Une pause-déjeuner américaine en plein Paris

camion-tanaJe suis pas trop branchée fast-food comme nénette. Mais depuis que Musclor avait visionné un reportage sur Kristin, jeune américaine tombée amoureuse de la gastronomie française, à l’origine d’un concept culinaire tout à fait original, le bougre n’arrêtait pas de me parler du Camion Qui Fume, la bave aux lèvres.

Ce concept, c’est celui du “hamburger gastro”. Mais attention, l’originalité réside aussi dans le fait que Kristin n’a pas lancé un restaurant ayant pignon sur rue, mais un camion. Ouais, un camtard qui sillonne les rues de Paris.

Musclor passait souvent devant le camion puisqu’il travaille à Paris. Et à chaque fois, il y avait une queue file d’attente de dingue devant, qu’il disait.

Aussi, lorsque motivée par l’achat de mes toutes premières chaussures de running, nous nous sommes rendus ensemble à Paris hier sur l’Avenue de la Grande Armée, Musclor a dégainé son Iphone pour vérifier à quel endroit se trouvait Le Camion qui Fume ce midi-là.

Bingo : il s’était installé Porte Maillot pour la pause-déjeuner. Nous avons alors décidé de braver la file d’attente de plusieurs mètres de long pour goûter nous aussi aux fabuleux hamburgers dont nous entendions tant parler !

camion - 05

Nous sommes arrivés à midi pile et déjà des dizaines de personnes étaient parfaitement alignées le long du trottoir. N’écoutant que nos estomacs, nous nous sommes calés à l’arrière de tout ce beau monde et avons entrepris d’attendre patiemment notre tour. Nous savions que les stocks de bouffe étaient limités ( c’est l’inconvénient du camion mobile ) donc nous priions intérieurement qu’il reste assez de hamburgers quand viendrait le moment de notre commande.

C’est en demandant au type devant nous si Le Camion qui Fume acceptait les CB ( la réponse est oui ) que nous nous sommes retrouvés avec un mec trèèèès bavard qui nous a tenu la jambe pendant toute l’attente. On pourrait vous raconter toute sa vie. Du coup, on a pas vu le temps passer.

Après 1h30 de blablatage , nous accédons enfin à l’ardoise :

camion - 02

Musclor, trop content de pouvoir enfin goûter aux spécialités du camion, s’est lâché et a décidé de prendre 2 hamburgers. Moi, goûlue mais pas téméraire, je décidais de me cantonner à un unique exemplaire. Mais comme j’avais envie de tester le Classique et le Barbecue, j’ai tanné Musclor pour que son second choix se porte sur ce dernier. Mon charme naturel et mes yeux implorants ont fait le reste : il a bien voulu opter pour celui au Bleu ( bweeeerk ) et le tant convoité BBQ !

De toute façon, il avait fait exprès d’ oublier son portefeuille à la maison, donc c’est moi qui devais régaler.

camion - 03

Ils sont 5 à s’affairer dans le camion tandis qu’un sixième se charge de prendre les commandes grâce à son Ipad ( j’en veux ! ) et de compter les gens faisant la queue. En effet, le succès du Camion Qui Fume est tel que l’enseigne peut se permettre de refouler des clients ! ( en même temps, ils vont pas faire apparaître comme par magie des pains supplémentaires pour sustenter tout le monde ).

N’écoutant que ma gourmandise, j’ai également choisi de tester le cheesecake, vendu tout de même 4€ la petite part. Il avait intérêt à dépoter à ce prix-là !

camion - 04

Le staff franco-américain, très aimable, est si efficace et organisé que quelques minutes suffisent entre le passage de commande et l’arrivée de la boustifaille !

Notre sac en papier sous le bras, nous avons couru jusqu’au parc de l’autre côté de la rue pour nous poser tranquillement à l’ombre sous un banc.

camion - 10

Et voici donc l’ensemble de notre commande qui nous m’a coûté la coquette somme de 34 € :

camion - 06

J’avoue que les frites, bien que très appétissantes, j’en avais rien à carrer.

J’étais beaucoup plus intéressée par les hamburgers et surtout par ce pain brioché préparé par un boulanger ( j’appris ensuite que ce même boulanger faisait les cheesecakes ) qui sentait diablement bon.

Le résultat de ma dégustation ? Je crois que Musclor et moi avons rarement jeté tant de hmmmmmm ! ( du moins en mangeant ^^ ) bien sonores. Je n’ai jamais pris autant mon pied en dégustant un hamburger. Et à vrai dire, je pensais même pas qu’il était possible de kiffer autant un sandwich calorique !

Le classique
Le classique

La viande est tendre à souhait, le pain brioché est succulent, du vrai cheddar est utilisé et les oignons, tomates et salade sont bien frais.

Alors que Musclor se délectait de son hamburger au bleu ( re-bwerk ), j’ai fait une petite pause pour préparer mon estomac à l’assaut du BBQ. J’avais prévu d’en goûter seulement une bouchée. Au final, il était tellement bon que je pense en avoir bâffré près de la moitié :

camion - 09

Encore une fois, le boeuf était tendre et le pain très savoureux, mais l’alliance avec le beignet d’oignons, le bacon et la sauce barbecue était juste à se taper le cul par terre ( chose que je vais devoir faire pour tout éliminer ).

Le cheesecake même s’il était tout petit, était finalement amplement suffisant vu la taille des burgers que je venais d’ingurgiter. Très aérien et goûtu, j’ai pris plaisir à redécouvrir les saveurs que j’avais connues aux USA.

Quand nous sommes repartis, nous étions pleins comme des barriques. On se sentait vraiment lourdingues et je vous raconte pas la taille de mon bide. Mais nous avions le sourire aux lèvres car nous avions vraiment goûté à des burgers d’exception et l’attente d’une heure et demie en valait vraiment la chandelle !

camion - 11

A 14 h environ, le Camion qui Fume remballait et partait s’approvisionner avant son service du soir dans un autre quartier de la Capitale.

Et moi, j’ai traîné mon ventre bien rempli jusqu’à Planète Jogging pour acheter mes premières chaussures de running. Et Musclor m’a emmenée éliminer nos burgers l’après-midi même, en allant courir. Epopée épique qui fera l’objet d’un prochain billet ^-^

camionlogo

Cette découverte culinaire fut une excellente surprise : les burgers sont vraiment cuisinés avec des ingrédients de qualité, le service est rapide et très organisé. Les papilles en prennent pour leur grade : Jamais vous ne mangerez des hamburgers avec un tel plaisir !

Le livre de recettes est disponible à la vente, au cas où vous vouliez tenter de reproduire les petites merveilles du Camion Qui Fume !

Toutefois, si vous vouliez aller à la rencontre du camion coloré, prévoyez 2 bonnes heures devant vous car victime de son succès, la file d’attente devant la cuisine mobile est assez impressionnante. Et si vous voulez connaître les endroits des haltes du camion, rendez-vous sur CETTE PAGE.

Un succès amplement mérité pour ce restaurant mobile !

Satisfaction : 9 / 10

Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 Commentaires

  • Avatar
    sheli29
    6 juin 2013 12 h 24 min

    34€ !!!!!!!!!!!!!!!

    • Avatar
      lalutotale
      6 juin 2013 13 h 21 min

      et oui ! La qualité et le goût, ça se paye :o)

      • Avatar
        sheli29
        6 juin 2013 17 h 14 min

        Oui sans doute 🙂 J’en fais à la maison, je suis sûre qu’ils sont aussi bons 🙂

        • Avatar
          lalutotale
          6 juin 2013 22 h 27 min

          c’est bien connu que le fait-maison est toujours meilleur que le restaurant ^^

  • Avatar
    KarinePouffe64
    6 juin 2013 14 h 12 min

    1 h et 1/2 d’attente, c’est même envisageable pour Chéri…

  • Avatar
    Le blog de Lili (@LeBlogdeLili)
    29 juin 2013 18 h 24 min

    1h05 d’attente seulement pour moi. Tu as raison : c’était booooon 🙂

  • Avatar
    Mademoiselle@lunettes
    27 septembre 2013 14 h 27 min

    Ouahhh 34 euros c est super cher même pour des hamburgers fait avec des produits de qualité & frais. Après c est peut être le prix sur Paris et le prix de la location…Je comptais faire un article justement sur un Fast Food Montpelliérain et ses prix sont deux fois moins cher. Je te communiquerai le lien de l article si tu veux 😉

  • Avatar
    lorie
    3 novembre 2013 0 h 02 min

    j’ai l’impression que le bbq n’était pas super cuit au niveau la viande? (ou c’est la photo qui rend ça)
    mais là je me dit et meeeeeeeeerde je suis belge! 🙁
    super article tu donnes enviiiiiiiiiiiie

    • Avatar
      lalutotale
      3 novembre 2013 9 h 16 min

      c’est la photo je pense car c’était cuit à la perfection ! ^^

  • Avatar
    fleur japon
    3 novembre 2013 11 h 45 min

    hummmmmm ça c’est du bon!!!! tu m’as donné faim 😉
    dommage qu’il n’est pas dans ma ville ^^ j’irai de suite en acheter!!!!!

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.