( Philips ) Masochiste, j’aime mon radio-réveil.

PHILIPS5Je vais causer le temps de quelques lignes d’un objet électronique universel. J’entends par là qu’à moins d’être munie d’une horloge interne infaillible qui te dicte « fais gaffe, demain faut que tu arrives 15 minutes à l’avance au boulot », on en a tous un.
Qu’il soit sous la forme d’une chaîne hi-fi, d’un téléphone portable ou autre : tous les appareils électroniques sont munis de cette fonction que nous aimons tous universellement ( en particulier le lundi matin…moi m’en fous, suis au chômage ) : Le REVEIL.

Oh oui. Je sens déjà la douleur s’emparer de toi cher lecteur, douleur communicative puisque je souffre moi aussi. Oui.
Mais je suis un peu masochiste aussi.

Les raisons ?
1. Marre d’arriver à la bourre à mon ancien travail ( se lever à 7 heures pour enlever les feuilles jaunes des géraniums destinés à Mémé était une tâche qui m’enchantait au plus haut point )
2. Moi j’ai pas d’horloge interne. Et vaut mieux pas au vu des heures complètements décalés auxquels je me couche..je pourrais très bien me réveiller de ma longue « nuit » vers 20h, c’est dire.
3. Et surtout, j’ai pété mon ancien réveil : un machin jaune avec une boule prenant toute la surface de la face haute du bidule qui s’allumait en orange quand je déplacais un bouton et surtout qui chantait d’un air strident PIIIIIIIIIIIIIMPOOOOOOOOOOOON tous les matins. Paix à son âme, je l’ai retrouvé éclaté en deux par terre suite, apparemment, à une nuit agitée.
Conclusion : Il me fallait un réveil d’urgence qui fasse radio de temps en temps histoire de couvrir quelques bruits intempestifs qui pourraient envahir ma silencieuse piaule.

Celle qui partageait mes nuits avant l'arrivée de Musclor
Celle qui partageait mes nuits avant l’arrivée de Musclor

Je suis partie avec plusieurs idées en tête chez Darty ( où je n’avais jamais mis un orteil auparavant ).
La principale raison était que je ne voulais pas dépenser des tonnes de centimes pour un appareil de torture ( faut pas déconner ). Mais je me suis retrouvée devant un monstrueux étal des dernières technologies notamment une de la marque Sony qui me faisait de l’œil avec son super design et le fait qu’il avalait même des CD… Mais non, je ne dérive pas de mon envie profonde d’un radio-réveil, celui-ci se devant de posséder plusieurs critères essentiels :

  • Ne pas être moche. Et oui, je suis superficielle jusqu’à l’os. Mais un gros bazar carré noir qui trône fièrement sur ma table de chevet blanche, ah ça non. Plutôt me réveiller à la trompette.
  • Avoir un affichage LCD. Qui brille dans le noir en gros. Mais le rouge ça m’agresse les neurones dès le matin et il n’y a rien de mieux pour me mettre de mauvais poil. C’est vachement plus pratique que d’appuyer sur un bouton à chaque fois qu’on veut voir l’heure ou alors d’attendre qu’il fasse jour ( mais où est l’intérêt d’avoir un réveil alors ? )
  • Etre solide. Parce que je ne serais pas tous les jours tendre avec. A force de baffes, de coups de poing et d’oreiller, faudrait pas qu’il me claque entre les pattes.
  • Avoir une radio FM NUMERIQUE : et  c’est là que le bât  blesse. Les trois quarts des radios-réveils accessibles financièrement sont pourvus d’un tuner analogique, où la sélection des stations se fait via une molette que l’on tourne et où l’affichage se résume à une petite barre naviguant entre les numéros des stations. Moi je voulais absolument du numérique parce que c’est plus pratique ( suis feignasse ) et surtout que les stations un peu brouillées sont zappées : on ne tombe que sur des stations « nettes ».
  •  Etre bon marché : pas plus de 50 euros pour un bidule de marque. Suis dure en affaires.

Il y avait donc cinq critères essentiels à pourvoir pour me séduire.
Et il n’y en avait qu’un qui me proposait tout ce que je pouvais espérer de mieux : le Philips AJ3600.

PHILIPS3
Il m’a enthousiasmé de suite. Des formes rondes originales et bicolore : gris acier et bleu anthracite. Il prend très peu de place sur ma table de chevet, il sait se faire très discret.
J’obtins pour la modique somme de 45 €une petite boîte en carton contenant la notice, le bidule, des piles et un adaptateur secteur. J’ai beaucoup d’a priori sur les marques, et Philips est bien au-dessus de certaines autres ( mais bien en dessous de Sony, pour la thune aussi :B ) donc mon choix a été vite fait.

Une petite antenne souple part de son socle et peut être fixée n’importe où. Moi je suis bien trop feignasse pour daigner l’accrocher sur mon zouli mur couleur vert pourri donc elle reste nonchalamment posée sur la table. Mais ca ne m’empêche en rien de capter un maximum de stations FM.

PHILIPS

Un grand écran LCD rétro-éclairé prend toute la largeur de mon jouet et forme un carré. Ce qui est génial, c’est qu’un énorme pavé tactile juste au-dessus du-dit écran permet d’une simple pression de régler la luminosité de l’écran. Celui-ci est effectivement tout orange et les écritures noires. Et hop , un tit coup d’index et j’ai 3 positions de luminosité : la plus basse très discrète ne m’empêche pas de fermer l’œil le soir et la plus haute me permet de distinguer les formes de Musclor ^^

PHILIPS2

De haut en bas, on a dans l’ordre en affichage numérique :

  • l’heure 😀
  • en bas à gauche : alarme RADIO pour que je sois réveillée par le doux son d’une de mes stations radio favorites ainsi qu’un bouton tout bête qui règle la position « on/off » de cette alarme. L’heure se règle par les boutons latéraux en ayant pris soin de sélectionner « alarm1 ».
  • en bas à droite : la même alarme mais en « bip ». Et pas une sirène de pompiers cette fois. Une simple pression sur le bouton « on/off » qui lui est associé et on saura si il sonne demain
  • en bas au milieu : l’affichage de l’heure de réveil avec le type de sonnerie sélectionné ( bip ou radio ).

Et en plus, il est super intelligent parce qu’il se rappelle de la dernière programmation de l’heure de réveil à chaque fois et pour chaque type de sonnerie. Ce qui peut sembler tout con mais n’est pas une fonction propre à tous les réveils !

PHILIPS5

La prise en main est on ne peut plus simple. Je n’ai jamais eu à ouvrir la notice d’utilisation. QI de dinde, vous pouvez y aller.
Une mollette « volume », un bouton de défilement des stations, des boutons latéraux pour le réglage de l’heure et des alarmes.
Des boutons faciaux qui permettent de « lancer » le mode réveil mais aussi de l’arrêter une fois que ca y est, vous êtes sorti(e) de l’emprise de Morphée.
Une fonction « sleep » sur le dessus.qui vous permet de vous endormir en musique dans un temps défini.

PHILIPS1

Et un petit plus que je me devais de noter : l’affichage par projection. Une petite pression sur un bouton de sa face gauche et vous avez l’heure qui s’affiche en rouge au plafond ainsi qu’un petit réveil si celui-ci a été activé. Avec rotation et inversion possibles de l’image possibles.
Bien pratique pour certains mais comme je déplace mon bazar tout le temps, un 6h00 qui se transforme en 9h00 et c’est le drame.

PHILIPS0

Mais pour moi c’est ce super pavé tactile sur son sommet qui est génial : une pression et je règle la luminosité et le matin quand le réveil sonne, une pression et paf ! La sonnerie s’arrête et reprendra dans 8 minutes au cas où Morphée repointerait le bout de son pif( et ceci jusqu’à épuisement de l’index ).

Un simple branchement avec l’adaptateur secteur fourni et vote bidule marche. Même si il y a une coupure de courant impromptue ( ou que vous tirez sur le fil intentionnellement ), votre réveil ne s’éteindra pas grâce au 3 piles LR6 que vous lui aurez fourrées préalablement dans le derrière pour éviter de devoir re-régler les horaires.

Pour conclure, Je l’aime mon engin de torture parce que depuis que je l’ai , jamais je n’ai eu une panne de réveil ( en même temps : flûte ). Même son bipbip du matin tout discret sait se faire entendre et quand bien même ce ne serait pas assez, le volume augmente. Je l’aime tellement si fort parce qu’il est :

♥ simple d’utilisation ( pas de notice à lire en long ,en large et en travers )
♥ beau 
♥ fonctionnel ( 2 alarmes différentes, un pavé tactile bien pratique, un tuner AM/FM numérique )
♥ doux avec mes oreilles
♥ indépendant ( branchement secteur et/ou alimentation par piles )
♥ peu coûteux ( 45 euros )
♥ garanti un an par Philips.

 

Et toi, tu l’aimes ton réveil ?

Satisfaction : 9 / 10

Dis, on partage ?

0 Commentaires

  • tiopirat
    29 juillet 2013 10 h 58 min

    Hello !

    Ben moi, mon réveil depuis quelques années c’est mon téléphone portable tout simplement ! du coup oui je l’aime ^^ mais le gros inconvénient justement, c’est que je ne peux pas le maltraiter, des fois j’aimerai pouvoir le lancer contre le mur (tu sais, genre quand ton réveil sonne et que tu crois à une blague parce que t’as l’impression que tu viens de te coucher! ou genre quand t’es en plein milieu d’un rêve avec Jude Law! ^^) bref je pense finir par craquer pour un bon réveil original, un peu geek et surtout solide !

    Le tien est bien , très « high tech » j’aime bien ! 🙂

    Bonne journée!

    • lalutotale
      29 juillet 2013 13 h 21 min

      il paraît qu’il existe maintenant des applis pour portables qui te réveillent en fonction de ton cycle de sommeil 🙂

      • tiopirat
        30 juillet 2013 12 h 31 min

        Sérieux ? ^^ La technologie nous rendra fous! lol

  • or-or
    28 juillet 2013 22 h 57 min

    j’ai le même, je l’aime bien aussi 🙂

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.