Le billet carrément dément ( SHUTTER ISLAND – D. Lehane )

ShutterAujourd’hui, c’est d’un chef-d’oeuvre dont je voudrais vous parler.
Ouais : carrément.
Cette première phrase annonce déjà la couleur.

Et j’aime autant vous prévenir immédiatement, ce n’est pas le genre de lectures qu’on emmène sur une plage.
Parce que vous serez totalement absorbé , totalement déconnecté de tout ce qu’il se passe alentour que vous risquez d’être pris pour un asociable lorsque vous hurlerez sur la marmaille de vous fiche la paix pendant que vous lisez, ou encore que vous refuserez catégoriquement d’aller faire trempette, ce qui vous couperait dans votre lecture.

Avec ce bouquin, c’est inimaginable d’être perturbé par son environnement. On est à fond dedans, on ne décolle pas, et du coup on le dévore sans se rendre compte que les pages défilent.

SHUTTER ISLAND, CA ME DIT QUELQUE CHOSE….?

Effectivement, ce titre fut à l’affiche assez récemment avec la sortie du magistral film éponyme de Martin Scorsese en 2010 . Pour moi, c’était LE film de l’année, celui que je suis allée voir deux fois avec ma mère, et je n’ai pu m’empêcher d’y retourner encore, cette fois-ci accompagnée de Musclor, fraîchement rencontré à l’époque.

( Résultat, on est toujours ensemble. Musclor a dû comprendre tout de suite que j’avais des goûts du tonnerre ^^ )

Et surtout ma regrettée Maman n’a pu s’empêcher de se précipiter en librairie pour acheter le chef-d’oeuvre original, à savoir le roman de Dennis Lehane . Elle l’a dévoré puis m’a fortement incitée à le lire tellement il était génial.
J’ai repoussé, arguant que le film était encore trop présent dans ma caboche pour m’ôter complètement l’image que j’avais de Shutter Island …

Deux ans plus tard, je suis en possession de la bibliothèque de ma mère.
Je retombe sur ce roman paru chez Payot & Rivages en 2006.

Immédiatement la première de couverture, à l’effigie du film de Scorsese, me saute à la face.
Immédiatement j’abandonne ma période chicklit pour me replonger sur l’île mystérieuse.
Et immédiatement après ma lecture, je me suis ruée à la Fnac pour me procurer d’autres romans de Dennis Lehane !

Ce qu’il faut savoir sur l’auteur

En quelques mots, Dennis Lehane est américain d’origine irlandaise. Il est à l’origine de MYSTIC RIVER ( que je viens d’acheter  ) adapté au cinéma par Clint Eastwood d’une manière magistrale selon les critiques ( que je n’ai pas vu, d’où l’achat du roman en premier ) mais aussi d’autres titres qui risquent d’éveiller en vous des souvenirs cinématographiques comme GONE , BABY GONE par exemple.
Je vous invite à découvrir la bibliographie de ce romancier sur Wikipédiaoù j’ai par ailleurs découvert que SHUTTER ISLAND a reçu deux prix littéraires en 2004 .

Film puis roman? Roman puis film?

Une chose qu’il faut savoir : OUI il vaut mieux lire le roman de Lehane avant de découvrir l’adaptation de Scorsese . Mais ce n’est pas indispensable : j’en suis la preuve vivant.
Malgré deux années entre ma lecture et mon visionnage, je n’arrivais vraiment pas à m’ôter les images de la tête. Ce qui montre bien que Scorsese nous a pondu lui aussi une perle du genre….

Mais à l’origine de cette histoire, l’essence-même de ce scénario génial, c’est le bouquin de Lehane. Voilà pourquoi je vous conseille cette lecture avant de vous aventurer dans la mise en scène de Scorsese…

Shutter -8

Comment vous écrire un synopsis qui vous donne envie de lire ce bijou sans révéler le moindre indice? La tâche est difficile…Dans un premier temps, je vous conseille de lire la 4ème de couverture qui offre un résumé plutôt intéressant du roman, sans toutefois distiller assez de suspense à mon goût. Et comme j’ai pas envie de vous prendre pour des jambons en recopiant un texte qui n’est pas de moi, je vous invite à consulter mes photos pour le découvrir.

Mon résumé à moi tiendra en peu de lignes :
Teddy Daniels et Chuck Aule sont deux marshals qui embarquent ensemble sur un ferry à destination de Shutter Island. Ces deux flics d’élite ne se connaissent pas encore mais vont travailler ensemble à résoudre une affaire qui secoue l’île toute entière : en effet, Shutter Island acceuille une prison unique en son genre puisqu’elle est aussi un établissement de soins psychiatriques pour de dangereux criminels aliénés. Les deux marshals sont appelés car une patiente a disparu, alors qu’elle était enfermée dans sa chambre, pieds nus, sans aucun moyen de sortir. Seul subsiste de sa présence un morceau de papier où sont griffonnés quelques mots incompréhensibles…Un code peut-être? Teddy et Chuck partent à la recherche de cette mystérieuse patiente infanticide qui semble s’être volatilisée….Mais Shutter Island est une île, difficile de s’en échapper. Et la tempête menace au loin.

Les marshals retrouveront-ils la fugitive?
Quels obstacles vont-ils rencontrer?
Vont-ils ressortir indemnes de cette aventure , de ce curieux endroit isolé où la folie côtoie la dangerosité?

J’espère avoir insufflé à mon résumé assez de suspense pour vous donner envie d’acheter ce livre.
Pourquoi?
Parce que ça n’a l’air de rien ce scénario, présenté comme ça, mais croyez-moi je me bride volontairement pour ne pas vous en dire plus…En tout cas, sachez qu’un retournement de situation peut vous conduire à relire le livre en entier, tout comme il m’a conduite 3 fois au cinéma…
Mais je n’aurais pas pu apprécier ce roman et n’aurait pu le dévorer sans le talent inné de Dennis Lehane pour nous absorber littéralement dans ses écrits .
Sans déconner, les 400 pages ont défilé sans que je m’en rende compte. Et surtout je ne pouvais pas me coucher sans clore l’une des 4 grandes parties du livre. Evidemment, je me ruais sur mon bouquin dès le lendemain pour découvrir la suite de cette aventure !

Le style est simple , fluide sans être linéaire et chiant .
Il n’y a aucun temps mort dans la lecture ni aucune incompréhension d’aucune sorte. Les indices sont savamment distillés tout au long des pages, sans qu’on s’en aperçoive. C’est précisément là, tout le talent de Lehane : on RENTRE dans l’histoire en s’attachant au personnage principal , le marshal Teddy Daniels et on découvre en même temps que lui des choses très obscures, des trucs qu’il n’était pas sensé découvrir…et des bidules qu’il voulait ignorer.
Même si j’avais encore les images de Scorsese bien ancrées dans le cerveau, j’ai pris plaisir à découvrir des scènes qui n’ont pas été adaptées à l’écran par ce dernier : dans le roman, on découvre d’autres codes que la fugitive a laissés derrière elle. On s’enfonce encore plus dans l’histoire, dans la folie de cette île unique en son genre. Et on est complètement immergés dans cette ambiance d’après-Guerre, à l’époque où les hommes s’interrogent sur les armes de destruction massive, sur les pouvoirs du cerveau et subissent parfois les effets secondaires d’une guerre sanglante qu’ils auraient préféré ne jamais connaître.

Shutter -7

J’aurais voulu vous en dire tellement plus sur ce roman , vous décrire tout le panel de sentiments que j’ai développé tout au long de ma lecture . Mais j’ai peur de ruiner tout ou partie du suspense , de dévoiler un trop gros morceau de scénario en me perdant en descriptions .
Alors plutôt que de vous faire perdre un temps précieux , je terminerais cet avis en soulignant que SHUTTER ISLAND est certainement le MEILLEUR THRILLER que j’aie jamais lu , tous auteurs confondus . C’est celui qui m’a retourné le cerveau sans que je m’en rende compte , celui qui m’a transportée et m’a totalement immergée dans une ambiance très particulière mais mémorable . Je me suis attachée au personnage principal , je me suis promenée avec lui sur l’île . J’ai eu peur . J’ai douté . J’ai fouillé . Et je n’en suis toujours pas revenue .
Ce roman est un pur bijou , un vrai diamant de littérature . Vous ne m’avez jamais vue aussi dithyrambique dans un avis , c’est un signe non?
Alors précipitez-vous en librairie : pour 8 €uros vous allez prendre la claque littéraire de votre vie !

Satisfaction : 10 / 10

Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 Commentaires

  • Avatar
    meve76
    9 avril 2013 18 h 51 min

    un de mes livres favoris et je peux le relire sans déplaisir même après avoir vu et revu le film et lu et relu la BD (offerte par un ami qui me connait bien ^^)!

  • Avatar
    sheli29
    9 avril 2013 19 h 00 min

    Super film et j’adore Leo (ok je sors)

    • Avatar
      lalutotale
      9 avril 2013 19 h 49 min

      mdr !

  • Avatar
    sheli29
    9 avril 2013 19 h 11 min

    Je vais tâcher de me le procurer car autant je suis déçue par les films si je les vois après avoir lu le livre, autant l’inverse est rarement vrai!

    • Avatar
      lalutotale
      9 avril 2013 19 h 51 min

      idem pour moi 🙂

  • Avatar
    Onee-Chan
    9 avril 2013 19 h 16 min

    C’est ma prochaine lecture justement, héhé, je m’en réjouis d’avance !

  • Avatar
    Helena
    10 avril 2013 6 h 43 min

    BGonjour!
    Tres jolie decouverte…c est vrai qu on bon livre, je prefere le lire vautree dans mon fauteuil avec une tablette de chcolat et un mig de the bien chaud!
    Par contre a la palge je suis surtoit magazines..
    Bisous et j essaierais de me degoter ce livre!

    • Avatar
      lalutotale
      10 avril 2013 11 h 16 min

      tu me diras ce que tu en as pensé ok ?

  • Avatar
    Elise
    10 avril 2013 19 h 32 min

    J’ai lu le livre avant de voir le film…. Et je suis tombé du placard! L’intrigue est exceptionnelle dans le bouquin !
    Le film est bien aussi… Mais quand on connait la saveur du livre, le film parait fade 😉

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.