Super ton article ^^ trooooop stressée la première fois que je l’ai utilisé mais désormais j’aime d’amour ma cup Dans Ma Culotte !!!
    Petite astuce, pour celles qui se rendent dans des toilettes sans lavabo, ayez toujours une petite bouteille d’eau avec vous, ça m’a sauvé la mise de nombreuses fois !!!

    • Lalutotale
      30 mars 2017 13 h 15 min

      Coucou homonyme 😉
      Merci pour le gentil compliment ! Et sympa l’astuce de la petite bouteille d’eau 🙂

  • maki
    25 avril 2017 23 h 26 min

    merci beaucoup pour cette article!!!!

    j’ai acheter la fleur cup sur le site des tendance d’emma moi aussi mais j’avais pris la petite taille, il y a de cela environ 1 ans.

    malheureusement après plusieurs essaie ou j’avais horriblement mal(insupportable au bout de même pas 5min et pourtant je ne suis pas douillette!). probablement à cause de la tige et de l’effet ventouse j’ai fini par abandonner. j’avais bien trop peur de couper la tige au risque de ne plus pouvoir l’enlever. mais tu m’a re-convaincue de l’utiliser! je vais essayer de la retourner moi aussi.
    merci beaucoup

    (au passage tu m’a convaincu pour d’autre produits que je ne regrette pas! merci pour tes conseil aussi franc 🙂 )

    • Lalutotale
      30 avril 2017 19 h 43 min

      Coucou Laetitia !
      Comme tu l’as lu, nous avons vécu sensiblement la même chose dans nos débuts avec la cup…Et cette astuce de la retourner fut une véritable révélation !!!! Impossible de me passer de ma cup depuis 🙂 Alors n’hésite pas à revenir ici pour me dire si tu as finalement réussi à l’insérer ( et surtout la garder !!! ) sans douleur. Perso, je suis sûre que ça va marcher 😉

  • Tchou
    29 mai 2017 19 h 08 min

    Bonjour, je tenais à vous remercier pour votre article qui m’a permis de sauter le pas et d’investir enfin dans une cup. En effet, j’en ai entendu parler depuis quelques année maintenant et déjà l’idée m’avait séduite à l’époque. Bon pour la petite histoire j’en avais pas vraiment besoin car ma pilule m’avait complètement stoppé mes règles. Maintenant que j’ai de nouveau des règles, et que les serviettes ou tampon ne me satisfont pas totalement, je me suis dit je vais me renseigner un peu plus… et je suis arrivée sur votre article qui m’a permis de mieux appréhender “la chose”. Donc merci !

    • Lalutotale
      31 mai 2017 20 h 18 min

      Bonjouuuur ! En voilà un commentaire qu’il fait plaisiiiir 🙂
      Je suis vraiment ravie d’avoir fait sauter quelques-unes de tes appréhensions en narrant les miennes et ma propre expérience de la chose.
      Depuis la publication de mon article, rien n’a changé : je suis toujours aussi amoureuse de ma cup malgré mes débuts difficiles et ne repasserait aux tampons et serviettes pour rien au monde !
      Je te souhaite de vivre la même chose 😉 Tu verras, ça change la vie d’une femme !

  • mipa
    24 juin 2017 12 h 17 min

    Bonjour,je viens de lire votre article et je suis morte de rire toute seule devant mon écran. Très hilarant…J’hesitais depuis des années à passer le pas, mais il y a quelques semaines j’ai regardé un documentaire sur le choc toxique sur ARTE, ma décision était prise. Ni une ni deux, j’ai passé commande sur amazon et je les ai reçues aujourd’hui. je ne m’en suis pas encore servi, votre article sera surement d’une grande aide MERCI. En revanche, je risque de penser à vous pendant ce moment là…. Merci pour ce moment

    • Lalutotale
      26 juin 2017 17 h 07 min

      Bonjour Michelle !
      Merci pour ce retour 🙂 J’ai moi aussi regardé ce documentaire sur Arte, il était assez terrifiant…Du coup je suis de + en + convaincue que la cup est l’avenir des menstruations ! Je sors tout juste de mon cycle de règles, et je me disais encore ce matin que pour rien au monde, je ne reviendrais aux tampons et serviettes. C’est tellement pratique une cup ! Même pendant ma semaine de vacances, elle m’a faite totalement oublier que j’avais mes règles, notamment à la plage.
      J’espère que tu seras aussi convaincue que moi 🙂
      ( et je suis ravie de t’avoir fait passer un bon moment avec cet article ! )
      Bonne soirée

  • Anne-Sophie
    2 novembre 2017 15 h 29 min

    Bonjour Lalu

    Ton blog est vraiment une sacrée mine d’informations ! j’ai une Lunacopine depuis plus d’un an et les deux fois où j’ai essayé de la mettre ça a été l’horreur, vu ton expérience (la retourner) je vais tenter la prochaine fois de faire de même, parce qu’il y en a marre des serviettes jetables ! Bises

    • Lalutotale
      4 novembre 2017 23 h 11 min

      coucou Anne-Sophie 🙂
      OK, tiens-moi au courant quand tu auras essayé ! Pour moi, ça a vraiment été miraculeux ce retournement de cup ( avec la tige à l’intérieur du coup ). Ca fait bientôt 1 an que j’y suis passée et je crois que je ne reviendrai jamais en arrière 😉

  • DARKNANAGSR
    6 décembre 2017 13 h 32 min

    Coucou !
    J’ai découvert ton blog depuis peu et je suis fan ! Bravo !

    J’ai également la Fleurcup en deux tailles (je ne savais pas quoi choisir) mais malheureusement pour les deux, j’ai des fuites 🙁
    Ca fait je ne sais pas combien de cycle que j’essaye mais toujours la même chose.
    Est ce qu’on t’as déjà dis la même chose ?
    Continues tu a la mettre à l’envers ?

    Merci pour tes réponses 🙂

    • Lalutotale
      8 décembre 2017 9 h 10 min

      Hello !
      Je suis ravie que mon blog te plaise 🙂 Concernant la FleurCup je trouve ça étrange que tu aies des fuites avec les 2 tailles…Il y a sans doute un problème de placement. Ca m’est déjà arrivé d’avoir des fuites mais ce n’est pas du tout systématique, au contraire ! Je continue toujours de la retourner comme une chaussette, oui, car je n’ai aucune utilité de la tige ( qui me gêne + qu’autre chose ).
      As-tu consulté le site dont je parle dans cet article ? C’est vraiment une mine d’infos pour les porteuses de cup 😉

  • Emmanuelle
    17 janvier 2018 7 h 36 min

    J’avoue que ton article m’intéresse bcp, je vais surement sauter le pas…. Lors de es dernières règles j’ai fait une réaction allergique… Impossible de savoir à quoi et j’en ai bavé depuis ! Du coup éviter les serviettes et tampons me tente bcp !!

    • Lalutotale
      19 janvier 2018 9 h 16 min

      Hello Emmanuelle !
      Quand tu auras testé la cup, impossible de revenir en arrière, crois-moi 😉
      N’hésite pas à revenir par ici me dire si tu as sauté le pas et quelles sont tes premières impressions !
      bises

  • Frananas
    2 février 2018 17 h 05 min

    Super ton article =)
    Je n’utilise pas encore de Cup, pour le moment c’est toujours la serviette.
    J’attends ma pose de stérilet pour voir la tronche de mon flux, et après je verrai, mais n’ayant jamais supporté les tampons, je me demande si ce serait vraiment mieux avec une Cup (je les mettais ptet comme une branque mais je les sentais toujours, et passer ma journée en sentant un truc dans ma minette, bah non merci, j’suis pas venue ici pour souffrir ok ? =D)

    • Lalutotale
      3 février 2018 12 h 59 min

      Mon flux n’est que de 4 jours depuis que je suis sous DIU au cuivre ( ALLELUÏA ! ) et pas méga-abondant. Moi non plus je ne supportais pas trop les tampons : soit ils me faisaient mal ( poussés trop loin ), soit j’avais la sensation qu’ils pouvaient sortir ( ce qui m’est déjà arrivé 2 fois ). Avec la forme de la cup, c’est impossible que le biniou soit mis trop loin sans que ça te fasse un mal de chien ( donc là tu détectes dans l’instant qu’il faut le ramener un peu “vers la surface” !! ) et pour voir si elle ne se casse pas la gueule, il suffit de pousser avec son périnée 2-3 fois comme si tu faisais KK, et si elle reste en place, elle ne bougera pas d’un poil !
      Perso, c’est teeeeellement agréable d’avoir une cup qu’on ne sent pas, sans des odeurs dégueus qu’on a avec les tampons et les serviettes, et surtout ne pas générer de déchets <3 <3

  • Laeti
    20 octobre 2018 18 h 44 min

    Super l’idée de la mettre à l’envers, je vais essayer mais par contre le fait de ne plus avoir de tige me fait un peu peur, je panique vite également. J’avoue que je galère à la mettre et à l’enlever, elle me fait mal, je suis donc repassée aux tampons depuis cet été, en plus je suis obligée de la vider 4 fois par jour (flux très abondant), elle est toujours pleine, et comme elle déborde je rajoute des serviettes (bon des fois je dois mal la mettre puisqu’il y a des fuites même si elle n’est pas pleine). Bref la galère 🙁

    • Lalutotale
      20 octobre 2018 21 h 36 min

      Coucou Laeti ! Quelle cup as-tu choisie ? Je peux sûrement t’aider…

  • Laeti
    21 octobre 2018 18 h 48 min

    La même que toi, la fleurcup 🙂

    • Lalutotale
      23 octobre 2018 22 h 15 min

      Tu l’avais prise en « petite » ou « grande » ?
      Je te conseille VRAIMENT de la retourner comme une chaussette : moi ça a changé ma vie ! Non seulement je n’ai plus mal à cause de la tige, mais surtout j’ai compris qu’il ne fallait pas la mettre trop loin car ça appuie sur le col et bonjour les douleurs…
      Je vais rajouter un lien dans mon article demain ou jeudi, il pourra sûrement t’aider.

  • Lalutotale
    23 octobre 2018 22 h 14 min

    Tu l’avais prise en “petite” ou “grande” ?
    Je te conseille VRAIMENT de la retourner comme une chaussette : moi ça a changé ma vie ! Non seulement je n’ai plus mal à cause de la tige, mais surtout j’ai compris qu’il ne fallait pas la mettre trop loin car ça appuie sur le col et bonjour les douleurs…
    Je vais rajouter un lien dans mon article demain ou jeudi, il pourra sûrement t’aider.

  • mayo-lo
    7 décembre 2018 15 h 58 min

    Je suis aussi adepte de la cup depuis 6 ans 🙂 tip top évidemment! Pour la compatibilité avec le DIU (que j’ai aussi), attention quand même à bien vérifier régulièrement la présence des fils… A un moment je ne pouvais plus les vérifier, on me dit que tout est ok le DIU est bien en place… Quelques mois plus tard, test de grossesse positif 🙂 Je ne sais pas si c’est la cup ou pas… Le bébé est adorable et a bien grandi depuis mais le DIU avait bel et bien disparu sans que je m’en rende compte ! J’ai toujours une cup et un DIU (rien de plus pratique), mais je fais attention…

    Ah oui pour la tige, elle me gênait aussi : hop je l’ai coupé et j’ai légèrement chauffé le bout au briquet pour faire fondre et arrondir le silicone. Et la deuxième je l’ai prise avec une petite boule au lieu de la tige.

    • Lalutotale
      16 janvier 2019 9 h 24 min

      Hello Maeva!
      Mon dieu que je réponds tard à ton comm !!! Sans que je sache pourquoi, il était parti dans les limbes du blog…
      Je ne pense pas à vérifier mes fils c’est vrai, car j’ai une confiance éperdue dans mon DIU…Et puis je sais que je casse bien le vide d’air au moment de retirer ma cup, donc a priori aucun risque que le DIU se fasse la malle 😉 Mais tu as raison, histoire d’être sûre, je devrais vérifier de temps en temps.
      Pour la tige, j’avais vraiment peur de la couper, aussi l’astuce du “retournement de chaussette” a été vraiment la solution pour moi !

  • Aude
    7 mai 2019 13 h 18 min

    Ouh il me vient une idée géniale (concours Lépine prépare-toi !) : il faudrait inventer une coupe menstruelle qui fasse aussi ventouse anti-cellulite quand t’as pas tes règles !!! Après, faut trouver un nom. Menstru-slim ? Cellu-blood ?

    • Lalutotale
      9 mai 2019 7 h 36 min

      MDRRRRR !
      Tu m’as tellement faite rire avec ton invention :-))
      Mais attention t’as pas le cul sorti des ronces pour breveter le biniou : il faut que tu trouves une matière assez costaud pour dégommer les capitons mais qui puisse AUSSI se déformer pour rentrer dans le Saint des Saints ( sinon tu le plies pas mais OUTCHHHH ! )
      Cellu-blood ça me semble parfait, je valide !!

      • Aude
        9 mai 2019 10 h 37 min

        Bon j’avoue, j’étais même pas à moitié sérieuse 🙂 N’empêche que s’il existe une matière qui devient super souple une fois chauffée à l’eau et le reste dans le corps, mais qui durcit à l’extérieur, ça peut le faire.
        Et des idées à la con dans ce genre, j’en ai plein !!!
        Sinon je te félicite pour la clope, moi j’ai ni le courage ni la volonté, même si la cigarette électronique m’a permis de grave réduire ma consommation.

        • Lalutotale
          14 mai 2019 7 h 24 min

          Oui, il faut trouver le bon matériau et hop : tu peux prétendre au concours Lépine 😉
          Merci pour la clope, c’est pas si facile que ça tous les jours…Mais là j’en suis bientôt à 1 mois d’arrêt, et je suis déjà contente du chemin parcouru. Une ou deux petites séances d’hypnose par-dessus ne feront pas de mal je pense.

  • La bille
    20 août 2019 15 h 35 min

    Bonjour Lalu,
    Merci pour ta prose !
    très tentée – mais, euh… niveau natation, ça se passe comment? c’est niet j’imagine ? ou est-ce que avec l’effet ventouse on peut se risquer dans une piscine????

    • Lalutotale
      21 août 2019 21 h 06 min

      Hello 🙂
      Niveau natation, il n’y a absolument AUCUN problème ! L’ “effet ventouse”, c’est l’effet dont on parle quand la cup est à l’intérieur du vagin et qu’il faut la retirer, donc rien à voir !
      J’ai pratiqué pas mal de sport avec ma cup : course à pied, randonnée, piscine, badminton…absolument aucune fuite à signaler !
      La piscine tu peux vraiment y aller sans risque !

      • Labille
        22 août 2019 0 h 16 min

        Mais c’est trop cool ça !?
        Mille mercis Lalu !

        • Lalutotale
          22 août 2019 21 h 35 min

          Mais de rien mamzelle ! 😉

  • Angela
    2 octobre 2020 9 h 36 min

    Bonjour Lalu,

    Je cherche à acheter une bonne cup mais je ne veux pas de produits nocifs. J’ai entendu parler de cette cup : https://www.la-vie-naturelle.com/coupe-menstruelle-pliable.html j’hésite avec celle que tu présente. Celle que je t’envoi est française penses-tu que c’est mieux ? Merci

    • Lalutotale
      2 octobre 2020 21 h 45 min

      Hello !
      Je découvre celle que tu me montres et sa forme me paraît un peu étrange…J’aurais peur de la sentir, personnellement. Mais bon peut-être que je me trompe. Je ne la connais pas, donc difficile de te dire laquelle est la meilleure (et puis ça dépend de tes critères pour définir ce qu’est la “meilleure” cup 😉 )
      Sache que la Luneale est française elle aussi en tout cas !

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.