J8 - art6

Déjà 8 jours que nous sommes en vacances….chiotte.

Peut-être poussé par l’envie d’activités inédites comme mon expérience initiatique au canyoning de la veille, Chérichou avait envie de faire du cheval.

Justement, mon expérience avec les canassons est plutôt réduite : je suis montée sur la jument d’un ami il y a  3 ans, et tout à coup dans le manège, la gamine s’est mise à galoper. J’ai failli me faire dessus.

J’ étais beaucoup plus à l’aise quand il s’agissait de lui faire des tresses dans la crinière ou des mougnoumougnous ( des papouilles quoi ).

L’expérience de Musclor fut encore plus mince : lui, il est juste monté sur le dos du cheval. Il a pas avancé ni rien. ( Mais il avait pris une photo pour se la péter un peu )

Du coup, quand le ranch que nous avons joint par téléphone nous apprit qu’il était situé à 5 minutes de notre camping, nous n’avons pas hésité une seconde. Mimi n’étant pas franchement l’ami des bêtes, il préfère s’abstenir et aller lézarder à la piscine ^^

Après que ma Titine se soit transformée en 4×4 de fortune, nous arrivons au ranch. Nous découvrons un endroit spacieux et entendons des hennissements. C’est le bon endroit ( quelle perspicacité hein )

Roxanne, notre charmante monitrice, vient à notre rencontre. Elle nous propose immédiatement de préparer les chevaux, un moyen très sympa de faire connaissance avec nos montures respectives. A la question : lequel des 2 hommes est le + dynamique, je réponds sans hésiter Musclor. ( Quand on voit comment il en a chié par la suite pour dompter sa jument, il a dû me maudire des dizaines de fois )

Musclor, roi du brossage de croupion

Musclor, roi du brossage de croupion

Chérichou tente la sophrologie sur Nevada

Chérichou tente la sophrologie sur Nevada

Le cheptel n’est composé pour l’instant que de juments. Roxanne m’indique que je monterai Chiara alors que Chérichou grimpera sur Nevada et Musclor sur Reine.

Après un brossage tout doux qu’on se rend compte que ça masse le cheval plutôt que le nettoyer, Roxanne nous conseille d’y aller de façon dynamique pour bien virer toute la poussière. Là c’est sûr, ça marche mieux quand on lui gratouille le poil, au cheval.

Ensuite, on passe aux choses sérieuses. Pendant que Musclor peine à retenir le nom de ma jument ( mais c’est pas compliquéééé, on dirait le prénom d’une pute russe ! ) et que Chérichou se dit intérieurement qu’il a hérité de la jument la + moche, nous attrapons chacun un rêne et nous dirigeons vers le cirque pour marcher à côté de nos juments.

Elles sont foutrement sages, et mis à part quelques broutages intempestifs de gazon, elles se tiennent bien à carreau. Il est l’heure de grimper. Roxanne me pousse au cul pour que j’arrive à passer la patte de l’autre côté de la selle. Les garçons sont plus souples et parviennent sans peine à se hisser. Musclor nous domine d’une bonne tête sur Reine. Mais vu qu’il a pas l’air trop rassuré ( et que j’ai peur de me faire engueuler ), je m’abstiens de poster une photo qui pourrait lui faire perdre toute crédibilité :p

Chérichou sur Nevada

Chérichou sur Nevada

Pendant 10 minutes, Roxanne nous explique comment donner des ordres au cheval. Et ma foi, c’est beaucoup plus simple que dans mon souvenir : s’arrêter, tourner à droite, tourner à gauche et trotter, c’est les doigts dans le nez !

J’apprécie ce contact privilégié avec la belle Chiara qui m’obéit au doigt et à l’oeil. Elle est toute mollassonne mais je kiffe, j’aurais pas aimé atterrir avec une nerveuse comme il fut le cas pour Musclor…

J8 - art4

Après ces instructions essentielles, Roxanne nous emmène en balade dans la forêt. Le pied. J’aurais jamais cru que pour une initiation, on aurait droit de sortir du ranch !

Nous nous promenons donc en file indienne, au pas, tranquillement. J’apprécie énormément l’instant : l’air dans mes cheveux, le bruit des sabots de Chiara, la bonne odeur de conifères qui domine l’air… De temps en temps, on entend Musclor gueuler : Reine s’arrête à toutes les branches d’arbre pour bouffer. Malgré ses réprimandes et ses coups de talon timide, la belle jument n’en a rien à cirer et continue de brouter. Roxanne insiste : mais mets-lui de VRAIS coups de talon !!! On passe notre temps à t’attendre, on n’avance paaaas !

Mais Musclor, sans doute trop gentil, n’ose pas. Alors Roxanne lui donne un bâton et l’enjoint à taper le croupion de Reine pour qu’elle arrête de bouffer. Ca semble fonctionner….un petit temps.

A un moment, j’entends un AU SECOUUURS ! qui fend l’air.  Je me retourne et vois Musclor parti au trot. Reine rattrape le retard qu’elle perd en bouffant et nous rejoint. Pas folle, la bête.

Au 2ème AU SECOUUUUURS, je me retourne limite blasée et vois Musclor carrément au galop qui subit le rythme de sa jument. Il a pas l’air de tenir des masses, mais il s’accroche et une fois à notre niveau, Reine s’arrête d’elle-même. Je pense qu’à ce moment précis, Musclor a failli faire dans son froc.

Pendant ce temps, Chiara et Nevada sont toujours au pas, doucement, tranquillement. Elles nous écoutent, elles.

Après 2 petites séances de trot qui m’auront labouré les fesses et quasiment 2 heures de balade, nous rentrons au ranch.

Nous avons tellement aimé ce moment privilégié avec nos juments que nous les prenons amoureusement en photo. Y’a pas à dire, maintenant je pige mieux pourquoi certains sont dingues de l’équitation en général et des chevaux en particulier. On partage vraiment un instant magique avec ces animaux. Ils nous obéissent mais nous les aimons, et ils le rendent bien.

Au pays de Candy, lalala

Au pays de Candy, lalala

Chérichou est tombé amoureux de Nevada, même si elle était trop calme à son goût. Moi j’ai apprécié être montée sur Chiara, encore + calme et qui ne m’a pas collé une seule fois les miquettes.

Musclor quant à lui et malgré les affres de Reine, a également surkiffé. Et il a même pas fait pipi dans sa culotte.

Musclor bizouille la chipie reine

Musclor bizouille la chipie reine

Je tenais à souligner également la patience d’ange de Roxanne, notre jeune monitrice qui jamais ne nous a réprimandés alors qu’on faisait pas toujours ce qu’elle disait ^^ Elle prenait son temps pour nous expliquer correctement, et c’est toujours sous son regard bienveillant que nous avons déssellé les juments et nettoyé leurs mors.

J8 - art7

Chiara, regarde l’objectif steuplé !

Après des centaines de bisous d’adieu aux chevaux et un énorme merci à Roxanne pour tout le temps qu’elle nous a consacré ( 2 heures alors que nous avions pour payé 1 heure ! ) , nous repartons au camping le coeur gonflé de bonheur, à la fois heureux mais tristes de ne pas passer encore plus de temps avec les chevaux. ..

Pour le dîner, j’ai confectionné de supers croque-monsieur ( ouais j’avais pris l’appareil à croques dans les valises ! ) ( je pense à tout, je suis trop bien comme nana ) dévorés par 3 hommes dont l’accrotitude aux tééphones portables n’est pas à démontrer…

geeks

Au final, on a tellement aimé faire du cheval  que nous  sommes retournés au Ranch quelques jours après. Mais ça fera l’objet d’un prochain épisode et surtout d’une présentation plus détaillée de cet endroit et cet accueil  qui nous ont tellement plu 🙂

To be continued !

( N’oubliez pas le petit vote pour mon blog aux Golden Blog Awards en vous rendant juste ICI ! Merci les chouchous ^^ )

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBlablablaTourisme2013,activité,amis,Bauduen,bungalow,camping,chevaux,cours,écurie,équitation,été,ferme,haras,homair,initiation,marché,mobil-home,PACA,panorama,photographies,poneys,profondes,ranch,récit,région,Régusse,Sud,vacances,Var,Verdon,village,visite,voyages
Déjà 8 jours que nous sommes en vacances....chiotte. Peut-être poussé par l'envie d'activités inédites comme mon expérience initiatique au canyoning de la veille, Chérichou avait envie de faire du cheval. Justement, mon expérience avec les canassons est plutôt réduite : je suis montée sur la jument d'un ami il y a...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •