vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

Aaaaah le déo SCHMIDT’S ! Le déo SCHMIDT’S…Je sais pas vous, mais moi j’en entends causer depuis le scandale des déodorants bourrés de sels d’aluminium. Toute la blogosphère l’encense comme étant LE déo naturel à posséder. Celui qui ne te fera jamais défaut, tant par son efficacité que sa composition.

Moi j’étais pépouse avec ma recette de déo fait-maison. Le must selon moi, l’imbattable dans tous les domaines. Celui que je fabrique désormais régulièrement pour les aisselles de Musclor comme pour les miennes.

Mais voilà : ce petit SCHMIDT’S là m’intriguait quand même vachement. Et c’est à la faveur d’une BIRCHBOX exceptionnelle en Septembre ( dont je vous causais ici ) que j’ai enfin pu le tester. Après tout, mon déo DIY n’est pas forcément des plus pratiques à emmener en vacances. Il me fallait quelque chose de transportable pour mon voyage au Pérou. Alors j’ai craqué. Forcément. ( vous me connaissez tellement bien maintenant ).

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

Mes aisselles, c’est moi…et SCHMIDT’S

( c’était vraiment trop facile. )

Comme tout le monde, je jouis d’une odeur malodorante sous les aisselles dès lors qu’il fait chaud / que j’ai chaud. Oui parce que parfois je peux avoir chaud alors qu’il fait moins douze dehors : couches de vêtements superposées + une petite dose de stress et d’adrénaline = paf ça pue. L’émotivité a des conséquences corporelles ( qui schlinguent donc ). En revanche je ne perds pas des litres de sueur, et j’ai rarement des auréoles sous les bras ( dieu merci ). 

Ce que je veux, c’est donc dompter les mauvaises odeurs. Pas en les masquant par une odeur plus forte ( je déteste les déodorants Axe qu’achetait Musclor auparavant ), mais en traitant à la source les bactéries responsables de cette attaque nauséabonde. Enfin, il ne faut pas bloquer le processus naturel de transpiration puisque c’est lui qui en partie, régule la température corporelle. Enfin je cherche quelque chose de doux puisque depuis mes épisodes d’abcès à répétition sous les aisselles, je suis condamnée à épiler à la crème dépilatoire cette zone ( plus de rasoir, pas de cire, pas d’épilateur ).

J’avais lu énormément de bien de ce déodorant SCHMIDT’S : efficace, non agressif, et à la composition parfaite, il avait semble-t-il tout pour plaire. Qu’en est-il réellement ?

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

Toute la vérité sur le déo SCHMIDT’S

Je ne prétends pas détenir une vérité absolue sur ce produit ( comme pour tous ceux que je présente sur le blog d’ailleurs ), mais il me semble important de souligner certains points que je n’ai PAS LUS du tout sur la blogosphère. Histoire que vous l’achetiez en connaissance de cause.

Packaging : praticité au rendez-vous

Comme tous ces copains, la version citron-bergamote est présenté en stick de 92g. Cherchez pas pourquoi quatre-vingt douze grammes, apparemment SCHMIDT’S aime bien les chiffres pas-ronds puisque la version voyage pèse 19,8g et la version pot-à-patouiller 56,7g. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Un détail qui a son importance pour moi : il est commercialisé sans aucun emballage. Pas de carton ou d’enveloppe inutiles, rien du tout. Mon neurone écolo applaudit.

Moi le stick je kiffe. Car c’est facile à transporter et que vu la texture du déodorant, on ne risque pas d’en faire couler partout dans le vanity. Ce stick est en plus sacrément balèze donc on en a pour son fric :

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

Pour l’ouvrir il suffit de déclipser son bouchon. Et pour faire sortir le stick, on trouve une mollette tout en bas du stick. En soi, ce packaging est assez classique SAUF QUE.

Premier problème et pas des moindres : la molette est une vraie chienlit à tourner. J’ai mouliné cinquante tours dans le vide avant que le stick daigne sortir. Je m’en suis fait mal à la pulpe du pouce ( pauvre de moi ) (durdur la vie de blogueuse aux aisselles qui puent ). La première fois, ça surprend et ça décourage un tantinet. Je pense qu’au cinquante-et-unième tour, j’aurais attaqué le bouzin au couteau.

En dehors de ce désagrément, il a été facile et pratique à trimballer en avion : il n’a pas pété, il n’a pas coulé. Parfait. Mais ce problème de mollette récalcitrante a bien failli me rendre chèvre.

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

 

Utilisation : euuuuuuuuh ? Really ??

Là où j’avais lu qu’il était facile d’utilisation, pratique et confortable. Jai déchanté à fond.

Tout d’abord à cause de la texture en elle-même du stick. On découvre quelque chose de très solide, et surtout parsemé de petites « billes ». Moi je suis une warrior, ça ne m’a pas fait peur mais j’aurais peut-être dû.

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

En effet, la texture archi-solide contraint à passer plusieurs fois sur la zone délicate des aisselles pour appliquer du produit. Et encore….En fait on n’a absolument aucune idée de la quantité appliquée. Autant quand tu passes un déo-bille, tu SAIS que tu as bien appliqué le déo car il est liquide, autant avec ce stick solide, tu ne sais pas si tu as eu la main lourde ou légère car il est tellement solide que c’est impossible de savoir. Autant pour mon déo home-made, lorsqu’il est solide, cela reste facile de prélever une micro-noisette pour ensuite la réchauffer entre ses doigts et qu’elle se ramollisse. Autant ce stick SCHMIDT’S est tellement dur que c’est impossible de le ramollir correctement. Et avec le format stick, je ne sais pas comment faire…

La corollaire, c’est qu’avec plusieurs passages de ce déo, on s’agresse les aisselles avec les petites billes. Je n’ai pas réussi à identifier d’où elles proviennent ( de petit amas de bicarbonate ? ). En tout cas, c’est tout sauf agréable !

Du coup, je passe deux ou trois fois sans appuyer ce stick superdur sous mes aisselles. Sans savoir si oui ou non, j’ai appliqué assez de matière.

Pénible.

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

Résultats : le mieux est l’ennemi du bien

Il serait mensonger d’affirmer que ce déo SCHMIDT’S est inefficace, car si : il est efficace.

Sa petite odeur de citron-bergamote est légère mais très agréable. Elle perdure une ou deux heures puis laisse place à…rien du tout. Pas d’odeur agréable ou désagréable. Nada.

S’il est efficace, je déplore en revanche une légère odeur de transpiration vers 17h…Chose que je ne subis pas avec mon déo chouchou qui est efficace jusqu’à la douche du lendemain !

Est-ce dû au fait que je n’arrive pas à savoir si j’ai appliqué assez de déo ? Est-ce une conséquence de sa formule ? Je ne le saurais jamais.

Sachez donc que dans mon cas, avec ma timide odeur de sueur, ce déo SCHMIDT’S n’est pas complètement infaillible. 

Je conçois que pour certain(e)s, ce déo soit le top du top niveau efficacité, car la comparaison avec les déodorants « classiques » reste tout de même facile : ce déo est bien plus efficace qu’eux. Mais dans mon cas, j’ai trouvé bien meilleur ! Je pense que tous ceux n’ayant pas encore testé le déo home-made doivent le trouver fabuleux, mais qu’ils changeront d’avis une fois ce dernier testé.😉

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

Les « effets secondaires »

Non, ne vous inquiétez pas, je n’ai pas fait de réaction à ce déo ! En revanche, si vous ne supportez pas le bicarbonate de soude, passez votre chemin ( mais on voit ça dans le paragraphe suivant..).

Si je parle d’effet secondaire, c’est parce que j’ai retrouvé un défaut que je n’avais plus rencontré depuis mon adolescence et mes déos-tout-pourris…Je veux parler des divines

TRACES BLANCHES !

Youhou. Pompéleup. J’ai niqué toutes les emmanchures de mes tops noirs. Je suis RA-VIE.

Et ce que je trouve anormal, c’est que personne ne l’a souligné dans les revues de blog que j’ai lues !!! Moi je vous le dis : ce déo SCHMIDT’S laisse des traces blanches, c’est chiant, c’est moche, c’est systématique et ça puducul, na.

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

La composition  : toute la vérité sur le déo SCHMIDT’S

 

Tout d’abord je tiens à remettre les choses au clair : ce déo n’est PAS BIO. Qu’on se le tienne pour dit car j’ai lu des tas de conneries à ce sujet. Il n’est pas bio, et c’est tout. ( ça m’énerve qu’on prétende qu’un produit soit bio alors qu’il ne l’est pas ).

MAIS vous savez que j’ai un crédo : je privilégie les produits bio mais je ne dénigre pas un produit cosmétique « conventionnel » s’il est efficace ! Il me semblait juste important de remettre les pendules à l’heure.

Alors pas bio, mais beau quand même ? 

Franchement oui. Déjà il est garanti sans parabènes ( mais ça c’est la base ), sans alcool et sans sel d’aluminium ( ça mes aisselles applaudissent ), et il est vegan ( on parle bientôt de ça sur le blog…). Qu’on me dise qu’il est 100% naturel par contre, ça ne me fait ni chaud ni froid. On lit ça absolument partout et mettez-vous en tête qu’on peut cacher tout et n’importe quoi sous cette formule pompeuse.

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

La liste d’ingrédients est lisible directement sur le stick et comme vous le voyez, il n’y a RIEN à jeter.

Dans l’ordre d’apparition à l’écran, on retrouve donc :

  • De la poudre d’arrow-root ( une plante cultivée en Amérique tropicale, dont le nom est dû à la forme des racines, en forme de flèche )
  • Du bicarbonate de soude : l’aspirateur à mauvaises odeurs ( et donc à bactéries ).
  • De l’huile de coco.
  • Du beurre de karité.
  • De l’huile de coco fractionnée.
  • De la cire de Candelilla ( on en parle dans quelques lignes ).
  • De l’huile de jojoba.
  • Du « parfum naturel » : il faudra qu’on m’explique…Comme je ne vois pas trace du citron ou de la bergamote, j’imagine que l’odeur vient de ce parfum naturel ?
  • Du tocopherol : la vitamine E issue du tournesol.

Je sais pas vous, mais moi je retrouve presque les 5 ingrédients de ma recette. ..En revanche, je ne vois pas les huiles essentielles dont SCHMIDT’S nous parle.

Mais ce qui m’intéresse ici, c’est la cire de Candelilla. J’ai trouvé un descriptif assez intéressant sur internet :

La cire de Candelilla est sécrétée par les feuilles d’un arbuste originaire du nord du Mexique, l’Euphorbia cerifera. Elle est très riche en composés hydrocarbonés à longues longues chaînes et en esters cireux de hauts poids moléculaires. Cette composition en fait une cire très dure et cassante, avec un point de fusion assez élevé (70°C). Ces propriétés sont très appréciées pour la réalisation de produits cosmétiques de maquillage, notamment pour les rouges à lèvres dont elle facilite le démoulage et pour les mascaras dont elle facilite le séchage et la tenue. Cette cire est également connue pour son excellent pouvoir filmogène, ce qui la rend très intéressante pour la protection des des lèvres abîmées.Aroma-Zone

Je vais pas vous barber deux plombes avec ça, mais je voulais souligner que la dureté du stick est certainement dû à cette cire ( avec un point de fusion à 70°C, rien d’étonnant à ce qu’on n’arrive pas à la liquéfier pour bien l’appliquer !!! ). Cette cire reste un élément intéressant, particulièrement car elle est végétale ( donc pour les vegans, c’est parfait ) et surtout parce que c’est un composé que j’ajouterai volontiers dans ma recette home-made en été lorsque mon déo est tout liquide.. En revanche je déplore son effet filmogène, car j’ai un peu peur que ça bouche les glandes sudoripares ! Bref ce composé me laisse un peu perplexe, j’avoue.

vérité déodorant Schmidt's déo naturel bergamote citron

CONCLUSION : J’aime les SCHMIDT’S ?

 

A me lire, vous pensez que j’ai déglingué ce déodorant quasi mythique. Mais en réalité, c’est juste que la déception a été plutôt balèze dans mon cas.

J’ai trouvé pas mal de défauts à un produit qu’on m’a vendu partout comme génial : la molette est relou, la texture du baume est archi-solide et bourrée de petites billes qui m’agressent, il laisse des traces blanches de ouf, et il est moins efficace que ce à quoi je m’attendais.

MAIS ce n’est pas un produit pourri, loin de là ! En effet, je trouve que la compo ( qui n’est pas bio ) n’est pas dégueulasse du tout. Le format est pratique à trimballer, il n’y a pas de suremballage inutile, il est quand même efficace et laisse une petite odeur de citron très agréable.

Je conçois donc que ce déo plaise : pour celles qui n’ont pas le temps ou le courage de mitonner elles-même leur déo ( qui sera bio pour le coup ! ) et qui sont soucieuses de ce qu’elles appliquent sous leurs aisselles,  le déodorant SCHMIDT’S est une alternative plus qu’intéressante. Sans compter que son prix en regard de sa durée de vie est archisympa.

Pour ma part, c’est donc un très bon produit. Il est perfectible ( d’ailleurs je me demande si la version en pot ne correspondrait pas mieux à mes attentes ) mais si tout le monde se tartinait les aisselles avec ça, les naseaux du monde le monde et particulièrement les transports en commun se porteraient bien mieux.

Satisfaction : 7 / 10

Et vous, connaissez-vous les déodorants SCHMIDT’S ? Quel déo utilisez-vous ?

 

* Déodorant naturel Bergamote et citron vert SCHMIDT’S – 11,90€ le stick de 92g sur Amazon  ( existe aussi en stick de voyage de 20g à 12,21€ et en pot avec spatule de 57g à 11,56€




LalutotaleSur mon (divin) corpsaisselles,allergies,anti-transpirant,avis,baume,bergamote,bicarbonate,citron,corps,cosmétiques,critique,déo,déodorant,hygiène,naturel,odeur,review,revue,Schmidt's,stick,sueur,vérité
Aaaaah le déo SCHMIDT'S ! Le déo SCHMIDT'S...Je sais pas vous, mais moi j'en entends causer depuis le scandale des déodorants bourrés de sels d'aluminium. Toute la blogosphère l'encense comme étant LE déo naturel à posséder. Celui qui ne te fera jamais défaut, tant par son efficacité que sa...
Dis, on partage ?
  • 41
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    41
    Shares
  •  
    41
    Shares
  • 41
  •  
  •  
  •  
  •