Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Tiens, ça faisait longtemps que je ne vous avais pas montré ma face barbouillée d’un masque. Pourtant je prends bien soin d’en effectuer 2 par semaine. C’est qu’une peau moisie ça demande de l’entretien, tu vois. De plus, je vous avais promis de vous parler de ce produit étrange, cet OBNI ( Objet Bullant Non Identifié ) durant l’été. Vache, on est le 31 Août, je suis encore dans les temps mais il s’en est fallu de peu.

Alors qu’a-t-il de si spécial ce masque TOSOWOONG ? C’est ce que vous allez découvrir dans les lignes qui suivent !

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

TOSOquoi ?

En principe si vous me suivez depuis quelques temps déjà, vous savez que la marque coréenne ne m’est pas inconnue. Je suis toujours aussi accro à ma brosse manuelle à pwals doux que j’utilise quotidiennement depuis des années. C’est grâce à cet objet que TOSOWOONG s’est fait un nom dans l’Hexagone et s’est taillé par la même occase une belle réputation. Réputation qui selon moi, est largement méritée mais je ne vais pas paraphraser mon précédent article hein.

J’avais donc hâte de savoir si du côté des soins pour musette, la marque coréenne était aussi qualitative que pour sa brosse.

Lorsque j’ai reçu cette petite boîte rose, je me suis dit qu’on tapait dans le kawaï. Mais en fait non : c’est juste que le SOS Bubble Pop est un masque à l’argile rose. Le packaging est donc raccord. C’est bien fichu la Vie quand même.  Et puis surtout, comme moi vous avez dû buter sur le mot  bubble. De la bulle les meufs !!! Moi ça m’a toujours intriguée ces masques chelous qu’on a vus sur Instagram pendant quelques semaines. Je trouvais ça à la fois rigolo et parfaitement ridicule. Je voulais savoir si j’allais moi aussi me transformer en face de sumo. Mais avant tout, je voulais savoir si ce masque avait une réelle efficacité sur la clarté de mon teint et sur l’apparence de mes pores, tout en respectant la fragilité bien casse-bonbons de ma musette.

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Y’a pas de saison pour buller

 

Il va sans dire que ce produit peut s’utiliser toute l’année. Le titre du paragraphe, c’est pour l’expression, car pour l’argile, y’a pas de saison ma p’tite dame !  On la choisit verte pour les peaux à problème ( j’en ai toujours un tube dans mes placards ), blanche pour les peaux normales ( = mon rêve ) et rose pour les peaux sensibles ( = comme moi. On peut avoir la peau mixte ET sensible, oui oui. ).

Dans le cas du Bubble Pop , ne cherchez pas à biter la moindre petite phrase sur la majorité des faces de la boîte : tout est en hiéroglyphes asiatiques. Heureusement TOSOWOONG a eu la riche idée de retranscrire la composition et les instructions d’utilisation sur l’une d’entre elles. Oui parce que moi, les masques pétillants je connais pas bien alors j’ai besoin d’un guide.

D’ailleurs on en parle de ce petit pot ? Si au début j’ai trouvé que la marque se fichait de moi avec ses 50mL, je peux vous dire qu’à force de l’utiliser et vu la quantité de produit nécessaire, on peut se tartiner une douzaine de masques sur le visage tout entier. C’est qu’il en a sous le couvercle, mon petit pot rose. Notons que j’adore sa présentation : cette couleur rose, la matité de l’emballage qui donne l’impression qu’on va toucher du velours, la petite opercule pour l’hygiène…Tout ça me fait oublier qu’on est face à un pot à vis.

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Je sais pas vous, mais moi je la trouve pas dégueulasse cette composition. Certes y’a de l’eau en pôle position, mais très vite après, on trouve du kaolin et de la bentonite ( deux argiles différentes ), l’extrait de riz, la calamine, les filtrats de ferments extraits de lactobacilles etc etc…Finalement il n’y a que le butylene glycol qui me chagrine car d’origine chimique. Mais il est noté comme étant « satisfaisant » par la Vérité Sur les Cosmétiques donc je m’en accomode.

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Texture et application

Quand vous voyez ma photo ci-dessus, vous aussi vous devez vous dire que ce masque est dense. C’est la réflexion que je m’étais faite lors de ma toute première ouverture de l’opercule plastique. Je me suis demandée comment ce machin pouvait produire de fines bulles, tout « pâteux » qu’il était.

La surprise est venue lorsque j’ai planté ma spatule chouchou pour la première fois dedans : en fait la consistance me fait penser à une mousse très dense ! C’est à la fois consistant et léger, je ne sais pas trop comment décrire ça puisque c’est la première fois depuis que je me barbouille de masques ( = presque vingt ans #LeCoupDeVieux ) que je rencontre une texture pareille ! Ca semble très doux et j’ai irrémédiablement envie de me tartiner toute la musette avec.

Pour l’application, vous pouvez bien sûr y aller aux doigts. Pour ma part, depuis que j’ai découvert ma spatule, impossible de faire sans ! La texture est parfaitement lisse, et seule une fine couche suffit. La douceur que j’avais devinée en plantant ma spatule dedans est bien réelle. Un vrai bonheur.

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Sensations pendant la pose

Ce Bubble Mask a une odeur très douce, difficilement identifiable. Ni fleurie, ni fruitée, ni sucrée, ni gourmande, elle est légèrement poudrée et ne sent pas aussi mauvais que la majorité des masques à l’argile verte. Un très très bon point !

…Surtout quand on sait qu’il faut laisser poser le masque environ 20 minutes. C’est le moment de prévoir la fermeture de la porte à clé, d’attendre que le facteur soit déjà passé, et de penser à mettre le haut-parleur sur le smartphone si vous avez prévu de téléphoner ( = tu sens l’expérience vécue d’oubli de masque sur la trogne incompatible avec le téléphone à l’oreille ? C’est normal. )( mon téléphone a survécu ).

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Les cinq premières minutes, ce masque est normal.

Enfin…Si on oublie les petits crépitements sonores qui surprennent un peu. J’avais peur que ma peau bouillonne là-dessous ( je sais j’ai des angoisses étranges parfois. ) Le masque devient alors bardé de mini-cratères, c’est assez rigolo. On dirait des empreintes de petites bulles de CO2 :

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Ca ne dure pas longtemps, et ces crépitements laisse alors place à une transformation visuelle des plus surprenantes.

Pour sûr, vous ne vous en rendrez pas compte, à moins de vous regarder dans un miroir. Ce que j’ai naturellement fait.

Je vous avais montré ma toute première expérience de la chose sur Instagram d’ailleurs.

Le masque se mute de la façon la plus chelou que j’ai jamais expérimentée : elle forme un tapis de bulles minuscules en surface du masque ! Ces bullettes sont tellement riquiquis que de loin, on dirait qu’on est farcie de moisissures. Tu sais, ces saloperies qui apparaissent en surface d’un aliment moisi ? Ben voilà t’y es. Les bactéries ainsi que l’odeur verte ou grise et l’odeur en moins, tu t’en doutes.

Un vrai merdier à prendre en photo. Mais en poussant le zoom, j’ai réussi :

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Après quand on regarde la compo, on s’aperçoit que ma comparaison n’est pas si pourrie que ça. En effet, le masque contient des lactobacilles, qui sont des bactéries. Mais des bactéries sympas hein.

Séchage et retrait

Ce masque est tellement doux qu’il m’est arrivé de l’oublier. D’habitude, les masques à l’argile ça te tire sur tous les coins de la tronche au bout de 5 minutes, et tu te dis qu’un lifting ça doit quand même faire un peu bobo. Alors tu l’humidifies.

Avec mon Bubble Mask TOSOWOONG, je commence à ressentir de petits tiraillements au bout de 20 minutes. Et ca tombe bien, c’est le temps de pose préconisé. Même si la marque recommande d’attendre que le masque sèche, pour ma part je préfère débarbouiller avec cet instrument de haute technologie qu’on appelle le gant de toilette dès la vingtième minute entamée.

Après quelques allers-retours humides ( hahaha ), la totalité du masque s’élimine sans aucun problème. Pas de grumeaux, rien. Je peux procéder immédiatement au reste de ma routine éclat.

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

Alors alors alors ?? >> Les résultats

C’est assez fou.

Bon, mes pores apparents n’ont pas disparu comme par magie non plus, faut pas déconner. MAIS je vous dis pas l’amélioration générale.

Enfin si, j’vous dis.

Le teint est super lumineux, frais et re-po-sé. Ma peau ne tire pas du tout, est très souple et confortable, et ceci dès le retrait du masque.

De plus j’ai remarqué que la matité de mes zones d’habitude brillantes était parfaite. Visuellement j’ai l’impression que mes pores se sont effectivement resserrées notamment sur la zone T.  C’est certainement pour cette raison que je luis moins du pif. Pores resserés = moins de sébum qui dégueule sort.

Le signe qui ne trompe pas ? A chaque fois, et je dis bien à chaque fois que je l’utilise, Musclor me dit dans la journée qu’il me trouve jolie en me dévisageant de façon admirative #CoeurCoeur. Et il ne triche pas ( croyez quand même pas qu’il va mater pendant 30 minutes ce que je fiche dans la salle de bains ). Pour moi, c’est la preuve ultime que ce masque est super efficace ! Il ne connaît pas mon secret, mais je pense pas qu’il viendra lire cet article donc bon. Le secret est bien gardé. ( caftez pas ! ).

Tosowoong masque argile rose bubble pop puink clay SOS

TOSOWOONG paye ses p’tites bulles 💗

 

Vous aurez compris que ce Bubble Mask à l’argile rose est un gros coup de coeur ! J’ai bien fait de ne pas m’arrêter à son look un peu trop kawaï à mon goût, et à me fier plutôt à la bonne réputation de la marque pour me jeter à l’eau.

Je trouve son utilisation très relaxante, son temps de pose plus que surprenant et ses effets bien réels sur l’éclat de mon teint, sur la douceur de ma peau et l’apparence générale qu’elle revêt. Voir un masque se transformer ainsi est plutôt marrant ( flippant la première fois, on va pas se mentir ), même si je vous l’accorde on est loin des trucs loufoques qu’on a déjà vu passer. Mais perso je préfère un truc moins impressionnant mais beaucoup plus efficace , capable en plus de respecter ma peau sensible !

Pour finir le pot de 50mL que je trouvais petit va certainement me tenir dix voire douze utilisations, tant la couche à apposer est fine à chaque fois. Pour un prix indicatif de 14€, je trouve le rapport qualité/quantité-prix carrément excellent !

TOSOWOONG m’a prouvé qu’il n’y a pas que sa brosse qui mérite mon attention. J’adooooore ce masque pétillant ❤️.

 

Satisfaction : 10 / 10

Sortir de ma mes bulles ? NON 😁.

 

 

* Les produits TOSOWOONG sont vendus sur BeautéPrivée depuis peu ( tout n’est pas disponible tout le temps ) et sur Amazon. Sur ce dernier, n’achetez que sur leur page car vendus par d’autres, ce sont sûrement des produits contrefaits !




LalutotaleSur mon visageargile,argile rose,avis,beauté,bubble pop,bulles,critique,masque,pétillant,pink clay,review,revue,soin,Tosowoong,visage
Tiens, ça faisait longtemps que je ne vous avais pas montré ma face barbouillée d'un masque. Pourtant je prends bien soin d'en effectuer 2 par semaine. C'est qu'une peau moisie ça demande de l'entretien, tu vois. De plus, je vous avais promis de vous parler de ce produit étrange,...
Dis, on partage ?
  • 17
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    18
    Shares
  •  
    18
    Shares
  • 17
  •  
  •  
  • 1
  •