La Fare Provence Crème nuit intense review

Qui qui veut du réconfort ? Je crois qu’on en est tous là en ce moment non ? Pour ma part, COVIDemerde ou pas, s’il y a bien un moment de la journée que j’associe au réconfort pour ma peau, c’est celui de l’application de ma crème doudou. Mais siii, la crème doudou, vous savez ? Celle qui est toute douce et soyeuse, dont la senteur te donne envie de roupiller quasiment sur le champ et qui te laisse une peau veloutée et apaisée quand vient le moment de la ronflette ?

Ben voilà, c’est celle-là.

La dernière dont je vous parlais, c’était la crème de jour/nuit de GUERANDE, l’une de mes révélations en matière de cosmétique bio française (parmi d’autres bien sûr ! infidèle maisCocorico🇫🇷 ). Sitôt que je l’ai terminée, je me suis alors tournée vers une autre référence que je possédais dans mes tiroirs : la Crème Intense LA FARE 1789 En Provence (ouuuuf attendez un peu j’reprends mon souffle.)(d’ailleurs si vous le voulez bien -d’t’façon si vous voulez pas c’est pareil – pour le reste de l’article je parlerai simplement de LA FARE.) Je l’avais reçue dans ma géniale box Féérie de Noël à l’hiver dernier, et je n’ai pas traîné à l’expérimenter ! Vous allez vite découvrir pourquoi…

La Crème Nuit Intense pique un FARE

( Hahahahaha je suis drôle.)

Petite parenthèse interrogative

Dîtes, il y a un truc qui me tarabuste depuis que j’ai commencé la rédaction de cet article. Le produit s’appelle Crème Nuit Intense. Y’a pas quelque chose qui vous frappe ? (non pas si fort.)

Ben moi je me demande si l’adjectif qualificatif se rapporte au premier nom commun ou au deuxième. En gros si c’est ta nuit qui est intense ou si c’est la crème ? 🍑 (ben quoi ?).

Sur ce point de la plus haute importance vous en conviendrez, revenons à nos moutons.

La Fare crème nuit pot verre encrier

Packaging intense

Bon moi je suis une fan de pots en verre comme vous le savez déjà. Rien d’étonnant donc à ce que je kiffe mon petit pot en verre de 30mL, parfaitement transparent, surmonté d’un couvercle à vis en aluminium.

Ce petit format permet, malgré le poids du verre donc, de le trimballer partout sans que votre vanity pèse un âne mort. Et puis ce verre est plutôt épais. J’ai moi-même été étonnée qu’il ne pète pas après un triple axel de toute beauté avec atterrissage sur ma vasque en pierre. On ne trouve aucune information sur le pot en lui-même : tout est inscrit sur l’emballage cartonné, que j’ai bien entendu gardé.

Mais vous allez voir que « petite » quantité ne rime pas avec petite durée de vie…

Certaines n’aiment pas les couvercles à vis. Moi ça ne me dérange pas si le produit n’est pas huileux.

Certaines n’aiment pas patouiller directement avec les doigts dans le pot. Ca ne me dérange pas non plus puisque je me lave systématiquement les mains avant de m’adonner à mes soins !

Enfin, la particularité de LA FARE, c’est de proposer la totalité de ses produits soit en flacon-pompe en verre, soit en petit pot comme celui-ci. Et si sa forme vous évoque quelque chose, c’est normal (c’est que vous êtes vieille comme moi) parce qu’elle reproduit exactement celle d’un vieil encrier. Pour les flacons il s’agit là aussi d’une référence directement liée à la marque puisqu’il s’agit de la forme d’une antiquité retrouvée dans la cave du mas provençal La Fare, bâti en 1789 sur une petite colline du même nom, qui abrite la marque depuis 2014.

Du coup, vous avez aussi l’explication du nom de la marque !

Notons quand même un truc : malgré ce packaging d’encrier tout mignon qui est du plus bel effet dans la salle de bains, j’avoue que c’est galère d’aller racler les bords quand tu arrives en fin de pot. Moi mon index est gros, okay, alors je te dis pas l’angoisse pour aller choper ma crème dans le bourrelet.(=je parle toujours du pot.)

Composition

Si tu as les yeux qui saignent devant une composition INCI écrite en majuscules, regarde, je suis sympa, je la mets là :

La composition INCI
AQUA (WATER) – MYRISTYL MYRISTATE – SIMMONDSIA CHINENSIS (JOJOBA) SEED OIL** – GLYCERIN – CETEARYL ALCOHOL – DICAPRYLYL ETHER – THERMUS THERMOPHILLUS FERMENT – COCO-CAPRYLATE – GLYCERYL STEARATE – MACADAMIA TERNIFOLIA SEED OIL** – CERA ALBA (BEESWAX) – CETEARYL GLUCOSIDE – OLEA EUROPAEA (OLIVE) LEAF EXTRACT** – ALCOHOL*** – BENZYL ALCOHOL – DIPALMITOYL HYDROXYPROLINE – PARFUM (FRAGRANCE) – PRUNUS AMYGDALUS DULCIS (SWEET ALMOND) OIL**SESAMUM INDICUM (SESAME) OIL UNSAPONIFIABLES** – LEVULINIC ACID – MICA – RHIZOBIAN GUM – SODIUM LEVULINATE – TOCOPHEROL – XANTHAN GUM – SODIUM HYYDROXIDE – ALOE BARBADENSIS LEAF JUICE POWDER** – CALCIUM PCA – DEHYDROACETIC ACID – HIBISCUS SABDARIFFA FLOWER EXTRACT – TITANIUM DIOXIDE – CAMELLIA SINENSIS LEAF EXTRACT** – POTASSIUM SORBATE – ZINC PCA – LEONTOPODIUM ALPINUM EXTRACT**CEDRUS ATLANTICA BARK OIL** – CITRUS LIMON PEEL OIL – CYMBOPOGON MARTINI (PALMAROSA) HERB OIL** – CITRIC ACID – LINALOOL – CITRONELLOL – LIMONENE.

** Ingrédients issus de l’agriculture biologique

*** Transformés à partir d’ingrédients biologiques

On retrouve bien évidemment cette composition sur le petit carton qui servait d’emballage que j’ai conservé.(oui je suis une psycho des emballages pour toujours avoir un oeil sur la compo, mais je le vis bien, merci.)

crème La Fare l'emballage et packaging

Et puisque je suis pas une connasse, je me permets de vous résumer les choses que je trouve intéressantes à retenir :

  • 99,3 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle et 32,6 % du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique. C’est énorme. C’est rare qu’une crème de nuit contienne une telle proportion de produits bio!
  • L’ingrédient majoritaire n’est autre que de l’eau, immédiatement suivie de myristyl myristate qui, malgré son nom barbare, est parfaitement safe. Il s’agit d’un agent émollient que l’on retrouve dans environ 5% des crèmes hydratantes, dixit l’INCI BEAUTY.
  • Dès le 3ème ingrédient, on commence à taper dans le bio avec l’huile de graines de jojoba. Un peu plus loin dans la liste, on retrouve de lhuile de noix de macadamia, de l’extrait de feuilles d’olivier, de l’huile d’amande douce, de l’huile de graines de sésame, de l’extrait de feuilles de thé vert, de l’extrait de fleur d’Edelweiss, de l’huile essentielle d’écorce de cèdre de l’Atlas et de l’HE de palmarosa. Tout ça c’est bio ! Même l’alcool qui apparaît en fin de liste est transformé à partir d’ingrédients biologiques !
  • Celui qui manque à l’appel c’est l’extrait de fleur d’hibiscus. Mais en fait, sisi il est bien là ! C’est juste qu’il n’est pas bio.
  • Notons également qu’elle contient de la cire d’abeille. Cette crème ne conviendra donc pas aux personnes véganes.

Enfin elle ne contient ni parabènes, ni silicones, ni SLS, ni gluten, ni sulfates, ni OGM.

Pour clore ce chapitre, je sais pas ce que vous en pensez mais pour ma part, c’est un sans faute pour la composition ! J’aimerais que toutes les crèmes de nuit soient si jolies.💚

Utilisation et sensations

Je ne pense pas qu’il soit utile de faire un cours sur la façon d’appliquer une crème de nuit hein. Il est évident qu’il faut que le visage soit démaquillé et parfaitement propre avant d’étaler son soin nocturne !

Ensuite je pioche une petite noisette, l’équivalent d’un bout d’index, dans le pot en verre. La texture est follement onctueuse, très dense. On la devine déjà la sensation de douceur qu’elle va tatouer sur la peau. J’ai irrémédiablement envie de tapoter mon index sur ma musette pour ensuite faire pénétrer cette crème toute blanche dans tous mes pores.

la Fare crème nuit intense texture

Bon là c’est sur le majeur.

Après le toucher, c’est l’odorat qui prend le relais : mandieu que je kiffe l’odeur de cette Crème Nuit Intense !

Rien d’agressif. Tout dans la légèreté, le poudré, le doux.

Moi je sens surtout de l’amande douce, relevée d’une pointe de sésame. Mais on devine derrière une petite note fleurie. C’est très délicat mais carrément extatique ! Le moment est tellement divin que je me surprends souvent à fermer les yeux pendant l’étalage….Hmmmmm.  Petit orgasme olfactif, mes amis. Le nirvana des narines. Le nirvanarines. ✌️

Au début, j’avais peur de la densité de cette crème : la vache ça doit être sacrément riche ! Qui me dit que je ne vais pas me retrouver avec une armée de bubons sur le museau ? Avec ma peau mixte à tendance relou, ça sentait un peu la défaite, cette texture…

Fort heureusement il n’en fut rien. C’est même tout le contraire.

Résultats et effets sympas

Tout d’abord, l’odeur divine m’apaise instantanément. Et c’est important de ne pas aller se coucher sur les nerfs !

Ensuite je remarque que ma peau est repulpée pour la nuit. Ca nous fait une belle jambe tu me diras, parce qu’à part ton oreiller, y’a quand même pas grand-monde qui pourra constater que ta peau visageale est toute fraîche et pimpante. En revanche le truc cool, c’est que non seulement elle apaise instantanément tous les tiraillements ou inconforts, mais surtout que le lendemain, j’ai beaucoup moins de traces d’oreiller sur la pomme. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Parce que j’ai remarqué qu’avec l’âge, la peau supporte de moins en moins les contraintes, tu vois. Bientôt il va me falloir un fer à repasser pour avoir une tête potable au réveil, spa possible…#JeSuisVieille.

J’en étais là de mes réflexions fort déprimantes lorsque j’ai rencontré cette Crème Nuit Intense. Alors au matin, ma peau n’est pas toute défroissée hein, ce serait mentir (pis je suis pas encore un papyrus d’abord HEIN !). En revanche j’ai remarqué que les grandes traces qui trahissent que t’as traîné au lit le matin (pour un parent, la traduction de « traîner au lit » c’est dépasser 7h du matin sans excéder 7h30 😑.) elles ne sont plus là. Disparues. Et franchement ma tête n’est plus du tout la même le matin. C’est pas que je ressemblais à Frankenstein avant, mais bon…Y’a une nette amélioration quoi.

Et puis surtout, j’ai une peau douce, mais douuuuuce ! C’est pas pour rien que je l’appelle ma « crème doudou » ❤️: elle me réconforte, m’apaise, et si je pouvais me rouler dans une baignoire remplie de cet élixir, je le ferai sans hésiter !

Il va sans dire que depuis des semaines que je l’utilise quotidiennement, je n’ai pas subi la moindre poussée bubonesque. Ce qui me convient trèèèèès bien. L’impression est donc confirmée : elle n' »étouffe » pas ma peau ! Et donc je n’ai pas eu le moindre bouton 🎉.

CONCLUSION : Quand t’en as marre, y’a Malabar LA FARE !

C’est à ce moment précis que je risque de vous perdre car il y a fort à parier que vous allez vous ruer sur le site internet de LA FARE 1789 dès que vous lirez les prochaines lignes 😉. Alors certes, le gros inconvénient des produits de cette marque, c’est qu’ils ne sont pas évident à dégoter…ou plutôt que vous n’aurez pas trop-trop l’embarras du choix. En fait à part le site de la marque, c’est un peu compliqué, alors heureusement qu’il est là, hein.

Ce « petit » pot de 30mL, ça fait tout de même 3 mois que je l’utilise.

Oui oui, vous avez bien lu. Et je l’utilise TOUS les soirs !

J’arrive désormais sur la fin #OuinOuin mais on pourra dire qu’il a quand même eu une belle vie, sur l’étagère des produits stars de ma salle de bains 👑. Et surtout que j’ai rarement vu crème doudou si qualitative pour un prix si petit : 16€ l’encrier de 30mL.

Si si, vous lisez toujours bien. C’est pour ça que j’ai écrit plus gros 😁.

Quand je re-regarde la compo, la qualité de la crème, son odeur à tomber et sa durée de vie, je me dis que 16€ c’est presque donné. En tout cas à ce prix-là je peux dire respect à LA FARE et merci de ne pas nous prendre pour des jambons 🙏🏼. Et surtout je louche désormais sur l’intégralité de leurs produits ! (c’est malin hein.)

Pour conclure, c’est une excellente surprise découverte au hasard d’une box ! J’aime tellement cette Crème Nuit Intense bio et française de surcroît, qu’on risque bien de la retrouver dans mes favoris de l’année 2020, héhéhé.

Satisfaction : 10/10

Et vous, c’est quoi votre crème-doudou ? Connaissiez-vous LA FARE 1789 en Provence ?

 

* Crème Nuit Intense LA FARE 1789 EN PROVENCE16€ le pot en verre de 30mL.

 




LalutotaleSur mon visage1789,avis,beauté,bio,biologique,crème,crème intense,doudou,hydratant,hydratation,La Fare,La Fare 1789,LA Fare en Provence,nocturne,nuit,Provence,review,revue,soin,visage
Qui qui veut du réconfort ? Je crois qu'on en est tous là en ce moment non ? Pour ma part, COVIDemerde ou pas, s'il y a bien un moment de la journée que j'associe au réconfort pour ma peau, c'est celui de l'application de ma crème doudou. Mais...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
    2
    Shares
  •  
    2
    Shares
  •  
  •  
  • 2
  •