déodorant Guérande cosmetics gel crème bio

Après vous avoir généreusement offert pour terminer l’année 2020 un article consacré aux poux, voilà que j’attaque 2021 en vous causant d’aisselles qui puent.

Je sais, je suis trop sympa.

Mais après tout, les problèmes de transpiration c’est toute l’année hein. Entre les grosses chaleurs de l’été où on sue comme des boeufs sous les nichons et même sous les genoux, et l’hiver où on enfile des pulls énormes pour éviter la congélation, forcément les glandes sudoripares dansent la carioca…Et nous font schmouter des dessous de bras.

Du coup, il n’y a pas de mauvais moment pour parler de sueur mes amis.

Alors sans plus tarder, partons à la découverte du dernier déo à avoir eu le privilège de pénétrer ma salle de bains et mes aisselles. J’ai nommé le déodorant gel crème bio GUERANDE.

déo bio Guérande crème

Pourquoi ce déo bio GUERANDE ?

Bah oui, pourquoi HEIN POURQUOI ? Quand on sait que je ne jure que par mon déo fait-main miracle, c’est étonnant non ?

Rassurez-vous sur ma santé mentale ma cohérence. En fait ce déo faisait partie de la box Plaisirs d’Automne BELLE AU NATUREL. Il est d’ailleurs l’un des produits à m’avoir fait élire cette édition de la box « meilleure-de-toutes-celles-que-j’ai-reçues-de-la-marque ». Car je connaissais déjà la marque bio et française GUERANDE COSMETICS et maintenant vous commencez à la connaître vous aussi 😉 . En effet, je vous en ai déjà causé deux fois sur le blog : j’ai consacré un article tout entier au gommage visage puis un second à la crème Confort jour/nuitCes deux items étaient proches de la perfection.

Aussi, lorsque j’ai vu ce déo dans ma box, j’ai décidé que j’en avais rien à péter que les déo-crèmes ne soient pas ma came habituellement. C’était signé GUERANDE COSMETICS donc ça valait certainement le coup d’oeil. Et de dôme.

Le déo qui met son grain de sel sous mes aisselles

Le packaging

Vous apprécierez certainement autant que moi que ce déo soit vendu tel quel. Sans aucun suremballage carton ou plastique. De toute façon c’était inutile : toutes les infos dont nous avons besoin figurent sur le tube. Merci pour cette initiative GUERANDE. (ça n’a l’air de rien, mais si on pouvait virer tous les suremballages inutiles…On épargnerait la Planète d’un beau volume de déchets.)

Ce n’est pas du tout le genre de packaging auquel je suis habituée pour un déodorant j’avoue. Notamment parce que les déo-crèmes, je ne les pratique plus depuis un loooog moment.

Comme vous le voyez, il s’agit d’un tube souple tout mignon de 50mL. Il a la bonne idée de pouvoir tenir tête en bas grâce à son bouchon. J’apprécie que ce dernier se déclipse plutôt que se dévisse parce que les trucs au pas de vis infini, ça me barbe. Et puis le truc gégé, c’est qu’en le maintenant debout tête en bas, y’a pas besoin de secouer comme une sauvage pour que la matière descende.

déo bio guérande cosmetics

Quand on déclipse le bouchon, on se retrouve face à un petit trou au centre de ce que GUERANDE appelle « le dôme applicateur ». En gros c’est toute la surface qui sera en contact avec tes divines aisselles.

La composition

Avec les années et les abcès, je deviens de plus en plus relou et regardante du côté des compositions de déo. C’est même ce qui m’avait motivée à fabriquer mon déo moi-même. Le scandale des déos aux sels d’aluminium avait éclaté une bonne année après la publication de la recette, et j’avoue que malheureusement je n’étais pas du tout étonnée…Et c’est sans doute ce qui a permis à quelques-uns d’entre toi de connaître mon blog.(on peut donc dire qu’il y a eu un effet positif, hahaha. #HumourCraignos.)

Avec ce passif, vous vous doutez que je ne tartine pas nawak sous mes aisselles. Mais ce déo-crème GUERANDE m’a tout de suite rassurée avec sa jolie note de 16.6/20 sur la fiche de l’INCI Beauty. Une évaluation pareille pour un déodorant, je peux vous dire que c’est pas monnaie courante, croyez-moi.

