modern-4Je crois que ce bébé-flacon fait parti de mes toutes premières acquisitions verniesques et celui-ci ce n’est pas Musclor qui l’avait choisi pour moi lors de cette virée mémorable chez Séphora peu de temps après notre rencontre, où il m’avait lui-même peint les ongles dans 10 couleurs différentes.

Non.
Ce vernis, je l’ai dégoté lors de soldes en 2010 sur le site internet de Séphora . Pourquoi n’y ai-je pas porté attention avant la semaine dernière? Parce que je suis cruche et que c’est une véritable erreur.

Ce vernis MODERN portant la référence M20 chez son créateur Séphora mérite bien des éloges ! Sa référence commence par « M » car il fait parti des vernis métalliques de la gamme.Le paragraphe commun aux avis SEPHORMIDABLE que tu peux zapper sans craindre de représailles

Ce vernis MODERN m’avait donc coûté la modique somme de…. 70 centimes pendant les soldes 2010 ! Attention toutefois puisqu’ il semblerait que Séphora soit devenu un peu radin sur les bords des ongles puisque les soldes sont bien moins intéressantes qu’avant sur les vernis depuis quelques saisons…. D’ailleurs ce vernis n’apparaît même plus sur le site Internet mais j’ose espérer qu’il est toujours présent en boutique ! car vous passeriez à côté d’une vraie splendeur ^-^

Soulignons dans ces vernis l’absence de DBP ( Di-Butyl Phtalate ), de formaldéhyde ( autre nom du formol, le produit auquel je suis allergique ) et de toluène, le trio qui se dispute la place du composé le plus pourri de tous les temps.

modern-7

L’application demande un petit temps d’adaptation à cause de la texture et de la « petitesse » des poils du pinceau. En effet, j’ai trouvé que ce MODERN était particulièrement FLUIDE par rapport à ses petits copains. Cela se voit nettement sur mon auriculaire. Si on a une petite tremblotte, ça ne pardonne pas : PAF ! On se retrouve avec du violet sur les cuticules.

Heureusement avec l’habitude, on parvient à dompter ce truc à poils et on parvient à obtenir des bords bien définis.

Par contre, ce qui est vraiment casse-couettes avec les textures trop liquides, c’est pour obtenir un résultat à la fois opaque et homogène . Dès la première couche, j’ai compris que ce ne serait pas la dernière !

modern-5

Heureusement ce vernis sèche très vite. Le temps de vernir ma main gauche de la première couche, je peux déjà m’attaquer à la seconde sur la main droite. J’apprécie toujours autant ne pas mettre deux plombes pour me manucurer correctement !

L’avantage avec les textures liquides, c’est qu’elles glissent parfaitement sur les ongles. Peut-être trop d’ailleurs, d’où les problème d’hétérogénéité. En passant la seconde couche, le résultat est bien plus satisfaisant même si c’est encore perfectible. Comme je n’aime pas avoir des ongles de 2 mm d’épaisseur, je m’arrête à cette seconde couche puisque le résultat, même s’il est imparfait ( et ça se voit parfaitement sur mon annulaire ) a le mérite de rendre les ongles opaques et la couleur éclate alors sous mes yeux éblouis.

modern-6

En effet, j’ai véritablement un coup de coeur phénoménal pour sa couleur ! Déjà à travers le flacon, j’admirais ces magnifiques liserés de nacres bleu foncé, c’était vraiment de toute beauté ! Mais sur les ongles, c’est l’orgie : il s’agit d’un magnifique violet foncé sans reflets métalliques contrairement à ce que sa dénomination pourrait croire mais bourré à craquer de nacres bleues, fuschias et violettes !
La teinte de ce MODERN est vraiment très originale car sa base violette fait ressortir de manière surprenante le shimmering du vernis ( = couleur des paillettes à la lumière ) . Tes griffes, tu peux être sûre qu’on bloquera le regard dessus si le soleil tape en plein dessus ! Mais l’avantage qu’elle a également, c’est que sous lumière modérée, cette teinte est passe-partout : on dirait un violet foncé tout con, donc même pas peur de le porter au boulot !

modern-9

J’ai mitraillé mes griffes pour tenter de restituer au mieux la couleur de ce vernis et les différents tons qu’il peut prendre selon la nature de la lumière ambiante.Je n’ai jamais pris autant de clichés avant d’être satisfaite du rendu que je voulais le plus fidèle possible ! Je suis contente car j’ai réussi à vous mitrailler ce magnifique shimmering fuschia, bleu et violet qui éclate littéralement sous lumière naturelle. Quand j’ai vu qu’il y avait du soleil ce weekend, je me suis précipitée à la fenêtre avec mon appareil pour m’auto-mitrailler sous les yeux écarquillés du voisin d’en face.

modern-3
Sous lumière artificielle, il a été beaucoup plus compliqué pour moi de restituer la véritable teinte de ce MODERN car les clichés donnaient plutôt l’impression d’avoir affaire à un bleu. Alors qu’il s’agit bien d’un violet.
Par habitude, je les enduis d’une couche d’accélérateur de séchage RapiDry ( dont je suis déçue – bientôt un avis sur le sujet ) qui me permet de reprendre une activité normale plus rapidement, de protéger mon vernis et de le rendre plus brillant qu’il ne l’est déjà !

modern-10

Quelque soit la saison, je pense que je n’aurais aucun mal à porter ce vernis ! Malgré mon teint d’endive depuis quelques mois, je trouve qu’il me va particulièrement bien ( pas le droit de me contredire ) . D’ailleurs je trouve qu’il va plutôt bien aux teints palôts car cette teinte et ce shimmering sont froids . Selon la définition de la colorimétrie, cela signifie qu’ils ne contiennent pas du tout de nuance de jaune.

Sous lumière artificielle et selon l’ intensité des watts, vous verrez des reflets bleutés du plus bel effet puisque les paillettes roses se font plus discrètes. La couleur devient alors encore plus froide que sous lumière naturelle. Mais moi ce que je préfère, c’ est vraiment ce ton magnifique qui éclate sous le soleil . Les nacres mélangés sur cette base violette sont du plus bel effet . Cependant, je ne le trouve pas du tout vulgaire , ce vernis . Et sa teinte sous lumière modérée permet vraiment de le porter en toutes circonstances !

Vous voyez également que le laqué et le rendu lisse sont parfaits ! C’est pourquoi je n’ai eu aucune crainte au moment d’enlever cette perle chromatique, mais on en reparle dans quelques lignes…
Sa tenue est meilleure que pour ses petits copains récemment testés . Vous savez que j’ai les ongles assez longs, foutrement résistants et je peux parfois garder des manucures jusqu’à 10 jours ! Ce qui semble parfois invraisemblable pour certaines d’entre vous 🙂

modern-8
Avec MODERN et ma couche de RapiDry au-dessus, je vois que le bord des ongles commence à se barrer le 3ème jour. Bon ce n’est pas non plus la grosse catastrophe puisque je n’ai aucun éclat à déplorer. Simplement la bordure qui commence à se barrer… Si on est un peu pointilleuse, on pourrait déjà penser à le virer. Mais c’est au quatrième jour que je n’ai plus supporté que le vernis se « creuse » autant sur le bord de mes griffes. Ca commençait à sacrément se voir, surtout sur une teinte si foncée ! Toutes mes photos sont prises à J+4.
Du coup je trouve sa tenue plutôt bonne par rapport de cette marque car je n’ai pas chômé pendant les 4 jours de vie de ce violet ! Outre la vaisselle et le ménage quotidiens, j’ai aussi peint des encadrements de porte en bois, grattant parfois de petits accrocs dans le bois. J’ai également débouché des bouteilles de vin ^-^ et mon lapin s’en est donné à coeur joie en me mordillant les griffes !
Evidemment, il ne m’est pas DU TOUT venu à l’idée de stamper ce vernis ni de lui ajouter d’autres paillettes ! Vous serez certainement d’accord avec moi en disant qu’il se suffit entièrement à lui-même, n’est-ce pas ?

modern

En passant la pulpe de mon index sur mes griffes et en matant mes ongles pendant 4 jours, j’ai bien vu que je n’aurais aucun mal à le retirer : la surface est parfaitement lisse. C’est donc que ce MODERN est bien bourré de nacres et PAS de paillettes !
En attrapant mon Bain Magique Dissolvant de Séphora , je n’avais donc aucune crainte.
Et j’avais raison !

En deux minutes chrono et quelques triple loops de doigts dans la mousse imbibée, j’ai déverni tous mes ongles sans m’exciter comme une tarée. Je suis conquise jusqu’au bout ( des griffes ).

Ce bébé-vernis Séphora fait à mon sens partie des teintes originales et sublimes que toute nailista devrait posséder dans sa vernithèque !

Certes son application n’est pas des plus faciles puisque sa texture est assez liquide : deux couches minimum sont dès lors obligatoires pour un rendu opaque et l’uniformité reste perfectible . Mais le pinceau aussi petit soit-il , est facilement maniable .

Cette teinte est absolument magnifique : cette base violet foncé éclate sous la lumière du jour et laisse nettement voir un shimmering à dominante bleue mais contenant également des nacres fuschia et violettes . De plus ce vernis peut se porter en toutes circonstances , même au bureau , car sa tiente devient beaucoup plus « sage » sous lumière modérée . On passe alors à un joli violine foncé plus passe-partout .

Sa tenue est plutôt bonne puisque je l’ai gardé 4 jours sans problème . De plus, son rendu parfaitement lisse et ses reflets scintillants lui confèrent un rendu sans pareil . Je ne le définirais cependant pas comme étant « métallique » mais n’empêche qu’il est beau quand même ^^ L’étape du dissolvant est tout aussi facile puisque tout dégage en 2 minutes !
Le seul obstacle à son acquisition est peut-être son prix abusé hors période de soldes et surtout le fait qu’il ait disparu du site Internet de Séphora . Si vous le trouvez, ce sera donc en boutique !

modern-2

Satisfaction : 9 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mes onglesmanucure,métallique,Modern,ongles,review,séphora,swatch,swatches,vernis,vernis à ongles,violet
Je crois que ce bébé-flacon fait parti de mes toutes premières acquisitions verniesques et celui-ci ce n'est pas Musclor qui l'avait choisi pour moi lors de cette virée mémorable chez Séphora peu de temps après notre rencontre, où il m'avait lui-même peint les ongles dans 10 couleurs différentes. Non. Ce vernis, je l'ai...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone