Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific
Est-ce que tu pèses? 

Que celui qui n’a jamais utilisé les termes piscinevacancesapéro ou bikini pour décrire au mieux la période estivale lève un doigt : nous avons tous et toutes les mêmes références en matière de glandouille juillettiste ou aoûtienne.
Cependant, une part importante de la société songe irrémédiablement à l’évocation de la période chaude par des mots comme régimepoils aux pattes et budget déodorant. Cette caste très fermée ( mais ouverte à toutes les propositions ) est essentiellement composée de ce qu’on appelle communément les gonzesses.
Faisant parti de ce club depuis la naissance, jeporte une attention toute particulière à mon physique pendant cette période où certains de nos attributs se découvrent.

Les trois commandements de la pouffe en période de chaleur sont bien connus :

  • Tes jambes en jachère, jamais tu ne laisseras.
  • Bon des aisselles par 50°C à l’ombre, tu sentiras.
  • facultatif ) Attention à sa ligne pour rentrer dans ce scrogneugneu de maillot qui pourrit au fond d’un tiroir, tu feras.

Depuis 1 mois maintenant, je suis un régime plutôt convaincant qui me permet de rentrer à nouveau mon popotin dans des shorts honteusement moulants.
Et dans mon régime, on ne passe pas trois plombes dans la cuisine à peser ses haricots au dixième de gramme près.
On se pèse soi.
Tous les jours au saut du lit, à la même heure. Quand on n’est pas à la bourre un matin sur deux.

Et sans discuter du bien fondé des méthodes d’amaigrissement ( et t’as pas de carences? Et blablabla. Et tu manges que des sachets? Et gnagnagna…de toute façon, je vous parlerais de ma méthode dans un prochain billet ) , s’il faut surveiller son poids, il faut également veiller à perdre de la graisse, de la viande, du graillon. Et surtout pas voir fondre ses muscles ou se déshydrater lorsque l’on surveille son alimentation.

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific

Il s’appellait GR101- Pèse personne impédancemètre à écran déporté- et malgré mes difficultés à comprendre son nom, il n’était pas chinois.

Il était proposé au public pour la somme ridicule de 70€ sur vente-privée.com, un jour d’octobre 2007 où je fantasmais sur mes futures jambes galbées et mon fessier bientôt rebondi. Et la shopping-addict que je suis a craqué, payé, reçu, et balancé le truc dans un placard après avoir abandonné l’idée contraignante de restriction alimentaire.

Alors quand mon régime a commencé et ma méthode soulignant l’importance des taux de gras et eau corporels, je me suis ruée la tête dans les placards pour remettre la main sur lui. J ‘avais depuis longtemps viré l’imposante boîte en carton et gardé l’essentiel : la bête.

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific
Si les pèse-personnes sont souvent archimoches et s’accordent difficilement avec les couleurs de la salle de bain, celui-ci brille par sa sobriété : tout est gris et alu. Exit les jaunes et verts criards, les blancs déprimants, ici on mise sur la classe du gris. D’ailleurs, il a directement élu domicile dans ma chambre à coucher.
Vous distinguerez 4 petits pieds sous la pateforme de pesée. Ce sont eux qui s’écrasent sous le poids de la personne qui grimpe dessus.
J’adore le fait d’ avoir une poignée, celle qui permet précisément de glisser la balance sous un meuble sans craindre d’endommager l’appareil.

Outre les 6 endroits de pesée ( deux pour les talons et quatre pour la pointe des pieds ) et la poignée, une autre partie tout aussi importante est de couleur aluminium : celle qui contient les capteurs.

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific
Une LED s’incruste dans ce petit pavé d’alu et indique l’état de la balance :

  • Rouge : Allumage ou erreur.
  • Orange : En cours de calibration
  • Vert : balance prête et quand la LED clignote, elle est en cours de pesée.

