(Mustela) Les vergetures, une fatalité ? Une huile pour les contrer

(Mustela) Les vergetures, une fatalité ? Une huile pour les contrer

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

Vous me croyez, vous me croyez pas mais mon premier réflexe quand j’ai su que j’étais enceinte fut de me précipiter en parapharmacie pour acheter cette Huile de Soin Vergetures mise au point par la marque MUSTELA.

En vrai j’ai d’abord collé sous le nez mon test de grossesse plein de pipi sous le nez de Musclor qui était en train de manger son petit-déjeuner. Ensuite j’ai appelé mon médecin pour qu’il me prescrive une prise de sang que j’ai faite dans la foulée et quelques heures plus tard, quand j’ai vu que mon taux de β-HcG prouvait indéniablement qu’un minuscule haricot s’était logé dans mon bide depuis 4 semaines, j’ai franchi le seuil de ma parapharmacie avec l’achat de cette huile en ligne de mire ( ceci était la phrase la plus longue de l’article, promis ).
Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

 

Pourquoi tant de précipitation ?

Pour deux ( très bonnes )  raisons. Tout d’abord j’ai les vergetures en horreur depuis l’année où ma mère était tombée malade. C’était en 1997, j’avais 13 ans, j’étais au collège et j’avais alors pris 11kg en un an. Certes j’étais en pleine croissance mais j’aurais dû en prendre moitié moins. Conséquence directe : des vergetures sont apparues sur mes fesses et l’intérieur de mes cuisses. Avec les années, elles se sont estompées et sont devenues blanc nacré. Mais je n’oublierais jamais toutes ces années de honte quand, en maillot de bain, je serrais les cuisses quitte à marcher en pingouin pour que personne ne voit ces stries disgracieuses…

De plus dès le départ, je savais d’emblée que la grossesse était le terrain propice à l’apparition des connasses vergetures. Je ne sais pas comment on peut l’ignorer en fait. Ca existe encore les nanas qui tombent enceinte sans savoir que des stries risquent de leur marbrer la peau ? Soyez un peu observatrices les filles : sur la plage, à la piscine…Faut quand même avoir salement la tête dans le guidon pour ne pas voir que les vergetures nous pendent toutes au bide nez en couvant notre bébé…

Bref dans le domaine, il y a une règle d’or : il faut s’hydrater le PLUS TÔT POSSIBLE la couenne. Se tartiner les hanches, la poitrine, le ventre, le cul, les cuisses etc…En gros tout ce qui menace de péter doit passer sous une couche quotidienne, voire deux de produits hydratants. J’ai commis la grossière erreur de négliger ma poitrine dès le second mois de grossesse : BIIIIIM la carte routière de la région Ile-de-France est apparue sur mes nichons en teinte violet foncé : YOU-PI.

( Je vous invite cordialement à lire ces explications sur le pourquoi du comment des vergetures. C’est très instructif pour comprendre le phénomène, particulièrement pendant la grossesse )

Et pourquoi cette huile MUSTELA en particulier ?

La deuxième bonne raison de ma précipitation est que j’avais repéré cette Huile de Soin Vergetures quelques semaines avant de tomber enceinte. En fait c’est pile au moment où j’ai retiré mon stérilet que je suis tombée nez-à-nez avec cette affiche qui vantait les mérites de ce produit récompensé aux Victoires de la Beauté. Je m’en rappelle comme si c’était hier puisque c’était en juillet dernier alors que j’étais en déplacement professionnel dans le sud. Je m’étais alors dit : « si je tombe enceinte, j’achète cette huile direct ! ». Je n’ai donc pas failli à ma parole 😉

 

Vous aurez compris que je ne fais pas partie de la team qui exposera fièrement ses vergetures sur Internet en les appelant des « marques d’amour » , les « merveilleuses traces de ma transformation en maman » et gnagnagna. Je n’ai pas échappé au courant Twitter et son hashtag #stretchmarks. Sur les autres, ça ne me gêne pas mais sur moi je trouve ça MOCHE point barre. Je suis ravie que certaines les assument jusqu’à les exposer, mais ce n’est pas mon cas alors respectons aussi mon droit de dire BEURK les vergetures. Je ressemble déjà à une baleine ( un jour je parviendrais peut-être à vous avouer jusqu’à quel poids je suis montée pendant cette grossesse ) , je voudrais donc contourner l’appellation « baleine zébrée ».

Si je peux lutter pour éviter d’arborer de nouvelles vergetures, je m’arme comme il faut !

 

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

 

Cette huile est présentée dans un flacon de 105mL ( on n’aime pas les chiffres tout ronds chez Mustela ! ) transparent surmonté d’un vaporisateur.  C’est le conditionnement que je trouve d’habitude le plus approprié pour les huiles car c’est hygiénique, pratique pour ne pas se retrouver à court de produit, et parfait pour doser.

Je maintiens que la transparence est foutrement commode. Par contre, grosse déception avec le vapo : quand tu appuies dessus, tu te retrouves avec un filet d’huile qui retombe lourdement à 2 cm du trou. L’huile n’est pas du tout vaporisée et ça se comprend dès qu’on penche le flacon : la texture très dense de l’huile ne permet pas de la disperser en fines gouttelettes. A la place, on recueille ce petit filet d’huile bien trop maigrichon pour se tartiner ne serait-ce qu’un seul boob. C’est d’ailleurs le second reproche que je fais à ce vapo : non seulement il ne pshittte pas comme un vapo ( donc un flacon-pompe classique aurait tout aussi bien fait l’affaire qu’un vaporisateur ) mais en plus il délivre très, TROP PEU, d’huile à la fois. Autant dire qu’au bout d’une vingtaine de pressions lors de ma première utilisation, j’ai eu vite fait de dévisser la tête de pompe toute entière pour verser l’huile directement dans ma paume. C’est chiant, ça te fait perdre du temps, et tu colles de l’huile partout sur le flacon. Mais au moins, t’as ta dose.

 

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

 

Concernant les sensations, je n’ai par contre pas grand-chose à lui reprocher : tout d’abord les naseaux sensibles seront ravis d’apprendre que l’odeur de cette huile est archi-discrète. C’est d’ailleurs cette huile que j’ai privilégiée durant mes premières semaines de grossesse très nauséeuses ( #euphémisme )  tant son odeur poudrée neutre est supportable même quand on a un flair de berger allemand.

Ensuite j’ai trouvé qu’elle s’étalait particulièrement bien, sans avoir besoin de chauffer l’huile dans ses paumes avant pétrissage. Et paradoxalement, elle s’étale bien mais pénètre aussi parfaitement sans laisser de film grassouillet. Comme je suis un peu une psychopathe de la vergeture, je n’ai pas hésité à surdoser quitte à luire un petit peu du jarret. L’huile finit par pénétrer d’elle-même, ce qui montre bien que la peau d’une femme enceinte a soif en permanence, tout le temps, sans arrêt. Conséquence direct de ce sur-huilage de ma cuirasse : on aurait pu s’attendre à quelques traces sur mes fringues, heureusement cette huile n’a jamais tâché mes vêtements ( ou en tout cas, les tâches ont déguerpi au premier lavage ).

 

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

 

Je vous parlais de la texture dense quelques lignes plus haut, et c’est ce qui m’a frappée avec cette huile : on voit et on ressent qu’elle est bien plus « costaud » que les huiles hydratantes classiques ou que les huiles sèches dont on aime se parer les jambes en été.

D’ailleurs ma peau est soudainement devenue extrêmement sèche il y a 10 jours sur mon ventre, jusqu’à devenir une vraie peau de croco. Phénomène inexpliqué, surtout quand on se tartine d’hydratants tous les jours, deux fois par jour, depuis 8 mois. Toujours est-il que cette huile de soin MUSTELA fut la seule à venir à bout de cette sécheresse extrême en 2 jours de tartinage !

 

 

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

 

Comme d’habitude j’aime consacrer un paragraphe entier à la composition d’un produit, chose à laquelle je prête déjà beaucoup d’attention en temps normal mais je suis genre 10000 fois plus relou depuis que je suis enceinte.

J’ai souvent entendu que les compositions des produits MUSTELA étaient pourries, et je confesse que je le pensais moi aussi.

C’est un tort car il semble que la marque ait beaucoup travaillé sur la formulation de ses soins. Je ne me suis pas encore penchée sur les compos des produits pour bébé ( surprises reçues le mois dernier ) mais celle de cette huile est irréprochable : elle est composée à 99% d’ingrédients d’origine naturelle, sans huiles minérales, sans huiles essentielles ni silicones. De plus, elle est compatible avec l’allaitement maternel.

J’ai photographié la composition, bien indiquée sur la boîte cartonnée ( et je ravale ma honte devant l’état pitoyable du-dit l’emballage ) :

 

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau composition

 

On a donc des huiles de tournesol et d’avocat pour nourrir à fond, des huiles de pépins de grenade, de rose musquée et de baobab pour assouplir un maximum et la présence en fin de liste de Lupéol, un actif breveté d’origine naturelle sensé améliorer l’élasticité de la peau en favorisant la production des fibres de soutien de l’épiderme.

Alors, elle est où la composition toute moche contre laquelle on m’avait mise en garde ? 😉

 

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

 

On en vient à la partie qui vous intéresse probablement le plus ( par contre, je fais l’impasse sur les photos of course )

Alors , vraiment efficace contre les vergetures cette huile de soin MUSTELA ?

Le cas du bidon :

Mon constat ne saurait être vérité absolue pour la simple et bonne raison que j’en ai tartiné mon ventre pendant le 1er trimestre. Résultat en fin de 1er trimestre : zéro vergeture.

J’ai ensuite tartiné mon bidon d’autres produits hydratants et/ou nourrissants ( pas forcément spécifiques à la grossesse, comme vous avez pu le lire dans mes différentes reviews ) pendant tout le second trimestre et jusqu’au 8ème mois. Résultat en fin de 8ème mois : zéro vergeture.

Tout à coup, ma peau a pété. Sans crier gare. Principalement localisées sous le nombril et assez discrètes tant que mon bide est balèze, ces quelques vergetures m’ont faite repasser à l’huile de soin MUSTELA immédiatement : le phénomène a été stoppé quasi immédiatement. Mais les quelques qui ont réussi à émerger pendant ces quelques jours sont là, elles. Enfin l’huile de soin est venue à bout de ma crise de sécheresse aigüe des derniers jours, là où les huiles hydratantes classiques n’étaient pas assez costauds ( les laits par contre, éradiquent plus facilement la peau de croco )

Le cas des boobs :

Pas tartinés les premières semaines, GRAVE ERREUR. J’ai pris 3 tailles de soutif en quinze jours, les pauvres n’ont pas pu résister à une telle tension. Les vergetures rouge et violette sont apparues en MASSE. Je n’avais plus que mes yeux pour pleurer, mais j’ai tartiné quand même, tous les jours. Et miracle, l’huile de soin MUSTELA les a déjà bien atténuées !  Elle n’est donc pas uniquement préventive, je trouve qu’elle agit bien sur les stries déjà installées.

Le cas des hanches, jambons, popotin

Ce trio aurait pu se tenir peinard comme les 6 premiers mois. Bénon. Ce sont d’abord les cuisses qui ont lâché mais c’est entièrement de ma faute : je ne les ai pas tartinées immédiatement car je ne pensais pas que ça pouvait péter à cet endroit en cours de grossesse ( tout en haut des cuisses, faces internes, juste à la jointure de Minette quoi ). Là elles sont très très marquées car j’ai mis longtemps à me rendre compte de l’étendue des dégâts, et j’ignore si j’arriverais à en venir à bout un jour, à moins de passer sous le laser tellement elles semblent profondes ( J’en ai 2 ou 3 qui sont même douloureuses, c’est dire si elles sont incrustées… )

Pour les hanches, elles sont apparues en début de 9ème mois malgré tartinage bi-quotidien de produits hydratants et nourrissants ( mais PAS d’huile Mustela que je réservais au ventre ). Elles sont très courtes, peu nombreuses ( 3 ou 4 de chaque côté )  mais larges et bien rouges. Je ne saurais malheureusement jamais si l’huile de soin MUSTELA aurait réussi à prévenir leur apparition. Elles sont rigolotes, quand même : bien verticales et parallèles, on dirait des points de couturière.

Les fesses, laisse béton. J’ai pas du tout tartiné entre mes deux miches, je pensais pas que ça pouvait craquer ici. Ma conclusion ? Ta peau peut péter VRAIMENT partout. Snif.

 

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

 

Cette huile de soin MUSTELA a donc été très efficace en prévention pour mon ventre qui n’a pas craqué avant mon dernier mois de grossesse. Le problème c’est que j’ai tellement multiplié les produits hydratants et nourrissants au fil des semaines que je ne saurais jamais si oui ou non, il aurait été efficace utilisé seul. Vous vous demandez donc :

Pourquoi ne l’ai-je pas utilisée pendant 9 mois non-stop ?

Pour une raison toute bête : si j’avais voulu faire les choses vraiment bien et me donner toutes les chances de ne pas craquer de partout ( ventre, hanches, cuisses, poitrine, fesses ) , j’aurais certainement vidé un flacon par mois environ. A l’époque dans ma parapharmacie , j’avais payée 14€ le flacon. Ramené à 9 mois de grossesse et si on ajoute les 3 mois de tartinages post-accouchement préconisés par MUSTELA, la note grimpe à 14€ x 12 mois = 168 €. C’est UNE SOMME. J’ai donc préféré joindre l’utile à l’agréable en vidant mon stock de produits hydratants et nourrissants, pensant que ça suffirait certainement à contrer l’apparition des vergetures. Ben non, raté. J’ai sans doute limité les dégâts mais mes efforts biquotidiens n’ont pas suffi.

C’est selon moi le gros point noir de cette huile : même si je l’ai trouvée à 12€ depuis ( juste ici ), je trouve que son prix et sa petite contenance de 105mL contraignent à en acheter beaucoup, beaucoup de flacons pendant sa grossesse. Et tout le monde n’a pas les moyens ni l’envie de mettre un prix si élevé pour prévenir l’apparition de vergetures… sans aucune garantie que ça fonctionne ! Gardez toujours en mémoire que les vergetures sont des connasses et que vous pourrez tartiner à donf tous les jours, ça peut craquer quand même. A l’inverse, certaines ne tartinent pas du tout ou juste les deux dernières semaines et n’ont aucune strie ( vous je vous DETESTE ^^ ). C’est bien simple : le premier que j’entends me dire après mon accouchement que « j’aurais dû m’hydrater la peau pendant la grossesse » , JE LUI VERSE UN BIDON D’HUILE D’OLIVE SUR LA TRONCHE. C’est clair ?

 

Huile soin vergetures Mustela grossesse 9 mois enceinte peau

 

Cette huile de soin Vergetures de MUSTELA est selon moi un très bon produit : une texture dense, facile à étaler, qui pénètre facilement et ne laisse pas de film gras vient supplémenter un réel effet assouplissant et hydratant de la peau. Quasiment inodore, elle n’incommodera pas les femmes enceintes et peut donc être utilisée dès le début de grossesse. Sa composition est impeccable et il n’y a aucun risque à s’étaler cette jolie synergie d’huiles sur le bidon. Je pense qu’elle a un réel intérêt pour prévenir l’apparition des vergetures, ou atténuer celles déjà installées.

Malheureusement je lui trouve deux défauts : selon moi, un flacon-pompe SANS VAPORISATEUR serait bien plus indiqué vu la densité de l’huile et les quantités que l’on doit utiliser. Et sa plus grosse tare reste selon moi son prix vu sa faible durée de vie ( seulement 105 mL de produit ). Ne pourrait-on pas commercialiser un flacon bien plus gros à prix plus raisonnable ??

Satisfaction : 7 / 10

Et vous, avez-vous des vergetures liées à des grossesses et/ou en rapport avec une prise de poids ?

Vous les assumez ? Vous tentez de les atténuer ?

*Huile de soin Vergetures MUSTELA – 13.10€ chez le flacon-vapo de 105 mL 1001Pharmacies.

Dis, on partage ?
  • 25
  •  
  •  
  •  
  •  
    25
    Shares
  •  
    25
    Shares
  • 25
  •  
  •  
  •  

14 Commentaires

  • Jessica
    6 septembre 2015 10 h 55 min

    Coucou !

    Huile Végétale de rose musquée … Même résultat pour beaucoup moins cher 😉 expérience très concluante sur des vieilles vergetures bien rose/rouge devenues presque transparentes (j’ai honteusement stoppé le traitement sinon je pense que je ne les verraient plus) et idem sur mes cicatrices 😉

    J’ai mis la HV dans un petit roll-on en verre pour un effet « massage » et c’est super !!!

    Bon tartinage ! Bisous

    • Lalutotale
      6 septembre 2015 13 h 43 min

      Merci pour l’astuce ! J’y penserais quand j’aurais fini tous mes stocks d’huiles et laits ( très bientôt d’ailleurs ) car je compte bien continuer à tartiner pendant de longs mois après que LaLutine soit sortie, histoire de les atténuer au maximum…

      • Jessica
        6 septembre 2015 19 h 58 min

        Bon, je reviens ! Lol ! Alors après vérification j’ai dit une petite bêtise tout à l’heure … L’huile Végétale est pas moins chère (11,50€/100ml chez Aromazone) mais à mon avis que tu en mettras moins et donc tu l’aura plus longtemps 😉

        Après y a peut être moyen de trouvé moins cher 😉 Aromazone, c’est juste ma référence, là où j’achète tous mes produits bio HE et HV …

        • Lalutotale
          7 septembre 2015 7 h 37 min

          AAAh ouiiii ! Je pensais pas que ce serait aussi cher ( t’inquiète, on a les mêmes références, moi aussi c’est AZ pour les huiles, hydrolats et tout le tintouin bio ). Mais je pense que ça vaut quand même le coup d’essayer !

  • Louisette Leydet
    6 septembre 2015 14 h 01 min

    alors tu vas me détester car pour mes deux grossesses, je n’ai eu que quelques toutes petites vergetures sur la poitrine qui ont rapidement disparues après l’allaitement; je n’ai jamais utilisé de crème hydratante ou autre !!! et pourtant je n’ai pas une peau super puisque maintenant elle est plutôt très sèche! c’est le revers de la médaille!!!!

    • Lalutotale
      7 septembre 2015 7 h 34 min

      Ah ben clairement je préfererais avoir la peau sèche pour la vie que des vergetures ! Effectivement tu dois avoir beaucoup d’élastine dans tes cellules, CHANCEUSE ! 😀

  • corinne0402
    6 septembre 2015 17 h 15 min

    Coucou,
    Moi j’en ai eu quelques unes sur les hanches au moment de ma grossesse, mais rien sur le ventre ni sur les seins. Je n’ai jamais complexé et je les assume complètement 😉

    • Lalutotale
      7 septembre 2015 7 h 36 min

      Disons que je pense que ça doit être plus facile à assumer quand on en a très peu !

  • Blandine
    6 septembre 2015 23 h 15 min

    Bonsoir ! Agréablement surprise par la composition ! Contrairement à leur crème antivergetures !!
    Cependant (au vu des ingrédients huile de graine de « tournesol » et avocat pour les premiers ingrédients) autant s’acheter une huile d’avocat en magasin bio (au rayon alimentaire : première pression à froid)…
    Enceinte de 7mois, je me tartine de différente huile basique (avocat, jojoba, argan…) et de crème hydratante bio (genre la crème pour les mains que je n’ai pas fini cet hiver…elle passe sur les cuisses^^).
    Merci pour cet article qui m’aura permis de voir la compo de leur huile !

    • Lalutotale
      7 septembre 2015 7 h 39 min

      Coucou Blandine !
      Je m’étais faite la même réflexion que toi en voyant les ingrédients principaux ( l’huile de tournesol, c’est pas vraiment ce qui coûte le plus cher dans le commerce hein ! ) puis j’ai regardé la compo de mes autres huiles ( sèches, hydratantes, etc..) et le constat est à peu près le même partout : souvent des huiles peu chères en tête de liste ( tournesol, olive, amande douce ) suivies d’autres un peu plus recherchées…
      Et oui, la composition est effectivement très jolie 🙂 Les préjugés ont la vie dure !

  • Boubinette
    8 septembre 2015 9 h 31 min

    Coucou! ah c’est très intéressant notamment ton passage sur la composition !! celle-ci me parait en effet très bien !! Pas de quoi avoir une « mauvaise réputation » à ce niveau là, donc!! c’est chouette !! :p
    Rahh la la, moi aussi je peux les appeler « conna**es de vergetures » je peux te le dire !!
    Vers 13-14 ans, j’en ai choppé PARTOUT! Suite à des variations hormonales, et perte et prise de poids consécutives… :((((
    Je déteste ma peau ; c’est simple !
    Même après autant d’années, et avec des vergetures « blanches », je déteste.
    (cuisses, fesses, mollets!!, poitrine) Youhou, c’est la fête !! :p
    Donc j’hydrate à fond et j’essaie de ne pas trop y penser 🙁

    • Lalutotale
      8 septembre 2015 18 h 37 min

      Coucou ! Je compatis ma jolie, moi aussi je déteste ça !

  • Sapphire
    20 septembre 2015 16 h 14 min

    Franchement super article! Je suis certaine à 100% d’être comme toi lorsque je tomberai enceinte.. J’ai déjà eu des vergetures en étant plus jeune (croissance + quelques kilos en trop) donc l’huile sera ma meilleure amie en ces temps. Je ne sais pas sur quelle marque je m’appuierai, mais celle-ci parait à essayer. Et pour la compo, je me disais exactement la même chose. Comme quoi…

    • Lalutotale
      24 septembre 2015 10 h 31 min

      Coucou miss !
      Merci pour ton gentil compliment 🙂 Je pense rédiger un article récapitulatif sur la gestion de mes vergetures en temps de grossesse maintenant que LaLutine est sortie…Oui j’en ai eu quelques-unes sur le ventre, et elles sont toutes apparues…les 3 derniers jours avant d’accoucher ! Grrrrr, mon poussin serait sorti à l’heure et je ne les aurais pas eues ! En tout cas ce n’est pas la cata à laquelle je m’attendais, même si ça reste moche à mes yeux.

      Bisous !

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.