nîmes - 06Après avoir découvert le charme désuet de mon petit patelin et avoir arpenté les rues d’Avignon pour profiter des soldes, c’est avec mon tonton et sa charmante copine que nous avons décidé d’aller nous ballader dans la ville de Nîmes, lieu de résidence du-dit tonton qui connaît carrément bien sa commune.

L’occasion de profiter d’une belle journée ensoleillée et de crapahuter à la rencontre des diverses curiosités de la préfecture du Gard !

Pour commencer, comme dans toute ville de taille respectable, il faut trouver un endroit où garer sa bagnole. Ceci fait, nous marchons quelques centaines de mètres depuis la Gare TGV pour finir sur une immense allée piétonne. De loin j’aperçois déjà les arènes et une grande roue qui me rappelle la Capitale :

nîmes - 01

nîmes - 03

nîmes - 02

Église Sainte-Perpétue-et-Félicité

D’emblée je sens que la visite sera riche de monuments. En effet, Nîmes a la particularité d’avoir conservé d’incroyables vestiges de la période Romaine. C’est en arpentant l’esplanade des arènes que je m’inprègne de l’atmosphère si particulière et grandiose du lieu :

nîmes - 06

nîmes - 07

Alors que je rêvasse devant les vomitoires de ses arènes ( pour info contrairement à ce que je pensais, il ne s’agit pas d’endroits où l’on déverse le contenu de son estomac mais des entrées de l’arène qui « vomissent » le peuple ), fantasmant sur un Russell Crowe en jupe de gladiateurs qui m’emmènerait au milieu de la fosse pour me défendre face à des lions affamés ( s’ils pouvaient me croquer un peu de gras de jambons, je dirais pas non ), Tonton et Coco me montrent une bien jolie statue érigée en hommage à Christian Montcouquiol dit « Nimeño II » , un célèbre matador qui malgré son décès en 1991, reste l’une des principales figures de la tauromachie française. Perso je ne cautionne pas du tout les corridas, mais ceci est un autre débat…^^

nîmes - 09

Nimeno II

nîmes - 12

sa tête

nîmes - 11

et son entrejambes tout usé… ^^

Après avoir vainement tenté de filouter aux caisses des arènes ( chômeuse sans carte, spa une chômeuse ! ), nous reprenons notre balade où nous l’avions laissé. Je découvre alors le majestueux lycée Alphonse Daudet qu’on croirait tout droit sorti d’un film d’époque tant il est beau ( en fait c’est un ancien hôpital ) puis nous nous enfonçons dans les petites rues piétonnes du centre.

Le blason de la ville de Nîmes est présent un peu partout : un crocodile et un palmier forment en effet les armoiries de la Ville depuis 1535.

nîmes - 13

« De gueules au palmier de sinople posé sur une terrasse du même. Au crocodile passant et contourné, aussi de sinople, attaché avec une chaîne d’or au tronc du palmier. À la couronne florale d’or, liée d’un ruban du même, accrochée à une palme, en chef de l’écu à dextre. À l’inscription d’or en lettres latines COL à la dextre du tronc etNEM à senestre. »

Ces armoiries sont parfaitement illustrées sur la place du marché où trônent fièrement un immense palmier et une fontaine avec un beau crocrodile dedans :

nîmes - 15

ceci n’est pas une pub déguisée ^^

nîmes - 14

Ce centre-ville est vraiment agréable : peu ou pas de circulation routière, des températures agréables sans un chouïa de Mistral, des rues vivantes où les panneaux « soldes » des magasins de vêtements se mêlent aux terrasses de café bondées et ensoleillées… Je me sens bien ici.

Et à chaque détour d’une rue ou ruelle, on découvre des choses saisissantes, comme l’église sainte-Eugénie dont la façade est toute coincée en face d’un immeuble et du coup, pas facile de la prendre en photo !

nîmes - 16

nîmes - 18

La cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Castor sur la place du carré aux herbes

Nous repartons ensuite à l’assaut de la Maison Carrée que j’ai hâte de voir de mes propres yeux puisqu’il s’agit là aussi d’un des plus vieux vestiges romains de la Ville.

Mais avant cela, nous décidons de sustenter nos estomacs qui gargouillent : c’est à la Maison Villaret, véritable boulangerie-institution de Nîmes que tonton nous emmène, convaincu que nous allons apprécier les fameux croquants aux amandes qui font la réputation de cette enseigne.

Et c’est après avoir dégusté le café gourmand que je peux affirmer que la Maison Villaret mérite largement sa réputation !

Le café gourmand de Villaret

Le café gourmand de Villaret

Le macaron réglisse, un délice !

Le macaron réglisse, un délice !

Un sachet de 500g de croquants aux amandes sous le bras, j’admire la Maison Carrée qui se dresse devant moi . C’est le temple le plus intact qui existe du monde romain puisqu’il a été érigé  en 5 ap. J-C ( dédié à Caïus et Lucius César ) et que son état de conservation est tout bonnement exceptionnel. Jugez plutôt :

nîmes - 22

Zoom sur les détails

Zoom sur les détails

plutôt sympa, non ?

plutôt sympa, non ?

Sur ces magnifiques images ( vous en conviendrez ^^ ) je vous laisse miroiter le spectre du prochain billet qui vous narrera ma rencontre avec Michel Drucker, PPDA et Françoise Laborde dans cette jolie ville du Gard ainsi que ma découverte des autres monuments historiques et jardins majestueux de la commune.

A très vite ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleTourismearènes,balade,ballade,boulangerie,gallo-romaine,gard,histoire,historique,le carré aux herbes,macarons,maison carrée,Nîmes,patrimoine,place du marché,promenade,romaine,thermes,tour,tourisme,Villaret,ville
Après avoir découvert le charme désuet de mon petit patelin et avoir arpenté les rues d'Avignon pour profiter des soldes, c'est avec mon tonton et sa charmante copine que nous avons décidé d'aller nous ballader dans la ville de Nîmes, lieu de résidence du-dit tonton qui connaît carrément bien sa...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •