capillaire2Alors que la gent masculine va digresser de la défaite footballistique des Portugais toute la soirée, nous les filles on va pouvoir parler de trucs de gonzesse.

Déjà parce que le Lundi c’est le jour de l’ Amour est dans le Pré, mais aussi parce que c’est le jour du Défi du Lundi et que  MyBeauty propose de parler d’un atout typiquement féminin : la chevelure.

Les tifs. La choucroute. La tignasse. La crinière. Autant de petits noms pour désigner celle qui nous cause parfois bien des tracas…

Pour ma part, j’ai un rapport assez particulier aux tifs : ayant vécu avec une maman atteinte de cancer et donc chauve à cause de ses nombreuses séances de chimiothérapie, je n’ai jamais considéré les tifs à leur juste valeur puisque pour moi, ma maman malgré cela était toujours aussi féminine.

D’ailleurs dans un prochain billet, je vous détaillerai toutes mes aventures capillaires car croyez-moi, y’a des choses à raconter !

Si vous voulez un petit aperçu de ce qu’ont été mes cheveux ces 5 dernières années, tiens, c’est cadeau :

sff-2

capillaire3

capillaire2

capillaire1

capillaire

capillaire4

 

 

Non tu ne rêves pas : c’est bien moi sur chacune de ces photos ! On devine sur certaines que j’étais bien plus mince qu’aujourd’hui. D’ailleurs aujourd’hui, mes cheveux sont mi-longs, vestiges d’un carré plongeant réalisé il y a 6 mois :

britanie - 04

 

Pendant des années, je confiais mes couleurs au coiffeur. Maintenant, n’ayant plus le budget, je me suis rabattue sur les colorations à domicile. Ma préférence va aux textures mousse faciles à appliquer pour changer de tête en 30 minutes chrono.

Mes cheveux sont très fins et raides. Parfois je les dompte aux plaques pour sortir en soirée. Je possède également un boucleur donc je ne me sers que très rarement, flemme oblige. J’ai vraiment un faible pour les cheveux bouclés, d’ailleurs j’ai tanné mes parents pour faire une permanente à l’âge de ….10 ans ! Une histoire incroyable qu’il faudra que je vous raconte un jour ( oui parfois les histoires de choucroute sont incroyables ).

Le problème avec les cheveux fins, c’est que c’est une vraie galère pour leur donner forme. J’ai deux bras gauches dès lors qu’il s’agit de s’occuper de mes cheveux et je suis incapable de faire un brushing ! D’où l’utilisation des plaques où j’essaye de décoller mes racines pour leur donner du volume.

Rehab

 

Au niveau produits capillaires, j’en avais strictement rien à cirer de ce que j’appliquais sur mes cheveux jusqu’à ma découverte des produits LUSH.

Le shampooing Retour Dans Le Droit Chemin ( dont vous pouvez lire la review complète ICI ) a littéralement ressuscité ma choucroute d’une catastrophe capillaire innommable. Depuis je suis restée fidèle à la marque et à ce shampoo en particulier mais je ne résiste pas aux autres produits de la marque et en particulier à l’après-shampooing Vive La Révolution et son odeur démente de vanille/fraise pour des cheveux doux et brillants :

american

Lors de ma catastrophe capillaire ( qui dura quelques années ), j’étais contrainte de me laver les cheveux 1 voire 2 fois par jour. Oui c’est énorme. Aujourd’hui grâce à LUSH, je peux me permettre d’espacer mes shampooings de 48 à 72 heures sans que mes tifs ressemblent à de grosses frites luisantes.

Je ne fais pas d’après-shampooing systématiquement après mes lavages. Et je n’ai pas encore franchi le pas des shampooings solides de LUSH car j’ai peur de les emmêler grave en me frottant le galet sur le cabochon.

Cet article n’étant pas dédié aux (fantastiques) produits LUSH et ayant depuis évolué et tenté d’autres marques, je dois dire que les compositions avec silicones n’ont désormais plus le privilège d’atterrir sur mon crâne. J’essaye les produits les plus bios possibles, tout en restant raisonnable au niveau du prix. Et je ne suis pas à l’abri de craquer pour une marque totalement inconnue, comme il fut le cas pour BRITANIE il y a quelques semaines !

En résumé, pour moi les cheveux ne sont pas source de tracas mais de création capillaire. On peut tenter tout plein de trucs sur le sommet de son crâne ^^ Même si aujourd’hui je ne me rends plus chez le coiffeur qu’une fois par an en moyenne, en général je change radicalement de tête ! Mais la prochaine fois ne sera pas pour tout de suite puisque j’ai prévu de les laisser pousser encore un petit bout de temps…

Et toi, quels rapport entretiens-tu avec ta crinière ? 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéBlablablaaddiction,après-douche,beauté,bijou,capillaire,cheveux,chouchou,chouchous,choucroute,cosmétiques,cosmétos,crinière,défi du lundi,favoris,mode,MyBeauty,produits,review,tifs
Alors que la gent masculine va digresser de la défaite footballistique des Portugais toute la soirée, nous les filles on va pouvoir parler de trucs de gonzesse. Déjà parce que le Lundi c'est le jour de l' Amour est dans le Pré, mais aussi parce que c'est le jour du...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •