Merci Handy déodorant Namaste clean deo review

J’ai beau toujours adorer ma recette de déo home-made( best déo EVER ! ), parfois je fais quelques entorses. Cela me permet parfois de faire de jolies découvertes, comme le déo-bille DAYDRY. J’avais découvert ce dernier grâce à BIRCHBOX et c’est encore grâce à ma box mensuelle que j’ai pu tester le déodorant Namaste de MERCI HANDY dont j’ai envie de vous causer aujourd’hui.

 

C’est une copine à moi qui m’a dit qu’tu t’appelais HANDY

 

Je connais principalement la marque pour ces petits gels hydroalcooliques parfumés qui la firent connaître, et rendirent le frottage antibactérien de paluches plutôt funky. Je savais aussi que MERCI HANDY s’était branché sur le créneau des dentifrices puisque j’en avais reçu un, là encore dans une précédente édition de BIRCHBOX.

En revanche j’ignorais parfaitement que la marque proposait aussi des déodorants.

Chez eux, pas de déo-bille ni de spray. Il s’agit de sticks. Pas mon format préféré, si vous voulez mon avis. En revanche, ce qui m’a poussée à le tester illico, outre son absence de sels d’aluminim, d’alcool ou de parabènes ( ce que je qualifie maintenant « d’absences standards » tant ça devient -et tant mieux- la norme ) c’est qu’il ne contient pas d’huiles essentielles.

Et avec mon squatteur d’utérus, je me suis dit que ça pouvait être pas mal, cette histoire. ( Parce que je suis enceinte oui, mais ça ne me dispense pas de sentir des dessous de bras et des dessous de nichons. ).

HANDY, dis-moi oui ?

 

La composition

Pour cette dernière, je vous conseille de zieuter la liste disponible sur la fiche BIRCHBOX plutôt que sur celle de SEPHORA ( car oui les déos MERCI HANDY sont aussi vendus chez SEPHORA ! ) car cette dernière est tout simplement tronquée. Alors oui, ça fait superbien quand l’allégation de la marque est justement de te vendre un « déo clean » : qui dit moins d’ingrédients dit souvent que la composition est plus sympa. Mais là il suffit de regarder l’emballage et d’avoir un peu pratiqué les compositions pour se rendre compte qu’il manque des cases chez SEPHORA...

Donc la VRAIE composition est celle-ci :

propylene glycol, glycerin, aqua (water), sodium stearate, parfum (fragrance), ethylhexylglycerin, sodium hydroxide, stearic acid, tocopherol, butylphenyl methylpropional, linalool, amyl cinnamal, benzyl salicylate, alpha-isomethyl ionone, hexyl cinnamal, citronellol, limonene.

Et d’ailleurs on peut la lire à même le stick :

Merci Handy composition déodorant Namaste clean

Je pensais que le propylene glycol était un ingrédient franchement laid ( pas cool lorsqu’il se retrouve en pôle position d’une compo, en plus ) mais il s’avère selon la fiche de l’UFC Que Choisir qu’en réalité tous les ingrédients qui composent les déos MERCI HANDY ne connaissent aucun risque identifié à ce jour. Bien sûr, tous les composés issus de produits naturels sont potentiellement allergisants, mais rien de très original puisque c’est le cas pour tous les dérivés naturels.

Donc je suis sur le cul : c’est effectivement clean.

Pas autant que mon déo fétiche certes, mais quand même.

Et je constate qu’il n’y a effectivement aucune huile essentielle #alléluïa. De plus, pour celles et ceux dont la peau y est sensible, sachez que ce déo Namaste ne contient pas du tout de bicarbonate. 

Le format : est-ce que tu pèses ?

Celui que mes aisselles testent ( et que vous voyez donc sur les photos ) est un stick de 28g. C’est qu’on est précis chez MERCI HANDY.

Il s’agit d’une miniature issue de la ( géniale ) BIRCHBOX Echappée Tropicale, que j’avais chroniquée ici.

Si je vous dis que ce format est généreux, c’est que ces 28g ne sont pas près d’être terminés après 5 semaines de tartinage en période estivale et caniculaire, alors que le format full-size pèse quant à lui 55g.

Je ne suis généralement pas une inconditionnelle du format stick. Certes c’est hyper sympa à transporter, mais le truc qui me chiffonne les poils d’aisselles à chaque fois, c’est que la mollette permettant de rentrer et sortir le stick finit dans 90% des cas par se bloquer. Et ça me BARBE. Ensuite, ce n’est pas le format le plus hygiénique qui soit si vous aimez vous en remettre un coup vite fait ( je parle toujours du déo ) avant de partir pour un rendez-vous important ; Si tes aisselles ne sont pas parfaitement propres, tu étales des bactéries sur ton stick. Beurk.

Moi comme je suis toujours très organisée ( sic ), je n’ai pas ce problème. Et en plus, la molette de mon Namaste ne s’est encore jamais bloquée. ( allumez un cierge. ) Dans le cas de mon mini-déo, ce format stick me convient donc bien. ( tout ça pour ça ).

Merci Handy déodorant Namaste clean deo review

Application, odeur et résultats  : HANDY se hâte, HANDY se méfie, Lucie se tâte, est-ce qu’elle a envie ?

Ouais parce qu’il est petit, mignon et clean ce biniou. Encore faut-il qu’il soit E-FFI-CA-CE.

Car ce que je demande en premier à un déo, c’est bien de ne pas sentir à trois kilomètres la femelle fennec en période de chaleurs ( et chaleur ).

Pour l’application c’est assez déconcertant, comparé au déo SCHMIDT’S par exemple, car on ne ressent…rien.

Pas de sensation de dépôt de matière, ni de suintement, ni de matière molle, grasse ou suintante..rien.

A se demander si on vient bien de se tartiner les aisselles.

Sans dec, au début j’y croyais pas. Je tâtais alors mes aisselles du bout de l’index.

Heureusement l’odeur de Namaste me confirmait que j’avais bien effectué un dépôt là-dessous. Je l’adoooore et je trouve que c’est l’un des points forts du déo : cette senteur douce, florale et zénifiante, hmmmmm ! On n’a pas l’habitude de se coller une odeur si agréable sous les aisselles. ( On la diffuse plutôt dans son salon en fait .)

L’autre chose déconcertante, c’est la transparence de la matière :

C’est rigolo. Evidemment je n’ai pas pu m’empêcher de mettre le doigt dedans. Histoire de voir s’il s’enfonçait comme dans de la gelée.

Réponse : non.

Ca a l’air mou, en fait c’est bien compact et dur. Et un peu glissant. ( j’ai arrêté de mettre mes doigts partout depuis ).

Juste après mon application matinale, je m’habille. La base . En cinq semaines d’utilisation quotidienne, je n’ai déploré aucune trâce blanche, jaune, bleue *rayez la mention inutile* ni aucune décoloration de mes vêtements.

Concernant son efficacité, elle est presque parfaite. Sachez d’abord qu’il ne s’agit pas d’un anti-transpirant, donc ça ne vous empêchera pas de couler ( et c’est tant mieux, FAUT PAS boucher ses pores on vous dit ! ). Moi ce que je combats, c’est l’odeur donc. Et Namaste se débrouille carrément bien :

  • par une journée classique où mon activité est  « normale » ( qui ne dispense pas de courir un peu bien sûr entre le boulot et le centre aéré par exemple ), il est infaillible. Je retrouve même cette douce odeur délassante que j’adore en sniffant mes aisselles le soir venu. Avec les bouffées de chaleur qui caractérisent mes grossesses, je trouve que cet exploit odoriférant se pose là.
  • par une journée un peu plus agitée ou « chaude » : journée-type où tu fais tout comme d’habitude, mais le thermomètre grimpe de quelques degrés. Dans mon cas, mes aisselles présentent le soir une odeur neutre mais je sens bien qu’on va bientôt atteindre ses limites…En tout cas je suis contente de ne pas disperser dans les airs de doux effluves de femme-enceinte-de-6-mois-qui-a-des-vapeurs.
  • par une journée d’activité intense ou caniculaire : Namaste rend les armes. Tu pues le soir venu, point.

 

Conclusion : Hé tu viens chez moi ?

Ou alors on va chez toi ?

Je n’y croyais pas au début, et pourtant MERCI HANDY a su me convaincre avec son déo Namaste ! Petit mais costaud, je peux vous certifier qu’il en a sous le bouchon. J’ai appris à aimer son format stick ( pourtant c’était pas gagné vu mes précédentes expériences ). Son odeur est enchanteresse et dure des heures. Je pensais pouvoir le flinguer pour sa composition mais en réalité il ne contient aucun ingrédient moisi. D’ailleurs notez bien qu‘il ne contient pas d’huiles essentielles ni de bicarbonate, ça pourra vous servir un jour. Enfin il ne laisse aucune trace disgrâcieuse sur mes fringues, et côté efficacité, si j’ai déjà vu mieux, j’ai rarement testé aussi bien !

Pour parfaire le tableau, sachez que ce mini-stick de 28g est apprécié par mes aisselles et sa propriétaire depuis plus de 5 semaines, et qu’il en reste les trois quarts ! Autant dire qu’avec le format vente de 55g à 10€, vous aurez laaaaaargement rentabilisé le bidule.

HANDY a toujours évité les ennuis. ( HANDY est mon nouveau chéri ! )

 

Satisfaction : 10 / 10

Et vous, connaissez-vous les déodorants MERCI HANDY ?

 

* Déodorant Namaste MERCI HANDY – stick de 55g – 9,99€ sur le site de SEPHORA ou 10€ sur l’eshop de BIRCHBOX ( et seulement 8,50€ pour les abonnées ! ).




LalutotaleSur mon (divin) corpsaisselles,anti-odeurs,clean,composition,déo,déodorant,Merci Handy,Namaste,naturel,odeurs,review,sueur,transpiration
J'ai beau toujours adorer ma recette de déo home-made( best déo EVER ! ), parfois je fais quelques entorses. Cela me permet parfois de faire de jolies découvertes, comme le déo-bille DAYDRY. J'avais découvert ce dernier grâce à BIRCHBOX et c'est encore grâce à ma box mensuelle que j'ai...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •