Aujourd’hui, je suis toute jouasse. Il fait beau, je fais la Une Beauté d’Hellocoton, bref c’est la teuf et il m’en faut pas beaucoup on dirait. Puis j’ai maté les infos à midi et un reportage m’a frappée : celui d’un jeune homme  qui racontait ses 20 premières années de Vie, ses vingt premières années de moqueries et galères, ses vingt premières années sans que quiconque sache diagnostiquer son autisme. Car aujourd’hui, 2 avril, c’est la Journée Mondiale de Sensibilisation à l’Autisme , 24 heures consacrées à tenter de faire comprendre au plus grand nombre ce qu’est cette maladie et les degrés divers qu’elle peut prendre sur une personne qui en est atteinte.

Cette journée historique est accompagnée d’une grande campagne intitulée « Light in Blue » pour laquelle l’association internationale Autism Speaks demande aux collectivités publiques mais aussi aux entreprises privées d’illuminer leurs établissements de bleu.

Pour l’occasion et même si ma contribution est foutrement futile, j’ai moi aussi eu envie de m’illuminer de bleu. Alors j’ai mis mon plus beau jeans bleu. Et je me suis aussi peint les ongles pour la circonstance mais pas avec n’importe quel bleu : avec le sublime OCEAN WAVE de Kleancolor. A journée exceptionnelle, vernis d’exception.

ocean wave-3

Personnellement j’ai commandé mes vernis Kleancolor sur le site Beautyjoint pour une simple raison : le vernis de 15mL est vendu 1,75$ seulement, soit à peine 1,5€ le vernis.
De plus, le site propose rien de moins que 236 couleurs différentes de ces Kleancolor ! Sans ma caille bordelaise Psychou, je n’aurais jamais découvert ni cette marque ni ce site. A cause d’elle, j’ai acheté 50 vernis Kleancolor. Oui Madame. Autant dire que vous allez en bouffer des billets vernis. Et maintenant j’ai de quoi me peindre les griffes jusqu’à mon cent-quatre-vingt-quatorzième anniversaire, hourra !

Le truc encore plus cool, c’est qu’avec le code PSYCHOSEXY sur Beautyjoint, vous obtenez 5% de réduction sur le montant de votre commande. C’est pas beautiful ça?

Le rapide topo qui m’a rendue célèbre et qui montre que KLEANCOLOR est vraiment accessible pour la plus fauchée des pouffes : .

  • Un vernis Séphora coûte 980€ le litre ( vous avez un défibrillateur à portée de main? )
  • Un vernis OPI coûte chez Séphora 927€ le litre ( nan ? bon tant pis je vais aller faire un arrêt cardiaque peinard dans mon coin )
  • Un vernis KIKO coûte 355€ le litre ( je me sens un peu mieux là .. )
  • Un vernis KleanColor coûte chez Beautyjoint 93€ le litre ( HOURRA ! Je suis sauvée )

Bon. Reste quand même à vous convaincre que ces vernis ne sont pas des bouses. Car tous les vernis ne se valent pas chez les Nail Lacquer de Kleancolor et j’ai eu une ou deux déceptions dont il faut absolument que je vous cause, mais cet OCEAN WAVE fait plutôt parti des excellentes surprises.

ocean wave-6

______________________

COUP D’OEIL A LA COMPO
______________________

La composition est inscrite au dos du flacon. C’est appréciable de ne pas chercher pendant deux plombes une liste suspecte qu’on aurait voulu planquer.
J’ai eu beau la relire plusieurs fois, je n’ai vu ni formol, ni DBP, ni toluène !
Mon allergie au formol ne fera donc pas des siennes avec mes 50 vernis ( ouais c’est un truc que j’aurais dû vérifier avant d’acheter mais que voulez-vous ….on est cosméto-addict ou on ne l’est pas ! )

Je remarque également que le vernis est fabriqué en Chine, ce qui ne me ravit pas trop je dois dire, mais pour 1,5€ je pouvais difficilement espérer mieux. D’autant qu’après m’être renseignée, Kleancolor affirme que ses produits ne sont pas testés sur les animaux. Enfin le vernis se garde jusqu’à 12 mois après ouverture. Bon. Entre nous, si j’arrive à finir un seul de mes 124 flacons de vernis toutes marques confondues avant 12 mois, ce sera un exploit !!!

ocean wave-7

Le pinceau présente des poils noirs assez fins, en touffe et pile assez longs pour permettre un travail tout en précision. Et ô joie, j’ai été carrément épatée par l’application : faut dire que j’avais une trouille bleue ( hiiiiii ! ) de me planter. Avec une couleur claire, tu peux déborder et corriger viteuf avec un coton-tige sans qu’on y voie rien, mais avec une teinte foncéetu n’as pas droit à l’erreur .

