Les bijoux en famille, une histoire en boucle(s).

Les bijoux en famille, une histoire en boucle(s).

Si dans ma famille comme dans beaucoup d’autres, certaines “traditions” ancrées depuis longtemps ont fini par se faire la malle, il en existe d’autres qui perdurent. Prenez le mariage par exemple : ce n’est plus le symbole du démarrage du couple dans la Vie à deux. Oh j’observe bien dans mon entourage une recrudescence de couples qui tiennent à se marier avant de générer la marmaille, ou qui se passent la bague au doigt juste après la première naissance, regrettant de ne l’avoir fait avant (vous aussi vous le constatez ou c’est juste moi?) mais ça reste plutôt marginal.

Comme vous le savez, Musclor et moi ne sommes pas mariés, mais pacsés. Pour l’occasion, nous avions juste acheté un énorme oeuf de Pacs/Pâques (c’était au mois d’Avril) que nous avions dégusté à deux. C’était il y a sept ans. Nous ne sommes pas mariés et ne le serons probablement jamais, même si je ne vous cache pas que je n’aurais pas craché sur une jolie bague de fiancailles diamant 😍. Et une grosse fiesta des familles, aussi.

Alors quelle est cette tradition qui perdure dans ma famille depuis quelques dizaines d’années ? Et bien elle n’a rien à voir avec le mariage, hahaha. Et si j’en rédige un billet aujourd’hui, c’est parce qu’une certaine échéance approche et qu’avoir vos retours d’expérience pourraient m’être utile !

Les bijoux de famille LaLu

Je vous l’ai déjà expliqué dans ce billet, je ne suis pas spécialement portée sur les bijoux. Mais s’il y a bien une chose sur laquelle je fais rarement l’impasse, ce sont les boucles d’oreille ! Je ne change pas de paire tous les jours, loin de là. Mais c’est le seul bijou que je suis à peu près sûre de ne pas perdre et/ou que mes enfants ne vont pas casser (j’ai totalement arrêté les pendantes ceci dit 😏. Pas folle la guêpe.) De plus je n’ai pas le droit de porter bague, bracelet ou collier en milieu professionnel.

bijoux famille
Même lui je ne peux pas le porter au travail.( de toute façon il a besoin d’une mise à jour 😊)

Bon. En vrai les boucles d’oreille sont proscrites aussi, d’ailleurs. Mais vous me connaissez, je suis une rebelle 🤘.

Par conséquent je les choisis avec soin, mes boucles d’oreilles pour :

  • qu’elles soient les plus discrètes possible ;
  • que leur perte ne soit pas (ou “plus”) un drame.

Du coup c’est 99% du temps des puces. Petites, brillantes, bien cachées derrière mes cheveux…On n’y voit que du feu, et j’ai l’impression d’être au moins un peu féminine…

La tradition que je veux perpétuer

(j’avais fourché en écrivant perpétrer – mouhahaha le lapsus.)

J’étais encore en maternelle lorsque mes parents m’emmenèrent un jour chez un cousin bijoutier de mon papa, qui tenait sa propre boutique en Normandie. Il est aujourd’hui décédé, et je ne l’ai vu que peu de fois dans ma vie, et pourtant je me souviendrai toujours de son nom complet, de celui qui m’a percé les oreilles alors que j’étais haute comme trois pommes. Je ne me rappelle pas trop de la douleur, seulement qu’il m’avait percé les oreilles une par une au pistolet. Lorsque je regarde les photos de l’époque, j’avais une coupe déjà très courte pour une petite fille (merci les poux 😑), mais j’avais mes jolis clous aux oreilles, alors ça va.

bijoux une histoire de famille
Pour éviter de déprimer je vais éviter de vous indiquer l’année de cette photo (mais c’est bien moi)

Quinze ans plus tard, je tentai le deuxième trou à chaque oreille au pistolet chez un bijoutier en ville = échec. Je me suis retrouvée avec les oreilles de Spock pendant quinze jours suite à manifestement, une magnifique double infection. Ces seconds trous se sont rapidement rebouchés. En revanche, mon perçage de petite fille perdure. Je peux rester des mois sans porter de boucles d’oreilles ; les trous ne se rebouchent pas ! Pour être honnête, je ne me souviens plus si mes parents m’avaient briefée au sujet de ce pierçage d’oreille infantile. J’imagine que oui.

Or depuis que LaLutine est entrée dans nos vies à Musclor et moi, j’ai rapidement évoqué le pierçage d’oreilles. Elle était encore bébé, même. Pour Musclor il en était hors de question, cela devait être une décision qui n’appartenait qu’à l’enfant, voire adolescent si l’envie ne s’en faisait pas ressentir avant. Et puis il y a la douleur…J’ai essayé d’argumenter en évoquant ma propre expérience, le fait que je ne me souvenais même pas de la douleur, qu’elle devait être fugace, et puis qu’elle est sûrement plus tolérable à 4 ans qu’elle ne l’est à 15 ou 18 (remember Spock la lycéenne…). Mais Musclor n’en démordait pas. Alors j’ai ravalé ma tradition familiale.

Jusqu’à récemment.

(Je suis sûre que vous voyez déjà où je veux en venir 😉.)

LaLutine & ses lobes

Il y a plus d’un an, j’avais parlé du perçage d’oreilles à LaLutine lorsqu’elle lorgnait sur mes boucles d’oreille. Elle avait peur d’avoir mal, donc je n’ai pas insisté davantage.

Et puis il y a quelques semaines, elle a remis le sujet sur le tapis, sans crier gare. Elle me parlait souvent de sa supercopine qui avait de jolies boucles d’oreille. Et que sa supercopine lui avait dit “que ça faisait un peu mal mais pas longtemps, mais mal quand même”. J’en ai parlé à sa maman un jour où les filles jouaient ensemble. Elle m’a alors appris que les bijoutiers proposent aujourd’hui le “double perçage” d’oreilles. C’est-à-dire que plutôt que de s’occuper des oreilles une par une, renouvelant ainsi la sensation douloureuse pour l’enfant, deux personnes s’installent chacune de part et d’autre de la tête du bambin et ZIOUP, ils percent les deux lobes en même temps !

Je trouve l’idée géniale et d’ailleurs je me demande pourquoi on n’y avait pas pensé avant.

La maman de Supercopine m’indiqua ensuite que pour la récompenser d’avoir été courageuse, elle l’emmena faire un tour de manège et manger une glace.

Naturellement, LaLutine n’a pas raté une miette de cette phrase. Sitôt rentrée à la maison, elle m’a lancé “Mamaaaan, quand je me ferai percer les oreilles, moi aussi je pourrai avoir un tour de manège et une glace??”.

Bordel, il fallait juste un jeton et un cornet pour la convaincre 🤣. Je lui ai répondu oui, évidemment : Elle m’a demandé si on pouvait y aller le soir même. (LaLutine ne perd JAMAIS le nord.)

Du coup, je lui ai promis qu’elle aurait touuuut ça, à la fin de l’année scolaire. A la fois pour la récompenser de sa brillante année de Grande Section (elle sait lire parfaitement !!) mais aussi pour qu’elle réfléchisse et qu’elle soit sûre-sûre de vouloir se faire percer les oreilles. Et si elle le souhaite toujours, on se fera une superjournée entre filles, à base de lobes percés, de manège à gogo, de glaces (“est-ce qu’on peut avoir quinze parfums dessus Maman?”) et de jeux.

Bizarrement, je suis aussi excitée qu’elle.

LaLutine va faire perdurer ma tradition familiale ❤️.

Juste après elle m’a demandé si elle pourrait avoir des boucles d’oreille LadyBug.😐

Dîtes-moi tout sur vos p’tits trous (non pas ceux-là, p’tite dégoûtante.) et sur vos bijoux EN famille !

Bon. J’ai quand même prévu le jour J de lui coller un patch Emla sur chaque lobe quelques heures avant de nous rendre en bijouterie. (je suis une maman à la fois empathique pour ma fille et prévoyante vis-à-vis des tympans des autres clients 😆.)

Et vos oreilles à vous, sont-elles piercées ? A quel âge vous a-t-on emmenée chez le bijoutier pour un perçage au pistolet? Ou chez le pierceur pour le faire à l’aiguille ? (je tombe dans les pommes devant une aiguille mais bizarrement mon pierçage de nez puis de langue se sont extrêmement bien passés contrairement aux seconds trous d’oreilles réalisés au pistolet…)

D’ailleurs c’est vous qui avez demandé à vos parents ? Ou l’avez-vous fait à l’âge adulte ?

Et en tant que parents, avez-vous souhaité piercer les oreilles de vos enfants ? Si oui pourquoi ? Si non pourquoi aussi?  Comment la décision a-t-elle été prise et mûrie ?

Racontez-moi tout en commentaires, je suis rien qu’une petite curieuse 🙂.

Et chez vous, existe-t-il une tradition autour des bijoux? Bague de fiançailles, alliance, boucles d’oreille : qu’est-ce qui a une symbolique forte pour vous ?

 




Dis, on partage ?
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Share
  •  
    1
    Share
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.