vahine2Je ne suis pas ce qu’on peut appeler une Maïté quand je suis derrière les fourneaux. Et pourtant je fais des progrès au fur et à mesure que les mois passent. J’ai concocté mes premières soupes à l’ hiver 2013 et réalisé mes premières tartes ( citron, compotée de pommes ) l’été dernier. Mais y’a des trucs comme ça qui sonnent trop compliqué dans mon cerveau de pouffe. Et c’est le cas de la GALETTE DES ROIS .

Alors ouais je sais , l’Epiphanie c’est passé. D’ailleurs pour ceux et celles qui comme moi n’ont pas de mômes et ne savent donc jamais quand elle a lieu, sachez que c’est toujours, en France et en Belgique du moins, le premier dimanche du mois de Janvier ( sauf si ça tombe le 1er évidemment ). Autrement dit, on vient de se bourrer la panse de foie gras et de chocolats pendant les Fêtes, et on remet le couvert une semaine après. C’est dur de vivre dans un pays chrétien hein…
Enfin bon, pour la petite histoire, on fête l’Epiphanie en France depuis le XIVème siècle et l’usage veut qu’on laisse une part de côté, appelée La part du Bon Dieu qu’on doit offrir au premier pauvre qui vient toquer à la porte. Une tradition qu’on ne respecte pas jusqu’au bout donc…
Petite parenthèse culturelle fermée. Revenons à nos cuissons ^-^

Comment (se) taper (une) galette ?

Désolée pour le titre de pragraphe …. j’étais obligée ! ^^

vahine0
C’est en allant faire des courses au Marché Frais quelques semaines avant Noël que je suis tombée sur ce Kit contenant une Préparation pour crème frangipane commercialisée par la marque VAHINE . Oui c’est un kit car vous allez voir que le sachet ne contient pas que la préparation.
Je n’ai pas du tout l’intention de vous tartiner vingt lignes soporifiques sur cette marque, sa création, sa cotation en Bourse et tout le tintouin. Je suis sûre que vous la connaissez déjà et vous la croisez souvent en allant faire vos courses. Il faut dire qu’avec ses packaging jaune vif et marron, leurs produits alimentaires ne passent pas inaperçus ! J’achète régulièrement fruits confits, raisins secs, poudre d’amande, gousses de vanilles, décorations pour gâteaux etc etc… Nul besoin d’en savoir plus, cette marque est tout simplement leader dans le domaine !
Quand je suis tombée nez-à-nez avec ce gros sachet vendu aux alentours de 3,50€ , j’ai repensé à certains avis que j’avais lus à son propos. Je me rappelais parfaitement que les opinions étaient partagées à son sujet. Je l’ai donc jeté dans mon panier en vérifiant sa Date Limite de Consommation. Pour rappel, on devait être en Novembre, je voulais donc m’assurer que la préparation serait encore bonne en janvier. Pas de problème : elle se conserve plusieurs semaines puisque celle que j’ai prise périmait mi-février !
Je l’ai donc achetée.
Je l’ai rangée dans un placard.
Je l’ai oubliée.
Et quand l’Epiphanie a sonné, je me suis souvenue.
Et je me suis bénie myself de m’être procurée cette préparation Vahiné.
Pourquoi ?
Tout simplement parce qu’ en Région Parisienne , vous payez entre 12 et 20 €uros une galette à la frangipane de 4 à 6 parts en boulangerie ! Certes la qualité est souvent là mais crénomdediou , plus de cent balles ( ouais je raisonne encore en francs ! ) pour une galette , ça me fait trop mal aux fesses.

Mon kit de préparation tombait donc à point nommé le weekend dernier . J’étais chargée du dessert et avait d’abord prévu de concocter un fondant au chocolat, avant de me rappeler que j’avais toujours ma préparation pour frangipane dans un placard. C’était l’occasion rêvée de tester ma toute première galette mi-maison, mi-industrielle et de recueillir les avis de 6 goûteurs différents !

Quand une QUICHE se met aux fourneaux : la PREPARATION

 

Bon, je dois avouer que j’avais un peu la pétoche. Mine de rien, ça n’a pas l’air facile de concocter une Galette des Rois à la fois belle ET savoureuse.

Mais j’ai vite été rassurée en lisant au dos du sachet les conseils de préparation : cette galette pour 6 à 8 personnes ne prend que 10 minutes à préparer , youhouuuuu !

En tout et pour tout, j’avais simplement besoin de me procurer deux pâtes feuilletées et un jaune d’oeuf. Evidemment comme je ne fais jamais les choses comme tout le monde, j’ai simplement acheté un seul rouleau de pâte feuilletée. C’est le soir avant de m’endormir que j’ai eu une illumination : je suis vraiment une quiche ^-^ évidemment qu’il faut une deuxième pâte pour refermer la galette !
Voilà pourquoi vous voyez deux pâtes de marques différentes sur mes photos.
Le jaune d’oeuf est facultatif, il sert simplement à dorer le dessus de la galette avant cuisson.

vahine!
Je ne compte pas vous recopier les conseils de préparation : la photo ci-dessus est là pour ça ! Par contre j’ai eu du mal à clicheter la composition alors je vous donne un rapide topo : l’ingrédient principal est le sucre , en seconde position arrivent les amandes ( 28% ) puis la farine de blé. Ensuite dans le désordre on retrouve des jaunes d’oeufs et du beurre en poudre, des émulsifiants, du sirop de glucose, des arômes etc etc…. Pas une composition franchement folichonne, même pour un truc tout préparé. D’autant que j’ai vachement flippé que ma galette soit trop sucrée du coup…

vahine1
Après avoir arraché comme une sauvage le premier sachet, j’ai découvert que le kit était composé de 3 éléments indispensables pour toute galette qui se respecte :

  • Le sachet de 250g de préparation pour frangipane.
  • Une fève en forme de muffin qui rigole.
  • Une couronne jaune vif trop moche estampillée « Vahiné » . Franchement vous ne la trouvez pas trop laide cette couronne? Je crois que même bourrée comme un coing , je n’en voudrais pas sur ma tête. Ils pourrait nous mettre une couronne traditionnelle dorée nan ?

Ensuite je m’attaque à la préparation. Et là vient le premier réflexe qui me fait penser que je deviens vraiment calée en cuisine ( ahaha ! ) : je préchauffe mon four !
Je verse ensuite mon sachet dans un saladier et comme recommandé, je verse 8 cuillères à soupe d’eau dans la poudre. Ouais, de la flotte, c’est tout .
Ensuite je choisis la technique pour feignasse : l’idée du fouet manuel me fatiguait déjà le poignet, alors je n’ai pas tergiversé trois plombes, je me suis armée de mon batteur électrique 🙂

vahine7

Pendant 5 bonnes minutes, je bats le mélange qui devient vraiment collant et visqueux. La consistance est très très épaisse . Cette texture bizarre m’a vraiment fait peur et la quantité me paraissait minime … Je voyais vraiment mal comment tartiner tout mon fond de moule ( à tarte ) ( je me fais rire toute seule ) avec ça. J’ai aussi ajouté une petite touche personnelle : une cuillère à café de rhum histoire de parfumer un peu  ( ne soyez pas offusqué , si vous avez l’habitude d’acheter des galettes industrielles toutes faites, vous verrez qu’elles en contiennent ! )
Mais bon, je suis une bonne élève. Je continue. Après avoir touillé 5 minutes, je patiente un peu comme recommandé et en attendant, je prépare ma mon moule. J’étale donc ma première pâte feuilletée sur mon moule que je pique à la fourchette. Je découpe le papier sulfurisé qui dépasse. Ensuite je re-bats au mixeur la préparation pendant 5 minutes à nouveau.

vahine5

Vient ensuite le moment sans doute le plus casse-couettes de la préparation : verser et étaler le plus uniformément possible la pâte collante obtenue dans le plat à tarte. J’en ai chié bavé, croyez-moi. Armée d’une spatule et d’une cuiller en bois, j’ai lutté pour que la pâte veuille bien se décrocher de l’une ou de l’autre pour qu’elle tombe enfin dans mon plat. Ensuite il a fallu étaler de façon bien homogène, toujours avec ma spatule plate, et évidemment, la préparation est tellement collante qu’on se retrouver à nouveau avec de la matière sur la spatule…Grrrrrrrrrrrrr vindiouuuuuu ! J’ai cru que j’allais m’arracher des tifs. Mais j’ai pris une grande inspiration, j’ai laissé mes tifs tranquilles et je me suis escrimée jusqu’à obtenir quelque chose de visuellement correct.
Vous voyez le résultat en photo. La préparation recouvre alors tout mon fond de tarte sur environ 1 cm d’épaisseur. Ca fait un peu flipper car j’ai vraiment l’impression que ça fait peu. J’ai pas envie que les convives ne bouffent que de la pâte feuilletée !

J’ai bien failli oublier d’insérer la fève avant de refermer la galette. C’te honte ! Alors je l’ai mise dedans, j’ai du ré-étaler pour la dissimuler parfaitement , je me suis énervée à nouveau avec cette putain de texture, puis j’ai pris la seconde pâte feuilletée, l’ai posée au-dessus et ai soudé les bords des deux pâtes feuilletées avec les Knacki qui me servent de doigts.

vahine4
J’ai quadrillé soigneusement le dessus de la galette avec la pointe d’un couteau puis je l’ai enduit avec un jaune d’oeuf pour qu’il prenne une jolie couleur dorée à la cuisson. Enfin j’ai creusé avec mon couteau un trou au milieu de la galette , une « cheminée, technique que j’ai apprise ( quand je vous dis que je deviens bonne ! ) lors de la confection d’une tourte pour que ça cuise bien à l’intérieur et que le gonflé ne s’effondre pas en sortant du four.

J’ai ensuite enfourné à 180°C pendant 30 minutes en surveillant et serrant les fesses pour qu’elle ait de la gueule, ma galette.

RESULTAT & DEGUSTATION : je voulais pas avoir l’air TARTE

Punaise comment j’étais trop fière en la sortant du four , hiiiiiiii !

vahine2
Dorée et gonflée à souhait , je ne pouvais rêver mieux. Par contre j’ai eu peur en constatant que ça sentait le jaune d’oeuf plutôt que l’amande…Mais bon. Visuellement c’est une parfaite réussite !

J’ai laissé ma galette patienter jusqu’au lendemain midi, moment fatidique de la dégustation. C’est pas tout ça, mais avoir une belle tronche, c’est cool, encore faut-il que ce soit bon… Le lendemain matin, son joli gonflé ne s’était pas du tout cassé la goule.
J’étais donc hyper contente de présenter la galette à ma famille . Nous étions cinq à table et après nous être bourré le bide de fondue savoyarde maison , ma belle-mère a coupé la tarte en 8 parts égales et nous a servi. J’ai prévenu que la préparation n’était pas de moi mais de Vahiné , histoire d’avoir une bonne excuse si toutefois la galette s’avérait immonde 😉

J’ai porté une bouchée à mes lèvres, redoutant ce moment plus que tout. Et bizarrement, je l’ai trouvée vraiment bonne ! J’avais craint que la préparation soit beaucoup trop sucrée , ça n’a pas été le cas DU TOUT ! On sent parfaitement bien l’amande mais par contre, j’ai trouvé la texture vraiment très compacte ce qui en fait un dessert très bourratif !

vahine6
A la fin de ma part, j’avais très soif et ai décliné la proposition d’une deuxième part. Une seule était bien suffisante. Ceci dit, même dans le cadre de galettes de boulangerie, je cale souvent après une seule part. Disons que la galette, ça tient bien au corps.

J’ai été très complimentée sur cette galette, certainement pas par politesse car nous sommes plutôt francs du collier chez nous. Même ma belle-soeur qui n’aime pas ça a fait l’effort de goûter, et a non seulement mangé toute sa part mais m’a dit qu’elle la trouvait meilleure que les galettes qui l’avaient écoeurées avant.
Ils ont tous été tellement étonnés de la qualité gustative de cette galette à la frangipane, même si celle-ci était industrielle, qu’ils m’ont questionné sur la facilité de préparation de ce kit, si on le trouvait partout et surtout sur son prix.
Car au final , cette très bonne galette m’a coûté environ 5,50€ ( kit Vahiné + 2 pâtes feuilletées ) ce qui lui confère un rapport qualité-prix excellent !
Personne n’a eu la fève ce jour-là et n’a donc eu le plaisir de se coiffer de la superbelle couronne… Il restait trois parts dont une que j’ai ramené à la maison pour que Musclor puisse y goûter en rentrant du travail. Il ne l’a mangée que le lendemain et m’a inondée de compliments : elle était excellente ta galette qu’il m’a dit. Aussi bonne voire même meilleure que celles de boulangerie ! Ensuite il m’a envoyé un second SMS me demandant de l’appeler désormais « Monseigneur ». Forcément, c’était lui qui avait eu la fève. Il a vraiment le cul bordé de nouilles ( mais je ne lui ai pas encore annoncé que selon la tradition, c’est à LUI de fournir la prochaine galette hihihi ! ).

La collection de fève Vahiné

La collection de fève Vahiné

 

CONCLUSION : même sans fève, je suis la REINE des Galettes !

Ce kit de préparation VAHINé pour galette des rois m’a très agréablement surprise . Pour un prix d’environ 3,50 €, vous trouverez une préparation toute prête très facile à cuisiner en 10 minutes ainsi qu’une fève et une couronne ( moche, mais couronne quand même ) pour parachever la traditionnelle fête de l’Epiphanie !

Si vous n’avez pas 15€ à dépenser pour une galette boulangère, je vous conseille vraiment d’opter pour cette préparation savoureuse adaptée pour 8 personnes . Avec l’achat des 2 pâtes feuilletées nécessaires à son élaboration, ma galette des Rois à la frangipane me revient seulement à 6 € !
Contre toute attente, ma galette était vraiment très réussie : son aspect était très engageant, dorée et gonflée à souhait . Au niveau du goût, les 6 testeurs ont été unanimes : elle est vraiment excellente et pas trop sucrée malgré la présence de sucre en tête de composition . Par contre elle est assez bourrative, la couronne est moche ( la pouffe n’aime que les belles couronnes ) , la composition n’est pas franchement gégé et surtout la texture de la pâte à frangipane obtenue est très collante et difficile à étaler .

Mais malgré ses quelques petits défauts, je vous la conseille si vous aussi, vous voulez épater vos amis ou votre famille en un minimum de boulot et de temps !

Satisfaction : 7,5 / 10

Lu, élue nouvelle Reine des Galettes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleRecettescommerce,crème,cuisine,DIY,épiphanie,fève,frangipane,galette,gastronomie,pâtisserie,préparation,produit,recette,reines,rois,tarte,toute prête,Vahiné
Je ne suis pas ce qu'on peut appeler une Maïté quand je suis derrière les fourneaux. Et pourtant je fais des progrès au fur et à mesure que les mois passent. J'ai concocté mes premières soupes à l' hiver 2013 et réalisé mes premières tartes ( citron, compotée de...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest3Share on Google+0Email this to someone