idealiskQuand Nelcie et Lee.Neddy ont pondu leur premier avis TALC ( «Truc à la Con» ), j’ai demandé tout de suite l’autorisation de parler moi aussi d’un objet un peu chelou sur lequel je n’aurais jamais pensé à écrire un billet «normal» ( entendez par là plus de 2 lignes ).

Je n’ai pas mis longtemps à trouver le sujet de mon TALC.
Il s’appelle IDEALISK.
C’est une passoire.
Ouais ça semble un peu con d’écrire un article sur une passoire.
Mais c’est le but.

D’ailleurs je pense que la majorité de mes TALC se situeront dans la cuisine ( car presque RIEN n’est con ou inutile à la Pouffe dans sa salle de bains . Evidemment . Quelle insinuation scandaleuse ! )
Donc revenons à nos mou…euh nos trucs cons.

passoire-2

Mise en situation.
Ca y est, je vis avec Musclor. Youpi !

Comme toute nénette normalement constituée, j’essaye de lui concocter des petits plats pour qu’il ne me prenne pas trop pour une empotée. Genre  la première fois de ma vie que j’ai préparé une tarte au citron, et état de la cuisine mis à part ( on dirait qu’une bombe a pété dedans ), j’étais vachement fière. Elle avait de la gueule, ma tarte.

Mais la majorité du temps, j’ai la flemme de faire la bouffe. Et faut dire que Musclor est un ogre et avale tout ce qu’il trouve sur son passage. J’avais donc envie de faire une grosse plâtrée de quelque chose qui durerait ( hypothétiquement ) plusieurs jours.
Et y’a un domaine dans laquelle je suis reine : les pâtes.
Mes premiers essais avec ces dernières furent mémorables : j’étais alors étudiante à l’IUT et j’avais réussi à les crâmer au fond de ma casserole.
Gasp.
Je savais même pas que c’était possible.
Puis j’avais enfin réussi à en faire des mangeables, mais je m’étais ébouillanté les doigts et un morceau de cuisse en les versant dans une passoire ( ou un tamis , ou un égouttoir , bref vous voyez très bien de quoi je parle ).

Aussi, un weekend où j’avais réussi à traîner Momon chez Ikéa, quand je suis tombée nez-à-nez avec l’ IDEALISK, je n’ai pas trop eu besoin de tanner Momon pour qu’elle débourse les 7,99€ ( à l’époque ) pour son acquisition. Depuis l’inflation a fait son boulot et la passoire est toujours vendue, mais pour un euro de plus.
L’IDEALISK , elle porte bien son nom : c’est l’égouttoir à pâtes idéal.

passoire-4

Pourquoi?
Parce qu’ avec un procédé de poignées latérales extensible bête comme chou , il a su révolutionner mon monde culinaire .Finies les brûlures au dixième degré , fini les pâtes qui se suicident dans l’évier.

passoire-5

D’abord on fait cuire des pâtes . 
Des spaghetti, des torti, des lettres alphabets et des petites étoiles ( ouais même elles restent emprisonnées dans le tamis ), n’importe. Après je vais pas vous dire comment on cuit des pâtes hein ( pas parce que je ne veux pas , mais parce que je balance toujours mes doses et mes temps de cuisson à l’aveuglette  )

Ensuite on tire sur les côtés de l’ IDEALISK et magique : deux arceaux extensibles viennent se poser sur les bordures de votre évier. Cette passoire est donc adaptable pour la majorité des éviers existants, dans une certaine limite bien sûr. Vous pourrez même tenter de les égoutter dans votre baignoire, mais j’ai des doutes sur la longueur de l’engin.

Ensuite on a les deux mains entièrement libres pour faire ce qu’on veut.
La majorité de mes catastrophes pâtesques venait du fait que la casserole était bien trop lourde pour mes petits poignets de princesse, et que du coup, sous le poids colossal, j’en bennais la moitié par terre, ou pire : sur moi. En plus, au moment de verser, je me prenais un sauna facial en pleine tronche.

passoire-6

les pâtes pour Musclor

Mais avec l’IDEALISK, i’m free.

J’ai mes deux mains libres .
Je peux attraper la queue ( de la casserole ) bien fermement et tout verser au bon endroit ( sur le tamis ).
Je peux même, quand je suis téméraire, verser mes pâtes d’une main tout en versant de l’autre un mince filet d’huile d’olive. Histoire de tout homogénéiser d’un coup. La classe.

passoire-7

Bien sûr, je peux aussi me gratter le pif, me replacer correctement le string, tout en versant mes pâtes. Mais comme je suis une fille bien, je ne le fais jamais. Bien sûr.

passoire-8

Parlons un peu du tamis d’ailleurs : j’ai entendu des plaintes au sujet du maillage trop gros. Je pense que cette personne cuisine du riz microscopique type semoule parce qu’en ce qui me concerne, mon riz et mes pâtes alphabet ne sont jamais passé au travers. Rien ne passe dans l’évier sauf l’eau bouillante. Il n’y a donc aucun gâchis.


Ca casse pas trois PÂTES à un canard : ZE BIG DéFAUT

 

Là où ça se corse, c’est sur le nettoyage. C’est déjà une tâche qui me gonfle d’ordinaire mais alors là, c’est le pompon.

Je pense que l’IDEALISK n’a pas été pensé à fond .
Les concepteurs du truc avaient leur idée bien précise sur cet ingénieux système de poignées rétractables mais ils ont sans doute oublié de combler l’espace entre le tamis et le bord supérieur du bidule :

passoire-3

Résultat : plein de petits morceaux se coincent dans cet interstice. Et je sais pas si vous avez déjà nettoyé un chinois ou une passoire, mais c’est déjà bien galère. Quand en plus vous croyez que vous avez fini et qu’au moment de passer le dernier coup de flotte, des morceaux cachés dans l’interstice sus-mentionné décident de se détacher, vous avez les boules.
Ouais, ben moi aussi.
J’ai appris par la suite que je pouvais mettre mon IDEALISK au lave-vaisselle.
Soit.
Mais le truc prend déjà une place colossale dans mes placards de cuisine, alors si je mets ça au lave-vaisselle, j’aurais l’impression de le faire tourner à vide. Et j’aime pas. Je suis une nana économe et écolo. Mais j’essayerai un jour. Pour la Science.

confection d'une salade de pâtes pour Musclor

confection d’une salade de pâtes pour Musclor

Au final, cet égouttoir à pâtes IDEALISK est un truc à la con qui devient vite indispensable dans toute cuisine .

Son système de poignées rétractable très ingénieux vous permet de verser vos pâtes dans une passoire en ayant les deux mains libres, ce qui évitera de vous crâmer les…pattes ^^

Le tamis est assez fin pour filtrer toute sorte de denrées : pâtes mais aussi riz ( vous pourrez même essayer de filtrer votre sac d’aspirateur si vous avez avalé un truc par mégarde . Comme je suis trop adroite , ça ne m’est jamais arrivé ), lentilles (alimentaires ) etc etc…

Ca tient bien sur l’évier : jamais mes plâtrées de pâtes ne se sont cassées la gueule.

Certes le truc prend un peu de place dans les placards, poignées rétractées ou non mais finalement il n’en bouffe pas plus qu’une passoire en plastique traditionnelle avec sa grosse poignée.

Son seul défaut apparaît quand vient le moment du lavage de l’engin : il y a un interstice où se logent des petits morceaux de bouffe , pas faciles à déloger même en frottant comme une tarée . Mais l’ IDEALISK passe aussi au lave-vaisselle donc bon.

Un accessoire un peu cher pour ce que c’est mais qui rend la popotte beaucoup plus facile et moins dangereuse ( dans mon cas ^^ ). C’est le genre de petits bidules à la con que j’adore acheter un après-midi de loose.

Satisfaction : 7,5 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleRecettescuisine,égouttoir,évier,idealisk,ikéa,passoire,pâtes,review,riz,semoule,tamis,ustensile
Quand Nelcie et Lee.Neddy ont pondu leur premier avis TALC ( «Truc à la Con» ), j’ai demandé tout de suite l’autorisation de parler moi aussi d’un objet un peu chelou sur lequel je n’aurais jamais pensé à écrire un billet «normal» ( entendez par là plus de 2 lignes ). Je...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •