Tag: réveillon

Blablabla

Changement d’année et Saint Sylvestre: ma rétrospective.

Tous les ans, c’est le même cinoche : on nous bassine avec le changement d’année, blablabla, et tes collègues, ils te souhaitent bonne année le 30 décembre, mais oups faut pas parce que ça porte la poisse et gnagnagna. Et que « tu verras, 2019 sera forcément TON année parce qu’il va t’arriver plein de trucs chouettes, c’est sûr ! » (l’année…

Lire la suite

Sur mes ongles

Stamping inversé : ma manucure du jour de l’An

Cette année, profitant du fait que LaLutine ne squatte plus mon utérus, j’ai eu envie de reprendre quelques minutes heures pour élaborer une petite manucure à l’occasion du Réveillon du Jour de l’An. Au cours des mois précédent mon accouchement, j’ai vu fleurir une toute nouvelle technique utilisée par de nombreuses NPA : le stamping inversé ( ou reverse stamping…

Lire la suite

Beauté, Sur mes ongles

Mes ongles, des paillettes, du striping-tape et la fête pour 2015 !

(NAreveillon - 7Cette année, j’ai pris la bonne résolution de…ne pas prendre de résolutions. En règle générale, je scande le 31 décembre que je vais me remettre au sport, perdre du poids, arrêter de fumer…et le 1er janvier après avoir cuvé je réalise le monceau d’âneries déblatérées la veille et je choisis de les oublier. D’habitude les amis et la famille n’ont aucune preuve de mes bonnes résolutions sauf que l’année dernière, j’ai merdé. J’ai laissé des traces juste là.

( Est-il utile de préciser que je n’ai strictement rien tenu ? Ah si, j’ai quand même perdu 8kg….pour en reprendre dix.)

Le premier article de l’année ne sera donc pas consacré à laisser de nouvelles preuves de mon manque total de Lire la suite

Beauté, Blablabla, Côté maquillage, Sur mes ongles

[ MU + ManU ] Le 31, les paillettes, le champagne, les cheveux qui poussent dans le crâne.

reveillon - 10Je sais pas comment je me débrouille, mais les jours de fête je suis toujours à la bourre.

J’ai fait exception le 31 au soir pour être à l’heure dans une ville du 93. J’avais les jetons qu’il fasse trop nuit et vu la robe ultra-courte que j’avais sur le dos, je tenais pas vraiment à me faire violer. ( Les préjugés ont la vie dure, il s’est avéré que je n’ai jamais vu ville si tranquille un Réveillon du Jour de l’An ).

Bref, j’étais right on time, sapée, bijoutée et pomponnée. Mais j’ai pas eu le temps d’immortaliser ce moment de graisse grâce. Si je commence à inclure dans mes préparatifs un timing spécial pour prendre des photos, faudrait que je commence à me préparer le matin. Faut pas Lire la suite