Quand je vous disais qu’on trouvait toutes les infos sur le tube lui-même, on y lit bien entendu la composition détaillée :

Les choses à retenir selon moi sont que :

  • 20,8% du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique ce qui classe ce déodorant comme cosmétique biologique (selon COSMOS ORGANIC certifié par Ecocert Greenlife ).
  • Il est fabriqué en France (#cocoricooo) et il ne contient aucune matière première d’origine animale. Cool, un produit vegan !
  • Son ingrédient majoritaire n’est autre que de l’eau, immédiatement suivie d’extrait de Goémon noir biologique . Si je vous ai appris un mot j’en suis contente. En effet le goémon noir est une algue marine (et c’est vrai qu’on en croise pas tous les jours.) Notons que c’est le seul ingrédient bio de toute la composition. On peut donc astucieusement en déduire qu’il y a 20.8% d’extrait  de goémon noir biologique dans ce déo. (mon intelligence m’épate.)
  • Juste après ce duo de tête on trouve de l’eau de mer et un peu plus loin de la poudre de balle de riz, de la poudre de goémon blanc (une autre algue si vous suivez bien), du zinc PCA (un ingrédient synthétique mais très doux pour la peau et autorisé en cosmétique bio), de la rhamnose (un sucre végétal) et même en queue de peloton un chouïa d’huile de graines de tournesol. Je ne vois pas trace de bicarbonate de soude ce qui selon moi rend ce déo accessible aux aisselles mêmes les plus réactives.

Pour résumer, je n’avais aucune espèce de crainte en appliquant ce déo GUERANDE sous mes aisselles SI relous.

L’application & la texture

Le packaging particulier rend l’application facile : en effet, il s’agit d’une crème dense, blanche et translucide, qui s’échappe du petit trou tandis qu’on appuie sur le corps souple du tube. Ensuite il n’y a plus qu’à beurrer ses aisselles directement « du trou aux dessous de bras » si je puis dire. On étale avec le dôme applicateur, on rebouche le tube, et c’est marre.

Je suis du genre pressée le matin. Heureusement ce déo sèche vite. Pas extrêmement vite puisque lorsque je prends le risque de m’habiller dans les dix secondes qui suivent, je sens bien que la matière, qui s’est parfaitement étalée grâce au dôme applicateur, humidifie mes fringues. D’ailleurs il n’y a que ces matins trop pressés où je déplore de petites traces blanches sur mes hauts noirs. Si j’ai la patience d’attendre une minute ou deux, je n’ai pas ce problème de traces disgrâcieuses. C’est le moment que je choisis pour me brosser les chicots, par exemple. Ca tue le temps. C’est hygiénique. C’est bien.

Et l’odeur alors ?

Je lui dédie un paragraphe parce que c’est important. Oui c’est important, na. Parce que si vous avez lu mon résumé sur la compo, on pourrait avoir les miquettes de sentir la marée basse à deux kilomètres. Ou la vieille algue séchée.

Mais que nenni les copines.

En vrai l’odeur de ce déo est à tomber à la renverse ! Poudrée et délicate, elle a dégage des effluves de fleurs blanches. C’est frais et léger. Avec une senteur pareille, c’est le kif de se tartiner les aisselles le matin ! J’ai encore en tête mon vieux pshitt à la vanille quand j’étais ado qui me piquait les yeux…Ben là c’est tout le contraire.

Les promesses

Sur le site internet de GUERANDE, on peut lire :

Un déodorant qui limite les effets indésirables de la transpiration, qui respecte la peau et permet de se prémunir des mauvais impacts sur la santé et sur l’environnement : sans huiles minérales, sans parabènes, sans sels d’aluminium, comme l’exige le cahier des charges de certification bio, ce déodorant bio de texture gel crème évite également le plastique du format roll ou stick des déodorants classiques. La formule inédite gel crème de ce déodorant bio permet une application très simple sur les aisselles et laisse une agréable sensation de fraîcheur et de propreté. Les Eaux-mères issues des marais salants de Guérande apportent à ce soin une charge minérale idéale pour être en parfaire affinité avec la peau et lui apporter un effet apaisant et régénérant. L’actif déodorant ajouté est 100% naturel, il est issu de matière première renouvelable et est complètement biodégradable. Son efficacité est due à sa capacité à inhiber la prolifération de germes responsables des odeurs corporelles. Un second actif polysaccharide apporte un effet barrière entre les bactéries et les cellules épidermiques et limite ainsi la prolifération des bactéries qui en dégradant la sueur développent les mauvaises odeurs ; CDFD !Guérande.

Alors, mon verdict ? Ai-je développé deux douzaines d’abcès ? Ou une odeur corporelle pestilentielle après une journée de travail?

Les effets : mon verdict

C’est un coup de coeur !! Non seulement ce déo a réussi là où d’autres ne parviennent pas toujours à planquer correctement les odeurs, mais en plus il ne m’a ni irrité les aisselles, ni fait apparaître d’abcès. (ce qui chez moi, est signe de qualité de déo.) (Paye la tronche de ton signe quand même. 😑)

Pourtant vous savez que j’en ai testé quelques-uns par le passé. Mais pour moi ce déo GUERANDE réunit toutes les qualités que je retrouvais individuellement chez les autres : il n’agresse pas, il est efficace, il sent bon, il dure loooongtemps et son format est pratique. Si on y ajoute les grands atouts d’être certifié bio, de ne présenter aucun suremballage, d’être 100% français et vendu à prix abordable au regard de sa durée de vie (je l’utilise tous les jours depuis 3 mois), je crois que c’est un carton plein. 🤩

Finalement son seul minuscule défaut, c’est peut-être de laisser quelques traces sur les vêtements noirs lorsqu’on se rhabille dans les dix secondes qui suivent. Mais c’est histoire de chipoter. J’ai été franchement épatée par son efficacité notamment après enfilage de quelques couches de vêtements lors des épisodes de froid (qui recommencent)…Façon oignon. Et je m’attendais donc à sentir le fennec en fin de journée. Ben non. Appliqué à 7h du matin, le soir à 20h je constatais qu’il commençait à peine à flancher. Un oignon plein de couches, mais un oignon qui sent bon, donc.

CONCLUSION : Quand j’pense à GUERANDE, je bande je bande ❤️

Certes je commence 2021 en vous causant d’aisselles, mais c’est pour la bonne cause 😇. Il fallait ab.so.lu.ment que je vous parle de ce tube de déo-crème. Tout simplement parce que vous passeriez à côté d’une petite bombe.

Il y a peu de temps, je vous disais que non, les masques sur le pif, même en tissu, n’épargnent PERSONNE des prouts kipuent. NON. Les odeurs dégueus passent les barrières, qu’on se le dise. Et bien c’est pareil pour l’haleine et les aisselles . Bordel c’est pas parce qu’on est masqués que l’on a perdu le sens de l’odorat hein. Alors continuons de nous laver les dents, de serrer les fesses et d’utiliser des déos efficaces comme ce petit bio GUERANDE. De façon globale, ne perdons pas le sens de l’hygiène. Mes narines vous en remercient infiniment.🙏

En somme si vous cherchez un déo non-agressif, bio, français, hyper efficace, à l’odeur dingue sans être envahissante, qui dure un bon trimestre sans coûter un rein ou deux, alors ce gel-crème bio est fait pour vous !

Satisfaction : 10 / 10

Coup. De.Coeur. Vous m’en direz des nouvelles.

Et vous, avez-vous déjà utilisé un déo crème ? Connaissiez-vous GUERANDE, cette petite marque française qui ne cesse de m’étonner (en bien) ?

 

* Déodorant gel crème bio GUERANDE COSMETICS10.90€ le tube-dôme applicateur de 50mL sur le site de BELLE AU NATUREL (où il est vendu moins cher que sur le site officiel de GUERANDE 🤭)




LalutotaleSur mon (divin) corpsaisselles,beauté,bio,biologique,composition,cosmétiques,crème,déo,déo crème,déodorant,douc,eaux mères,français,gel crème,Guérande,naturel,non agressif,review,sueur,transpiration
Après vous avoir généreusement offert pour terminer l'année 2020 un article consacré aux poux, voilà que j'attaque 2021 en vous causant d'aisselles qui puent. Je sais, je suis trop sympa. Mais après tout, les problèmes de transpiration c'est toute l'année hein. Entre les grosses chaleurs de l'été où on sue comme...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Share
  •  
    1
    Share
  •  
  •  
  • 1
  •