bloc

Toute pouffe normalement constituée sait qu’on ne peut pas s’appliquer un vernis directement sur l’ongle, comme ça, à l’arrache.
Enfin si : on peut. Mais c’est la merde après. Le vernis appliqué peut vite faire crado si l’ongle n’est pas poli ( oué il dit que des gros mots l’enfoiré ) et on peut se retrouver avec les griffes aussi noires que le vernis si on ne prend pas soin d’appliquer une couche de base, le meilleur rempart et la meilleure protection contre les dégorgements de couleur.
La première étape de toute manucure qui se respecte , c’est de donner la forme qu’on désire à ses griffes . J’ai l’immense bol d’avoir des ongles très résistants, pas du tout cassants ( un petit peu + depuis que je les peints ) et du
coup je peux les laisser pousser vraiment très trèèèès longs. Mais je ne le fais pas. Parce qu’un jour j’ai vu des photos d’une bloggeuse avec des serres à la place des ongles, et là j’ai franchement gambergé. Du coup je les taille pour qu’ils aient une longueur raisonnable et pas trop moche. Je fais ça au coupe-ongles, car c’est rapide et que je suis tellement adroite que je ne me suis jamais blessée. Hourra. Ensuite libre à moi de leur donner une forme carrée, arrondie, ou à mi-chemin entre les deux.
J’ai entendu dire récemment que le carré n’était plus à la mode depuis des années et comme je suis un mouton, je ne lime qu’en mi-arrondi.
Ensuite il faut bien lisser toutes les stries et les irrégularités.
Je vous ai déjà dit que j’étais la reine du coinçage de pattes dans les portes. Je vous ai déjà dit aussi que j’étais sportive et que grâce à mon adresse légendaire, j’arrive à me taper les doigts avec ma propre raquette de badminton. Ouais bon ça va hein.
Sachez qu’à chaque choc , vos ongles en prennent un coup dans la gueule. Ouais parce qu’ils trouvent naissance dans votre phalange. Donc paf un coup sur la phalange, un chtar sur l’ongle. Autant dire que j’en ai pris plein, des gnons. Faut vraiment que je lisse tout ce bazar, histoire de ne pas former de cratères de vernis.

Mes ongles avant ( ou les horreurs du ski ) : longueur et forme différentes, accroc sur le majeur

Mes ongles avant ( ou les horreurs du ski ) : longueur et forme différentes, accroc sur le majeur

Bref,j’étais déjà toute acquise à la cause du polissoir 4 en 1 de Séphora, commercialisé il y a quelques années dans son ancienne édition qui ressemblait par sa forme et son encombrement à une lime toute conne. A l’époque, je n’appliquais pas de vernis et me contentais de dompter la forme de mes ongles et leur aspect au naturel, la faute à une allergie au formol carabinée qui m’empêchait d’apposer la moindre couleur sur mes griffes. Ouin.

L’année dernière quand j’ai voulu le racheter, ce polissoir multifonctions, j’ai été surprise de découvrir que ce modèle de sobriété ustensilaire ( il était noir et gris ) avait été remplacé par un gros bloc de 4 faces aux couleurs archi-criardes . Du orange, beurk. Du rose fuschia d’accord. Du gris et du blanc, mouais. Reste que l’ensemble est moche mais possède l’avantage de sauter aux yeux quand on entreprend des fouilles dans le bordel de la salle de bains.

polissoir

Par contre, les 4 fonctions de cet objet sont restées inchangées au fil des années. Du coup je ne vois vraiment pas l’intérêt de ce relooking hideux, d’autant que le bloc est plutôt mastoc donc difficile à caser dans son sac à mains , alors que le polissoir en forme de lime savait rester discret. Là si tu sors ton bloc polissoir pétaradant dans le métro, tous les yeux se braquent sur tes griffes. Manquerait pu qu’il fasse de la musique, ton polissoir, le spectacle serait alors complet. Bref vous avez compris que je conchis cette horreur de relooking donc sans transition, on passe au paragraphe qui nous intéresse beaucoup plus :

A quoi sert l’engin ?

Ben figurez-vous que les hommes comme les femmes peuvent l’utiliser, déjà.
Pas besoin d’être une pouffe pour lui trouver une utilité. Oui mesdames, il existe des hommes qui aiment prendre soin de leurs ongles. Ouais. D’accord, y’en a pas beaucoup. Mais même.

Comme les hommes, certaines donzelles ( dont moi pendant 26 ans ) se contentent de magnifier leurs ongles naturels, sans apposer de couleur dessus –> le bloc polissoir les aidera.

La majorité des pouffes par contre, prend plaisir à varier les couleurs , les dessins et les strass sur leurs griffes devenues de petites oeuvres d’art –> le bloc polissoir les aidera aussi à obtenir un résultat lisse, sans accrocs pendant plusieurs jours.

Ce bloc donc présente 4 faces et comme je suis une bloggeuse exemplaire, j’ai pris soin de vouphotographier mes ongles à chaque étape, histoire de mieux suivre le déroulement de la procédure :

ETAPE 1

ETAPE 1

  • ETAPOINE : on lime le bout des ongles avec la face noire. C’est celle qui s’use le plus rapidement et pour cause, c’est celle que j’utilise le plus ^-^ dès que j’ai un accro quelque part, il faut que je lime, il en va de ma santé mentale ayant déjà filé une bonne dizaine de paire de collants, sans compter les fils de laine qu’on arrache d’un pull. C’est également avec cette face qu’on définit la forme qu’on veut donner à nos griffes.
    ETAPE 2

    ETAPE 2

  • ETAPTOUX : on lisse la surface de l’ongle. Cette face rose du parallélépipède est abrasive puisqu’on la passe sur toute la longueur de l’ongle afin d’éliminer les stries. Je vous conseille d’y aller mollo tout de même car plus on «ponce», plus l’ongle devient fin donc cassant ! Pendant cette étape, les ongles deviennent crados car parsemés de poussières d’ongle blanches. C’est que je fais bien mon boulot.
    ETAPE 3

    ETAPE 3

  • ETAPTRI : on polit la surface de l’ongle. Bon je sais pas vous, mais moi j’ai du mal à faire la différence entre «lisser» et «polir». Selon le dico, «polir» signifierait «rendre lisse et luisant». En gros, on parfait le résultat de l’étape 2 avec un grain plus fin.
    ETAPE 4

    ETAPE 4

  • ETAPFORT : on fait briller la griffe. C’est le moment que je préfère. La face blanche, il suffit de la faire couiner sur ses ongles pendant quelques secondes pour admirer ensuite des ongles tout brillants. En tant que chimiste, je sais que le principe est tout con car la face doit simplement être imprégnée d’acétone. Mais le résultat est toujours foutrement bluffant. Petite astuce si vous constatez que cette face ne fait plus trop briller vos ongles : passez un petit mouchoir imprégné d’acétone tout doucement sur toute la surface blanche, et hop, l’effet brillant est renouvelé pour pas mal de temps !

Faut dire que c’était la grosse loose dès le départ, avec ma semaine passée au ski à se prendre des gamelles et des bâtons dans les ongles, des crochets de godasses supra-durs à fermer, 1kg de fromage à râper à la main pour ma fondue savoyarde. Bref ils en ont vu des vertes et des pas dures les pauvres. Heureusement une dizaine de minutes avec mon bloc polissoir suffit vraiment à leur redonner de la gueule.

Malheureusement je ne lui trouve pas QUE des qualités, à mon bloc.

Tout d’abord je trouve que le format est vraiment casse-couettes : c’est facile à prendre en main d’accord, c’est léger c’est vrai, mais on ne peut pas travailler en précision avec ces 4 faces rectangulaires.

polissoir-3
Quand je vois une grosse strie sur un côté de l’ongle, je n’arrive pas à m’y attaquer correctement. J’ai tenté la contorsion de phalanges mais rien n’y fait : c’est chiatique. Franchement l’ancien format de ce bloc polissoir était bien plus adapté à un travail précis. Et en plus, il prenait moins de place dans le sac à mains et avait un look moins «fillette».  ( Rendez-nous l’ancienne versiooooooooon ! )

polissoir-4
Son deuxième défaut selon moi, c’est son prix : 6,95€ ça peut sembler correct pour avoir des ongles parfaits mais je trouve que la face noire ( la lime ) s’usant bien plus rapidement que les autres, et les gens n’ayant pas forcément de l’acétone à disposition pour renouveler l’action «brillance» de la face blanche , il faut racheter son bloc tous les 6 à 8 mois si on l’utilise environ une fois par semaine. Ce que je vous déconseille formellement d’ailleurs, car cela rendrait vos ongles trop fragiles. Personnellement, je l’utilise une fois toutes les deux à trois semaines, c’est amplement suffisant, et le bloc me dure un an. J’attends de recevoir un bon de réduction de 10 ou 20% pour le renouveler, et je vous conseille de faire de même.
polissoir-5

La face 4 réimprégnée d'acétone

La face 4 réimprégnée d’acétone

 

CONCLUSION : Dans l’avis, faut qu’ça LISSE baby

Ce bloc , je l’aime car il permet de rendre leur fierté à mes ongles tous nus , ou leur lissitude à mes ongles manucurés .
Pour 6,95€ hors réduction , j’ai un accessoire multifonctions qui pourrait transformer les griffes de Freddy en ongles de star hollywoodienne : il lime , polit , lisse et fait briller grâce à 4 faces bien distinctes que même un gros teubé il pourrait piger le cheminement du truc.
Ce bloc élimine quasiment toutes les stries qui pourraient rendre ultramoche le résultat d’application d’un vernis foncé . Mais il peut aussi rendre toute leur beauté à des ongles 100% naturels , en un quart d’heure chrono.

Je le commande systématiquement une fois par an , quand la lime devient fainéante . Mais franchement le format de ce bloc est bien trop encombrant comparé à son prédécesseur et surtout la taille imposante et la forme rectangulaire de chaque face est carrément relou pour travailler en précision sur les côtés de l’ongle . Du coup les ongles sont beaux vus de l’extérieur mais si on y regarde de plus près, on voit que la pouffe n’arrive pas à atteindre les endroits les plus escarpés de ses griffes.
Ce bloc polissoir est donc un indispensable pour les hommes et les femmes qui aiment arborer de belles mains mais par pitié , Dieu Séphora si tu m’écoutes , rends-moi l’ancien format de ce truc gégé !

Satisfaction : 7,5 / 10

*Bloc polissoir 4 étapes – 6,95€ chez Séphora

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleSur mes ongles4 en 1,abrasif,accessoire,beauté,bloc,lime,limer,lisse,lisser,manucure,naturel,ongles,polir,polissoir,review,séphora
Toute pouffe normalement constituée sait qu’on ne peut pas s’appliquer un vernis directement sur l’ongle, comme ça, à l’arrache. Enfin si : on peut. Mais c’est la merde après. Le vernis appliqué peut vite faire crado si l’ongle n’est pas poli ( oué il dit que des gros mots l’enfoiré ) et...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone