Marilou bio déodorant sans gaz immortelle

( Le premier qui ose dire que je suis pu si jeune que ça se prend mon flacon de teinture capillaire dans la pomme.)

Je suis sûre que ce n’est pas exactement le genre d’article auquel vous vous attendiez aujourd’hui, avouez.  Il faut dire que j’ai commencé le brouillon de cet article il y a dix jours, mais que mon corps a décidé d’accoucher près de 3 semaines en avance sur le calendrier. Je vais avoir tout un tas de choses à vous raconter, des billets un brin dégoûlinants de guimauve et peut-être même des coups de gueule à pousser. Mais en attendant, je me suis dit que ce n’était pas déconnant de vous proposer cet article sur un déo qui m’a suivie pendant mon troisième trimestre de grossesse.

Parce que ne pas puer des aisselles, c’est bien.

Parce que quand tes aisselles restent bio et vierges de toute cochonnerie surtout quand on est enceinte jusqu’aux yeux, c’est encore mieux.

Et parce que malgré ma recette du déo parfait, je ne refuse jamais le test d’un déo bio. D’ailleurs c’est le troisième dont je vous parle cette année, un record.

Ce déodorant faisait partie de la sélection que j’ai reçue pour l’élection des Meilleurs Produits bio 2020. J’ai choisi de le tester car je connais la marque MARILOU BIO ( d’ailleurs je vous en avais déjà parlé ici ) et j’étais curieuse de savoir si la marque proposait des produits d’hygiène aussi sympas que leurs soins.

Marilou bio déodorant zoom

MARILOU BIO : (im)Mortel son déo ?

 

Ce qui m’a attirée dans ce déodorant, c’est que son packaging laissait présager d’un déo en spray, un pshitt-pshitt classique quoi.

Sauf que non.

La mention « spray sans gaz » m’a vivement interpellée. Il était donc possible de créer des pshitt sans gaz propulseur nocif ?! Cela fait des années que je boude cette galénique, car je suis une hypersensible des aisselles. Avec des abcès à répétition et tout le tintouin. Alors bon, j’évite. Et je préfère ne rien mettre sous mes aisselles qu’un truc un peu louche.

Composition

Alors tant qu’à parler de trucs pas catholiques, autant jeter un oeil de suite à sa composition :

composition Marilou bio déodorant sans gaz immortelle

Cette liste comporte seulement 10 ingrédients, ce qui est un véritable exploit dans le domaine des déos du commerce ! Sans rire, regardez donc le vôtre, de déodorant,  ce soir avant d’aller vous coucher ; vous risquez d’en tomber à la renverse.

Ce déodorant MARILOU BIO contient en majorité de l’eau, immédiatement suivie d’alcool, mais aussi 20% d’ingrédients biologiques. Vu qu’il n’y a qu’un seul ingrédient bio dans la liste ( le jus de feuilles d’aloès en poudre ), vous en déduisez à juste titre et parce que vous êtes vachement intelligent qu’il y a 20% de jus de feuille d’aloès en poudre dans le déo.

Aucun des dix ingrédients référencés ne comporte de risque. Un rapide coup d’oeil sur la fiche de l’UFC Que choisir vous le confirmera. Et bien sûr le produit est bio et certifié Ecocert.

Je suis plutôt satisfaite de cette composition, même si la proportion d’alcool, situé en deuxième position, explique sans doute les sensations sur une peau fraîchement épilée ou rasée…Tu sens venir le drame ? Tu as raison.

Packaging

Le tube de 75mL est fin et long, bien loin des big formats de pshitt-pshitt traditionnels. Comme pour ces derniers, il a un capuchon protecteur et une tête de vaporisation. Le tube est bien entendu opaque et on identifie bien qu’il s’agit du déo à l’Immortelle de MARILOU BIO. Aucun risque de le confondre avec son spray désodorisant pour les pieds.

Un packaging classique mais efficace. Parfait à glisser dans une petite trousse de toilette ( ou dans mon cas dans un vanity de maternité ).

Marilou bio déodorant sans gaz immortelle tête vaporisateur

Utilisation

Si les packagings sont identiques à des déodorants en spray traditionnels, on comprend dès la première pression sur la tête de pompe qu’on est en face d’un produit différent.

Effectivement ce déo-là est sans gaz. Là où vous effectuez une longue pression PSSSSSHHHHHHHHHIIIT sous vos aisselles avec le biniou classique, avec ce déo à l’immortelle, on peut seulement effectuer une petite pression unique PSHIT.

Alors évidemment tu te dis que c’est pas possible : t’es forcément moins protégée contre les mauvaises odeurs avec ce ridicule petit pshitt unique. Et bien pas de problème : tu re-pshittes. Pour ma part, je pshitte quatre fois par aisselles. Ca prend deux dixièmes de seconde, et je suis sûre d’avoir mis la dose.

L’odeur est très agréable : de légères effluves fleuries, très loin de sentir la mamie ( je peux plus me blairer les déos à la rose ). C’est à la fois poudré et frais, j’adore ! Certes c’est un peu féminin mais sachez que les parfums Marine ou Thé Vert correspondront sans doute mieux à ces messieurs.

Sensations

Je peux pas saquer les déodorants qui laissent une sensation poisseuse ou collante, voire pire : visqueuse ou complètement liquide. Bwerk.

Ouais je suis difficile comme nana.

Pour moi le meilleur des déos doit être oublié sitôt qu’il est appliqué. Ce qui induit qu’il ne doit laisser aucune sensation de matière et qu’il ne doit pas tâcher mes vêtements.

Avec le déo à l’immortelle MARILOU  BIO, le pari est réussi haut-la-main : je peux m’habiller dans la seconde. Mes aisselles ne suintent pas et la formule ne tâche pas mes fringues. En revanche l’odeur sympatoche d’immortelle se tatoue légèrement sur mes manches et ça, je kiffe.

Finalement le seul défaut de ce côté-là, c’est la proportion d’alcool qui ternit le tableau. Je vous explique pas le bond de deux mètres que j’ai fait lorsqu’après avoir tondu, et seulement tondu, mes aisselles j’ai pshitté le déo.

DEDJUUUUUUUU CA PIIIIIIIIQUE !

Bref. J’ai fait l’erreur une fois. Ne faîtes pas comme moi. ( en plus je suis sympa je vous préviens ).

Efficacité

C’est bien bio beau un déodorant sans gaz et sans aluminium à la composition et l’odeur supersympas, mais si c’est pour sentir le renard crevé au bout d’une heure, merci mais non merci.

Alors je suis sûre que vous puez mourrez d’envie de savoir si ce déo est efficace.

La réponse tient en un mot : OUI.

Comme ça reste très succinct comme affirmation, je vais développer un peu. Sympa la meuf hein ?

Avec mes 4 pshitts par aisselle, je sens bon jusqu’au soir. Et cela a été valable aussi bien quand je travaillais encore ( jusqu’au début officiel de mon congé maternité ) jusqu’à aujourd’hui, après avoir démoulé le divin Enfant. J’ai connu des journées froides, des journées plus chaudes et surtout des bouffées de chaleur de dingue #lagrossesse. Le déo a résisté à TOUT. A mon grand étonnement je dois dire, puisque par définition lorsqu’on vaporise un produit, il y a beaucoup moins de matière répartie sur la peau que quand on applique un baume ou une crème, en bille ou en stick.

Par contre je pense qu’il ne tiendra pas la route si on réalise des efforts modérés. Avec mes 10.000 pas par jour, il faisait le job. Mais si j’avais dû courir 5km, je ne suis pas sûre que mes aisselles auraient encore senti l’immortelle. Les grands sportifs peuvent l’oublier.

Mais pour ce qui concerne une journée normale de métro-boulot-loupiots-dodo, le déo à l’immortelle MARILOU BIO est carrément efficace.

Durée de vie

Vue la petite contenance de 75mL et à raison de 8 pshitts par jour, je pensais terminer ce flacon en deux voire trois semaines. Résultat : je l’utilise depuis 8 semaines et il semble avoir encore de beaux jours et de belles tournées d’aisselles à désodoriser devant lui !

En regard de son prix de 5€ ( jusqu’à 8€ selon les enseignes ), je suis conquise.

Evidemment on n’arrive pas à la cheville de mon déo-maison mais aucun déo du commerce ne l’a jamais détrôné donc bon.

Goodbye MARILOU ?

J’ai trouvé dans ce petit déo en spray de 75mL, vendu entre 5 et 8€ suivant les enseignes, un allié précieux de ma grossesse : sa composition est clean, il ne contient pas de gaz propulseur ( ni de sels d’aluminium, mais ça devient une hérésie d’en trouver encore en rayons de LaLu l’alu non ?)  et il est certifié bio.

Sa douce odeur d’immortelle est super agréable sans être entêtante. Il ne laisse aucune sensation désagréable sous mes aisselles et mieux que ça : il est efficace !

Il a résisté sans broncher à des journées un peu hard, dans des pièces surchauffées, sur un corps surchauffé lui aussi par les hormones, avec des pics de stress aussi, parfois.

Finalement le seul reproche que j’ai à lui faire, c’est qu’il pique sa mère sur des aisselles fraîchement épilées, rasées ou simplement tondues. La désagréable sensation reste néanmoins fugace et ne provoque pas d’éruption de petits boutons rouges. Donc pour moi cela reste tout à fait acceptable et justifie la note que je lui attribue :

Satisfaction : 10 / 10

Je ne pensais pas qu’un déo en spray aurait un jour mon approbation totale !

Et vous, quel déodorant utilisez-vous ? Connaissiez-vous les sprays sans gaz ?

 

* Déodorant Immortelle – spray sans gaz de 75mL MARILOU BIO5,08€ sur Amazon ou 6,19€ sur Shop Pharmacie, ou 7,69€ sur 1001Pharmacies.

 




LalutotaleSur mon (divin) corpsaisselles,beauté,bio,déo,déodorant,hygiène,immortelle,Marilou Bio,odeurs,review,revue,sans gaz,sans sels d'aluminium,sueur,vaporisateur
( Le premier qui ose dire que je suis pu si jeune que ça se prend mon flacon de teinture capillaire dans la pomme.) Je suis sûre que ce n'est pas exactement le genre d'article auquel vous vous attendiez aujourd'hui, avouez.  Il faut dire que j'ai commencé le brouillon de...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •