arkopharma - 9( Article écrit en Avril 2010….)

On passe presque la moitié de notre vie à roupiller, vous le saviez?

D’ordinaire je prends un soin bien particulier à respecter mes cycles de sommeil la semaine et à bien me crever pour me requinquer le weekend venu. Seulement voilà : depuis quelques semaines, des pensées obsédantes m’empêchent de trouver le sommeil, des questions insipides de pouffe (  » Où Diable ai-je fichu mon chéquier?  »  » Aurais-je le temps d’aller m’acheter un nouveau mascara ce weekend ?  » ) aux interrogations beaucoup plus morbides ( « combien de temps encore? » « va-t-elle reprendre du poids? » « dans quelles circonstances le drame va-t-il se produire? »..), chacune entraîne la pensée la plus néfaste du Monde pour qui cherche à fermer l’oeil : Bon je dors QUAND bordel?

Dans ces conditions et les affres des insomnies prenant une place devenues bien trop importantes dans ma Vie ( teint brouillé, poche sous les yeux, fatigue musculaire constante, maux de crâne répétés ), il fallait que je trouve un remède pour m’endormir. Par ailleurs j’ai énormément d’appréhension face aux somnifères : je n’ai aucune envie de devenir dépendante d’une quelconque molécule chimique et encore moins d’être dans le pâté toute la Sainte journée à cause d’un dosage peut-être trop fort pour moi.
J’avais bien essayé le Donormyl par le passé, toujours à l’approche d’un long trajet en avion.
Ben un demi-cachet que dalle, pas le moindre signe d’endormissement ;
Un cachet entier et un verre de pinard, rien non plus à part la sensation d’avoir la tête dans les godasses pendant 12 heures.
Par contre, MeyeurAmie ronflant comme une vache dans le siège jouxtant le mien avec un cacheton dans les veines, je suppute que les effets du Donormyl varient énormément d’une individu à l’autre. Moi évidemment je me cogne le rôle relou, celui de la bêcasse sur laquelle ça marche pas !

Par 2 fois en quelques jours, deux amies de cercles différents me conseillèrent de gober des cachets de Valériane avant de mettre la viande dans le torchon. Je savais juste que c’était naturel et exempt de molécules synthétiques, ça me plaisait. Et un jour que je rentrais du boulot, j’ai trouvé une petite boîte bleue sur ma table de chevet : Momon, inquiète de mon état de veille permanente, m’avait acheté une boîte d’Arkogélules de Valériane.
arkopharma - 9

 

On va pas se coucher maintenant, il phyto encore !

Avant je ne croyais pas aux médecines douces : pour moi aromathérapie, phytothérapie et consoeurs étaient de pures inventions commerciales basées sur des pratiques et croyances ancestrales regroupant pléthore de placebos.
Mais cette énorme carence en sommeil était une occasion pour tester l’efficacité ou l’inutilité de tels produits.

Alors en bref la phytothérapie est très répandue dans certains pays en voie de développement où elle est considérée comme une médecine traditionnelle basée sur les vertus des plantes découvertes empiriquement. En l’absence de tests cliniques, l’Organisation Mondiale de la Santé la considère comme une médecine non-conventionnelle.

Dans les pays développés, on cherche les extraits actifs de ces mêmes plantes pour les isoler et ne tirer ainsi que les bénéfices des espèces végétales. On parle alors de phytomédicaments puisque des autorisations de mise sur le marché doivent être accordées et les produits sont soumis à la règlementation des MPUP ( Matières Premières à Usage Pharmaceutiques ) et donc doivent subir des tests cliniques sur nos amies les bêtes.

arkopharma - 8

Si quand on vous dit «naturel», vous pensez ciel bleu et petits nuages , plantes à belles fleurs colorées, Lush et ses beaux produits et que vous regrettez de n’avoir participé à la vague hyppie du siècle dernier, il faut toutefois vous rappeller que tout ce qui est naturel n’est pas bénéfique : après tout les venins et les plantes toxiques existent aussi et les poisons naturels sont quasiment les plus violents au monde.

Ces utilisations «naturelles» ne sont donc pas sans danger : j’en veux pour preuve la culture du pavot, très règlementée en France et destinée uniquement à un usage pharmaceutique.
En gros pour commercialiser de tels produits, il faut être hyper calé sur les principes actifs des plantes et dégager les trucs naturels qui peuvent être dangereux pour la santé.
Finalement la phytothérapie c’est vachement compliqué. Qui l’eût cru?
Moi j’ai décidé de faire confiance à mes Arkogélules distribuées par les laboratoires Arkopharma. Ceux-ci distribuent en pharmacie un arsenal de produits phytothérapeutiques destinées à soigner troubles du sommeil , anxiété , troubles digestifs et tout un tas d’autres maux même les plus dégueus ( anti-parasitaires, haleines fétides etc… )

Vous retrouverez la liste complète des produits ici.

Et malgré des recherches intensives sur la Toile, impossible de trouver le moindre site marchand proposant le produit. Je l’ai bien repéré sur un site belge mais le prix est carrément exhorbitant ( plus de 20 euros pour 150 gélules ) alors que Momon se rappelle très bien ne pas l’avoir payé plus de 7€ pour 45 dosesLa meilleure assurance de le trouver est encore de se rendre directement en officine : petite boîte bleue turquoise designée par des mamies avec une représentation de la Valériane à l’état sauvage ( oh oui sauvage ) contenant 45 gélules marron et une notice.

Ce sont les racines de Valériane qu'on gobe ^^

Ce sont les racines de Valériane qu’on gobe ^^

La notice est d’ailleurs parfaitement digeste. La plupart du temps, chausser des lunettes triple foyer et/ou employer une loupe pour déchiffrer le texte écrit en police O,5 pouces fait parti du lot quotidien des liseurs de notices. Ici c’est concis : déjà la composition tient en 2 lignes ( racine de Valériane 350 mg/gélule de poudre à 0,3% minimum d’huile essentielle et O,17% d’acides sesquiterpéniques –à vos souhaits + enveloppe d’hypromellose ), la classe pharmaco-thérapeutique ravira tous les chimitophobes ( médicament de phytothérapie à visée sédative ), ensuite viennent les traditionnelles utilisation, posologie et précautions d’emploi.

La particularité de ces gélules vient de l’enveloppe : elle est à 100% d’origine végétale puisque composée d’hypromellose ( un dérivé de cellulose ) parfaitement assimilable par l’organisme. Elle est transparente donc on voit tout ce qu’il y a à l’intérieur. Ben ça donne pas envie : de couleur marron caca et d’apparence hétérogène, ça ressemble un peu à une déjection canine molle qui moisit depuis deux jours.

arkopharma - 4

Ces gélules sont traditionnellement utilisées pour « réduire la nervosité des adultes et des enfants notamment en cas de troubles du sommeil ».
En fouillant un peu sur le Net, on se rend compte que l’efficacité de la Valériane est sujette à polémiques : plusieurs études ont tenté de démontrer qu’il s’agissait d’un placebo , d’autres ont conclu qu’elle aidait à vaincre les signes «symptômatiques» de troubles du sommeil .
En gros, l’effet psychologique serait plus important qu’un réel effet physique sur l’organisme.

Moi je m’en tamponne puisque je ne demande pas mieux : je ne veux pas faire subir d’attaque médicamenteuse à mon intérieur déjà tourneboulé donc si c’est un placebo qui agit sur mon inconscient tant mieux, du moment que je pionce !
Pour un adulte, les laboratoires Arkopharma indiquent une posologie de 2 gélules lors du dîner puis de 2 gélules au moment du coucher. Après un calcul d’une extrême complexité, j’en déduis que la boîte de 45 me durerait donc 11 jours à ce rythme. J’ai décidé de ne tester que les gélules du coucher dans un premier temps, voir si Morphée repointerait le bout de son nez avec deux doses quotidiennes seulement.

Notez que ces gélules de Valériane ne peuvent être ingérées que par des adultes ou des enfants de plus de 12 ans , et que pour ces derniers il ne faut pas dépasser une dose au dîner puis une au coucher. Personnellement j’ai un peu de mal à imaginer donner de tels traitements à des mouflets même si leur sommeil est perturbé, mais je préfère largement leur filer un phyto-médicament qu’un véritable sédatif.
Etrangement les femmes enceintes doivent consulter avant d’en ingérer. Je trouve ça un peu louche compte-tenu du fait que ce produit semble vraiment être léger. Mais bon d’ici à ce que j’enfante, il y aura une boutique Lush à chaque coin de rue hein!
arkopharma - 5

Autant vous prévenir : ça pue un max.
La première fois que j’ai ouvert le clapet bleu turquoise du flacon ambré, j’ai mis deux grosses gélules dans ma main et les ai gardées dans ma paume le temps de fermer les volets, de me mettre en nuisette sexy et de me laver les dents.

Pendant que je m’apprêtais je sentais une odeur étrange. Bizarre puisque j’avais pris ma douche une heure avant : ça sentait les pieds.

C’est lorsque j’ai ouvert la main pour gober mes gélules avec un grand verre d’eau comme recommandé que j’ai compris. Mes gelules schlinguaient, refoulaient à mort.

arkopharma - 3
J’ai abandonné l’idée du verre d’eau et me suis réchauffée une tasse de Ricoré, supputant que l’odeur absolument horrifique des gélules devait déteindre sur le goût en bouche. Hop j’avale les gélules et ô joie : pas d’haleine fétide à déplorer. Merci Ricoré !

arkopharma - 2

Comme je commençais à douter de mes capacités olfactives, j’ai sournoisement placé la paume de ma main contenant les deux gélules sous le pif de Momon le lendemain. Réaction : « Bwaaaaaaa ça sent les pieds ! c’est quoi cette horreur?» Ouf je suis rassurée : les gélules puent c’est un fait , point barre.

Lorsque je me suis couchée le premier soir de mon ingestion, j’étais toujours aussi nerveuse et toujours obsédée par de bien tristes pensées. Comme depuis dix jours, j’avais l’impression que mon rythme cardiaque s’emballait et qu’un petit con s’amusait à presser mon coeur comme un citron pendant que de l’autre main, il me plantait un cactus dans la poitrine. Je me suis donc dit que ces gélules étaient la plus grosse arnaque du Monde.

Puis progressivement mes pensées sont devenues plus positives. Ma tension a décru. Les douleurs symptômatiques ont disparu. En quelques minutes, je me suis endormie comme une grosse masse, chose que je croyais devenue inimaginable.
Les jours suivants je me suis refusée à ingérer les 4 gélules quotidiennes et me suis contentée des 2 du coucher.

Résultat : j’ai pioncé toutes les nuits.

Les craintes que j’avais quant à un potentiel endormissement diurne se sont envolées : non je ne suis pas dans le pâté la journéeNon je ne suis pas devenue dépendante de ces gélules puisqu’elles ont suffi à ré-enclencher un rythme de sommeil normal en une semaine et qu’aujourd’hui je les ai totalement abandonnées.

arkopharma - 6
La grande question demeure : la valériane est-elle un placebo? Peut-être, oui c’est fort possible. Mais peut-être que non finalement. A vrai dire, je m’en cogne : tout ce que je voulais c’était roupiller et chasser mes idées noires pré-dodo. Les vilaines pensées ne sont pas effacées pour autant, elles existent bel et bien mais ne m’empêchent plus de fermer l’oeil, amen.

un dodo + serein

un dodo + serein

Pour conclure, si je devais ne retenir qu’une seule chose de cette première expérience phyto-thérapeutique, c’est qu’ il faut virer ses préjugés et oser tenter une méthode naturelle et douce avant de se ruer sur des substances narcoleptiques synthétiques.

Pour environ 7€j’ai retrouvé les bras de Morphée alors que je pensais mon sommeil perdu à jamais. Evidemment le jour où l’ingestion des gélules de Valériane ne suffira plus à résoudre une anxiété devenue trop puissante, je serais contrainte de me tourner vers des traitements plus radicaux.

Placebos ou pasces grosses gélules marron qui fouettent ont vraiment été salvatrices dans mon casJe ne saurais que trop vous les recommander pour atténuer vos angoisses du coucher : elles restent vraiment une solution économique et naturelle pour enfin dégager cette grognasse qu’on appelle Insomniemême si leur puanteur est telle que je ne me suis jamais risquée à les avaler avec un verre d’eau seulEt si je ne leur accorde pas le max de satisfaction,  c’est pour l’efficacité qui dépendra très certainement du sujet anxieux et que mettre 7€ dans un phytomédicament non remboursé par la Sécu, ça peut faire mal aux fesses.

Bonneu nuit les petits !

 

Satisfaction : 6,5 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleInclassable !anxiété,arkogélules,arkopharma,comprimés,gélule,insomnie,médecine douce,méthode,naturelle,phytothérapie,plante,review,sommeil,valériane
( Article écrit en Avril 2010....) On passe presque la moitié de notre vie à roupiller, vous le saviez? D’ordinaire je prends un soin bien particulier à respecter mes cycles de sommeil la semaine et à bien me crever pour me requinquer le weekend venu. Seulement voilà : depuis quelques semaines,...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •