afterspa éponge nettoyante faciale

Tiens, ça faisait longtemps que je n’avais pas rédigé de review dédiée à un produit cosmétique, et encore moins sur une bouse.

Oui okay, je pète mon suspense de suite en annonçant que l’éponge nettoyante AFTERSPA est toute moisie. Mais que voulez-vous, j’aime autant vous parler de mes excellentes découvertes que des gros gadins cosmétiques. Souvent y’a matière à se marrer, en plus.

Pourquoi avoir choisi cette éponge AFTERSPA ?

En fait, je ne l’ai pas vraiment choisie : elle était présente dans une ancienne édition pas si lointaine de BIRCHBOX. Et guess what? Je l’ai même en double exemplaire. Oui car en février de l’année dernière, la marque m’envoyait gracieusement sa box tandis que j’étais déjà abonnée.

J’étais contente. Je me disais que si l’engin était aussi sympa qu’il le promettait, au moins j’en avais un second sous le coude.

(Au final, j’ai une deuxième bouse sous le coude, donc.)

PréambuLLes à l’afterSPA

Ce que je croyais

En février 2019, j’écrivais :

Je raffole de ce genre d’accessoire qui permet de nettoyer parfaitement ma musette en utilisant peu de produit nettoyant. J’ai hâte de savoir si celle-ci remplira parfaitement sa mission ! Je veux de l’efficacité et du respect ( c’est important le respect.)Moi.

Après tout, je suis souvent conquise par les accessoires beauté. Le dernier en date à m’avoir totalement convaincue était la serviette démaquillante MAGNITONE. Quand un goodies comme celui-ci est efficace, souvent c’est pas trop mal pour la Planète et pour le porte-monnaie puisqu’on peut jeter son démaquillant à la poubelle (=pas besoin).

Moi comme une sotte, j’ai cru que l’éponge AFTERSPA au mieux me ferait oublier les nettoyants visageaux, au pire me permettrait d’en utiliser moins.

Quelle naïve.

A quoi ça ressemble le bouzin ?

Quand j’ai ouvert le plastique (beurk), je me suis trouvée face à une éponge rose en forme de goutte. Toute moelleuse, de deux-trois centimètres d’épaisseur. Mais son apparence m’a tout de suite faite penser au côté vert d’une Spontex.

J’avais un peu les jetons.

Et puis aussi, il n’y a pas la moindre petite cordelette pour suspendre le bidule lorsque tu veux le faire sécher entre deux utilisations.

Déjà ça m’emballait moyen-moyen cette histoire.

Mais attendez un peu de voir l’utilisation.

Comment on s’en sert ?

D’après la notice présente sur le sachet plastique, il suffit « d’humidifier et masser délicatement tout votre visage pour enlever les impuretés de la journée et les peaux mortes ».

J’en déduis donc qu’il faut l’utiliser le soir. (mon intelligence m’impressionne tellement.)

Puis la marque précise « pour de meilleurs résultats, remplacez tous les 60 jours ».

J’en déduis donc que le biniou sera cuit en deux mois.(oui je suis bonne en calcul aussi.)

Pourquoi j’aurais dû me méfier ?

Pas tellement parce que la marque vient de Los Angeles ni que l’éponge est fabriquée au Mexique (vive les circuits courts). Mais plutôt parce que la matière n’est QUE du polyamide et du polyester.

Alors y’a des trucs en polyamide et polyester qui sont très bien hein. Me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit. Mais en l’occurence me nettoyer la musette avec une éponge « tressée » uniquement en plastoc, j’aurais dû me douter que ça n’allait pas se faire sans douleur.

Et puis il n’y a que moi que ça fait rire comme une baleine de lire sur l’emballage  « EPONGE NETTOYANTE FACIALE Pour un usage journalier de votre visage » ? (Moi j’en peux plus 😂.) (Si quelqu’un sait comment ne pas utiliser son visage sur une journée genre zou allez aujourd’hui je pose ma tête sur ma coiffeuse et je vais bosser, je veux connaître ton secret s’il te plaît.)

Mon utilisation de l’éponge faciale AFTERSPA

Parce qu’avant d’affirmer que c’est une daube, je suis trop sympa et je lui ai accordé plusieurs chances.

Tout d’abord j’ai tenté en l’humidifiant légèrement, sans produit nettoyant. Juste pour voir si elle était aussi douce que la marque le prétend.

Résultat : j’ai bien cru que je m’arrachais la peau du visage, façon je me griffe jusqu’au sang.

Sympa.

Aïe.

Ensuite, je l’ai utilisée en l’humidifiant à nouveau, avec un gel nettoyant que j’adore (vous en reparlerai une prochaine fois, promis.)

Résultat : j’ai bien cru que je m’arrachais la peau du visage, façon je me griffe jusqu’au sang. (bis) En plus mon nettoyant moussait à peine.

Sympa. Bis.

Aïe bis. (hashtag cheveux gras en bonus ).

Enfin, je l’ai utilisée en la mouillant carrément sous la douche, encore une fois avec mon nettoyant chouchou du moment.

Résultat : c’était moins douloureux, mais toujours désagréable. Là, mon gel nettoyant a moussé. Le problème c’est que je vous dis pas le merdier pour rincer l’éponge ensuite. C’est bien simple :  j’ai pas réussi. Et aucun moyen de la faire sécher correctement. Quant à l’épaisseur, je vous laisse seuls juges :

Y’a pas à tortiller : j’en reste donc à ma brosse TOSOWOONG chouchoute pour me laver la couenne en douceur, de façon parfaitement parfaite.

Quand je lis « idéal pour un profond nettoyage » sur l’emballage de cette bouse, je confirme : on se nettoie bien profondément hein. Jusqu’à la chair (j’exagère à peine.)

Mais c’est vraiment tout pourri comme accessoire alors ?

 

D’habitude j’essaye de trouver quelques points positifs qui viendraient contre-balancer un peu les défauts. Mais là non. Vraiment. Je trouve pas.

Alors j’ai cherché à droite à gauche ce que d’autres utilisatrices en avaient pensé. Je suis allée voir les avis sur BeautéTest et je suis rassurée.

Je ne suis pas folle. Chez les autres, c’est merdique aussi. Et ça se dépiote en quelques utilisations seulement.

Je ne donne donc pas cher (façon de parler)( oui parce que quand vous allez voir le prix, vous allez faire une attaque) de la peau de mon éponge (par contre j’aimais bien ma peau à moi).

Pas contente.

L’éponge AFTERCACASPA ou comment perdre vraiment la face.

 

Pour conclure, vous avez compris que ce bidule est un flop monumental. Et je pèse mes mots. (et mes maux).

Moi même si elle m’embête de temps en temps, je l’aime bien au fond la peau de mon visage. Et lui faire subir un truc pareil, c’est pas humain. Cette « éponge nettoyante » agresse comme pas possible la couenne. Et quand on a tendance à luire facilement de la face, on tombe alors dans le cercle vicieux de l’agression > production de sébum.

Franchement, prenez une spontex (côté vert) ou de la toile de jute (c’est plus écolo), grattez-vous la pomme avec et ça vous fera tout pareil.

Et le prix, le PRIX. Parlons-en mes amies.

Z’êtes prêtes ?

Cette « brosse à récurer » ( c’est pas moi qui le dit, c’est Amazon et ça m’a fait ma journée 😂) a été vendue 8,95€#JefaisunAVCjereviens.

Non vous ne rêvez pas. Remarquez c’est une arme blanche (mais rose) très sympa quand on veut attaquer quelqu’un. Et oui ça s’est vendu. On pouvait même l’acheter juste ici. Et si je parle au passé, c’est que car la marque a dû s’apercevoir que les clientes gueulaient car même sur Amazon on ne la trouve plus.

Satisfaction : 0 / 10

T’es maso ou quoi ?

CONCOURS de OUF !
Puisque je suis une nana supersympa, je vous propose de remporter mon second exemplaire de l’éponge. Il est neuf bien entendu. Ca te permettra de te faire ta propre (hahaha) idée de l’engin. Fin du concours Dimanche 15 mars à 22h00.

Koikongagne ? Une éponge nettoyante faciale AFTERSPA.

Koikonperd ? Sa peau.

KommentKonJoue ? Tu me laisses un petit commentaire sous cet article. Pas besoin de partager, faudrait pas que cette bouse se répande de trop.

Je juge pas si tu joues hein. Tu as parfaitement le droit de vouloir expérimenter l’arrachage de peau. Sinon tu peux aussi la recycler pour te gommer les jambes, je suis sûre que ça marche du tonnerre.

J’annoncerai la gagnante sur cet article, et vous préviendrai du résultat du tirage au sort sur Facebook et/ou Instagram.

Et promis pour le prochain concours, je vous offrirai plutôt du lourd 🙃.




LalutotaleSur mon visageaccessoire,Afterspa,avis,beauté,critique,éponge,exfoliante,goodies,nettoyante,objet,review,revue,scrub,utilisation,visage
Tiens, ça faisait longtemps que je n'avais pas rédigé de review dédiée à un produit cosmétique, et encore moins sur une bouse. Oui okay, je pète mon suspense de suite en annonçant que l'éponge nettoyante AFTERSPA est toute moisie. Mais que voulez-vous, j'aime autant vous parler de mes excellentes découvertes...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •