amies0Vous commencez à me connaître : j’ai pris le parti de vous parler de toutes les lectures, aussi futiles soient-elles afin de vous donner envie de lire ou au contraire, d’éviter certaines oeuvres sans intérêt. C’est toujours du côté chicklit que je me rue dans les rayons de la FNAC , en quête éternelle de nouveautés.

C’est ainsi que je suis tombée sur un roman de Jennifer Weiner , un nom totalement inconnu à mon bataillon. Sur l’étagère, seul le roman DES AMIES DE TOUJOURS trônait avec sa jolie couverture couleur prune. J’ai tenté le coup car ne suis pas du tout sectaire ni pétrie d’ a priori sur les écrivains de chicklit. J’ai découvert par la suite que cette romancière avait bien d’autres livres édités et j’ai d’ailleurs dévalisé les rayons du Gibert Jeunes avec ma morue, Jennifer Weiner en tête ( autant dire que vous allez en bouffer du billet chicklit ).

Après avoir déboursé les 7,60 € nécessaires à son acquisition au format Poche , je me suis attaquée à cette lecture assez rapidement puisque le synopsis présent en 4ème de couverture m’avait follement tentée.

amies

Vous savez pertinemment que lorsqu’on ouvre un livre, paf , on ne se retrouve pas directement avec la première ligne d’histoire sous les yeux. Dans DES AMIES DE TOUJOURS , j’ai pris plaisir tout d’abord à admirer cette jolie première de couverture dont j’adore la couleur ^-^ ouais c’est futile mais j’assume.

Je vous disais que si j’avais craqué sur ce bouquin, c’était pour le synopsis présenté en 4ème de couverture. Une fois de plus, je vais éviter de vous prendre pour des dindons et vous diriger vers mes clichés plutôt que de recopier bêtement :

amies-3

Les petits « plus » que j’ai aimés dans ce bouquin sont tout simples : évidemment, en toute première page, on retrouve une courte bibliographie de cette auteure américaine qui m’était vraiment inconnue jusqu’alors. Et j’ai été surprise de constater qu’elle a sorti pléthore d’autres oeuvres aux éditions Belfond etPoche . Beaucoup de romans n’ont pas encore été traduits de l’anglais en français mais j’espère que ça ne saurait tarder.
Mon enthousiasme a été décuplé vis-à-vis de cette écrivaine en découvrant qu’elle est à l’origine de IN HER SHOES , un film de 2005 que j’avais adoré avec en personnages principaux Cameron Diaz et Toni Collette , l’histoire de deux soeurs que tout séparait et qui m’a particulièrement bouleversée. Je prends toujours plaisir à le regarder de temps en temps.

amies-5

Enfin, j’ai adoré pouvoir découvrir en fin de livres les publicités pour quelques-uns de ses autres romans .En noir et blanc, on y découvre la première de couverture, un petit résumé de l’histoire et la référence de chaque livre au format Poche . J’ai un petit faible pour ces quelques pages qui permettent de projeter mes futures lectures 🙂

Par contre, j’ai été déçue de découvrir 6 pages vierges en toute fin. Rien dessus. Que dalle. Pour un livre fabriqué à partir de fibres naturelles recyclées, j’ai trouvé que ce gâchis de papier était déplorable.

amies-10

Bien évidemment, je ne peux résister à l’envie de vous fournir un petit synopsis personnel à l’issue de ma lecture de ces 450 pages divisées en 3 grandes parties et 54 chapitres en tout.

J’apprécie particulièrement ce système de découpe car chaque chapitre compte une dizaine de pages maximum, ce qui permet d’arrêter sa lecture à tout moment. Particulièrement pratique quand on bouquine dans les transports en commun, qu’on doit descendre de train/de bus et qu’on n’a pas envie de perdre le fil de l’histoire !
amies-4
Adelaïde Downs et Valerie Adler se sont connues lorsqu’elles étaient enfants : leurs parents étaient voisins. Elles passent toute leur enfance et adolscence ensemble et malgré leurs fortes différences de caractère, elles sont inséparables. Addie vit avec ses deux parents plutôt équilibrés et son grand frère Jon qui deviendra considérablement amoindri suite à un accident de voiture. Valerie quant à elle, vit avec sa mère, frivole, légère, qui se fringue comme une ado, collectionne les mecs, ne travaille pas et ne semble pas avoir une fibre maternelle naturelle….
Addie est moquée à l’école car c’est une femme forte, comme sa mère. Mais Valerie, plutôt jolie et qui sait s’intégrer aux autres, est toujours là pour la protéger.

Un soir de leur adolescence, tout bascule. Les deux adolescentes se brouillent à jamais suite à un évènement bien particulier.

Des années plus tard, Valerie, présentatrice météo à la télévision, véritable bombasse, sonne à la porte d’Addie qui vit toujours dans la maison de ses parents, seule et isolée car toujours marquée par les incessantes moqueries du monde extérieur, mais beaucoup plus mince et devenue artiste. Valerie demande de l’aide à Addie : la veille au soir, alors que se tenait une soirée de retrouvailles des anciens du lycée ( à laquelle Addie n’avait bien sûr, pas participé ), Valerie pense avoir tué un de ses anciens camarades de classe.

Les deux ados devenues femmes se re-découvrent, brisent les tabous qui les avaient séparées, réfléchissent à leur passé et comment celui-ci a influencé leur présent. Mais il faut agir vite : les flics se lancent à leurs trousses, il faut fuir. Le corps de l’homme que Valerie pense avoir tué n’est pas retrouvé, seuls gisent une ceinture et une mare de sang à l’endroit du crime. Jordan Novick , policier amoché par la vie lui aussi, se fait un devoir de retrouver ces deux femmes mystérieuses que tout semble séparer…

 amies-6

Bon, je sais, mon « petit » résumé n’était pas si petit que ça ! Mais il y a tellement à dire sur ce roman que j’avais vraiment envie de vous donner des éléments pour vous convaincre sans toutefois vous en dévoiler les mystères  !

J’ai beaucoup aimé ce scénario même si au final, l’histoire peut sembler « légère » et qu’on parvient à deviner certaines choses à l’avance. Mais avec sa manière de décrire les deux femmes, leurs années quand elles étaient séparées, et surtout les retrouvailles assez étonnantes de deux protagonistes m’ont touchée. Bon, les retrouvailles, je l’avoue, je ne les ai pas trouvé très vraisemblables. Personnellement, si une amie du lycée par revue depuis des années vient sonner chez moi et me demande de couvrir son meurtre, je suis pas sûre qu’en deux pages, je pourrais prendre une décision ^-^

Je me suis particulièrement attachée au personnage d’Adélaïde ( ouh la pauvre avec son prénom de chiotte ! ) Je trouve que sa psychologie est parfaitement décrite. J’ai moins aimé le personnage de Valérie, plus superficiel mais heureusement j’ai adoré découvrir son évolution : on découvre que cette femme qui peut sembler futile et sans coeur en cache en réalité un énorme, de coeur . C’est juste qu’elle a commis des erreurs dans le passé, et ne sait pas s’exprimer ses émotions avec des mots et a du mal à s’attacher aux gens.

Personnellement quand j’arrive à m’attacher à des personnages fictifs de roman, je juge que l’histoire est plutôt bonne, pas vous ?
Ensuite, je trouve que placer le meurtre au centre de cette histoire est assez réducteur. En fait, vous découvrirez au fil de votre lecture qu’il n’est qu’un prétexte pour les retrouvailles et surtout SURTOUT, on va comprendre ce qui s’est passé ce fameux soir où les deux adolescentes se sont séparées dans la douleur. Ne vous attendez donc pas du tout à un thriller, car les ficelles sont beaucoup trop grosses pour qu’il s’agisse d’un thriller à proprement parler.

Enfin, je n’ai pu m’empêcher de faire le parallèle avec l’histoire ( que j’aime d’amour ) de Thelma & Louise , que vous connaissez sûrement. En effet, Addie et Valerie décident de fuir ensemble suite au forfait de l’une d’elles. Mais les évènements qui suivent sont bien différents de celui du film renommé puisque les femmes finissent pas revenir, pour raisons de santé….mais chut ! Je n’en dis pas plus.
Sachez enfin que la fin est heureuse . Même si j’ai cru moyen entre l’histoire d’amour qui unit 2 personnages.

amies-2

Comme à chaque fois dans la chicklit, pas la peine de placer votre dictionnaire sur votre table de chevet à côté du roman. Le style est vraiment simple et épuré , et aucun mot biscornu ne vous posera problème.

J’ai aimé que Jennifer Weiner sache décrire des lieux et des ambiances sans tartiner 50 pages de descriptions chiantes à chaque fois. J’ai aimé qu’en des mots précis et simples, elle sache décrire les sentiments des protagonistes. Enfin sachez que l’écrivaine a choisi un style de narration assez particulier : selon les chapitres, c’est Addie qui raconte l’histoire , ou bien le point de vue est extérieur pour raconter les péripéties du côté de l’inspecteur Jordan Novick.

Je n’ai eu aucun problème à suivre l’histoire malgré ces changements de narration . Les évènements s’enchaînent logiquement, à un rythme assez soutenu puisque je ne pouvais pas m’empêcher d’enchaîner minimum 10 chapitres par soirée 🙂

amies0

Le roman DES AMIES DE TOUJOURS fut ma première lecture de l’auteure Jennifer Weiner mais certainement pas la dernière !

Malgré quelques « invraisemblances » tirées par les cheveux , j’ai adoré découvrir l’histoire de ces deux femmes qu’un évènement terrible a séparées ,m’immiscer dans leurs vies actuelles , découvrir des flash-back importants pour la compréhension de la psychologie des deux femmes , et me délecter de leurs retrouvailles puis de leur fuite vers l’inconnu pour échapper à des poursuites éventuelles dûes à un meurtre où le corps n’a jamais été retrouvé …

La romancière a su décrire avec force détails , sans être ennuyeuse du tout , des lieux et des situations mais surtout les caractères des deux héroïnes , particulièrement la plus attachante , dans un langage simple et épuré . Le scénario dans l’ensemble tient la route et j’ai adoré suivre les aventures de ces deux Thelma & Louise modernes .

J’aurais aimé avoir quelques pages supplémentaires en fin de roman pour découvrir la nouvelle vie des deux femmes , que toute cette histoire a considérablement chamboulées ! De plus , ce livre n’est certainement pas inoubliable même si je l’ai trouvé très touchant et très prenant .

Une lecture qui plaira certainement plus aux femmes qu’aux hommes en tout cas ! Si le roman vous tente mesdamesn’hésitez pas à débourser moins de 8€ pour vous offrir ces quelques heures de détente 🙂

Satisfaction : 8 / 10

QUE VOUS APPRECIEREZ

QUE VOUS APPRECIEREZ

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleLecturesbouquin,chicklit,critique,des amies de toujours,Jennifer Weiner,lecture,littérature,livre,poulettes,review,roman
Vous commencez à me connaître : j'ai pris le parti de vous parler de toutes les lectures, aussi futiles soient-elles afin de vous donner envie de lire ou au contraire, d'éviter certaines oeuvres sans intérêt. C'est toujours du côté chicklit que je me rue dans les rayons de la FNAC , en quête...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •