Vous savez que j’aime bien faire un bilan de l’année écoulée. D’habitude je m’y colle fin décembre. Mais avec ma folle entreprise de créer tous les cadeaux de Noël cette année ( mais quelle idée moisie j’vous jure ! ) , vous pensez bien que j’avais autre chose à faire de mes dix doigts.

Je crois que beaucoup aiment bien dresser une liste mentale des accomplissements de l’année écoulée et du bordel qu’il reste à faire pour l’année suivante.. Moi j’aime bien l’écrire. Pas tellement pour étaler et livrer tout ça en pâture, mais surtout parce que ça motive. Ca laisse une trace aussi. D’ailleurs j’ai la page du bilan 2017 ouverte dans mes onglets, et je constate qu’il y a eu beaucoup de chemin parcouru en une seule année…Pas sur tous les plans, mais bon. Au moins, ça bouge.

Dresser un bilan permet également de se souvenir quels ont été les grands et mauvais moments de l’année. Car contrairement à 2017, l’année qui vient de se terminer a été très mouvementée par ici. ( Vous constaterez que je manie toujours autant l’euphémisme avec grâce et discernement.)

Voici donc présenté de manière carrément résumée les petites ou grandes choses qui ont marqué mon année 2018. En bonne psychorigide, j’ai classé pour vous y retrouver facilement car je conçois que certains n’en aient rien à péter des chiffres du blog, ou encore de mes projets de maman.

On va donc débuter par ce qui fait que vous me lisez en ce moment, petits lecteurs de mon coeur :

Attention, on sort les chiffres !

Hiiiii les chiffres !!! Je vous ai déjà dit que j’étais surdouée en maths ? Non ? Maintenant vous savez.

 

Cette année, j’ai pondu 124 articles contre 120 l’année dernière et 91 en 2016. Sincèrement je suis choquée, car je pensais avoir ralenti cette année. Force est de constater que pas du tout ! Bon, tant mieux vous me direz…Sauf que parfois je me collais trop de pression et que je n’ai pas aimé ça du tout. Comme lorsque j’étais en vacances au Pérou et que je luttais pour poster un article avec une connexion Wifi toute moisie. Ca ne devrait pas arriver, et ça ne devrait plus arriver. Ce n’est pas ce pour quoi j’ai ouvert un blog…

J’en profite pour annoncer qu’il subira certainement de petits ralentissements en début d’année 2019 pour cause de déménagement ( on en reparle plus loin.) Bon. Après il faut être lucide : j’ai pas non plus une cadence de dingue. Et ça tombe bien parce que je ne le souhaite pas. Je rappelle que ce blog est avant tout un hobby ( non j’ai pas de chien ) pour moi et qu’il doit avant tout rester source de plaisir et d’amusement. Avec 10 articles mensuels, j’ai parfois eu la sensation d’être noyée alors c’est pas en 2019 que vous verrez trente articles par mois débarquer sur LaLutotale, hein.

( non parce que je rappelle que je ne suis pas blogueuse pro, et que j’ai une activité professionnelle rémunérée à temps complet à côté + une activité de maman à temps complet rémunérée peau de zobe. )

Après vous voyez qu’avec des articles de 1500 mots en moyenne, je n’ai toujours pas ma langue dans ma poche. Et ça ne risque pas de changer, ça non plus, hahaha.

Côté fréquentation, à mon grand plaisir je constate que vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre et à découvrir ce blog. Avec un nombre de vues annuel et un nombre de visiteurs qui ont augmenté de 15% chacun, le blog va bientôt passer le cap des 2 millions de vues depuis mars 2015 ! Avec le cap du million passé l’année dernière, j’ai l’impression que le rythme s’accélère. Ca me fait drôle ces chiffres, ça fiche le tournis.

Il faut dire aussi que l’année 2018 a vu aussi passer le 1000ème article publié sur le blog ! Ouch, ça me rajeunit pas tout ça.

 

 

A l’heure où je vous écris, j’accumule encore 14 brouillons inachevés ( dont la suite du récit d’accouchement que vous attendez depuis des mois #JaiHonte )( mais j’ai toujours pas retrouvé mon carnet de notes, snif ), et tout plein d’idées d’articles. Mais comme d’habitude, je planifie au maximum en sachant que tout ceci est chamboulable ( ©LaLutotale ) à loisir.

 

Concernant les réseaux sociaux, encore une fois je suis impressionnée. En effet vous êtes désormais plus de 3.000 à suivre mes frasques sur  ma page Facebook ( la vache ! ) et mon nombre de followers sur Instagram a encore une fois, observé une croissance assez sympatoche. J’ai posté à peu près le même nombre de photos sur ce dernier, mais vos likes ont augmenté de…20.000 ! Je suis impressionnée. Love sur vos têtes.#BisousBaveux #AveclaLangue

A l’inverse, mon nombre d’abonnés sur Twitter et sur Hellocoton  sont quasiment inchangés..Concernant Hellocoton, il enregistre beaucoup moins de fréquentation depuis les grands chamboulements des années passées, donc rien d’étonnant. En revanche sur Inspilia, le nombre d’abonnées a continué de bien monter en 2018 car mes articles ont souvent fait partie des sélections de la team ! #Merci.

En 2018, vous m’avez lue depuis 155 pays différents ! En tête on retrouve pour la seconde année consécutive la France ( largement ), les Belges ( coucou les copains ! ) et les Suisses ( encore des copains ! ). Par contre surpriiiise : ce sont les Américains qui suivent ce trio de tête et qui devancent les Canadiens. Y aurait-il de plus en plus d’expats français aux zuèsses ?

En revanche rien d’étonnant à trouver une majorité de pays francophones puisque je n’ai toujours pas à coeur de traduire mes articles en anglais ( je boude pas la langue de shakespeare hein, mais disons qu’avec mon rythme de publication d’escargot en français, je vous laisse imaginer le merdier si je me coltine l’anglais en plus. )

Si en 2016, vous me lisiez davantage le mardi, et en 2017 le mercredi, cette année c’est le dimanche qui a remporté la palme ! Moment de détente par excellence : fin de weekend, début de soirée…Je vous imagine en train de me lire rouler dans un plaid sur le canapé, et ça j’aime bien. J’aime l’idée d’être votre moment de détente avant une semaine chargée.

Saviez-vous que le blog enregistre un nouveau record cette année ? Précisément à la même date l’année dernière, presque 3000 visites en une seule journée ont été comptabilisées !! Un truc de dingue qui, quand on regarde de plus près, est effectivement assez logique : après nous être empiffrées pendant les Fêtes, beaucoup d’entre toi cherchait des infos sur la cure SO SHAPE..

Du côté des plateformes et sites qui rameutent du monde par ici, ce sont toujours les moteurs de recherche ( avec Google en tête et haut la main ) qui crèvent les plafonds. Comme l’année dernière, c’est ensuite grâce à Facebook que vous consultez le plus souvent le blog. Rien d’étonnant puisque je pense que c’est le réseau social sur lequel je suis le plus active.

La surprise vient de Pinterest ( qui était totalement absent en 2016 ) qui enregistre plus de 30% de visites par rapport à l’année dernière.  Le grooooos relai de mon article sur la recette de déodorant naturel à confectionner soi-même. y est toujours pour quelque chose, mais j’ai pris soin de bien fournir de quelques épingles ( litote inside ) mes tableaux cette année. Gageons que le réseau amènera encore de nouvelles têtes sur le blog en 2019  ! Hellocoton est toujours présent mais ramène moins de monde, tandis que Chasseurs d’Astuces a parlé de la recette de déo DIY.

Concernant les termes de recherche qui ont mené au blog via Google, vous avez encore une fois bien rigolé ( et moi aussi ) avec le dernier florilège des pépites. Je pense en publier un autre rapidement car bah…la connerie ne s’arrête jamais. #alleluïa ?

 

Pour clore le chapitre des chiffres, c’est mon article sur ma cure Remove de SO SHAPE qui fut encore une fois le plus lu cette année.

C’est ensuite ma saga stérilet qui continue de vous plaire, et la recette de déo ( toujours elle ) fait une superbe remontée !

Soulignons les entrées remarquées de mes reviews sur la brosse TANGLE TEEZER, sur le fond de teint VICHY Dermablend, sur l’aspirateur de gras de fesses CELLUBLUE et surtout mon article concernant toutes les saveurs de berlingots SO SHAPE. Notons qu’ils ont tous été écrits fin 2017, et que le référencement Google pouvant prendre un peu de temps, ils rentrent dans le top 2018.

Tous les autres articles sont dans le top depuis un bail. Et je rêve du jour où l’un de mes petits tutos couture rentrera dans ce classement ! #DouceUtopie

 

Pour conclure en quelques mots :

  • Je tenais à vous remercier toujours aussi chaleureusement d’être là. Si je pouvais toutes et tous vous réunir dans une grande pièce pour qu’on danse la macarena tous ensemble ( je suis très 90’s comme meuf )( et je gère la fougère en macarena ), je le ferais tout de suite. Les chiffres c’est bien parce que ça donne des indices, les échanges que nous avons, c’est tellement mieux. ❤️
  • Cette année, j’ai revu des blogueurs que j’apprécie beaucoup pour ce qu’ils dégagent ( et je ne parle pas des odeurs ). Je pourrais rester des heures à causer avec Stéphane, le barbu qui brode de Don’t worry Be Daddy ou Lucile la délicieuse Tribulons, désormais enceinte jusqu’aux dents.  J’ai également fait de belles rencontres lors de l’édition des Summer Efluent en juin dernier, et si c’est sympa de rencontrer des marques tout ça tout ça, c’est encore plus sympa de partager des moments entre blogueurs ! J’aimerais des rencontres moins mercantiles, moins intéressées…Si quelqu’un se sent d’organiser un truc ( pitié pas moi je suis nulle en organisation ), je signe tout de suite.
  • J’ai noué quelques jolis partenariats cette année et je suis toujours honorée que de nouvelles marques me fassent confiance pour tester leurs produits de façon la plus impartiale possible. Enfin j’ai organisé 20 concours sur le blog en partenariat ( souvent ) avec les marques, ce qui est pile le même nombre que l’année dernière et qu’en 2016 ! ( je vous jure que je fais pas exprès ). Sans compter les concours sur ma page Facebook, ou mon compte Instagram organisés directement sur ces réseaux. J’espère que ces concours vous satisfont toujours autant, car j’aime savoir que vous pouvez découvrir les mêmes produits que moi !

 

 

En 2018, j’ai continué de prendre du temps pour ma pomme, mais beaucoup moins qu’en 2017. Puisque LaLutine est désormais scolarisée, je m’arrange au travail pour que mes jours de repos collent avec les vacances scolaires pour pouvoir la garder. Question de budget, car le centre aéré coûte une blinde. Du coup je passe beaucoup plus de temps à m’occuper d’elle, et moins de temps à la maison pour bloguer.

Cette année, je compte autant de satisfactions que de déceptions :

  • J’ai arrêté le sport. J’ai été coupée en plein élan par ces foutus abcès de mes fesses ( au sens propre comme au figuré ) dont deux furent opérés à la sortie de l’été. En raison de leur localisation improbable, je ne pouvais pas faire subir à ma peau de frottements. Autrement dit adieu la course à pieds, le yoga et le vélo. J’ai néanmoins coché 4 cases sur ma carte de piscine. Mais du coup j’en ai fichu six à la poubelle. #Shit.
  • Côté poids, je n’ai pas bougé. J’enregistre toujours des variations à plus ou moins deux kilos. Mais en aucun cas je n’ai repris tout le poids perdu grâce à ma cure SO SHAPE et au sport. Mon inactivité a dû être couplée avec une alimentation plus saine et raisonnée, ce qui m’a permis de ne pas grossir. Mais clairement le sport me manque, c’est souvent le temps et/ou l’énergie qui me font défaut ( ainsi qu’une absence de staphylocoques B sur ma peau ).
  • J’ai continué de coudre et me suis perfectionnée. J’ose désormais me lancer seule, ou avec ma voisine-amie Julie avec qui nous partageons nos découvertes. Je me suis même équipée en surjeteuse ( mais j’ai pas encore osé m’en servir ). Grâce à ces progrès, j’ai pu confectionner moi-même tous les cadeaux de Noël pour ma famille cette année !  Ca m’a pris des plombes, et je me suis souvent énervée mais j’ai réussi 💪.  Cette année, j’aimerais tenter de coudre des vêtements pour LaLutine et ma pomme. Je suis souvent freinée par les problèmes de taille, et par la flemme aussi. Mais clairement je sens que j’en ai encore sous le pied pour faire des trucs sympas. De toute façon j’ai acheté une demie-douzaine de patrons lors de la dernière édition du Salon Création & Savoir-Faire donc j’ai pas trop le choix si je veux rentabiliser les binious.
  • J’ai voyagé…à l’autre bout du Monde. J’ai eu la chance de partir au Pérou pour un circuit de 10 jours, un peu sur un coup de tête. Beaucoup sur un coup de bol. C’était un circuit organisé par le CE de ma boîte pour lequel il y a eu énormément d’inscrits pour peu de places disponibles.  Je ne pensais pas pouvoir un jour découvrir ce magnifique pays, et pourtant c’est chose faite ! J’ai adoré ce périple ( que j’ai commencé à vous narrer sur le blog )( le jour 3 arrive bientôt, c’est promis ! ) à la fois pour le pays, ses habitants, ses lieux emblématiques liés à la culture Inca, mais aussi pour le fait de pouvoir me ressourcer malgré la fatigue d’un circuit très dense. Le fait d’être seule, sans LaLutine et sans Musclor, m’a également permis de me retrouver. Ils m’on manqué ces deux-là, mais je crois qu’il est primordial de s’aménager des temps rien que pour soi… sans forcément partir à chaque fois à l’autre bout du monde pour dix jours consécutifs, bien sûr.

et de kiffer 💕

 

Nous avons pour la 3ème année consécutive, vécu à 3 dans nos soixante-deux mètres carrés. Mais ça devrait changer dans quelques semaines ! En effet, si vous avez suivi mes tribulations sur les réseaux, vous savez que nous avons acheté la maison ancienne dont nous rêvions. Une maison que nous avions visité pour la première fois le… 21 février 2018.

Oui oui. Bientôt un an tout rond.

Et à cette même date en 2019, l’appartement que nous vendons ( après 6 mois de peur et d’angoisse ) ( merci le prêt relai ) devra être vide pour une signature d’acte de vente le 22 février.

Cette année fut donc bien particulière et très éprouvante. Je disais « mouvementée » dans mon introduction mais en vrai, je trouve que c’était une putain d’année de mierda.

Oh bien sûr, 2018 restera l’année où nous avons trouvé notre future maison…mais à quels prix ?

Au prix de ma santé puisque les abcès déclarés fin août après DES MOIS de bataille avec notre banque ( qui trouve moyen de se planter de montant à virer chez le notaire 23 heures avant la signature…) ne sont certainement pas dûs au hasard.

Au prix de nos nerfs soumis à rude épreuve entre les visites de l’appartement, les visites à organiser pour les devis travaux de la maison, les soucis du quotidien, l’argent avec plusieurs crédits immo à gérer le temps de vendre l’appartement…L’angoisse presque permanente.

Et au prix de mon couple qui a énormément souffert de toutes ces tensions au point de commencer à sérieusement se disloquer. Par pudeur, je n’en livrerais pas grand chose ici mais ça commence à sentir le roussi. C’est très dommage vu qu’on voit enfin le bout du tunnel, mais après des mois de trou profond, est-il possible de pouvoir remonter la pente ? L’avenir nous le dira.

Pour en revenir à l’appartement, en 2018 et conformément aux projets 2017  j’ai :

  • ( ou plutôt Musclor a ) vidé complètement la cave. Mais c’est uniquement parce qu’on a transféré l’intégralité du bordel dans la maison pour les visites de l’appartement. Donc défi à moitié relevé voire pas du tout.
  • repeint l’intégralité des portes intérieures et les huisseries. En chantant à tue-tête du Bronski Beat pour me donner du courage, à poil sous un tablier de cuisine. J’ai réussi mais bordel ne me demandez plus jamais de repeindre la moindre huisserie ou j’en avale mon pinceau ( et il est gros. )
  • repeint le plafond de la chambre de LaLutine et fait refaire celui du séjour. En gros il fallait que ce soit présentable pour la vente donc il a bien fallu s’y mettre pour éliminer toutes les craquelures et feues les crottes de mouche.

En principe nous aurons peu de choses à faire en 2019 dans la maison, en regard de tout ce qui a déjà été réalisé par notre entreprise de travaux. Enfin quand je dis « peu de choses », il faudra tout aménager, et éventuellement se farcir la petite salle de bains à faire intégralement, selon nos finances….et notre motivation.

Mais bien sûr, tout cela est sous réserve que le couple tienne le coup après ces mois d’abandon, et qu’on ne mette pas la maison en vente tout de suite…

Vendu ! Page qui se tourne.

J’ai retiré mon stérilet 3ème du nom en juin 2018, mais toujours pas de lardon dans le four…Mais pour ça, faut bien mettre la crème dans le chou hein, et on ne peut pas dire que ce fut notre priorité en 2018. ( remarquez comme j’aime les métaphores culinaires ). Je n’en suis pas attristée du tout, car j’étais déjà au bord de l’épuisement cette année, alors une grossesse aurait certainement été malvenue. Et puis ces histoires de tensions conjugales, ça n’aide pas non plus.

Du côté de LaLutine, une année c’est énorme sur l’échelle de son âge. Cette année 2018 restera l’année de sa scolarisation et l’année où elle déclara le jour de ses trois ans « aujourd’hui je suis une grande, j’ai 3 ans donc je dis bonjour aux gens et je fais caca sur les toilettes ».

Ca a pris quelques semaines mais ca y est : elle dit bonjour aux gens ( et même bonne année )( et même t’es une sorcière ! – gasp- ), et elle fait tout sur les toilettes, sans aucun incident à déplorer pour l’instant. Vive la propreté moijdis.

En revanche si on n’est plus tranquilles sur quelques points, sur d’autres ça devient l’enfer. Les couchers sont très compliqués depuis quelque temps et elle s’endort rarement avant 22h30. Les repas sont souvent source de très grosses tensions, et même si elle adore l’école et que Jennifer c’est sa « maîtresse mais aussi sa copine », j’ai le coeur qui se serre devant la méchanceté de certains gnomes entre eux. LaLutine qui était la gentillesse et l’empathie incarnés, se durcit de jour en jour au contact des autres. Bien sûr, ça a des effets positifs, mais parfois le retour de bâton est super-rude je trouve.

 

Et elle s’est mise au poney !

 

 

  • L’objectif numéro 1 sera de retrouver un équilibre conjugal depuis trop longtemps oublié. Ca peut conditionner beaucoup de choses. Et si c’est impossible, eh bien on passera à autre chose, et puis tant pis. Je pense qu’il faut qu’on ré-apprenne à prendre du temps pour nous deux, et à retrouver les qualités que nous nous trouvions mutuellement lorsque nous nous sommes rencontrés, il y a bientôt 9 ans.
  • Perdre encore un peu de poids en reprenant le sport doucement sans brusquer mon corps. Je n’en fais pas une priorité absolue, mais me remuscler me semble par contre très important.
  • Continuer les investigations du côté de mes abcès. J’ai rencontré un auriculothérapeuthe ( même mon correcteur ne connaît pas ce mot )( faudra que je vous raconte d’ailleurs un de ces quatre, on va rigoler ) et un infectiologue. Je dois maintenant convaincre un dermatologue réputé qui ne veut plus prendre de nouveaux patients que mon cas doit être examiné pour ne pas me faire charcuter tous les trois mois. Et j’ai des examens très spécifiques à faire passer à mon futur abcès ( ouais, je vais devoir attendre qu’un nouveau se pointe pour qu’on sache…Misère. )
  • Me mettre au yoga. C’était l’un de mes projets de 2018 qui a été tué dans l’oeuf. J’espère pouvoir m’y mettre en 2019, et je pense entraîner LaLutine avec moi, ça la détendra sûrement beaucoup aussi.
  • Côté santé, je crois que 2019 sera l’année où j’arrêterai la cigarette. Oui j’avais dit la même chose pour 2018, je sais je sais, mais l’année fut bien trop intense pour que j’y parvienne réellement. J’ai vapoté pendant 15 jours, j’étais motivée, mais le stress, la fatigue et tout le reste ont eu raison de ma motivation fragile.
  • Aller voir ma meilleure amie à la Réunion. Pareil, ça faisait partie de mes projets 2018, mais encore une fois, ça a été éclipsé par le reste. J’aimerais vraiment aller la voir pour la première fois sur sa terre d’adoption, d’autant que ça aurait une saveur encore plus particulière puisqu’elle est enceinte de son premier enfant. Elle m’a annoncé sa grossesse par téléphone le jour de mon anniversaire, un moment que je ne suis pas prête d’oublier 💕.
  • Reprendre mon Bullet Journal. J’ai tenu mon bujo jusqu’en Juillet, et j’ai lâché car avec tous les déboires bancaires que nous subissions, je l’ai considéré comme secondaire…Il me prenait du temps à tenir, et le temps je n’en avais pas !! Pourtant c’est fou ce qu’il pouvait m’aider niveau organisation. Alors en 2019, j’opte pour plus d’efficacité et moins de fioritures dans mon nouveau bujo.

Et continuer à accompagner avec bienveillance, en regardant grandir cet enfant 💕

Bienvenue 2019 !

 

Comme vous l’aurez compris, le bilan de mon année 2018 est beaucoup moins enthousiasmant que celui de l’année dernière.

C’est en grande partie l’achat de notre maison et les déboires inhérents à cet achat ( et encore je ne vous raconte pas tout ce qui a jalonné ce parcours immobilier… on a vraiment essuyé beaucoup de problèmes )  qui a conditionné tout le reste : la santé fragile avec arrêt du sport, beaucoup trop de cigarettes fumées, des amis négligés, un couple qui en a pris un coup sévère etc etc…Mais je ne perds pas espoir que tout cela s’arrange doucement en 2019, quand nous serons enfin dans notre nouveau nid, avec les tensions passées enterrées derrière nous.

Je crois que c’est la première fois que je pense et écris ce couplet que vous avez déjà dû entendre au moins une un millier de fois dans votre entourage : cette putain d’année qui s’achève, je suis bien contente qu’elle soit terminée. Elle m’aura laissée sur les rotules, et presque finir à genoux. Dégage 2018 et vive 2019 !

Pour finir, je vous souhaite une belle année 2019 à toutes & tous ! Qu’elle soit emplie de petits et grands bonheurs, de joie, de combats et d’espoir…pour que les années suivantes soient encore meilleures, pour tous.




EnregistrerEnregistrer

LalutotaleBlablabla2018,accomplissements,année,avenir,bilan,blog,blogo,blogosphère,futur,liste,personnel,projets,rencontres,vie perso,vie privée
Vous savez que j'aime bien faire un bilan de l'année écoulée. D'habitude je m'y colle fin décembre. Mais avec ma folle entreprise de créer tous les cadeaux de Noël cette année ( mais quelle idée moisie j'vous jure ! ) , vous pensez bien que j'avais autre chose à...
Dis, on partage ?
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
    22
    Shares
  •  
    22
    Shares
  • 22
  •  
  •  
  •