L’écran déporté ayant l’apparence d’un vulgaire jouet plastique au premier abord , fait vite comprendre par son poids et ses fonctionnalités qu’un gosse de 4 ans ne parviendra pas à faire de la musique dessus. Il est rectangulaire aux bords arrondis et mesure une quinzaine de centimètres dans sa plus grande longueur.

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific

L’écran déporté dans la chambre ^^

Son épaisseur toute relative, 3 cm , permet de le fixer au mur grâce au petit trou dans son dos sans craindre d’y laisser les mailles de son pull à chaque frottage impromptu, pour celles et ceux qui rasent les murs.
Une fois de plus, on mise sur la sobriété : seuls quelques pictogrammes sont sensés nous renseigner sur les fonctions des boutons, et l’écran est dans la tonalité de la balance : tout d’alu vêtu.
Le seul manquement que l’on pourrait éventuellement déplorer reste l’écran en lui-même : si la pièce est sombre ou que vous prenez l’initative de vous peser en pleine nuit ( ! ), vous n’y verrez pas grand chose : il n’est pas rétro-éclairé.

Mais c’est mal connaître ce pèse-personne que de s’attacher uniquement à ce point négatif.

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific

Sa résidence secondaire : la salle de bains

Nous avons 4 gros boutons latéraux présentant des petits bonshommes portant des numéros. Ils correspondent au nombre d’utilisateurs réguliers qui peuvent enregistrer leurs données. Si votre voisine décide de se peser, elle pourra également cliquer sur le bouton « Poids d’un invité » ( Guest weight ) pour constater les dégâts 🙂

Je suis donc le bonhomme numéro 1.
Avant d’entreprendre quoi que ce soit avec votre balanceil vous faudra régler quelques paramètres vous concernant. Pour cela, il suffit d’appuyer quelques secondes sur le bouton SET situé au milieu des cinq petits boutons présents sous l’écran.
Grâce à ce bouton permettant de passer d’un paramètre à un autre, et aux deux flèches Haut et Bas, vous pourrez alors rentrer votre sexe, votre taille en centimètres ( rien à voir avec le critère précédent ) et votre mois et année de naissance. Voilà, vous avez fait vos premiers et uniques réglages.
Devant la simplicité enfantine du bidule, tout le monde y est passé : ainsi Maman est bonhomme n°2 et Frangin est bonhomme n°3.
Le bonhomme numéro 4 a longtemps été un poste vacant, avant d’être accaparé par Musclor

.

A LIRE AVANT DE CONSULTER LES PHOTOS SUIVANTES : toutes les photos jointes à l’article sont en réalité les mesures du bonhomme n°2, pas les miennes ( ce serait trop beau ! )

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific

Le bonhomme 2 s’est pesé le 5 juillet à 17h38 et présentait une IMC de 19,3

 

Contrairement aux pèses-personnes traditionnels que vous pouvez laisser en libre service à la portée-même des lardons, il vous faudra planquer vite fait cette balance-là pour une seule et unique raison : il n’est pas forcément simple de comprendre les caprices du plateau de pesée…Encore moins facile quand on a paumé la notice.
Ma manipulation à force d’entraînement, reste toujours la même : j’empoigne le plateau par sa poignée pour le faire glisser de sous mon armoire et je « claque » trèèèès légèrement l’ensemble parterre afin que la lumière rouge s’allume, signe que la balance se réveille.
La LED passe ensuite rapidement à l’orange, me prouvant qu’elle se calibre. Au bout de cinq secondes, la balance est prête et affiche sa LED verte.


J’appuie ensuite sur mon numéro d’utilisateur ( le 1 si vous suivez bien ), le témoin clignotant sur l’ écran indique que la communication entre l’écran et le plateau s’effectue correctement.
Puis je place précautionneusement mes pieds sur les emplacements aluminium.
Un petit « bip » retentit, témoin que la pesée s’effectue normalement : l’écran indique alors son poids en kg. Il faut toutefois rester sur le plateau quelques dixièmes de secondes supplémentaires pour les mesures suivantes. La balance émet alors un second bip pendant que la LED verte clignote , témoin que le petit flux électrique qui parcourt votre corps d’un pied à un autre fait correctement son boulot.

En effet, la particularité d’une balance à impédancemètre est qu’elle émet un minuscule signal non nocif à travers l’un de vos petons. Le signal traverse alors le corps et selon le temps qu’il met à revenir à l’autre pied, vous saurez quel est votre taux d’eau et de graisse corporels. Evidemment, je schématise un petit peu. Le processus est beaucoup plus complexe et est basé sur la conductivité électrique de l’eau. Il faut juste savoir pour l’utilisateur que cette mesure est strictement imperceptible donc INDOLORE , et surtout très rapide.

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific

Le bonhomme 2 pèse 50,7 kg dont 13,2% de graisses. IMC à 19,3


Après ce bref laps de temps perché sur votre plateforme, l’écran affiche alors le poids d’eau dans votre corps ( en kg) , et les pourcentages respectifs d’eau et de graisse. Dans le coin supérieur gauche, on vous mâche même le travail puisque l’Indice de Masse Corporelle ( BMI en anglais ) est calculé.

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific

Bonhomme 2 compte 63,2% d’eau dans son corps soit 32,1 kg d’eau

Là où j’ai toujours envie de bizouiller mon pèse-personne, c’est quand j’oublie de noter dans mon tableau Excel spécial-régime mes mesures du jour.
En effet, une simple pression sur le bouton n°1 ( moi ) assortie d’une autre pression sur la flèche Bas me donne les données de la dernière pesée. Pour chaque utilisateur, vous pourrez ainsi remonter trente jours en arrière et observer votre évolution.
De plus, cette espèce de balance est très intelligente : grâce aux réglages que vous aurez effectués, elle calcule toute seule votre âge. Mais vous pouvez aussi lui régler une alarme permettant de ne pas oublier l’heure de votre pesée quotidienne, fonction parfaitement inutile dans mon cas puisque je ne me couche et ne me lève jamais aux mêmes heures d’une journée sur l’autre.

En mode veille c’est-à-dire quand elle ne pèse pas ( 23h et 59 minutes par jour environ ), elle affiche l’heure et la date en permanence. Mais les décalages horaires, elle connaît pas, il faudra donc régler manuellement l’horloge deux fois par an. Un moindre mal devant la facilité déconcertante avec laquelle on apprend à manipuler l’engin.

Quand j’ai envie de tout balancer – LES PROBLEMES

Malgré tout l’attachement que j’apporte à mon pèse-personne, oui je le confesse : parfois j’ai envie de l’envoyer valser.
Les jours où, sans que je sache pourquoi, la LED devient rouge quand je grimpe dessus et que l’écran me renvoit son sempiternel ERR 2 stressant quand on a eu l’idée lumineuse de bazarder sa notice. Dans ces cas-là, j’essaye trois ou quatre fois et après quelques beuglements, je reprends tout depuis le début : je tapote une fois le plateau par terre en l’attrapant par sa poignée, j’appuie sur le bouton 1 etc.. Et miracle : la LED devient orange puis verte, signe qu’enfin je vais savoir si j’ai perdu du graillon au cours de la journée précédente.

En dehors de ce désagrément, je n’ai jamais eu affaire à l’ ERR 1 et d’ailleurs, je serais incapable de dire combien d’erreurs peuvent être dénombrées à l’utilisation. Ouf.

Pèse personne balance impédancemètre eau gras muscle corps Oregon Scientific

J’ai vite constaté que les mesures effectuées par ma balance sont parfaitement répétables, mais par acquis de conscience, je prends toujours soin de me peser trois fois d’affilée.
Juste histoire de voir si je peux grapiller quelques dizaines de grammes.
Peine perdue : les mesures sont strictement identiques à chaque fois, signe que la balance possède une précision et une sensibilité extrêmes.

Pour résumer , l’utilisation quotidienne est ultra-simple : je tapote la balance une fois, je clique sur le bouton 1, je monte et j’attends deux secondes que le résultat s’affiche.
Même Eve Angeli pourrait s’en servir.

Toutefois, si vous êtes en léger surpoids ( > 150kg ), vous atteignez le maximum de portée de l’appareil…

Je pèse le pour et le contre – LA CONCLUSION

J’ai définitivement abandonné la Tefal moche et prends un malin plaisir quotidien à me balancer tous les jours grâce à mon GR-101.
J’en suis tellement folle que je lui ai acheté de nouvelles piles , chose absolument inimaginable dans le cas de nombreux appareils éléctroménagers qui pleurent au fond de leur placard. C’est arrivé une fois par un matin pluvieux de Mai, j’ai foncé jusqu’au supermarché le plus proche pour lui fourrer ses 4 piles alcalines rondes classiques dans le derrière.

Ca balance pas mal

  • Un design classe et sobre, que de nombreuses marques devraient adopter.
  • Un confort de rangement sans pareil : la poignée permet de glisser le plateau sous un meuble sans craindre tout péter. L’écran est déporté : vous pouvez le déplacez comme bon vous semble ou le fixer au mur.
  • La simplicité d’utilisation est déconcertante en regard du nombre d’informations fournies ( IMC, poids, pourcentages d’eau et de gras )
  • Quatre utilisateurs peuvent entrer leurs données personnelles et avoir un suivi de 30 jours. Des invités peuvent également se peser, sympa entre deux apéros.
  • Les mesures sont répétables : vous pourrez grimper une fois, deux fois, trois fois…si vous n’avez pas fait d’abdos entre-temps, les valeurs ne changeront pas.
  • La mesure d’impédance est parfaitement répétable elle-aussi et reste parfaitement indolore.
  • La pesée est très rapide, aussi rapide qu’une balance dite classique.
  • Son prix reste très raisonnable par rapport aux marques concurrentes. Une simple recherche sur Google et vous constaterez qu’elle est vendue actuellement pour 70 € environ.

T’es qu’une sale balance.

  • Malgré sa simplicité d’utilisation, la GR101 ne pourra sans doute pas être manipulée par les moutards. Comme moi, elle est très sensible.
  • La mesure peut être plus longue si la balance est de mauvais poil. Je n’ai jamais réussi à traduire « Err 2 » en langage familier. Mais j’ai trouvé la notice d’utilisation en anglais sur Internet, j’ai juste la flemme de la lire.
  • L’écran déporté n’est pas rétroéclairé, mais c’est vraiment histoire de chipoter.

En plus d’être belle et fonctionnelle, ma chère balance à impédancemètre m’a fourni la volonté de continuer mon régime, qui commence à sérieusement porter ses fruitsL’évolution de mon poids est raisonnablement satisfaisante, et le suivi des taux d’eau et de graisse permet à n’importe qui se soucie un minimum de son alimentation de constater les effets bénéfiques d’une alimentation saine et équilibréeCe paragraphe un brin démago ( oui je suis lourde parfois ) viendra conclure cet article au ton résolument léger ! 🙂

 

Satisfaction : 8 / 10

*Le prix de ma superbalance a bien baissé puisque vous la trouverez désormais sur Amazon pour 99€ juste ICI !

LalutotaleBlablablaSur mon (divin) corpsbalance,corps,eau,écran déporté,électronique,GR101,gras,IMC,impédance,impédancemètre,indice de masse corporelle,maigrir,masse,mincir,muscler,muscles,oregon,pèse-personne,poids,proportions,review,scientific,suivi,taille,taux
Est-ce que tu pèses?  Que celui qui n'a jamais utilisé les termes piscine, vacances, apéro ou bikini pour décrire au mieux la période estivale lève un doigt : nous avons tous et toutes les mêmes références en matière de glandouille juillettiste ou aoûtienne. Cependant, une part importante de la société songe irrémédiablement à l'évocation de la période...
Dis, on partage ?
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Shares
  •  
    3
    Shares
  • 3
  •  
  •  
  •