Heureusement, le pinceau glisse tout seul et la forme de la touffe de poils s’adapte absolument parfaitement aux coins de mes griffes.

C’est franchement un jeu d’enfant et j’ai rarement eu autant de facilité à appliquer un vernis, sauf chez OPI !
Le panard ultime, c’est qu’en plus, en une seule trempouille et 3 coups de pinceau sur l’ongle plus tard, non seulement le résultat est parfait de netteté mais qu’en plus la teinte est uniforme et bien pigmentée !

ocean wave-8

Une seule couche a suffi pour recouvrir totalement mes griffes d’un sublime bleu turquoise , un véritable exploit ! Je suis assez psychorigide sur l’opacité mais là faut vraiment être une pinailleuse de première pour oser s’attaquer à ce vernis !

D’habitude je suis une cruchasse finie en peinturlurant ma main gauche ( je suis gauchère ) mais avec cet OCEAN WAVE je trouve qu’elle est plus réussie que ma main droite !

Là où mes photos ne collent pas trop à la stricte vérité, c’est sur la couleur. Et franchement mes clichés ne lui rendent pas honneur.
Je trouve que mon bridge donne un rendu trop céruléen à mon bleu, alors qu’il est beaucoup plus complexe que ça.

Tout d’abord ce bleu est métallisé et ça on le voit tout de suite en zieutant le flacon . De très fines nacres bleues se mêlent à des nacres argentées, formant de jolies vagues quelque soit l’angle sous lequel on mate le flacon.

ocean wave-5

Ce sont précisément ces nacres argentées qui confère à ce bleu son côté métallique : aucune crainte de retrouver ses ongles barbouillés de vagues argentées ET bleues. Non. L’argent se fond dans la masse de bleu et lui apporte vraiment son côté clinquant et brillant. On peut même parler de côté « pailleté », sans que toutefois ce vernis en contienne. Et cette précision est importante pour l’étape du retrait , vous l’allez voir tout à l’heure.
C’est vraiment avec ce genre de teintes qu’on cerne la différence avec un vernis laqué pailleté « classique ».

ocean wave-9
Mandieu que c’est beau, métallique et surtout ultra-shiny ! Le regard est irrémédiablement attiré par mes griffes rutilantes. J’en veux pour preuve la réaction de la boulangère, qui une fois de plus en me rendant ma monnaie, n’a pu s’empêcher de s’exclamer devant une bonne dizaine de clients impatients :  » oh punaise, il est super beau votre vernis !!! Magnifique, j’aime beaucoup ! ».
Bon , elle avait des ongles peints en violet et jaune cette fois-ci donc j’ai une fois encore remis en doute sa crédibilité mais ça fait toujours plaisir d’avoir un compliment )

Cet Ocean Wave est tellement « brillant » de nature que je n’ai pas vu l’utilité de lui ajouter une couche de top coat, simplement de le badigeonner d’une couche de sèche-vite, plus par habitude qu’autre chose.
D’ailleurs sachez que le séchage ( répète ça 10 fois sans balbutier ) de ce vernis est record, puisque 2 minutes après l’application, on peut procéder au tartouillage du top coat et/ou de l’accélérateur de séchage sans craindre de tout bousiller.

Le truc gégé , c’est qu’une seule couche suffit vraiment à recouvrir entièrement l’ongle sans défaut d’homogénéité NI d’opacité ! TOUTES mes photos illustrent bien les qualité d’UNE SEULE COUCHE d’Ocean Wave !!! Opacité , homogénéité et finesse de la couche , toutes les conditions sont réunies pour me plaire !

ocean wave-2

La description de la teinte n’est pas mensongère : on a bien affaire à un vernis métallique car il n’est pas uniforme mais changeant en fonction de la lumière :.

  • Sous lumière très vive et soleil éclatant ( autant dire que c’est rare en ce moment ) les ongles sont vraiment bleu turquoise et les nacres « éclatent » vraiment !
  • Sous lumière plus timide, le rendu est plus céruléen voire bleu acier, mais il reste tout aussi hypnotique pour qui pose ses yeux dessus !

Par ailleurs, cet Ocean Wave est tellement beau qu’il se suffit à lui-même, et l’idée de le parsemer de flakies ou de paillettes ne m’a jamais effleurée. Encore moins d’un stamping, même blanc.

Outre le fait qu’au bout de 5 jours entiers, les délimitations des contours de l’ongle sont toujours impeccables ( j’ ai presque envie de chialer de joie tant c’est beau et net), je trouve que ce vernis tient carrément la route.

Ce Kleancolor est vachement résistant. Alors oui, il commence légèrement à se barrer au bout des ongles dès le 3ème jour mais franchement il faut vraiment avoir le nez dessus pour le remarquer. C’est juste histoire de pinailler et il faut dire qu’avec mon nouveau travail, je bosse énormément sur ordinateur et je n’ai pas la chance d’avoir un clavier si ergonomique que celui de mon MacBook adoré sur mon lieu de travail ! ^^

Donc mes griffes se payent pas mal de micro-chocs , et pourtant les dégâts restent minimes en regard de ce qu’ils subissent au quotidien.

Aucune grosse catastrophe à signaler au bout de 5 jours, c’est un miracle auquel je commence à m’habituer auprès de cette marque étonnante ! Surtout quand on connaît ma propension naturelle à faire tomber des trucs, à me coincer les doigts n’importe où, à m’aider de mes ongles pour râcler des trucs et des bidules.

Pour ma part, un résultat toujours aussi pimpant et net au bout de 5 jours d’un vernis comme celui-ci , ça tient carrément du miracle !

ocean wave

c’est quoi ces vagues sur mon index ? O_o

________________

NETTOYAGE
________________

Parce que toutes les bonnes choses ont une fin, toutes les manucures finissent dans le bain.
C’est donc avec un petit pincement aux griffes que j’ai dissolvé tout ça dans mon bain magique Séphora . Comme toute verniophile normalement constituée, je me lasse vite : aucune teinte ne reste plus de dix jours sur mes griffes. Faut dire que j’ai encore 48 teintes Kleancolor dont il faut que je vous parle, alors je m’active !

Et l’ OCEAN WAVE gagne son dernier test en dégageant en 30 secondes chrono sur chacun de mes doigts . En même temps, avec une seule couche à retirer , c’est plus facile hein !
Il n’a pas coloré mes griffes en rouge en-dessous du vernis, mais je pense que c’est ma base STF d’OPI qui fait bien son job.

En-dehors de ça, rien à signaler, j’aimerais que tous les vernis se retirent aussi facilement et rapidement que cet OCEAN WAVE !
ocean wave-10

C’est seulement le 2ème vernis de la marque KLEANCOLOR dont je vous cause et il s’agit encore d’une complète satisfaction !

Pour environ 1,50€ , j’ai hérité de 15mL d’un beau vernis bleu vif au fini métallique et ultra-brillant dans un flacon assez costaud pour choir par terre sans péter , muni d’un pinceau applicateur absolument parfait pour un rendu parfaitement homogène et bien net . Ceci était la phrase la plus longue du billet. Quand en plus , une seule couche est nécéssaire pour un rendu sublime , ça donne non seulement un vernis qui sèche vite mais aussi un flacon à la durée de vie colossale !
Il ne schmoute pas ( ce qui n’est pas le cas de tous les vernis Kleancolor ) et s’enlève en un tournemain .
Enfin sa tenue est exceptionnelle pour un vernis au prix si petit : comptez 4 ou 5 jours d’un résultat parfait avant de songer à l’ôter .

Cet OCEAN WAVE est une valeur sûre chez Kleancolor que je ne peux que vous encourager à acheter vu son rapport qualité-prix tout bonnement excellent ! D’autant plus si vous n’avez pas les moyens de vous offrir le sublime Austin-Tatious-Turquoise de chez OPI , tout aussi magnifique mais carrément plus cher.

 Satisfaction : 10 / 10

Enfin pour faire taire les éventuelles langue de flûte qui penseraient que je « surfe sur la vague de la Journée de l’Autisme » pour publier un billet Beauté, je me contenterai de leur dire que je fraye avec les autistes 2 fois par semaine depuis 3 mois et qu’en aucun cas, ces personnes ne méritent qu’on utilise leur(s) syndrôme(s) à d’autres fins que de le(s) faire connaître du Grand Public : de toi, de moi, des autres. De tout le monde.

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mes onglesautisme,bleu,kleancolor,manucure,métallique,ocean wave,ongles,review,swatches,vernis,vernis à ongles
Aujourd'hui, je suis toute jouasse. Il fait beau, je fais la Une Beauté d'Hellocoton, bref c'est la teuf et il m'en faut pas beaucoup on dirait. Puis j'ai maté les infos à midi et un reportage m'a frappée : celui d'un jeune homme  qui racontait ses 20 premières années...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone