disparitions produits beauté cosmétiques disparus terminés août 2019

L’année dernière à la même période, je virais une quantité incroyable de produits dans ma salle de bains. Il faut dire que je m’étais faite opérer de deux abcès consécutifs et les soins post-opératoires étant assez conséquents, y’avait du bordel à écluser.

Cette année, ce ne sont pas mes fesses qui font des siennes mais les canaux lacrymaux de LaLutine. C’est pas franchement la même région. Mais c’est chiant quand même. Les sympathiques petits pores qui constituent son bord de paupière se bouchent et forment une monstrueuse boule sous son oeil. Après deux consultations ophtalmologiques, paraîtrait que c’est rien du tout. C’est juste moche. Et gênant ( pour elle, mais aussi pour nous car les gens se demandent ce qu’est cette grosse boule au bord de son oeil avec une mine un peu dégoûtée ). En tout cas elle n’a pas mal. Et ça a rajouté du bordel dans la salle de bains.

Les disparitions de produits en Août

Comme d’habitude, ce billet est magique : il suffit de cliquer sur le nom du produit pour accéder à sa review complète ( si elle existe ) !

Je suis contente car malgré 3 semaines de vacances qui ont consisté à seulement s’occuper de paperasse administrative ( LA JOIE )( ch’teu jure, on n’est même pas partis ne serait-ce qu’un weekend…#loose ), j’ai quand même réussi à vider quelques trucs, donc.

Côté visage , j’ai été plutôt productive :

  • Adieu l’échantillon de crème visage vespérale Amant du Soir PULPE DE VIE. Cette dosette traînait depuis des années au fond d’un vanity, alors hop, pas de gâchis !
  • J’ai aussi terminé le format vente du démaquillant biphasé Shake Me Baby ! de PULPE DE VIE là aussi. J’avais reçu deux nouveautés de cette marque française, bio, fun, valorisant « les fruits et légumes moches » l’année dernière. Alors il était temps que je leur fasse de la place !
  • Le sérum désaltérant MY LITTLE PARIS faisait partie d’une vieille édition de MYLITTLEBOX. Je n’en attendais rien, mais contre toute attente, je l’ai surkiffé pendant les périodes caniculaires car il donnait un vrai coup de frais à ma trombine.
  • J’ai terminé le Masque mousse au charbon BLANCREME PARIS dont je vous parlais en détails ici. Je l’ai a-do-ré. Rien d’étonnant à ce que je l’aie terminé aussi rapidement, donc.
  • Enfin j’ai zigouillé une miniature de Crème Fluide Hydratante EFFIDERM. De mémoire, je l’avais trouvée dans une précédente BIRCHBOX. Sympa, légère, sans plus. Facilement oubliable selon moi.

Côté hygiène nous ne sommes pas en reste non plus à la maison  :

  • Un tube de dentifrice Sensitive ELMEX. C’est devenu un classique à la maison.
  • Un échantillon de papier toilette humide Aloe douceur LOTUS. Non mais sandek… Je vous ai déjà parlé de cette aberration sanitaire. Je trouve ça tellement ridicule de proposer du PQ mouillé à la vente ( sans compter toutes les cochonneries chimiques que tu te colles dans la raie ).
  • Une boîte de boules en mousse QUIES. Parce que je ne peux plus dormir sans depuis 9 ans.
  • Un flacon de solution antiseptique Septeal PIERRE FABRE. Un indispensable pour nettoyer les petits bobos de Lalutine sans qu’elle saute au plafond de douleur.
  • Un flacon-pompe de crème lavante mains Lait d’Amande CIEN. Vous le verrez également dans mon haul à venir car je l’avais dégoté début Août chez LIDL. Cette crème est sympa sauf qu’elle a tendance à agresser les mains, tant et si bien que j’ai dû me tartiner de crème hydratante en plein mois d’août !!
  • Un flacon de bain de bouche Eludilpro PIERRE FABRE. Musclor a la langue qui se dépapille depuis plusieurs mois, sans qu’on sache trop d’où ça vient. Il a trouvé dans ce bain de bouche son Saint Graal pour se décaper le bec. Du coup, il l’a racheté en flacon géant cette fois.

Du côté de l’hygiène de LaLutine, c’est plutôt costaud aussi puisqu’on jette :

  • Le gel lavant hypoallergénique CENTIFOLIA. Nous avons testé ce produit dans le cadre de l’élection des Meilleurs Produits Bio. Je l’ai bien aimé car il est vraiment doux et nettoie parfaitement le corps et les cheveux, sans piquer les yeux de LaLutine. Cependant, son absence totale de parfum peut surprendre…J’aurais bien ajouté 1 ou 2 gouttes d’une huile essentielle inoffensive histoire de lui donner une petite odeur car c’est assez curieux de renifler le coup de ma fille et de ne RIEN sentir ( à part de l’amour bien sûr )( oui la grossesse me rend gnangnan parfois ).
  • Des lingettes, des compresses, de la pommade antiobiotique…Tout le nécessaire pour essayer de déboucher les pores lacrymaux de LaLutine. ( à l’heure où je vous cause, c’est toujours pas fini. )

Du côté de la douche, on n’est pas trop mauvais non plus :

    • Ma fleur de douche que j’avais depuis des mois a rendu l’âme. J’ai bien essayé de refaire un gros noeud, un point de couture…mais non. Rien à faire. Je déculpabilise car je l’ai utilisée pas moins de 2 ans, donc c’est plutôt cool pour un truc en plastique ( même recyclé ).
    • Le gel douche au melon Melon Fresco AGRADO. Il m’avait été offert par copine Julie en début de grossesse lorsque je lui avouais être en manque de cosmétiques parfumés au melon. Celui-ci est une vraie réussite, même si je n’en ai pas profité beaucoup puisque Musclor l’a sifflé en douce. Salaud . Le temps que je m’en aperçoive, j’ai quand même pu l’utiliser 5 ou 6 fois. Heureusement Julie m’a donné le nom de son fournisseur.
    • Le gel douche Pomme à cidre d’une marque bretonne que je n’arrive plus à  déchiffrer. Il était temps que je le termine puisqu’on l’avait acheté à l’été 2017 lors de nos vacances dans le Morbihan. A défaut de sentir la pomme à cidre, LaLutine a trouvé, comme moi, qu’il sentait plutôt le gros bonbon sucré. Un peu écoeurant, donc. Heureusement qu’il ne m’était pas venu l’idée saugrenue de l’utiliser pendant mon premier trimestre de grossesse : j’aurais vomi.

Du côté des soins corporels, petit fail en virant seulement :

  • La brume lactée corps ultra-hydratante DR PIERRE RICAUD. Je n’ai pas eu le temps de vous en parler car je l’ai tellement aimée que je l’ai égoïstement utilisée jusqu’à la dernière goutte. Son parfum frais et léger, sa texture non grasse facile à faire pénétrer, le soulagement immédiat apporté à ma peau qui sèche plus que d’ordinaire…Bref, elle m’a presque faite oublier que les formats sprays sont décidément ceux que j’aime le moins lorsqu’il s’agit de soins corporels : il n’y a que moi qui suis obligée de me contorsionner pour vaporiser sur mes mollets ou bien !?

Du côté des produits capillaires je ne fais pas mieux :

  • adieu la miniature généreuse du shampooing Réparation Miracle Frizz Ease JOHN FRIEDA ! Très sympa même si je n’ai pas tendance à friser, j’ai bien aimé son odeur, sa texture, le fait qu’il en faille peu pour retrouver une crinière propre et saine. Je l’avais trouvée dans la géniale édition de Juin BIRCHBOX.

Côté maquillage, je dis adieu à regret à :

  • un très très vieux rouge à lèvres URBAN DECAY. Je crois qu’il s’agit du tout premier ràl de parfumerie que j’achetais il y a 15 ans ( et il me semble que c’est un Vice Lipstick )…Et ce qui m’avait faite craquer à l’époque, c’était son packaging ultra-original ! Très avant-gardiste quand on aime Game Of Thrones, hahaha. Et puis j’adorais sa teinte rose-beige bourrée de nacres. Ca brillait à mort sur mes babines ! En revanche sa tenue était très médiocre. Je l’avais presque terminé lorsque la canicule s’est chargé de l’achever. Toute la matière a fondu et impossible de la récupérer au fond du capuchon. Snif.

C’est quand même le deuxième ral que je vire en deux mois consécutifs, youhouuu !

Même côté parfum j’ai réussi à finir un truc ( mais tout petit riquiqui ) :

  • Une miniature d’eau de toilette Fleurs de Cerisier L’OCCITANE. C’était de mémoire, l’une des dernières miniatures contenues dans mon Calendrier de l’Avent 2016. ( Quand je vous dis que j’ai un bordel monstre dans la salle de bains. )

J’avais envie d’ouvrir la catégorie Grossesse tiens :

  • Encore une boîte de vitamines de grossesse Gynéfam SUPRA. J’ai racheté une boîte pour 3 mois suite à cette disparition et aujourd’hui ça m’amuse de prendre ma gélule tous les matins car je sais qu’en théorie, lorsque j’arriverais au bout de cette nouvelle boîte, je serais à la date de mon terme de grossesse !
  • Deux boîtes de cet accessoire ultra-glam’ qu’on appelle des bas de contention. De la marque SIGVARIS, comme pour ma première grossesse. Et comme pour ma première grosssesse, je fais une allergie carabinée à la bande collante qui me brûle la peau au second degré. Le seul truc qui change, c’est qu’on me les a prescrits pour atténuer la douleur dûe à ma grosse varice ( inopérable pour l’instant, évidemment ) alors que pour ma première grossesse, c’était pour tenter d’amoindrir l’oedème de malade mental que je subissais. ( on ne faisait plus la différence entre mes chevilles, mes genoux et mes cuisses. )

Disparitions en beauté au mois d’Août ! 🌞

 

J’ai donc réussi à dézinguer 25 produits en Août ! C’est encore mieux que le mois de Juin  avec ses 23 produits…Bon d’accord, y’a pas mal de boîtes de compresses et de pommade😁.  Cependant je nuancerai mon propos en affirmant que j’ai terminé peu de miniatures au profit des formats full-size. Et ça c’est cool parce que ça fait énormément de place dans ma salle de bains. Même si y’a encore un boulot dingue hein.

Conclusion : même en restant à la maison pendant 3 semaines ( sans avoir même eu le temps de prendre un seul bain ), j’ai réussi à terminer pas mal de trucs. 💪

Je suis sûre que maintenant, vous mourez d’envie de savoir si ma boîte à lettres a tourné à plein régime en Août, avouez. Car c’est inutile de zigouiller plein de produits si c’est pour en ajouter le double, on est d’accord ! Le suspense est à son comble….😉

Et vous, avez-vous terminé beaucoup de produits ce mois-ci ?

LalutotaleBeauté2019,à oublier,à racheter,août,avis,beauté,best of,bilan,cosmétiques,cosméto,critique,disparitions,disparus,été,flop,liste,produits,review,revue,RIP,terminés
L'année dernière à la même période, je virais une quantité incroyable de produits dans ma salle de bains. Il faut dire que je m'étais faite opérer de deux abcès consécutifs et les soins post-opératoires étant assez conséquents, y'avait du bordel à écluser. Cette année, ce ne sont pas mes fesses...
Dis, on partage ?
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  
    19
    Shares
  •  
    19
    Shares
  • 19
  •  
  •  
  •