Mir - 09Quand Lolove m’a proposé de l’accompagner à un afterwork organisé par Mir pour présenter leur toute dernière innovation, je n’ai pas pu refuser.

Avant tout parce que ça me permettait de revoir mon pouffon chéri et ensuite parce qu’il s’agissait de ma première soirée du genre. Mais à dire vrai, Mir je m’en lavais les mains ( je m’aime ! ). Mais finalement, j’ai été tellement bluffée que j’ai décidé de vous présenter un produit tout nouveau dont les campagnes publicitaires débuteront le 17 juin. Et croyez-moi, il va y avoir un parfum de Révolution dans toutes les chaumières !

Mais laissez-moi vous parler de ma petite culotte rose. Sa vie. Son oeuvre. Elle m’a été offerte par Musclor l’année dernière et j’aime beaucoup la porter parce qu’elle est très confortable et assez sexy.

Mir - 09

Je fais parti des femmes qui ne portent pas dans leur coeur les tâches ménagères. Même si Musclor et moi vouons un culte à l’inventeur du plus génial appareil de tous les temps ( le lave-vaisselle ), il faut avouer que le linge, c’est pas notre dada. Et encore moins celui de Musclor qui me trouve tous les prétextes bidons possibles pour s’épargner la tâche ( et c’est quoi le programme déjà ? Et je peux mettre ton pull en laine avec mes tee-shirts en coton ? Et c’est où qu’on met la lessive dis ? ). Bref, j’ai pris peur. Et du coup c’est moi qui m’y colle. Seulement j’ai la flemme. Alors je balance absolument tout dans le tambour, couleurs comme blanc, coton comme synthétique ( mon écharpe en laine se souviendra être ressortie aussi rigide qu’une matraque ) et je lave à 40°C pour ne pas prendre -trop-  de risques.

Allez ZOU ! On met TOUT le linge !

Allez ZOU ! On met TOUT le linge !

Et un jour ordinaire, j’ai entendu Musclor brailler à l’autre bout de l’appartement en vidant le tambour de la machine à laver un tonitruant  » CROTTE DE SAPERLIPOPETTE NONDEDJUUUU ! » ( que je vous ai  retranscrit gentiment en langage moins fleuri ). Viens voooooooir Lu, qu’il m’a dit. Si j’avais eu des oreilles une queue, j’y serais allée la queue entre les jambes. Piteuse, je découvris alors les tee-shirts blancs de Musclor ainsi que l’un de ses sweats préférés, soient constellés de tâches roses, soit carrément parmes . Et Musclor, il aime pas se déguiser en rouleau de PQ géant.

La coupable ? Ma charmante petite culotte rose.

Tête de mort et tâches roses : incompatibles

Tête de mort et tâches roses : incompatibles

Zoom sur le massacre textile

Zoom sur le massacre textile

Le pire, c’est que le massacre a eu lieu 2 fois. Et à chaque pétage de durite de Musclor, je lui dis que bordel, s’il est pas content, il a qu’à faire la lessive lui-même, na.

Bref, je n’étais pas prête à changer mes habitudes de feignasse. Et le nouveau Mir Couleurs Fini le Tri, vous allez comprendre pourquoi dans quelques lignes , va non seulement me permettre d’éviter de futures disputes conjugales mais aussi ne plus donner aucune excuse à Musclor pour s’occuper un minimum du linge ( Alleluïa, je vais allumer un cierge tous les dimanches en l’honneur de Henkel ! ).

Mais revenons à la soirée de Jeudi. Après avoir retrouvé mon pouffon et récupéré chacun notre badge personnalisé, l’équipe d’Henkel nous emmène au Lavomatic situé juste en face du lieu de réception. Et même si je me suis légèrement tapé l’incrsute grâce à Lolove, j’ai roucoulé de plaisir et de fierté en accrochant ceci à mes fringues :

mir1

Dans le mail d’invitation, nous étions conviés à amener du linge sale afin de procéder à une démonstration lors de la soirée. Evidemment je n’allais pas ramener de trucs dégueus pour cette washing-party. J’ai donc été soft ( mais ai ramené du linge quand même contrairement à d’autres trop timides, ou à ceux qui n’ont pas été jusqu’à trimballer un ballot de linge dégueu au boulot pendant la journée ) vu qu’en plus de passer une bonne soirée, j’allais pouvoir repartir avec du linge propre, youpi !

Devant une bonne douzaine de bloggeurs, l’équipe d’Henkel présente alors leur toute dernière innovation : Le Mir Couleurs Fini le Tri ! Il s’agit d’une lessive concentrée liquide qui évite tous les transferts de couleurs, comme peuvent le faire les lingettes d’autres marques ( mais qui doivent s’ajouter à la lessive ). Ici, nous avons affaire à un tout-en-un. Le produit a l’air prometteur et c’est sous 24 yeux inquisiteurs que 2 charmantes demoiselles procèdent alors à une démonstration comme à la télé  que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître :

Mir - 10

Deux morceaux de linge. Deux récipients plein d’eau auxquels on ajoute une dose égale de colorant rouge. Une lessive classique d’un côté et la Mir Couleurs Fini le Tri de l’autre.

On touille, on touille, on touille avec force.  Three times, you smell…hmmmm..It smells like a flower.

On rince. Et là miracle : le linge lavé avec la lessive classique s’est teinté de rose alors que celui nettoyé avec le Mir Couleurs est absolument immaculé. Nous sommes tous bluffés dans l’assistance et sommes invités à poser des questions si le coeur nous en dit.

Evidemment je n’ai pas pu m’empêcher de la ramener !

Mir - 04

J’ai ainsi appris que la lessive était hypoallergénique ( Henkel m’avait déjà sauvée du marasme quand j’étais enfant puisque j’étais intolérante aux lessives. Le Chat Sensitive était la seule préconisée par l’allergologue et je n’ai jamais eu de réactions avec cette lessive ! Aujourd’hui c’est fini ! ) et que les labos de R&D avaient planché 4 ans pour mettre au point la bonne formule. La molécule BVP a ainsi été brevetée par la marque. Oui je suis chimiste donc forcément y’a plein de détails que je retiens bien ^^

On peut utiliser cette lessive concentrée à toutes les températures, comme une lessive classique. Même pour le lavage à la main !

Pendant que le linge des bloggeurs fait du manège dans le tambour, le staff nous emmène de l’autre côté de la rue, où a lieu l’apéritif dinatoire. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on nous a gâtés !

Mir - 02

Mir - 03

Un verre de champagne à la main, nous échangeons avec les autres bloggeurs présents et avec l’équipe. J’apprends ainsi que la France est le pays-pilote pour cette nouvelle lessive car nous étions les + demandeurs pour cette innovation ! ( feignasses nous sommes ? ). Je m’étonne aussi de faire parti des 10% de la population qui utilise encore de la lessive en poudre.

Alors que je m’esquive pour recevoir ma dose de nicotine, le caméraman m’interpelle et me demande s’il peut m’interviewer. Devant mon air broucouille, il m’a rassurée : ce ne sera diffusé qu’en interne. OK, c’est bon alors !

Ce monsieur, fort charmant au demeurant, m’avait promis que 2 ou 3 questions, vous inquiétez pas. Au final, l’entrevue aura duré 5 bonnes grosses minutes pendant lesquelles j’ai prié pour qu’un morceau de radis ne se soit pas fiché entre mes dents.

Lolove et moi demandons aimablement à la marque de plancher sur une lessive magique qui permettrait de s’affranchir du repassage ( quelle horreur ! ). Nous les attendons au tournant 🙂

Deux coupes de champagne et 5 mini-cheesacakes engloutis plus tard, il est temps de partir. On nous restitue notre linge qui sent désormais suprabon puis on nous remet à chacun un sac aux couleurs de Mir qui pèse une blinde : ô joie ! Nous avons le droit à une bouteille de Mir Fini le Tri ! afin de la tester chez nous.  S’y ajoute de jolies pinces à linge colorées et un ddossier de presse présentant la lessive en détails ( et où les hommes passent, il faut le dire, pour des jambons ^^ )

Mir - 05

La lessive est ainsi disponible en 3 formats :

  • 3 litres ( 40 lavages ) avec un prix de vente conseillé à 9,99€
  • 1,875 litres ( 25 lavages ), celle qui nous a été offerte, pour 7,49€
  • 20 capsules à 7,49€ qui seront disponibles à partir de fin Juin.

Apparemment ( vu que je ne suis pas coutumière des lessives concentrées liquides ), ce prix n’est pas excessif. Je le trouve cependant un poil supérieur à celui de mon gros carton de poudre qui me promet 72 lavages.

Dès le lendemain, ayant facile 2 machines de retard, j’ai donc entrepris d’utiliser ma nouvelle lessive. Dépucelage de liquide. Une grande première.

Mir - 06

Mir - 08

Me rappelant des paroles de la gentille Responsable Marketing, je choisis de jeter directement le liquide dans le tambour plutôt que dans le compartiment. De toute façon je sais pas lequel c’est. J’ai glissé la culotte frondeuse et plein de tee-shirts  blancs de Musclor. Et je l’ai ignoré quand il m’a demandé avec des gros yeux : « euh…t’es bien sûre de toi là ? » . J’étais confiante et j’ai donc lancé mon programme tous textiles à 40°C, comme d’habitude.

Deux heures plus tard, et croyez-moi c’est la première fois de ma vie que ça arrive, j’ai couru jusqu’à la machine pour aller étendre mon linge. En plus de constater que toutes les tâches s’étaient évaporées ( sur nos hauts, on peut deviner en général la composition exacte de nos menus à Musclor et moi ) mais surtout que les tee-shirts de Musclor étaient restés blancs de chez blanc !!! Il n’a plus aucune raison de m’enquiquiner ( et encore moins de ne pas faire la lessive lui-même, gniark gniark )

Quant à l’odeur, je vous en parle même pas. Une petite tuerie, ça embaume toute la chambre où j’étends mes lessives.

Mir - 07

Attention toutefois : Henkel a eu l’intelligence de préciser que cette lessive n’évite pas la décoloration mais uniquement le transfert de couleurs. Une question que je m’étais très justement posé. Mais ça me semble normal : si ton linge dégueule, ben il dégueule. Du moment qu’il ne vient pas cochonner mes autres fringues, je suis contente !

Pour conclure, en plus d’avoir été bichonnée lors d’une sympathique soirée parisienne, j’ai été largement convaincue par cette nouvelle innovation des laboratoires Henkel. En effet, le Mir Couleurs Fini Le Tri! permet de gagner un temps considérable lors de la corvée du linge puisqu’aucun transfert de couleurs n’a lieu. On peut donc tout fourrer en même temps dans sa machine !

En plus elle lave, et c’est bien ce qu’on demande en priorité à une lessive, détache et sent furieusement bon. Même si elle est un peu plus chère que ma traditionnelle lessive en poudre, je la trouve tellement efficace et pratique que je pense désormais être convertie à la cause des lessives liquides concentrées, et en particulier à celle de Fini Le Tri ! qui évite l’achat de lingettes anti-décoloration !

Satisfaction : 9,5 / 10

PS : Merci à Lolove d’avoir pensé à moi pour venir ( et pour l’after ^^ ) et merci à toute l’équipe qui nous a si bien reçus !

PS2 : La petite culotte rose se porte bien, merci.

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleInclassable !anti-tâches,avant-première,exclusivité,Fini le tri,Henkel,lavage,lessive,linge,liquide,machine à laver,Mir,review,transfert de couleurs
Quand Lolove m'a proposé de l'accompagner à un afterwork organisé par Mir pour présenter leur toute dernière innovation, je n'ai pas pu refuser. Avant tout parce que ça me permettait de revoir mon pouffon chéri et ensuite parce qu'il s'agissait de ma première soirée du genre. Mais à dire vrai,...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •