thelmaMa pauvre caille.

En même temps, elle pouvait pas savoir qu’on se paierait encore un temps de cochon fin mai, ma Psychou. Mais le thème de ce MAC aura au moins le mérite de me faire oublier le temps d’un billet qu’aujourd’hui nous fêtons les mamans, et que j’aurais bien aimé fêté cela avec la mienne de nombreuses paires d’années encore.

Bref, même si le temps et mon humeur morose donnerait envie d’écouter du Brel en chouinant sur la route des littoraux français, ma caille bordelaise ne pouvait pas mieux tomber avec ce MAC. Car en général, pour me rendre à la plage, j’écoute de la musique qui dépote, de la musique qui envoie de la bonne humeur, des sons qui fêtent le soleil, des notes qui me font oublier que quelques instants plus tard, le monde entier va pouvoir admirer mes bourrelets bloblotant gaiement en courant vers l’eau froide.

Elle s’en souvient encore la Psychou : elle sait que quelle que soit la température de l’eau, LaLu à la plage ne sait pas se tenir et fonce droit vers la flotte, arrosant en rigolant comme une baleine celles qui n’osent que tremper leurs chevilles dans l’eau glacée ( et à mon avis, l’eau ne doit pas être bien chaude en ce moment ). Pour moi, sur la route de la plage, c’est donc la gaieté qui prédomine et la musique ne manque pas de balancer quelques décibels dans la titine.

Je me souviens avoir fait découvrir Alan Braxe, élu titre house de mon coeur, à pas mal de potes ayant fait le trajet avec moi . Avec plein de grands « Wooh Wooooh ! » dans nos bouches :

Les trajets en bagnole sur la route de la plage, c’est aussi l’occasion de dépoussiérer des vieilleries qu’on adore entonner approximativement, façon yaourt. Et s’il y a bien un titre que j’adore pour m’époumoner , c’est bien la cultissime chanson des Beach Boys ( sur laquelle j’entends toujours « I’m a Ricoréééé » ) :

Mais franchement, que serait une escapade à la playa sans un petit coup de Madonna à fond les ballons ? Je connais toute sa discographie par coeur mais pour moi me titre de circonstance qui ne prend pas une ride tout comme sa chanteuse est incontestablement celui-là ( même si le clip est kitschou à souhait, il file quand même la patate )

S’il existe une seule chanson qui m’évoque immédiatement la folie des vacances, le bronzage de couenne sur la plage, les beuveries sotteries autour d’un feu de joie, c’est bien Aerodynamic des Daft Punk ( grâce à Musclor, légèrement atteint obsessionnel je connais déjà par coeur leur nouvel album ). Impossible sur ce titre de ne pas se souvenir de certaines scènes du film de Klapish : l’Auberge Espagnole, où la fête était justement à l’honneur.

Je ne peux pas envisager de prendre la route du sable sans m’écouter un bon titre de ragga/dancehall, Sean Paul en tête.

Mais pour finir, la star interplanétaire des chansons spéciales plage dans mon coeur de pouffette, c’est évidemment  l’immense Bob Marley. Impossible de ne choisir qu’un seul titre car je suis capable d’écouter les albums en boucle en beuglant comme une tarée. Cette musique, c’est juste du soleil injecté dans les notes et les accords. L’ultrakif.

Et histoire de bien ouvrir vos chakras avant de fermer cet article, laissez-vous envahir par le sable chaud, l’odeur envoûtante du monoï, les corps sculpturaux tout huileux et les pouffettes enduites de crème solaire puis roulées dans le sable façon nem croustillant :

J’espère avoir mis un peu de soleil dans vos coeurs, à défaut d’en avoir du vrai qui nous cogne sur la peau ces temps-ci. Et surtout n’oubliez pas de fêter vos mamans. On en a qu’une, gâtez-là tous les jours de l’année, sans compter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBlablablaalan braxe,Bob Marley,Daft Punk,été,Holidays,mac,Madonna,Music Addict Challenge,Musique,road-trip,soleil,sur la route de la plage,vacances,voiture
Ma pauvre caille. En même temps, elle pouvait pas savoir qu'on se paierait encore un temps de cochon fin mai, ma Psychou. Mais le thème de ce MAC aura au moins le mérite de me faire oublier le temps d'un billet qu'aujourd'hui nous fêtons les mamans, et que j'aurais bien...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •