( SO’BIO ETIC ) Mes cheveux ont-ils de la (ver)veine d’être mis à l’amande ?

( SO’BIO ETIC ) Mes cheveux ont-ils de la (ver)veine d’être mis à l’amande ?

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Hey, mais ça fait un sacré bail que je ne vous ai pas parlé de produits SO’BIO ETIC !

Pourtant c’est une marque bio excessivement présente dans ma salle de bains. D’ailleurs, cela fait désormais une grosse poignée de semaines que Musclor et moi utilisons un duo de produits capillaires : le shampooing à la verveine pour cheveux gras, et l’après-shampooing à l’amande pour des cheveux doux.

Bon en vrai, Musclor n’utilise que le shampooing. Rendre son unique centimètre de cheveux doux ne fait pas partie de ses priorités capillaires ( et je le comprends tout à fait.)

Je sais pas si vous vous souvenez, mais mon dernier coup de coeur en date concernant un produit capillaire sans sulfates était signé d’une autre marque bio. Et l’avant-précédente expérience avait été une grosse catastrophe dont je vous causais ici.

Statistiquement, j’ai donc 50% de chance d’être déçue à mort. Mais aussi 50% d’être enchantée par les produits sans sulfates de SO’BIO ETIC.

Inutile de dire que j’ai foncé sur mes deux tubes pour connaître le verdict de mon scalp. Et voici donc ses conclusions.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Mes cheveux ont de la ver-veine

Comme vous le savez, j’ai une tendance à graisser de la touffe assez rapidement. Aussi mon verdict sur les capillaires sans sulfates est généralement sans appel : soit c’est de la daube, soit c’est génial.

J’ai donc accueilli le shampooing formulé spécialement pour purifier les cheveux avec une grande ferveur. En plus j’adooore l’odeur de verveine citronnée ! Question fraîcheur, y’a pas mieux.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Packaging

Je tire mon chapeau de paille biologique à SO’BIO ETIC qui a trouvé là le packaging par-fait pour ses produits capillaires. En plastique souple de 250mL surmonté d’un bouchon à clapet ultra-costaud, on peut trimballer son tube sans risque de casse ou d’ouverture. Bon, certes, ce grand format ne se prête pas à une mini-trousse de voyage. Mais à emmener dans son sac de piscine ou dans la valise, c’est top.

Pour moi, c’est donc un sans faute. Tant pour l’encombrement, la solidité que la praticité.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

La composition et ses garanties

Là clairement, on ne peut faire aucun reproche à SO’BIO ETIC , toujours très transparente et qui répond volontiers aux questions lorsqu’on s’en pose sur ses formules.

En même temps, l’argument de vente principale, outre la promesse d’un produit bio, est que le shampooing est formulé sans sulfates ( irritants et pas bons pour l’environnement ), sans parabens ( et heureusement puisque c’est désormais proscrit ) et sans silicones ( ce qui étouffe les cheveux et les enrobe d’une pellicule artificielle ). Pour les adeptes du low-poo, ce produit serait donc tout indiqué.

Regardons donc cette composition en entier, si vous voulez bien :

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Tous les produits sulfatés ont effectivement été remplacés par des dérivés de coco, bien plus sûrs, et non allergènes tout en étant respectueux de l’environnement. Le distillat bio de feuilles de verveine se trouve très haut dans la compo, tandis qu’on retrouve un peu plus loin du jus de feuilles d’aloès en poudre bio, ainsi que de l’huile essentielle de citron bio. Ce sont les 3 produits bio de la composition, ce qui rend la formule bio à 11% seulement. J’ai déjà vu mieux chez SO’BIO ETIC. Mais je nuancerai mon propos en soulignant que la marque a fait un réel effort de refonte totale de sa formule, car le précédent shampooing présentait de l’Ammonium LaurylSulfate en seconde position, ce qui le rendait potentiellement dangereux pour les bébés et les femmes enceintes…

Donc voilà, c’est plutôt propre, même si j’ai déjà vu mieux. Et SO’BIO ETIC a à coeur de réviser ses formules dans un soucis d’amélioration continue de la qualité de ses produits, et ça c’est chouette.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Texture, odeur et utilisation

Ouais je suis un peu fofolle, je balance tout d’un coup.

Côté texture, le shampooing est plutôt liquide et parfaitement transparent. Aucune difficulté pour le faire sortir de son trou. Je dirais même qu’il faut pas appuyer comme une sauvage, au risque d’en sortir la moitié du tube d’un seul coup.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Sur le scalp, j’ai adapté ma manière de l’utiliser. En réalité il mousse, mais vraiment pas beaucoup. Du coup c’est très compliqué pour moi de répartir le shampooing des racines vers les pointes. Or, ce que j’ai le plus besoin de purifier, ce sont les racines. Par conséquent, je répartis la généreuse dose de shampooing sur le haut de ma tête, je frotte un peu laborieusement ( car pas beaucoup de mousse ) et je descends vers mes longueurs.

Le problème est qu’en l’absence de mousse, je ne sais absolument pas si je nettoie un minimum les-dites longueurs. Mais bon, tant pis.

Le rinçage s’effectue facilement, peut-être même un peu trop, hahaha! Du coup je me demande toujours si je me suis réellement lavé les tifs…Ils ne crissent pas, mais je ne les sens pas hyper propres, sauf peut-être pour l’odeur de verveine que je kiffe. Elle est discrète, mais elle est là. Ensuite, je procède comme d’habitude,  à savoir je laisse mes cheveux enroulés dans une serviette pendant un bon quart d’heure, puis je les démêle et les laisse sécher à l’air libre.

Les résultats

Bon. Clairement on va pas se mentir, les premières utilisations ont été catastrophiques.

En effet, j’avais cette sensation de cheveux dégueus dès le lendemain du shampooing. Et puis ça m’énervait de ne pas savoir si je lavais ou non mes longueurs. Et puis je vous dis pas les noeuds de fifou dans ma choucroute. Mais la cerise sur la perruque, ca a quand même été de constater qu’au-dessus de la nuque, dans mon cuir chevelu, des croûtes qui gratouillent apparaissaient…

Autant dire que c’était très très très mal barré cette histoire.

Alors j’ai laissé Musclor siffler une bonne partie de mon tube.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Et quelques jours après l’avoir boudé, je m’y suis remise, arguant que c’était pas possible d’être à ce point déçue par un produit SO’BIO ETIC. D’autant que c’est le premier produit capillaire de cette marque que je teste.

Aujourd’hui j’ai bientôt fini mon tube et j’ai l’honneur de vous dire qu’effectivement on sent ses cheveux purifiés pendant 48 heures, mais jamais plus. Que mes cheveux sont bien plus doux et brillants, ça c’est juste dingue ! Par contre, j’ai toujours ces mini-croûtes dans les cheveux à la base du crâne, et ça, ça m’interpelle beaucoup.

Alors pour moi ce n’est pas le shampooing du siècle, c’est sûr. Il faut dire que j’ai un mal de chien à trouver de bons produits capillaires sans sulfates pour les cheveux regraissant vite ( mais ça existe ). Ceci dit, ce shampooing comblera pour sûr les adeptes de formules saines et de verveine citronnée. Pour ma part, ce n’est pas un coup de coeur et je ne pense pas le racheter. J’aurais aimé un effet plus spectaculaire sur la propreté de mes racines et surtout surtout, me dispenser du plaisir des croûtes. #Beurk.

Satisfaction : 5 / 10

 

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Et son copain l’après-shampooing ?

Je vais pas vous en tartiner douze lignes : c’est le même packaging que son pote, sauf qu’on est en format légèrement plus petit avec 200mL de produit. Ce qui selon moi, reste encore une très-très généreuse contenance en regard du prix mini.

Même praticité, tout pareil.

Côté texture par contre c’est tout le contraire du shampooing : là où ce dernier était archi-liquide,  l’après-shampooing est très dense et blanc opaque. Un peu comme un lait corporel très épais.

J’ai pris l’habitude d’en étaler une généreuse noix sur mes longueurs et pointes, juste après le shampooing, sur cheveux à peine essorés, en répartissant avec mes doigts grossièrement. L’odeur d’amande est bien présente mais excessivement discrète. Pendant la minute ( ou deux ) de pose, je vaque à mes autres occupations douchesques : récurage de couenne, lavage de minette, rangement des jouets de bain de LaLutine…

Ensuite on passe au rinçage. Comme le shampooing, ce produit s’élimine très facilement.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Après séchage naturel je constate que :

  • mes cheveux sont très légèrement plus faciles à démêler...Mais j’ai juste gagné une minute de démêlage donc ca ne change pas la face du monde pour moi hein. ( faudrait vraiment que je songe à les couper de 30 bons centimètres histoire de pu être trop emm…bêtée. )
  • Mes longueurs sont un poil plus douces oui…Mais je trouve les pointes sèches, ce qui m’a encouragée à me tourner vers un sérum sans rinçage histoire de réparer un peu tout ça. Je ne pense pas que cette sécheresse soit liée à l’utilisation de l’après-shampooing, mais je pense que ce dernier n’est pas assez nutritif et/ou réparateur.

Pour l’instant, je ne l’ai utilisé qu’en après-shampooing mais sur sa face, on lit qu’il  a deux autres usages possibles : en tant que masque, et en tant que “low poo“. Pour moi, le low-poo ça veut dire qu’on ne se lave pas les tifs, donc je vois pas bien à quoi ce produit pourrait servir.

Et c’est pas en lorgnant le dos du tube qu’on en apprend davantage.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

En ce qui concerne l’utilisation en tant que masque, SO’BIO ETIC nous préconise simplement de laisser agir le produit 5 minutes de plus qu’en tant qu’après-shampooing “classique”. J’essayerai, pour la Science. Mais comme je n’ai pas les yeux rivés sur ma montre pendant la douche, je suppute l’avoir déjà laissé 5 bonnes minutes involontairement, et n’ai pas vu de réelle différence avec la pose d’une à deux minutes…

Composition 

Comme son copain, il est formulé sans parabens et sans silicones. Sans sulfates c’est évident, puisque ce n’est pas un produit lavant qui est sensé mousser…

Et comme son copain, il présente 11% de produits issus de l’Agriculture Biologique. On y retrouve notamment de l’huile de noix de coco , de l’huile d’amande douce et du jus de feuilles d’aloès en poudre.

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Encore une fois, c’est une formule parfaitement saine avec tous les voyants au vert. Sauf que niveau “proportions” d’ingrédients bio, c’est pas à tomber à la renverse non plus. ( c’est moi ou je deviens de plus en plus chiante difficile ? )

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

Pour conclure sur cet après-shampooing, je dirais que là encore ce n’est pas LE produit du siècle. En effet, il n’a un effet que très limité sur le démêlage. ( si quelqu’un connaît un excellent produit bio pour me débarrasser de mes sacs de noeuds, je suis toute ouïe en commentaires ↓ ). Pour le côté doux, oui c’est vrai que mes longueurs sont plus souples. En revanche j’ai trouvé mes pointes asséchées. Et puis, je suis très dubitative quant à un réel effet un peu nutritif, même en tant que masque.

L’odeur d’amande est vraiment discrète. Un bon point si vous êtes enceinte et avez un flair de berger allemand ; mais un peu frustrant si vous vous attendiez comme moi à une explosion d’amande ! Finalement ce n’est pas un mauvais produit. Mais une fois encore, ce n’est pas un capillaire vers lequel je me tournerais spontanément lorsque j’aurais besoin de renouveler mon après-shampooing…

Satisfaction : 6 / 10

so'bio etic shampooing soin verveine amande sans sulfates bio capillaire cheveux

J’étais tellement ravie de tester des produits capillaires SO’BIO ETIC ! Mais finalement cette expérience m’a laissée sur ma faim. Ce duo de produits n’est pas catastrophique, mais j’avoue que je m’attendais à tellement plus que mes cheveux sont frustrés. Ils ont gagné en brillance et en douceur, mais pas en tas de noeuds ni dégraissage de plus de 48 heures. Et ces croûtes très localisées grattent toujours. Je ne sais pas si je dois les imputer au shampooing ou à autre chose dans mon environnement, en tout cas, ça a commencé pile avec ce produit…

Je pense que certaines y trouveront malgré tout leur compte : celles en quête de produits les plus sains possibles, qui veulent bannir de leur routine capillaire toutes les cochonneries pétrochimiques que l’on connaît, et qui ont un pied dans le low-poo. En tout cas, je n’ai pas envie de rester sur cette appréciation en demie-teinte, et je pense tester tout bientôt la version pour des “cheveux hydratés” ! En espérant que ce ne soit pas le synonyme de cheveux luisants de gras…

Quand on voit le prix en regard de la quantité, sans oublier qu’il s’agit de produits bio, on aurait quand même tort de ne pas tester hein !

 

Et vous, avez-vous trouvé votre routine capillaire parfaite ? Connaissiez-vous les produits capillaires SO’BIO ETIC ?

 

* Shampooing bio verveine citron – cheveux gras SO’BIO ETIC4.05€ ( au lieu de 5.40€ ) le tube de 250mL sur le site de la marque.

* Après-shampooing cheveux doux au lait d’amande et protéines de riz SO’BIO ETIC4.80€ ( au lieu de 6.40€ ) le tube de 200mL sur le site de la marque.




Dis, on partage ?
  • 13
  •  
  • 5
  •  
  •  
    18
    Shares
  •  
    18
    Shares
  • 13
  •  
  • 5
  •  

10 Commentaires

  • Morgane
    31 mars 2019 6 h 44 min

    Concernant les soins capillaires, je suis plutôt tournée vers le très naturel (shampoing à l’oeuf ou aux poudres (shikakai, neem, areetha), vinaigre de rinçage, soins à l’huile végétale (moutarde, coco, sésame, ricin, avocat…), et aux huiles essentielles (tea tree et lavande pour purifier, bay st thomas pour faire pousser) et henné et cela convient bien à mes cheveux (longs et épais). Mais en produit tout fait, pour en avoir testé un sacré paquet, je n’ai rien trouvé de comparable à la marque Avril. Des emballages simples, compos claires et d’une efficacité parfaite, pour un prix tout à fait abordable. On les retrouve souvent sur vente privée!

    • Lalutotale
      1 avril 2019 12 h 06 min

      Coucou Morgane !
      Merci beaucoup pour ton partage <3 Je pense me pencher vers les solutions naturelles très prochainement, ne trouvant pas mon bonheur dans les soins "tout faits" notamment pour le démêlage...En tout cas, je note pour la marque Avril, je pense que ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde 😉 Merci encore !

  • Dan6474
    31 mars 2019 6 h 50 min

    Cette conscience professionnelle que tu as ma Lu!!!! Recommencer à utiliser un shampoing qui lave moyen et qui est soupçonné de te filer des croûtes ??? Chapeau! Moi, j’aurais mis le truc à la poubelle vite fait!!!!
    Pour répondre à ta question, je n’utilise pas de produits bio pour ma tignasse qui, d’ailleurs, supporte tous les quatre mois un lissage bien chimique! Mon dernier coup de cœur est le spray démélant Amika, 10€ le mini flacon chez Sephora mais il dure très longtemps, sent hyper bon, et démêle très bien…il fait le job quoi! Mais attention, il ne me semble pas adapté à des cheveux qui graissent vite, mais plutôt aux cheveux à frisottis !
    Par contre, je te l’ai déjà dit, mais je le répète encore, rien à voir avec les cheveux mais puisque tu parles de So’bio etic : leur baume chinois en roll-on est une merveille! Une efficacité incroyable et une facilité d’utilisation épatante. Merci, vraiment, de cette découverte Lu.
    Allez, bisous!;

    • Lalutotale
      1 avril 2019 12 h 08 min

      Coucouuuu !
      Ah ouais mais ma conscience écolo reprend le dessus : hors de question pour moi de gâcher ^-^
      Il a l’air sympa ton spray démêlant AMIKA mais effectivement sur ma touffe regraissant vite, ce n’est peut-être pas l’idéal.
      En tout cas, je suis ravie que ma review concernant le roll-on t’ait fait découvrir cette petite pépite <3 De notre côté, on n'a toujours pas fini le nôtre, il a une super durée de vie !

  • Djahann
    31 mars 2019 7 h 44 min

    J’ai un autre “modèle” de shampoing, mais j’ai rencontré les mêmes difficultés que toi. Du coup je l’ai laissé de côté un bon moment, avant de le reprendre. ET finalement, je l’aime bien ! Il fallait vraiment lui laisser une seconde chance

    • Lalutotale
      1 avril 2019 12 h 10 min

      C’est quelle version que tu as ?
      J’estime lui avoir laissé une seconde chance aussi, car si je m’en étais tenue à mes toutes premières impressions, je n’y aurais pas retouché et l’aurais affublé d’une très mauvaise note globale de satisfaction…Donc moi aussi j’ai bien fait d’insister, même si ça ne reste pas le duo capillaire du siècle…( et je pense particulièrement au shampooing )

  • Au panier de Lina
    31 mars 2019 8 h 46 min

    Coucou. J’étais ultra motivée pour lire ta revue en voyant déjà ces petits produits dans ma salle de bain. Mais du coup je suis déçue… Je n’aime pas les shampoings qui ne moussent pas. Et puis j’aime bien l’impression d’avoir les cheveux propres quand même après le lavage. Et le coup des croûtes, non merci
    Tant pis, parce que j’aime beaucoup cette marque également. Mais je m’en passerai pour mes cheveux. Gros bisous

    • Lalutotale
      1 avril 2019 12 h 11 min

      Moi aussi ça m’a déçue de ma marque bio chouchou…Du coup je pense me retourner vers le shampooing doux Fleurance NAture qui est aussi sans sulfates mais qui MOUSSE et rend les cheveux propres ! Tu avais lu ma review dessus ?

  • Soln
    1 avril 2019 12 h 27 min

    Tu me rassures c’est mon gros flop 2018 ce shampooing

    • Lalutotale
      3 avril 2019 14 h 42 min

      Quand y’en a un(e) qui dit que c’est pas terrible, ca peut être discutable…Mais quand on est plusieurs !!

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.