make-up maquillage nude tendance grossesse

C’est avec plaisir que je vous propose un billet un peu particulier puisque ça fait longtemps que je ne vous ai pas présenté de make-up, et que c’était en partie dû à ma grossesse. J’avais beaucoup de mal à assumer mon image dès le 7ème mois car la rétention d’eau m’a métamorphosée en moche, me faisant carrément doubler le poids pris pendant les six premiers mois. Visage bouffi, poteaux à la place des jambes, cernes marqués…Dur pour moi d’oser montrer ma face sur le blog. Mais je n’oubliais pas pour autant de me farder pour mes rares sorties de l’appartement ( qui nécessitaient que je me farcisse mes 4 étages à pied, d’où la rareté du truc ) histoire d’être présentable et de ne pas faire trop pitié.

Dans un futur billet, je vous raconterais mon accouchement et peut-être même les détails dégueus pour celles qui me les ont demandés. En tout cas, depuis que LaLutine a résilié son bail ( vu le terme à 41SA+6, je devrais plutôt dire que ce sont les médecins qui l’ont éjectée ) j’ai fait taire les langues de flûte qui pensaient que je me goinfrais pendant la grossesse : j’ai perdu 14 kg en sept jours. Rien que ça. Je pensais même pas que c’était possible de perdre aussi vite, rétention d’eau ou pas. C’est vous dire si l’oedème était mastoc. Aujourd’hui je suis à -16kg et ma pomme a dégonflé, j’ai donc réussi à dépasser mon blocage psycho-photographique pour vous montrer ma face.

Du coup j’ai rassemblé mes deux « hobby » des derniers mois en un seul billet ( à savoir ma couvaison et la beauté ) : mon maquillage de grossesse, celui que j’ai le plus porté car facile et surtout rapide à réaliser.
En raison d’un oedème monstrueux, je ne pouvais rester plus de 5 minutes assise ou debout sans bas de contention mouillés pour ne pas enfler comme un ballon de baudruche instantanément. Camper devant le miroir de la salle de bains pendant 15 minutes relevait de l’impossible. J’ai donc appris à maquiller vite et bien pendant cette période où on ne savait plus trop faire la différence entre mes chevilles, mes genoux et mes jambons.

make-up maquillage nude tendance grossesse

Si je n’étais pas prévenue que l’oedème risquait d’être un problème de taille ( mouhahaha ), j’ai en revanche fortement apprécié une autre surprise : ma peau a été SUPER SYMPA. Habituée à une peau pourrie à tendance boutonneuse et luisante, j’ai fièrement arboré un teint clair, lumineux et dépourvu de gros comédon dégueu pendant 9 mois. Le truc qui ne m’était pas arrivé depuis l’âge de 10 ans. Avec le recul, je pense que l’arrêt du tabac y est certainement pour quelque chose.

Considérant l’état de ma peau ( sympa ) et celui de mon oedème ( pas sympa ) j’ai opté pour une tendance actuelle côté make-up : le NUDE. Ou comment te maquiller de façon naturelle pour mettre en lumière tes qualités faciales en général ( de jolis yeux clairs, une bouche pulpeuse… ) ou épidermiques en particulier ( un teint clair et net ).

Vous savez que je ne me considère pas vraiment comme une bloggeuse dans le vent et à la pointe de l’actu beauté, et pourtant c’est en consultant quelques articles comme celui des Carnets De Style ou de quelques blopines talentueuses que je me suis aperçue que pour une fois, j’étais pile dans le staïle.

 

make-up maquillage nude tendance grossesse

 

Cet été, c’était donc teint nude garni de bouche et yeux irisés. De la légèreté en pagaille quoi. Même pas de khôl noir dans la muqueuse. Désormais avec LaLutine qui occupe la majorité de mon temps de jeune maman, je compte jouer les prolongations avec ce type de maquillage simple mais lumineux, en mettant toutefois l’accent sur les yeux avec des fards plus foncés. Et pourquoi pas si LaLutine m’en laisse le temps, soyons fou, en allant jusqu’au smokey pour vraiment mettre mes iris verts en valeur.

Pour l’heure, j’ai joué la carte du naturel à fond en utilisant pour travailler mon teint :

  • Ma BB crème chouchou de tous les temps dont je vous avais parlé ici en détails : la BB crème au ginseng ERBORIAN , en teinte claire, que je travaille avec un ersatz de BeautyBlender.
  • L’anticernes SISLEY phytocernes en teinte n°02 que j’avais payé une blinde il y a quelques années arguant qu’un jour j’en aurais forcément besoin. Avec le recul, je dirais que l’anticernes est l’un des achats indispensables d’une grossesse et d’une parentalité réussies de beauty-addict 😀 Je l’applique du bout de l’index en tapotant légèrement mes cernes et poches.
  • Le blush Glamourous Blush en teinte Rubin Rush de LR BEAUTY que j’adore, il faudrait que je vous en parle plus en détail. J’applique un soupçon de poudre avec un gros pinceau sur le haut des pommettes, pour un effet bonne mine immédiat.
  • La poudre mosaïque de NYX Cosmetics en teinte pêche, appliquée au pinceau biseauté, parfaite pour creuser mes joues et les ailes du nez et dessiner les contours de ma mâchoire pour paraître moins boursouflée ^^

make-up maquillage nude tendance grossesse

J’attaque ensuite les yeux. Pour cette étape, je n’ai pas utilisé de pinceaux comme je le fais d’habitude mais seulement la pulpe de mes doigts puisque rappelons-le : mes chevilles et mollets se chargeaient de me rappeler à l’ordre dès que je passais plus de 5 minutes debout. J’ai utilisé seulement 4 produits qui sont des must-have absolus à mes yeux ( je m’aime ) :

  • La base à paupières Primer Potion d’ URBAN DECAY que je vous présentais ICI, un indispensable pour que les fards tiennent toute la journée sans filer dans les creux et plis palpébraux.
  • La palette Naked 1 d’ URBAN DECAY : est-il encore utile de la présenter ? Si oui, c’est par ICI et si non, j’ai utilisé deux teintes irisées : Sin et Toasted.
  • Le Wonder Pencil de NYX Cosmetics en teinte medium , appliqué seulement dans la muqueuse inférieure, permet de corriger tous les défauts et d’agrandir le regard. Dans mon cas, il s’occupe parfaitement de camoufler mes muqueuses rougies par le manque de sommeil.
  • Enfin un soupçon de mascara, ici le BadGal Lash de BENEFIT que j’adore ( la preuve ICI ) mais il est en fin de vie et je pense lui faire des infidélités car je m’en suis lassée.

 

make-up maquillage nude tendance grossesse

Pour finir, je dégaine un tube de ràl que j’aime d’amour, l’un des tous premiers que je me suis offert il y a quelques années, à l’époque où j’étais apprentie et qu’un achat cosmétique était l’évènement de l’année. Je le conserve comme une relique, surtout pour son packaging original : le ràl URBAN DECAY en teinte Midnight Cowboy.

make-up maquillage nude tendance grossesse

make-up maquillage nude tendance grossesse

Pour la petite histoire, je suis retournée à la maternité aujourd’hui, deux semaines après mon retour à la maison. Je portais ce make-up trait pour trait. Les puéricultrices qui s’étaient occupées de LaLutine, ma conseillère en lactation et les infirmières m’ont trouvée « rayonnante et épanouie », bien loin de la mine épouvantable que j’ai arborée pendant mes huit jours d’hospitalisation. J’ai failli en chialer de bonheur, j’étais ravie que ces femmes qui m’avaient aidée et soignée me voient en forme et pas au 36ème dessous. Je pense que ce make-up nude a beaucoup contribué à me redonner visage humain.

make-up maquillage nude tendance grossesse

Cheveux mouillés* et vergetures au vent, je suis ravie de pouvoir à nouveau profiter d’une vie sociale en compagnie de Musclor, de mon bébé et de mes genoux et chevilles ( j’avais lancé un avis de disparition dès le mois de juin ). Je peux me déplacer à nouveau, je peux grimper des escaliers, je peux me baisser pour ramasser un lange souillé, je peux me couper les ongles de pied sans solliciter Musclor , je peux m’épiler les escalopes, je peux me maquiller comme une voiture volée si ça me chante, et surtout SURTOUT je peux m’occuper de LaLutine comme je l’aurais souhaité dès sa naissance : tétées, peau à peau, portage, câlins… Le make-up donne bonne mine et la maternité aussi si on oublie les valoches sous les yeux.

*Quand tu devras nourrir au sein ton bébé, on verra si t’as encore le temps de te faire un brushing.

make-up maquillage nude tendance grossesse

Et vous , que pensez-vous du maquillage nude ?

Le portez-vous toute l’année ou seulement pendant une saison précise ?

Où trouver les produits ?

  • BB crème Erborian : 10,50€ le petit format chez 1001pharmacies ou 29,89€ le format standard chez Easyparapharmacie
  • Phytocernes Sisley :  64,90€ chez Marionnaud
  • Glamourous Blush LR Beauty : 28,90€ ( en VPC )
  • Mosaïc Powder NYX Cosmetics : 8,99€ sur l’e-shop de la marque
  • Primer Potion Urban Decay : 20€ chez Séphora
  • Palette Naked I Urban Decay : 49,95€ chez Séphora
  • Wonder Pencil NYX Cosmetics : 5,99€ sur l’e-shop de la marque
  • Mascara Bad Gal Lash Benefit : 24,50€ chez Séphora
  • Ràl Midnight Cowboy Urban Decayindisponible
LalutotaleBeautéCôté maquillageMa grossesseMaternitéautomne,beauté,cosmétiques,cosmétos,exemple,favoris,grossesse,make-up,maquillage,naturel,nude,photos,produits,recommandations,saison,style,tendance
C'est avec plaisir que je vous propose un billet un peu particulier puisque ça fait longtemps que je ne vous ai pas présenté de make-up, et que c'était en partie dû à ma grossesse. J'avais beaucoup de mal à assumer mon image dès le 7ème mois car la rétention...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone