palmarès 2018 flops fail année beauté cosmétiques pire bilan

Depuis 5 ans maintenant, j’aime tout autant parler de mes jolies découvertes que des bouses intersidérales sur le blog. De plus, j’ai remarqué que vous êtes souvent friandes de ces billets où je parle de mes expériences calamiteuses avec certains produits. Alors évidemment parfois ce sont les goûts et les couleurs odeurs qui entrent en jeu…Cependant, certains items présentent selon moi de très-très gros défauts, et dans ma recherche d’objectivité tout en prônant une honnêteté maximale ( qu’il s’agisse d’un produit offert par la marque ou acheté par mes soins ), je vois pas pourquoi je fermerais ma mouille. Question de principe. Si un truc est à la mode mais que je trouve qu’en vrai c’est tout moisi, je le dis. Je l’écris. Bonus : ça vous épargne des dépenses inutiles.

Donc, au même titre que je vous présentais hier mon bilan sur mes favoris de l’année 2018, aujourd’hui on va parler du top des flops. Les trucs de l’année que j’aurais mieux fait de me péter une jambe de me faire opérer d’un abcès ( JOKE ) le jour où je les ai achetés/essayés.

Pour lire le billet tout entier consacré au produit, il vous suffit de cliquer sur son nom ou sur la photo.

palmarès 2018 flops fail année beauté cosmétiques pire bilan

La poub’ est pleine.

 

L’année dernière, j’avais dénombré 5 produits nazes pour 32 produits favoris . En 2018, je suis passée à 35 must-have et 6 produits à oublier illico. Le jour où le nombre de bouses atteindra celui des préférés, je ne serais plus blogueuse beauté mais blogueuse-buzz.

Si je n’ai eu qu’un unique coup de coeur capillaire cette année, j’ai en revanche essuyé une cruelle déception avec son prédécesseur : le shampooing doux purifiant de MELVITA.

Pourtant il est tout beau, il est tout bio, il n’est pas cher et il sent pas trop mauvais.

Mais NON.

J’ai pas l’habitude d’exhiber un cornet de frites sur ma tête douze heures après mon shampooing. Preuve s’il en est qu’il est tout pourri : Musclor ne l’a même pas encore zigouillé ( et pourtant Dieu sait qu’il lave trop ses tifs. )

Ce sagouin aurait pu m’écoeurer des shampooings sans sulfates ( car c’en est un ). Heureusement je suis têtue et sitôt que j’ai lâché son gros flacon de 500mL ( oui parce qu’en plus, j’ai trop la confiance, j’ai acheté direct le maxi-bidon ), je me suis jetée sur un autre produit sans sulfates qui s’est révélé bien plus satisfaisant.

Si COSLYS, autre marque bio, m’a fait découvrir un dentifrice et un gel intime géniaux ( ne cherchez pas de rapport entre les deux )( quoique ), elle m’a également faite découvrir 2 énormes flops dans le même colis.

Mon premier est le gel douche Bulle de Velours à la figue bio sans allergènes.

Il ne forme quasiment aucune mousse. Même les sans sulfates font mieux, c’est dire.

Il ne présente aucune odeur perceptible par des naseaux humains. Et je voulais de la figue moi, bordel.

Pas de mousse + pas d’odeur = aucun plaisir à se laver la couenne. Je suis sûre que mon liquide vaisselle fait mieux.

Je suis cruche ou bien ?

Mon second est un shampooing. Le shampooing Sublime Couleur protecteur de couleur qu’ils disent.

Il ne forme quasiment aucune mousse. Même les sans sulfates font mieux, c’est dire.

Il ne présente aucune odeur perceptible par des naseaux humains. Et je voulais de l’immortelle moi, bordel.

Non vous n’avez pas la berlue : j’ai bien écrit deux fois la même chose. Son copain et lui ont les mêmes défauts. En plus lui, on lui rajoute le pack de cheveux gras qui va bien, et le tableau est complet.

Cerise sur le gâteau : ils se ressemble comme deux gouttes d’eau, ces imbéciles. Je ne compte pas le nombre de fois que je me suis mis du gel douche sur la tête et du shampooing sous les aisselles.

En parlant d’aisselles ( quelle magnifique transition n’est-ce pas ? ) , en voilà un autre qui aurait mieux fait de ne jamais franchir le seuil de ma salle de bains : le déodorant bille Fraîcheur Menthe SO’BIO ETIC.

Je sais pas vous, mais moi ce que je cherche en priorité dans un déo, c’est son pouvoir de masquer ou tuer les odeurs, histoire de pas faire tomber les mouches et mes collègues sur mon passage. ( Par contre si ça pouvait tuer les moustiques…).

Aussi quand je lis Menthe, je m’imagine que mes dessous de bras vont fleurer bon le mojito. Et qu’en plus ça serait frais tout ça, un vrai coup de vent sous mes aisselles.

Le résultat avec ce déo ?

Il faut prier pour ne pas qu’il y ait un coup de vent, justement. 🤢

En parlant de vent…non j’déconne.

Sans aucune transition, en voici un autre qui m’a franchement désappointée cette année : le gel douche cacao-noisette signé COTTAGE. Oh il ne date pas d’hier celui-là. Ca fait même quelques paires d’années qu’il est proposé en rayons. Mais là je sais pas pourquoi, j’avais des envies de Nutella que j’ai préférées savonner sur mon corps plutôt que d’engloutir dans mon dedans ( un problème de volume fessier qu’il faut ensuite assumer, tout ça. ).

J’aime autant vous dire qu’il m’a vaccinée du Nutella pour toute l’année 2018 tant il m’a écoeurée avec son odeur ( si on oublie les crêpes à la Chandeleur.)( beh quoi ?)

Pour finir, cette moue vous est gracieusement offerte par moi-même pour représenter ma pensée concernant celui que je porte sur les lèvres : le jumbo You Are Lipliner de YOU ARE COSMETICS.

J’ai adoré sa couleur et son rendu mat. Malheureusement on est 100% full-transfert là. Même après 2 heures sur mes babines, je barbouille de rouge fluo tout ce qui se trouve sous ma bouche. Front de LaLutine, écharpes, clopes, verres, foulard, joues des collègues…tout y passe. Et je pense pas que mon entourage ( et mes fringues ) aient signé pour ça. Ou alors je suis pas au courant.

 

palmarès 2018 flops fail année beauté cosmétiques pire bilan

 

Pour conclure, il y a tout de même peu de flops cette année quand on compare au nombre de favoris ! Tant mieux, quelque part. C’est que je cible toujours davantage les produits qui me conviennent. Et puis je flaire les bousins bien mieux qu’il y a quelques années, ça aide. Même si certains passent encore à travers les mailles du filet. Et j’aime toujours autant écrire ce bilan, qui peut parfois rappeler aux marques qu’on ne peut pas nous vendre n’importe quoi sous prétexte de la nouveauté !

 

Et vous, connaissez-vous des produits à ne PAS recommander en 2019 ?

Trouvez-vous important que les blogueurs parlent de leurs déceptions ? ( moi oui )




LalutotaleBeauté2018,à oublier,année,avis,beauté,bilan,cosmétiques,cosmétos,critique,fails,flops,liste,palmarès,pire,pires produits,produits,review,revue
  Depuis 5 ans maintenant, j'aime tout autant parler de mes jolies découvertes que des bouses intersidérales sur le blog. De plus, j'ai remarqué que vous êtes souvent friandes de ces billets où je parle de mes expériences calamiteuses avec certains produits. Alors évidemment parfois ce sont les goûts et...
Dis, on partage ?
  • 27
  •  
  •  
  •  
  •  
    27
    Shares
  •  
    27
    Shares
  • 27
  •  
  •  
  •