palmarès 2016 année bilan flops fails produits beauté

Sur ce blog, je ne pratique pas la langue de bois. Aussi, j’aime tout autant parler de mes jolies découvertes que des bouses intergalactiques. Après tout, y’a pas de raison. Les marques qui m’envoient gracieusement des produits n’y échappent pas : elles connaissent les règles du jeu. Je tiens à rester honnête en vous présentant des produits qui m’ont vachement plu, ou au contraire des trucs moisis qui ne méritent pas selon moi d’achat. Evidemment, tout ceci reste un brin subjectif…Les goûts et les couleurs hein. Cependant certains défauts méritent d’être soulignés pour que vous puissiez acquérir un produit en tout état de cause, en connaissant les tenants et aboutissants.

Donc, au même titre que mon récent billet-bilan sur mes favoris de l’année 2016, voici aujourd’hui le top des flops. Les trucs de l’année qu’il vaut mieux oublier et que je ne recommande absolument pas.

Pour lire le billet consacré au produit, il vous suffit de cliquer sur son nom.

La coupe poub’ est pleine.

Tout d’abord, je n’étais à la base pas fan des lotions micellaires et AVENE en a rajouté une couche avec la sienne. Grâce à elle, maintenant je les hais. Enfin je milite pour que la mention Nettoyante ET Démaquillante disparaisse enfin et pour toujours des packagings de ce type de produit. Je passe rapidement sur le pouvoir démaquillant renforcé inexistant, tandis que les dix kilos de coton par mois, eux, existent bel et bien. Inutile de paraphraser mon billet entier à son sujet, vous le trouverez ici.

Verdict : je la termine en ce moment , mais ce n’est certainement pas elle qui me réconciliera avec les lotions micellaires !

En juin dernier, je vous parlais d’une routine minceur CENTELLA que j’avais suivie en espérant secrètement me débarrasser d’un peu de gras de fesses. Le complément alimentaire Revigor faisait partie des produits testés et…Ce fut un désastre. Tant sur le goût infâme que sur les résultats. Des ampoules qu’on peut oublier contrairement à leurs copines aux algues , les saintes algues.

Il est rarissime qu’un produit COTTAGE termine dans les flops de l’année, et pourtant…

Pourtant le lait de douche apaisant à la figue avait tout pourme plaire sur le papier. Dans la réalité, c’est un produit que je vais m’empresser d’oublier ( ce qui tombe rudement bien, puisqu’il est quasi introuvable maintenant, comme bon nombre de ses congénères )( mais pourquoi pourquoi  avoir discontinué le lait de réglisse ?! )( la figue on s’en fout, mais la réglisse quoi bordel )

On continue avec un flop et pas des moindres : le démaquillant apaisant pour peaux normales à mixtes de COSLYS.

Tout d’abord je n’ai jamais bité qu’un démaquillant yeux soit formulé pour peaux normales à mixtes. Ouatzeu feuk ? C’est comme si on me vendait un dentifrice pour peaux sensibles. Ou des tampax pour une haleine fraîche :  je pige pas le concept.

Ensuite je n’ai jamais vu un packaging aussi inadapté pour un démaquillant yeux : un pshitt ?? Ouatzeu feuk euguéne.

Enfin c’est le démaquillant le plus inefficace que j’aie jamais testé ! Même un mascara classique ou un fard à paupières irisé ne cillent pas ( je m’aime ) .

A oublier. Vite vite.

Pour terminer, voici le best of des nullités : le baume corporel SEPHORA chocolat / praline.

( Aujourd’hui discontinué et c’est bien le seul truc à son sujet que j’applaudis.)

Ce truc est une bouse mo-nu-men-tale qui, j’espère, n’a pas trop pénétré de foyers. Car il dézingue les fringues, il colore les pattes, ne pénètre pas et nourrit autant qu’un Macdo. ( = pas du tout ).

Daube daube daube. Au secours.

Voici enfin l’intrus : mais qu’est-ce donc que cette carte d’identité de M. DURAND au milieu de mes cosmétiques pourris ?

J’ai décidé de parler de mon histoire abracadabrante au sujet de mon identité en début d’année 2016. Un cauchemar administratif qui s’est réglé dans le mois qui suivit la publication de mon article. En effet, un grand journal s’est intéressé à mon histoire et a publié un papier après m’avoir interviewée. Je pense que ça a considérablement accéléré les choses..

En tout cas sachez que j’ai récupéré mon véritable nom, mon père et ma fille au passage #Ouf.

C’était donc un gros fail ( d’où sa présence dans cet article )  qui s’est bien terminé. Je mettrais à jour mon article à ce sujet pour vous aider si vous rencontrez le même problème !

 

Au final, il y a peu de flops cette année et c’est tant mieux ! Cela signifie que mes goûts s’affinent avec le temps et que je parviens mieux à cibler mes achats et mes tests. Avec le temps va, bouse s’en va.

Evidemment, je ne suis jamais à l’abri d’une énorme déception. Je continuerais donc à vous parler des produits moisis que j’expérimente en 2017.

Et vous, des produits à ne PAS recommander ?

Appréciez-vous de lire des billets de blog sur des produits indésirables dans nos salles de bain ?

LalutotaleBeauté2016,année,avis,beauté,bilan,cosmétiques,cosmétos,critique,fails,flops,liste,palmarès,pire,produits,review,revue
Sur ce blog, je ne pratique pas la langue de bois. Aussi, j'aime tout autant parler de mes jolies découvertes que des bouses intergalactiques. Après tout, y'a pas de raison. Les marques qui m'envoient gracieusement des produits n'y échappent pas : elles connaissent les règles du jeu. Je tiens...
Dis, on partage ?
  • 25
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    25
    Shares
  •  
    25
    Shares
  • 25
  •  
  •  
  •  
  •