potager city présentation

Il y a quelques semaines, je m’amusais à questionner LaLutine sur sa maman (moi si vous suivez bien.) A la question « qu’est-ce que ta maman préfère manger? », elle a répondu du tac-au-tac « des LEGUMES ! ». (bon elle a aussi répondu à « Que fait ta maman comme travail? » , par « …….Elle gagne des sous !!! » 😅).

Alors c’est vrai que j’adooore les légumes.

Mais pas tous.

Vous me verrez pas grignoter des salsifis ou des choux de Bruxelles en apéro quoi. Mais oui effectivement, j’adore les légumes en général. Crus, cuits, en sauce, à la vapeur, revenus à la poêle…Les légumes, c’est la vie. Et ça fait pas grossir. (d’ailleurs je vous rappelle que j’avais même fait pousser des champignons bios dans ma cuisine.)

Aussi, quand POTAGER CITY m’a contactée en sortie de confinement pour tester leur concept, vous pensez bien que j’ai accepté dans la seconde.

Pourquoi ? C’est ce que vous allez découvrir.

Potager City le sac commande

Mars 2020 : Des habitudes alimentaires bouleversées…

 

Le confinement, on est d’accord qu’initialement, c’était sensé ne pas être sympa du tout. (Je rappelle quand même que des tas de gens sont décédés et passés par les services de réanimation d’hôpitaux à bout de souffle -et de matériel-).

Pour certains d’entre nous, cette période particulière s’est révélée être une parenthèse enchantée. Pour d’autres au contraire ce fut un cauchemar. Dans tous les cas, je crois qu’une chose est sûre : il a fallu s’adapter. En effet, les grandes surfaces ayant rapidement été dévalisées et incapables de remplir leurs rayons (car composés majoritairement de produits importés) il a fallu trouver des solutions alternatives pour remplir nos assiettes.

De notre côté, cela s’est vite traduit par des changements alimentaires. Et pas forcément en bien...(je préfère ne pas parler des boissons hein 🍺 #BinouzePowa ). Au tout début, nous achetions ce que nous trouvions sans trop réfléchir. Du coup des trucs pas forcément géniaux sur le plan nutritionnel se retrouvaient balancés dans notre caddie (oui parce qu’étant habituée des drives depuis la naissance de LeLutin, j’ai vite abandonné car tout le monde se ruait sur tous les créneaux disponibles…). Mais il y a des choses pour lesquelles je me suis félicitée d’avoir déjà changé : par exemple, sur le plan hygiénique, j’étais bien contente d’avoir ma coupe menstruelle sous le vagin la main lorsque les femmes ont vu les rayons de Tampix et Nénette se vider intégralement.

Alors pour beaucoup de personnes, particulièrement les citadins, il a fallu trouver des circuits d’approvisionnement alternatifs de denrées alimentaires. Se rapprocher des producteurs locaux (quand il y en a ! )(en Île-de-France, ça dépend carrément des endroits) et privilégier les circuits courts. Et c’est là que POTAGER CITY intervient !

 

 

🍑🥦POTAGER CITY, des fruits et légumes frais de saison

🍆🥕

Ici, nous avons la chance d’avoir quelques fermes, dont une en particulier qui propose des fruits et légumes. Mais d’une part, au tout début du confinement, elle était carrément fermée. Ensuite elle a trouvé la solution du drive qui s’est vite retrouvé saturé (déjà qu’il y avait toujours un monde dingue en temps normal…!). Et puis nos voisins nous ont dit que de « très chers », les produits étaient passés à « excessivement chers ».

Ca calme.

Mais alors comment faire pour trouver des fruits et légumes frais ? C’est là que POTAGER CITY mérite toute votre attention les copains. Et je vais vous expliquer pourquoi je me fends d’un article pour vous présenter ce concept que je trouve génial.

En effet POTAGER CITY c’est :

La priorité aux circuits courts

Ce n’est pas un secret : pour des produits de qualité, sans conservateurs ni emballages superflus et surtout pour respecter la Planète qui ne mérite pas qu’on fasse 50 km de bagnole par foyer (alors que les fruits et légumes ont pu, eux, parcourir des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans votre assiette..), il faut privilégier les circuits courts.

En plus, bonus de taille : ça fait travailler les producteurs locaux. Et qui dit moins d’intermédiaires dit des prix bien plus intéressants pour le consommateur !

Alors POTAGER CITY va directement chercher les meilleurs fruits et légumes là où ils sont : chez les producteurs les plus proches en priorité. Le circuit court est la clé de leur activité et garantit la qualité des produits. Les implantations sont régionales, ce qui permet à POTAGER CITY de proposer un maximum de produits locaux. Tout en ayant un impact carbone minime !

Des producteurs au savoir-faire reconnu et des produits ULTRA frais

La marque a tissé des relations éthiques et durables avec les producteurs sélectionnés pour leur savoir-faire. Concrètement ça veut dire pour eux une rémunération à la hauteur de leur travail et pour le consommateur (toi,moi,vous,nous) des produits d’excellente qualité.

D’autre part, POTAGER CITY n’a aucun stock. Ca signifie que l’organisation est en flux tendu, ce qui garantit que chaque matin, les fruits et légumes sont livrés pour les commandes du jour ! Et surtout que nous ne consommons QUE des produits de saison.

Une commande livrée au travail ou dans un point de retrait

Parce que minimiser son empreinte carbone en commandant chez POTAGER CITY mais parcourir whatmile kilomètres en voiture pour aller récupérer sa commande, je vois pas trop bien l’intérêt. Alors du coup, le service est livré une fois par semaine, directement sur notre lieu de travail ou à côté de chez nous, dans un point de retrait que l’on sélectionne parmi les 3389 déjà référencés. Et le truc gégé, c’est que l’on peut proposer un nouveau point de retrait !

Pour ma part, le premier se situait à 10km de chez moi (ce que je trouve déjà fort éloigné ayant des petites villes bien plus proches)(je vis en Essonne), donc je compte bien soumettre deux-trois idées de nouveaux points de retrait, héhéhé.

Ma commande le jour J qui m’attendait (et là on ne les voit pas, mais il y avait facilement une dizaine d’autres commandes qui attendaient leurs propriétaires !)

Alors concrètement, POTAGER CITY c’est bête comme chou ? 🥦

C’est plutôt simple : il vous faut une connexion internet pour commander et c’est tout. (et votre CB aussi évidemment.)

POTAGER CITY propose des box hebdomadaires que l’on peut choisir selon un système d’abonnement. (ou non) (promis je vous explique). Et là, j’en entends déjà certains s’exclamer :

Un abonnement ? rhaaaa pffff fais chier j’veux pas m’engager moi !

Ne niez pas. Je vous VOIS. (et puis au début j’ai pensé la même chose surtout 😅.)

En fait il n’y a pas d’engagement, vous êtes libre.

On peut mettre en pause ou suspendre son abonnement quand on veut. Chaque semaine, on découvre la composition de notre box en abonnement ainsi qu’une dizaine d’autres box de fruits et légumes de saison. On peut ainsi compléter notre box voire même la remplacer par une autre (même moins chère !). En gros, on fait ce qu’on veut.

J’ai testé et en un seul clic j’ai suspendu mon abonnement. Aucun débit de CB à signaler sans mon consentement..#ouf. (Quand on connaît certains systèmes de box beauté, on est bien content et soulagé croyez-moi, hahaha.)

Les différentes box existantes

Deux choses essentielles sont à retenir : on ne peut pas choisir précisément le contenu de sa box, et il n’y a pas trouze mille choix de box.

Pourquoi ? Parce que comme je l’ai déjà dit, on fonctionne à flux tendu avec des producteurs locaux. L’avantage c’est qu’on est certain de consommer des fruits et légumes de saison et surtout ça permet de découvrir des variétés que l’on n’aurait jamais achetées de nous-même ! ( poires Beurré Hardy, radis noirs, carottes jaunes et violettes, tomates anciennes…)

Pour ma part, je me félicite de ses choix de la marque. Parce que ça rend la commande plus simple et diablement plus intéressante !

Les box en abonnement (aussi disponibles à la carte)

Là c’est fastoche. En gros on peut choisir une box de fruits, une box de légumes, ou une box de TOUT.

Moi bien évidemment j’ai choisi une box de fruits ET légumes (parce que j’ai une dévoreuse de fruits à la maison.)

Et ensuite on choisit un petit mélange ou un grand. Selon que l’on ait une petite tribu de 2 à 3 personnes ou une grande de 4 à 6. Ou comme dans mon cas, des ogres à la maison.

Concernant les prix, voici comment on se situe :

Evidemment sur la page de chacune des box, vous connaîtrez le poids approximatif de votre commande (dans mon cas, c’était pour une « petite » tribu mais ma box pesait presque 5kg !!!) et la composition de votre box ainsi que des recettes. Sachant que comme la box change toutes les semaines, la page est remise à jour toutes les semaines, donc.

Alors comme on a du mal à se rendre compte de la quantité avec du blabla, je me suis dit que la photo du contenu de ma box Petit Mélange de Légumes et Fruits serait certainement plus parlante :

Potager city box petits fruits et légumes

L’intégralité de ma box fruits et légumes pour « petite » tribu !!!

Je sais pas si vous vous rendez compte grâce à cette photo, mais moi pour 16,90€, je suis carrément RAVIE de ma commande 🤩.

La botte de carottes est magnifique. Les aubergines sont petites mais ont l’air extra. Idem pour les courgettes. La salade est énorme ! Les pêches sont encore un peu fermes pour moi. J’ai été dubitative devant les bananes (je vois pas la paysan du coin cultiver des 🍌…mais j’ai eu mon explication ensuite, héhé) et en état de salivation extrême devant la beauté et la taille des abricots.

potager city et les beaux fruits

Purée, on est loin des abricots riquiquis calibrés de supermarché !!! ( tiens d’ailleurs je signale que POTAGER CITY a fait le choix de ne pas acheter de produits calibrés -sauf cas règlementaires obligatoires – et qu’ils sont tous de type II. Grand bien nous en fasse les copains !)

J’ai pesé certaines choses pour voir si financièrement je m’y retrouvais : avec 800g d’aubergines, la même chose de courgettes, une douzaine de gros abricots, 4 bananes de bonne taille, une laitue et 5 belles pêches, j’en ai pour moins cher qu’en supermarché…sauf que j’ai la qualité en plus et tout est bien mûr, youpiii !

Mes légumes (sans la salade ) : MIAM.

Les box à la carte

Toutes celles dont je parle au-dessus + des séries bien plus ciblées ! Comme par exemple la box Melon & Cerises, ou pour les plus fructivores d’entre toi, la box Nectarines, framboises & abricots.

Il y en a quelques autres, et vous pouvez les retrouver sur la boutique.

Pour ma part, je les trouve moins intéressantes financièrement que les box de mélanges et puis surtout j’aime la diversité et j’aime être surprise ! (même si on peut connaître la composition de sa box en avance -ce qui permet de la commander ou non), moi j’aime me coller des suspenses 😆.)

Je conçois en tout cas que ça puisse attirer parce que là encore les fruits et légumes proposés sont d’excellente qualité.

Tous les fruits de ma « petite » box. MIOUM.

Les bonus qui me mettent la pêche 🍑

Ca n’a l’air de rien, mais j’aime qu’on soit cohérent dans sa démarche jusqu’au bout.

Ainsi j’ai apprécié trouver ma commande dans un grand sac en papier méga-solide (je rappelle qu’il y avait 5kilos de came dedans hein !) ainsi q’une grande feuille cartonnée contenant une recette, des conseils de conservation et mes infos de commande et de parrainage.

Enfin, si j’ai failli tomber à la renverse en découvrant les bananes (LaLutine elle, a failli les dévorer avant que je puisse les sortir du sac ), j’ai ensuite farfouiné sur le site et j’ai découvert que TOUTES, absolument toutes les origines des fruits et légumes sont mentionnées, avec même un portrait des producteurs quand c’est possible !

Pour les produits un poil plus « exotiques » comme les bananes ou les pastèques que l’on ne peut pas cultiver en France métropolitaine, POTAGER CITY s’attache à n’acheter les produits qu’avec deux labels essentiels : le Bio (même si l’on sait pertinemment que les normes de qualités du bio sont différentes d’un pays à l’autre..) mais, et c’est là que ça me rassure davantage, le label FairTrade/MaxHavelaar.

(Alors certes, ils auraient aussi pu dire fuck aux produits exotiques mais une fois de temps en temps, ça colle quand même un poil de diversité non ? Du coup, j’ai tout su sur mes bananes juste .)

Et puis, je vous incite d’ailleurs à visiter cette page qui recense tous les fruits et légumes vendus sur le site. (C’est comme ça que j’ai appris que les premiers habitants du Mexique considéraient l’avocat comme un fruit aphrodisiaque et l’avait donc baptisé « ahuacatl » qui signifie…testicule.🥑)( je suis sûre que vous sortirez cette anecdote demain au boulot, ahaha.)

 

POTAGER CITY, amis pour la Vie ?

 

Pour ma part, j’étais au début sceptique (box de fruits et légumes, seriously ?!) et au final je suis carrément emballée !!😍. Non seulement le système de commande est simple, mais j’ai trouvé bien d’autres avantages au concept de POTAGER CITY :

  • Ma « petite » box est carrément garnie, et ce pour 16,90€ !
  • Petite ou grande, chaque tribu a la quantité de fruits et/ou légumes qu’il lui faut avec les différentes tailles de box.
  • L’emballage est minimaliste et respecte le crédo de la marque.
  • Les fruits et légumes sont d’excellente qualité, extrafrais et dé-li-cieux.
  • On se fait livrer sur son lieu de travail ou dans un point retrait de notre choix.
  • On peut proposer de nouveaux points de retrait !
  • On peut suspendre ou annuler son abonnement quand on veut, en un seul clic. Testé et approuvé par LaLu ! 😉
  • On fait travailler des producteurs locaux, on favorise les circuits courts.
  • On connaît à l’avance la composition de la box hebdomadaire (pour choisir de suspendre ou continuer son abonnement).

Vous avez compris que finalement le confinement, on lui a trouvé des avantages certains chez nous. 😉 Je pense que sans cet épisode très étrange, nous ne nous serions pas posé de questions sur notre façon de nous approvisionner en fruits et légumes (enfin si quand même puisqu’on a profité également du confinement pour nous fignoler un potager aux petits oignons -hahaha je suis drôle- dans le jardin.)

Je suis vraiment ravie d’avoir découvert POTAGER CITY et il ne fait aucun doute que je repasserai commande ! Sûrement pas de façon hebdomadaire parce que les quantités sont quand même importantes en regard du prix abordable et de la qualité des produits. (au moins on ne prend pas les citadins pour des courges 🍆 hahaha ). Mais une fois de temps en temps, je n’hésiterai pas !

Enfin, je pense que c’est vraiment une solution gégé pour les citadins purs et durs, ceux qui n’ont pas de jardin, et qui souhaitent soutenir les producteurs locaux dans une démarche éthique et plus écologiquement reponsable. (en plus ils ont plein de points de retrait ces enflures de citadins.)

Satisfaction : 10 / 10

Et vous, est-ce le genre de concept qui vous branche ? (hahaha je suis toujours drôle.)

Connaissiez-vous POTAGER CITY ?

Le bon plan du parrainage !
En utilisant mon code parrain AR-AAAGKKJE , vous recevrez un coupon de 5€ à valoir sur votre 1ère commande d’un montant minimum de 1€. De rien, bisous ! 🙃






LalutotaleMa vie de mamanabonnement,aliment,alimentaire,aliments,approvisionnement,box,circuits courts,citadin,diététique,fruits,hedomadaire,légumes,locaux,nourriture,nutrition,potager city,producteur,producteurs,régime équilibré,ville
Il y a quelques semaines, je m'amusais à questionner LaLutine sur sa maman (moi si vous suivez bien.) A la question 'qu'est-ce que ta maman préfère manger?', elle a répondu du tac-au-tac 'des LEGUMES !'. (bon elle a aussi répondu à 'Que fait ta maman comme travail?' , par...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Share
  •  
    1
    Share
  •  
  •  
  • 1
  •