lubébéAujourd’hui, ma caille propose de redéfinir en musique les moments qui nous ont marqués. Des instants soit furtifs, soit étirés dans le temps, qu’on associe à des chansons écoutées ou entendues à ce moment-là. Un peu comme Laurent Voulzy l’avait chanté dans son génial titre Rockcollection.

Cet exercice a pour ma part été assez difficile dans le sens où opérer à une sélection fut très ardu. Et il fut encore plus compliqué d’associer beaucoup de moments à des jours heureux puis à des temps beaucoup plus sombres.

Mais commençons dans la joie et la graisse l’allégresse. Quand j’étais petite, le premier vinyle que l’on m’a offert fut BiBi-Phoque. Heureusement cet amour pour le petit animal n’a pas conditionné mes goûts futurs.

Je n’étais pas encore née quand est sorti l’album LoveDrive des Scorpions. Mais je me souviens parfaitement, des années plus tard, quand mes parents étaient encore amoureux, les voir danser tous les deux enlacés cette sublime ballade sur une piste de danse ( je ne sais plus où, mais l’image mentale qu’il m’en reste est bien gravée ). Pour moi, cette chanson reste aujourd’hui l’une des plus belles déclarations d’amour jamais écoutée :

Plus tard, adolescente, j’ai découvert les joies de la dance et de la house. Mais s’il y a bien une chanteuse, française de surcroît, donc je kiffais les mélodies et dont je pigeais les paroles, c’est Jeanne Mas. Et pour ne pas faire comme Psychou, je préfère citer la chanson que ma mère écoutait un nombre incalculable de fois : Lucie. J’ai longtemps soupçonné mes parents de m’avoir prénommée ainsi à cause – ou grâce – à cette chanson. Mais c’est chronologiquement impossible puisqu’elle est sortie en 1987 donc je marchais et parlais déjà ^^ C’est à l’origine une chanson de Daniel Balavoine, décédé peu avant ce live :

A l’âge de 8 ans, je me rappelle avoir vu un film avec la fille déjà adolescente d’amis de mes parents et ses amies. Nous étions entre filles et j’étais la plus jeune. Quand j’ai vu cette perle cinématographique ça a été un choc. Autant pour mes yeux ( les acteurs faisaient des cochonneries ) que pour les oreilles. Des années plus tard, je l’ai revu et le choc fut tout aussi immense. Depuis je l’ai vu environ 1752 fois, je l’ai en DVD mais ne rate jamais une diffusion télé et je me suis même inscrite dans une association de danse à l’âge de 20 ans pour me déhancher comme les acteurs. Ce film, c’est Dirty Dancing. Et pour ne pas citer la mythique chanson de fin, je préfère évoquer celle sur laquelle Bébé découvre une danse très sale…mais merveilleusement sexy ! Elle est signée The Contours.

( Et maintenant quand j’écoute la BO entière, j’ai aussi l’image mentale de l’ouverture de la soirée de mariage de Johanna & Nico ! )

Je vous épargne la n-ième citation d’ Intro d’Alan Braxe ou d’un titre des Floyd tant je les aime tous ( même si ce groupe reste MON groupe fétiche que j’aimerais jusqu’à la fin ). Par contre je ne peux résister à l’envie, pour illustrer la période de ma vie qui dure maintenant depuis 3 ans et demi, de citer un groupe que mon Musclor adore : les Smashing Pumpkins. Comme une déclaration d’amour, c’est l’homme qui m’aide, m’aime ( et me supporte ! ) au quotidien. C’est le mec de ma vie ( mais chut ne lui dîtes pas ) :

J’espère que cette petite balade au fil de mes années vous a plu. J’ai volontairement évité de vous citer de grands artistes que ma défunte maman et moi adorons comme David Bowie ou Dire Straits au risque d’évoquer de douloureux souvenirs. Et j’ai pas envie que vous vous mettiez à chialer en me lisant ( il y a déjà ce billet-là pour ça ! ).

A dans 15 jours pour le prochain Music Addict Challenge ! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBlablabla1979,Bowie,Daniel Balavoine,Dire Straits,Dirty Dancing,jeanne Mas,mac,Music Addict Challenge,Pink Floyd,scorpions,Smashing Pumpkins,The Contours
Aujourd'hui, ma caille propose de redéfinir en musique les moments qui nous ont marqués. Des instants soit furtifs, soit étirés dans le temps, qu'on associe à des chansons écoutées ou entendues à ce moment-là. Un peu comme Laurent Voulzy l'avait chanté dans son génial titre Rockcollection. Cet exercice a pour...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •