parentalité liste rêves maman

Devenir parent, ça change une vie. Tes priorités ne sont plus les mêmes, tu penses bien. Ton temps est réparti d’une façon bien différente et tu rêves que les journées comptent 72 heures pour parvenir à entreprendre ( ou terminer ) tout un tas de choses sans être dérangée par une couche qui schmoute, un biberon à donner, la crèche à appeler et une tournée de lessive.

J’ai la chance de réussir à m’accorder quelques créneaux rien qu’à moi. Ne serait-ce que pour bloguer par exemple. Et il y a encore quelques mois, je parvenais à m’accorder des séances de running. Je pouvais aussi m’adonner à ma nouvelle passion : la couture. J’avais même réussi à suivre des cours chez l’Atelier d’Archibald puisque je démarrais de zéro et que pour moi, une machine à coudre était un instrument descendu directement de l’Espace avec douze mille aiguilles et fils qui s’emboîtaient de façon très mystérieuse dans le bouzin pour donner une couture bien droite ( . Autant dire qu’il y avait du boulot et que j’ai dû en suivre quelques-uns, des cours. )

Même que parfois j’avais le temps de trouver un coiffeur . Et qu’il me coiffe, surtout. Le truc de fou, le rêve inespéré. D’autant qu’à chaque passage chez le coupe-tifs, tu peux être sûr que j’y reste trois bonnes heures. Non pas pour faire la pipelette, mais je leur demande toujours des trucs de dingue à base de permanente, de mini-vague, de couleur pagenta et tout le tintouin.

Alors, comment arrivais-je à me dégager du temps ? 

 

Tout d’abord, je n’ai qu’un lardon à gérer. Et on pourra me dire ce qu’on veut, mais je pense que 2, 3 voire plus d’enfants à s’occuper, forcément c’est plus chronophage. Et puis il y a aussi mon rythme de travail : pour deux nuits travaillées, j’ai parfois une semaine complète de récupération. LaLutine étant gardée du lundi au vendredi, j’ai donc environ 7 heures par jour libres.

Evidemment, ce n’est pas tout le temps comme ça, et je bosse parfois du lundi au vendredi avec des « horaires de bureau », et là forcément j’ai beaucoup moins de temps libre puisque j’enchaîne avec ma seconde vie : celle de maman.

Et justement, en ce moment, mes journées sont très très remplies. Et c’est un bel euphémisme, croyez-moi.

Entre un appartement à vendre ( et les quelques finitions à terminer pour qu’il soit nickel ), les visites du-dit appartement ( = ménage et rangement à fond à chaque visite ), les diverses recherches de financement / devis travaux ( pour la maison à rénover que nous sommes en train d’acheter) , les rédactions d’articles de blog qui tardent ( on en parle de mon article sur l’accouchement que je dois achever depuis 18 mois ? Ou de la réno de ma salle de bains que je dois vous montrer -si possible avant de quitter l’appartement – ? ), LaLutine malade, LaLutine à inscrire à la maternelle, et oh putain on a oublié de faire calculer notre coefficient familial. Et oups, je pars au Pérou dans quelques semaines et mon passeport est périmé.

Bref, depuis quelques semaines, je vis à cent à l’heure. Musclor et moi parvenons tout de même à trouver quelques créneaux de loisirs en famille ; notre récente visite au zoo de Thoiry fut d’ailleurs une vraie bouffée d’oxygène.

Mais j’en veux plus, des bouffées d’oxygène.

Je pense que parfois, on arrive à un stade où nous avons besoin de trouver du réconfort, de nous recentrer sur nous-mêmes pour ne pas craquer devant les diverses sollicitations et tâches qui nous incombent et qui nous décombent. .

Je suis la seule ? Je suis égoïste ? En tout cas, de ces réflexions ont découlé ces

 

5 choses dont je rêve depuis que je suis maman 

parentalité liste rêves maman

1. Profiter d’une grasse matinée en amoureux.

J’ai la chance d’avoir un Musclor qui me laisse dormir le matin pour s’occuper de LaLutine. Mais parfois, je culpabilise. Malgré l’absence de réveil, je me lève donc vers 8 heures, soit pour aider Musclor ( c’est rare car il se débrouille très bien tout seul ), soit juste pour profiter de ma fille quelques minutes avant qu’elle parte pour la crèche. J’aimerais une vraie grasse mat’ le weekend . Et pour moi c’est larver dans le plumard jusqu’à 11 heures avec Musclor. Comme lorsque nous étions un jeune couple sans enfant, quoi.

Le sommeil, le plus vaste problème parental qui existe je crois ! Du moins avec des enfants en bas âge…Et pourtant on n’a vraiment pas à se plaindre : LaLutine est une grosse dormeuse depuis sa naissance. Malheureusement le rythme de la crèche s’est imprimée dans ses neurones. Du coup elle se réveille tous les jours à 7 heures #OuinOuin.

 

2. Dans la même veine, j’aimerais partir un weekend en couple.

Entendons-nous bien : j’adore ma fille. Et je culpabilisais beaucoup de rêver à quelques jours sans elle lorsqu’elle était tout bébé. Mais aujourd’hui, elle a 2 ans et demi, et même si la perspective de me séparer d’elle quelques jours ne m’enchante pas plus que ça, je pense qu’il est important de s’aménager des créneaux rien que pour le couple. ( Et ça permettrait logiquement de cocher le rêve n°1 😁 ) .

Pour notre couple, ce n’est pas facile à mettre en oeuvre car nous n’avons pas de famille proche géographiquement. C’est donc toute une organisation logistique à mettre en place pour rendre ce rêve réalisable. Nous avons d’ailleurs une SmartBox « Weekend en Europe » qui nous attend sagement depuis 18 mois, et j’espère qu’elle n’est pas périmée car je voudrais vraiment que nous en profitions !

( bon. En vrai on était partis en Alsace 3 jours lorsque LaLutine avait 16 mois mais ça fait super longtemps hein ! Hein oui ça fait longtemps ? )

3. Une journée détente dans un SPA

 

Le plaisir égoïste puissance mille ( mais carrément assumé ). Ca peut sembler très con parce que je n’ai jamais été une grosse accro aux spas et aux massages. Mais les rares fois où j’en avais profité, du temps où j’étais nullipare, j’avais a-do-ré. La preuve par exemple. Du coup je lorgne sérieusement du côté des offres Groupon sur les spas à Paris et je rêve de me libérer une matinée complète pour profiter des bienfaits d’un hammam ou d’un massage sous des mains expertes. Le tout pour un prix riquiqui ! Je l’aurais un jour, je l’aurais.

4. Prendre un bain ( seule )

 

Et la parenthèse est importante.

Non parce que se détendre au milieu des bateaux et des hippocampes en plastique qui font pouêt-pouêt, merci bien.

Et rendez-vous compte : depuis 2 ans que ma baignoire est installée dans ma salle de bains toute neuve, je n’ai pris…qu’un seul bain solitaire. Celles et ceux qui me suivent sur Instagram s’en souviennent peut-être : ce fameux soir où je suis sortie en trombe du bain, masque en tissu collé sur la pomme, pour ouvrir au livreur de sushi. Voilà voilà.

Bref : je rêve de faire trempette dans ma crasse SEULE. A l’ancienne. Avec plein de p’tites bulles dans ma baignoire et dans mon verre, des bougies, de la musique douce et tout le tintouin. La totale quoi.

5. Être maman pour la seconde ( et troisième, et quat…euh non) fois !

Bon c’est cul-cul mais avouez que vous ne vous y attendiez pas à celle-là hein.

La maternité m’a tellement changée sur bien des aspects… Je suis plus tolérante ( enfin ça dépend avec qui ), plus calme et plus posée. Plus inquiète aussi. Parfois.

Mais de façon générale, je ressens un tel bonheur en voyant ma fille évoluer et grandir, je ressens une telle bouffée d’amour en pensant au chemin parcouru depuis sa naissance, j’exhale tant de petites particules de satisfaction lorsque je vois ses grands yeux rieurs et sa bouche pleine de petites quenottes qui s’ouvre grand pour se bidonner …Bref, j’ai envie de vivre une seconde grossesse et d’offrir à mon moi la chance d’élever deux enfants ( minimum ). Je rêve d’offrir à LaLutine ce « petit frère et après une petite soeur » dont elle parle souvent.

Reste à trouver une période propice…Nos projets actuels ( achat maison + travaux de dingue + vente appartement ) sont chronophages ( et assez épuisants ) donc niveau timing, ce serait un peu maso, faut avouer. Mais si ça devait arriver maintenant, je ne dirais pas non…Et tant pis si je repousse les 4 rêves précédents de quelques années ! Parce que même s’ils resteront au stade de fantasmes, je ne regrette pas une seule seconde ou presque d’avoir basculé du côté Parent de la Force. ( ouais on en recausera quand y’aura 3 gnomes dans la boutique #LOL )

 

Et vous, de quoi rêvez-vous depuis que vous êtes parent ?

( allez dîtes-moi tout sans tabous et sans culpabiliser 😊)

 

PS : J’aimerais aussi dire adieu définitivement à la cigarette. Voilà.




LalutotaleMa vie de mamanêtre mère,être parent,fantasmés,le temps,lifestyle,liste,maman,parent,parentalité,rêvés,sommeil,to-do list,voyage
Devenir parent, ça change une vie. Tes priorités ne sont plus les mêmes, tu penses bien. Ton temps est réparti d'une façon bien différente et tu rêves que les journées comptent 72 heures pour parvenir à entreprendre ( ou terminer ) tout un tas de choses sans être dérangée...
Dis, on partage ?
  • 12
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Shares
  •  
    13
    Shares
  • 12
  • 1
  •  
  •  
  •