shopping puériculture la redoute indispensables objets wishlit bébé parents

On l‘envisage.

Le second lardon, j’veux dire. Pas seulement les objets de puéri qui vont avec.

A l’instant où je vous cause, mon stérilet squatte toujours le dedans de mon utérus, donc techniquement c’est pas possible. Mais dans un avenir plus ou moins proche ( ou plus ou moins lointain – le verre à moitié vide ou à moitié plein, tout ça tout ça ), nous comptons bien agrandir la famille. C’est qu’il va falloir la peupler, notre future maison ! On veut de la vie là-dedans ! ( Même si Lalutine est déjà bien vivante, croyez-moi hahaha #TerribleTwo )

Si j’ai eu envie d’écrire cet article, c’est un peu à la manière du bilan de ma valise de maternité : j’ai appris de mon expérience. Avec le recul, il y a des objets dont je ne me servirai plus pour notre second et le troisième et le quatrième enfant, et à l’inverse des bidules-pas-si-accessoires-que-ça que je regrette de ne pas avoir acheté pour LaLutine. Enfin, regretter n’est pas le terme exact : disons que certaines choses nous auraient facilité la vie.

Et puis il y a ces objets de puériculture pour lesquels je ne regretterai jamais, vous m’entendez JAMAIS, d’avoir failli péter mon Livret A pour en profiter.

Je me suis donc dit que ce billet pourrait être utile à d’autres mamans ou futures mamans. Soit pour vous donner des idées pour la liste de naissance, soit pour vous dire vous aussi « oh pitaing c’est vrai que si on pouvait se payer ce truc-là pour le second/le cinquième/le douzième ( rayez les mentions inutiles ), ce serait le peton pied !!! ».  Ou au contraire : ce truc est futile. Pas la peine de vendre un rein pour un machin qui verra plus souvent les araignées de la cave que le bambin tout neuf.

C’est parti pour le bilan !

 

Le cas du transat

shopping puériculture la redoute indispensables objets wishlit bébé parents

Pour commencer, le transat méritait bien un paragraphe à lui tout seul. Pourquoi ? Car nous avions volontairement choisi de ne pas utiliser cet objet lorsque LaLutine était un nourrisson. Nous étions déjà sceptiques quant à son utilisation, parce que disons-le clairement : y’a rien de plus confort que les bras de papa-maman ! Comme notre paupiette subissait en plus de régulières régurgitations associées à des coliques ( sinon c’est pas drôle ), elle ne se calmait que lorsque nous la berçions tout contre nous. Et puis disons le clairement : Lalutine devait être une tortue dans une vie antérieure : elle détestait être sur le dos.

Si nous avons bien vécu cette période où Lalutine était collée à nous comme une moule à son rocher, j’aurais parfois aimé pouvoir la poser dans un transat. Le temps de prendre une douche par exemple. Parce que j’étais alors contrainte d’attendre qu’elle soit endormie pour procéder à mes ablutions ( je vous laisse imaginer mon odeur corporelle toute la journée durant… #beurp ). Si je suis fière aujourd’hui d’avoir su me passer du transat au profit du contact avec mon enfant, je pense que dans le cas d’un deuxième gosse, l’utilisation du transat sera presque incontournable pour nous ( quand je vois le nombre d’âneries que LaLutine peut inventer en une minute, va falloir avoir les mains libres pour la gérer, j’vous l’dis ).

J’avais déjà placé le transat Up&Down de BEABA ( 103,99€ ) dans la liste de naissance de LaLutine. Et je le place à nouveau dans cet article . Car avec mon dos de mémé bossue de 95 ans extrêmement fragile, je trouve ça gé-nial de proposer un transat dont on peut régler la hauteur si facilement. Pour moi, ce transat fait partie de la catégorie « objet super utile mais moche ». C’est pourquoi j’avoue une grosse faiblesse pour  le transat levo CHARLIE CRANE ( 209€ ). Certes il ne m’empêchera pas de me dézinguer une ou deux vertèbres, en revanche je parviens très bien à imaginer le confort que doit ressentir le bébé dans ce coussin moelleux qui ressemble à un cocon..#jalousie.  Est-il également utile de préciser que je craque sur son design épuré tout en noyer s’il vous plaît ? Non je ne pense pas.

En gros, ça va être dur de choisir entre ces deux-là. Mais pour sûr, l’un des deux figurera sur la future liste de naissance !

 

Les futurs craquages

shopping puériculture la redoute indispensables objets wishlit bébé parents

On entre maintenant dans ZE catégorie qui justifie à elle toute seule ce billet. Ces trois objets seront à coup sûr dans notre nouvelle maison ( toujours dans le cas où un deuxième pourrait se pointer ). Et on commence très fort avec :

La poussette.

Aaaaah, la poussette !!

Quand tu t’apprêtes à accueillir ton premier enfant, tu comprends que tu mets le pied dans un nouveau monde lorsque tu t’apprêtes à acheter une poussette. Un monde plein de trucs qui se clipsent, se détachent, se déplient, se replient. Des trucs qui doivent être légers, maniables, ergonomiques etc etc… Tu oublies tes objets de célibataire esthète : tu vas être parent mon gars.

Je me souviens de deux choses lorsque Musclor et moi avons acheté la poussette de LaLutine, alors que j’étais enceinte de 3 mois :

Un : quand tu déboules dans un magasin, il y a soixante-douze poussettes différentes qui sont toutes géniales-c’est-celle-qu’il-te-faut parce qu’elle a 54 innovations et dix brevets déposés. Tu passes quatre heures à choisir ta poussette ( là où tu n’en mets qu’une à choisir ta nouvelle voiture.)

Deux : quand tu vois le prix du merdier, tu comprends mieux pourquoi les marques de puériculture en font des caisses pour te vendre leur came. J’ai hyperventilé en voyant les prix. Et pourtant, nous l’avons achetée pendant les soldes.

Nous avions alors opté pour une 3-en-1 de BEBE CONFORT. Je ne vous en ai pas parlé sur le blog, mais cette horreur mériterait un article à elle toute seule : c’est un TANK. Elle te bouffe l’intégralité de l’espace du coffre de voiture, même quand elle est repliée. Elle se déplie correctement quand elle veut bien ( et tu peux y perdre quelque phalanges) ( j’ai toujours mes 10 doigts mais j’ai failli dire adieu à l’un d’eux ), et elle pèse une demi-tonne. J’aime autant vous dire qu’on ne l’a pas utilisée beaucoup…Peut-être plus quand nous fixions le siège-auto dessus ou la nacelle dessus. Mais en mode « poussette classique », quasiment jamais. J’aurais mieux fait d’acheter une poussette-canne à vingt balles plutôt que ce machin.

Comme je compte bien revendre ce trio de l’enfer ( pour des clopinettes puisqu’il est vraiment nul ), je pense me ré-équiper mais cette fois-ci avec une poussette VRAIMENT compacte, légère et maniable. Et dans le domaine, je suis tombée sous le charme de la poussette ultra-compacte POCKIT+ ( 229,90€ ) et sa nacelle Cot To Go ( 159,99€ ) de la marque CYBEX.

Là comme ça, tu as l’impression que tu vas devoir vendre un rein/ un bras/ des ovules pour te la payer, mais…tu me crois si je te dis que j’ai payé ma daube BEBE CONFORT plus cher que ça ? Et soldée ?

Ben oui. Alors moi personnellement je n’hésite pas une seconde pour la POCKIT+ ! Regardez un peu sur la fiche produit à quel point elle est compacte. Même mon sac à mains est plus gros.

La table à langer murale

Même si dès l’automne, nous serons installés dans un logement plus grand ( et avec plus de jardin )( et plus de crédit immo ) , je songe sérieusement, très sérieusement, à cette table à langer murale Easy de BADABULLE ( 145,79€ ). Elle est parfaitement adaptée pour les petits espaces et ça tombe bien : on a prévu une salle d’eau riquiqui au rez-de-chaussée de notre future maison ( et une plus grande à l’étage aussi ). L’avantage considérable étant également qu’on peut la fixer à la hauteur qu’on souhaite. Avec LaLutine, je me suis ruinée le dos ( oui encore ) car la table à langer intégrée à son lit modulable était bien trop haute pour moi. Autant dire que ce petit meuble qui présente un grand miroir quand on le ferme, même s’il n’est pas méga esthétique, je pense que ce sera un très bel investissement pour mes vertèbres.

Le réveil & babyphone

Vous savez que je voue un culte à mon babyphone BELKIN : nous l’utilisons depuis 2 ans et demi avec LaLutine et en sommes toujours aussi contents ! C’est certainement l’un des meilleurs investissements qu’on ait fait à l’époque. Alors pourquoi craquer sur le  réveil et babyphone Remi URBAN HELLO ( 89,99€ ) ??

Tout simplement car j’aimerais conserver le BELKIN ( dont je vous parlais en détails ici ) pour le second lardon, pour acheter ce petit Remi à Lalutine qui grandit ! Non seulement ce petit engin cache un babyphone « classique », mais il est aussi parfait pour apprendre l’heure et surtout la notion de temporalité , dans un premier temps (hahaha! ) à un enfant de son âge. Il a une bonne bouille et sa tête change selon qu’il faille faire dodo ou se réveiller. Parfait pour que LaLutine commence à gérer elle-même son heure de réveil le matin ! ( elle fait toujours des tours de cadran à 2 ans et demi, mais se réveille tous les jours à 8h maxi – adieu les grasses mat’ ).

Et puis acheter quelque chose à l’aîné alors qu’un nouveau bébé arrive, je sais pas vous mais moi je trouve ça important.

 

Mes indispensables puériculture 

shopping puériculture la redoute indispensables objets wishlit bébé parents

 

Nouveau switch de catégorie avec cette fois-ci les objets pour lesquels je suis prête à acheter exactement les mêmes s’il le fallait. Je ne les ai pas tous placés ici…Par exemple vous savez que le babyphone BELKIN précédemment cité fait partie de mes meilleurs achats en terme de puériculture. Mais ce que vous ne savez pas, c’est que je voue un culte aux biberons Natural de la gamme Avent PHILIPS.

Avant d’être maman, on m’aurait dit que PHILIPS vendait des biberons, je n’y aurais pas cru un quart de seconde. Ca aurait été comme gober que cet imbécile d’Hanouna avait sa propre émission de télé en prime time ( ah il s’avère que c’est vrai en fait ). J’ai découvert ces biberons un peu par hasard, alors que je cherchais, la mort dans l’âme ( car mon allaitement ne marchait pas bien du tout ) , des tétines dont la succion ne ferait pas oublier mes seins à LaLutine. Et bingo : non seulement LaLutine n’abandonna pas mes nichons, mais tétait sans problème avec ces biberons-ci. Grâce à eux, l’allaitement mixte s’est très bien passé ! Et puis aujourd’hui, du haut de ses 2 ans et demi, LaLutine utilise toujours les mêmes !! C’est dire s’ils sont costauds. J’ai changé les tétines très peu souvent : pour elles aussi, c’est du solide. Pour finir, bonne nouvelle : aujourd’hui on les trouve même vendus par lot de 3 biberons en 330mL à prix vraiment sympa ( 21,24€ ).

Et puis il y a mon gros GROS indispensable. Celui sans qui je serais déjà bossue et aurait claqué mon PEL chez l’ostéo : Le siège auto pivotant AxissFix I-Size BEBE CONFORT ( 501,49€ ). Son prix peut piquer les yeux voire vous coller un AVC mais attendez.

Déjà à l’époque nous l’avons acheté après fin de l’utilisation de la nacelle auto, donc dans un groupe supérieur. Et forcément le prix diminue puisque contrairement à ce modèle-ci, nous n’avions plus besoin de placer LaLutine dos à la route. Le modèle que je vous présente ici s’utilise dès la naissance. Et croyez-moi que quand on a goûté au siège auto pivotant, on ne veut plus JAMAIS revenir à des sièges auto fixes !!! A mesure que LaLutine grandit, je suis encore plus satisfaite de ce système. Il faut dire qu’avec ses 17 kg, je vous dis pas le délire pour la soulever/porter/pivoter dans un siège auto fixe ( j’ai encore tenté hier dans le siège auto de la voiture de Musclor : ma première lombaire a protesté dans un craaac! inqéuitant ). Avec mon AxissFix, je soulève LaLutine, la pose. J’enclenche ma manette et elle se retrouve face à la route. Bête comme chou, net et sans bavures rapide et indolore. Je vous promets que plus jamais vous ne pourrez vous passer de ce système et que votre dos vous remerciera d’avoir claqué 500 boules. En tout cas, le mien me dit merci tous les jours en me fichant royalement la paix.

Et pour le fun…

shopping puériculture la redoute indispensables objets wishlist bébé parents

( c’est vraiment pour le fun puisqu’avec le nouveau prêt immobilier, je suis pas certaine-certaine qu’on pourra s’accorder ce genre de folies si vous voulez mon avis )

Dans cet article, je vous expliquais ce qu’était le co-dodo , pourquoi et comment nous en étions devenus adeptes. Vu notre expérience tout à fait réussie et épanouissante en la matière, vous pensez bien que pour un second enfant, nous remettrons le couvert sans hésiter. Si à l’époque, nous avions notre lit en bois à hauteur réglable acheté trois francs six sous sur LeBonCoin, je lorgne de plus en plus sur le berceau de cododo Next 2 Me CHICCO ( 224,39€ ). Si je le classe dans « pour le fun », c’est parce que le lit de cododo en bois ( que j’ai bien entendu gardé amoureusement )  a quand même plus de charme que celui très moderne de CHICCO. Et mon vieux machin s’intègrera parfaitement dans notre maison dont nous voulons conserver le cachet de l’ancien. Cependant j’apprécie que dans le modèle CHICCO il n’y ait pas de barreaux et surtout qu’on puisse balancer le berceau ( pas par la fenêtre hein ) tout doucement pour bercer le divin enfant. Une idée que je garde dans un coin de ma tête, donc.

Et enfin, que dire de ce magnifique porteur Vintage rouge VILAC ( 89,99€ ) ? J’en suis amoureuse et en plus d’être un jeu de motricité indispensable, son look s’accordera parfaitement au style que nous recherchons dans notre futur chez-nous !

Et bien sûr, ne jamais oublier les doudous.

 

 

Bon maintenant comme dirait ma grand-mère :

YAPUKA.

Va falloir retirer le DIU et faire des galipettes en duo à tout-va pour espérer offrir un petit frère ou une petite soeur à notre Lutine préférée ! C’est en me replongeant dans nos anciennes photos ,comme celle ci-dessus ↑ que mes hormones dansent la carioca. En plus, LaLutine ne cesse de vouloir regarder les « photos de quand j’étais bébé » depuis quelques semaines. Parfois je crois même sentir mon utérus qui tente d’expulser mon DIU tout seul devant tant de mignonnitude.

Et vous, quels sont vos objets de puériculture indispensables ? Quels sont ceux que vous aimeriez tester ?

 

Où trouver les objets de cet article ?
Ils sont tous vendus chez LA REDOUTE !

Edit : du 9 au 21 Mai, profitez de -15% supplémentaires sur TOUT le site avec le code MAI15 !

– La poussette ultra-compacte POCKIT+ ( 229,90€ ) et sa nacelle Cot To Go ( 159,99€ ) de la marque CYBEX.

– Le transat Up&Down de BEABA ( 103,99€ )

–  le transat levo CHARLIE CRANE ( 209€ )

– la table à langer murale Easy de BADABULLE ( 145,79€ )

– Le lot de 3 biberons Natural 330mL PHILIPS AVENT ( 21,24€ )

– Le réveil et babyphone Remi URBAN HELLO ( 89,99€ )

– Le siège auto pivotant AxissFix I-Size BEBE CONFORT ( 501,49€ )

– Le berceau de cododo Next 2 Me CHICCO ( 224,39€ )

– Le porteur Vintage rouge VILAC ( 89,99€ )

 




EnregistrerEnregistrer

LalutotaleMaternitéarrivée,basiques,bébé,co-dodo,équipement,La Redoute,liste naissance,maternité,naissance,nourrisson,nourriture,parents,poussette,puériculture,sélection,shopping,shopping list,sommeil,wishlist
On l'envisage. Le second lardon, j'veux dire. Pas seulement les objets de puéri qui vont avec. A l'instant où je vous cause, mon stérilet squatte toujours le dedans de mon utérus, donc techniquement c'est pas possible. Mais dans un avenir plus ou moins proche ( ou plus ou moins lointain -...
Dis, on partage ?
  • 18
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    19
    Shares
  •  
    19
    Shares
  • 18
  • 1
  •  
  •  
  •