Voilà, fallait que ça arrive un jour : ma première déception parmi la multitude de teintes de vernis proposées par le géant Séphora . De la même manière que je n’ai aucun mal à vous faire part de mon enthousiasme pour certaines couleurs de ces bébés-vernis, je vais m’employer à démonter un peu celui-ci. Ca fait du bien de temps en temps de dire du mal. Ca soulage. C’est sympa. Et je vais aussi vous montrer mes pieds, en bonus.

Pourtant l’intention était bonne : j’avais envie de tester une couleur pas forcément facile à porter et à assortir à ses fringues. Une teinte pêchue, qui ne plairait certainement pas à tout le monde. Quelque chose qui sorte un peu de l’ordinaire quoi. Et vous savez que je n’ai aucun mal à tester toutes les fantaisies possibles sur mes griffes.

Du coup j’ai craqué sur ce vert tendre, très flashy et à la fois sage : le Teeny Bikini . En même temps, son nom n’est pas vraiment un modèle de sagesse mais soit : je suis une pouffe aventurière, je n’ai peur de rien, je teste à fond.

teeny-3
Attention, mettons tout de suite les points sur les «i». Malgré leur tout petit format et le prix qu’on pourrait croire ridicule, les bébés Séphora font parti des vernis les plus chers du marché. Un rapide calcul vient confirmer qu’on nous prend un peu pour des dindes pécuniairement parlant : .

  • Un vernis Séphora de 5mL coûte 4,90€ soit 980€ le litre ( ouais moi aussi j’ai failli tomber dans les pommes )
  • Un vernis OPI de 15 mL coûte chez Séphora 13,90€ soit 927€ le litre ( là aussi )
  • Un vernis KIKO de 11mL coûte 3,90€ soit 355€ le litre
  • Un vernis KleanColor de 15mL coûte chez Beautyjoint 1,75$ ( 1,40€ ) soit 93€ le litre.

Le seul conseil que je peux vous donner serait de vous précipiter en boutiques ou sur le site internet pendant la sacrosainte période des soldes, où vous dénicherez quelques bébés vernis pour quelques centimes seulement. Ne me remerciez pas, je suis trop bonne. C’est d’ailleurs en juin 2011 pendant la période des soldes flottantes de Séphora, que j’ai profité de l’aubaine en jetant dans mon panier virtuel 10 bébés vernis pour la modique somme de 7 euros au total. Une bonne affaire !
Mais cette année encore, il semblerait que Séphora ait été un peu radin sur les bords ( des ongles ) puisque les soldes ne sont pas trop intéressantes sur les vernis. Ce TEENY BIKINI qui porte la référence L29 fait malgré tout parti des rares teintes soldées : on le trouvait à 3.40€ au lieu des 4.90€ usuels soit 30% de réduction . ( Pour rappel, le « L » signifie qu’il s’agit d’une teinte « laque » ).

Pis vous allez voir que soldes ou pas, ce Teeny Bikini ne mérite selon moi même pas un petit regard en coin.
Ou alors un regard dédaigneux.
teeny-7

Au cul, on retrouve l’éternelle petite étiquette avec toutes les infos concernant le vernis. Si on prend soin de tirer sur l’emplacement prévu à cet effet, on découvre la liste des ingrédients qui composent notre Teeny Bikini .
Evidemment c’est très laid puisque bourré de noms barbares. Mais soulignons l’absence de DBP ( Di-Butyl Phtalate ), de formaldéhyde ( autre nom du formol, le produit auquel je suis allergique ) et de toluène, le trio qui se dispute la place du composé le plus pourri de tous les temps.

Pourquoi avoir choisi cette teinte?

Bon.
En matant les photos, vous vous êtes déjà dit: Waouuuuu ( ou beuuurk ) cette couleur est très spéciale !

En effet, difficile d’assurer le contraire. Je l’ai choisie justement parce qu’elle sortait un peu des sentiers battus ( en tout cas les miens ) et que j’avais envie d’un peu de fantaisie.

Je pense que ce genre de teinte, on aime ou on déteste. Et d’ailleurs c’est le seul vernis où des inconnus m’ont regardé de travers, et le seul où mes amis ou collègues ont osé me demandé si je m’étais descendue une bouteille de whisky avant de faire ma manucure.

Moi je suis open comme nana. Même pas peur. Je teste. Et tant pis si ça fait moche pour les autres.
Le problème, c’est qu’au final, ce fut laid même pour mes yeux à moi.

Ce vert est très tendre tout en étant vif. Ce n’est donc pas un « vert d’eau » ( ni un verre d’eau d’ailleurs ).

Après m’être esquinté les yeux sur l’article de Wikipédia, je peux affirmer que le Teeny Bikini est un vert Jade.
Comment ils sont trop instructifs les billets de LaLutotale hein hein hein?

teeny-6

Avec ce vernis, je sais pas ce qui s’est passé : d’habitude l’application demande un petit temps d’adaptation mais reste assez aisée, autant là j’en ai chié. Peut-être à cause de la texture du vernis, trop fluide mais toutefois assez épaisse ( ouais je suis paradoxale parfois ) pour se dire immédiatement qu’on ne passera pas de seconde couche. ( les ongles de 5 mm d’épaisseur, c’est pas trop mon kif ).

Malgré tout, j’essaye de me dépatouiller comme je peux et parviens à « étaler » ( ouais je mets entre guillemets car vous allez voir que ce n’est pas franchement le mot approprié vu la tronche du résultat ! ) la matière sans trop déborder partout.

J’en profite pour m’excuser de l’état de délabrement épidermique de mes doigts. Le jour de la prise de photos, ils étaient ultrasecs et je n’ai pas pensé à les enduire d’huile pour qu’ils soient un peu plus présentables…. Shame on me .

La matière glisse bien, ( tente de) s’étale ( r ) comme il faut.
Mais là où j’ai failli pousser un gros cri de rage, genre KingKong sans se taper sur les nichons, c’est sur le résultat médiocre niveau homogénité et opacité !
Je l’ai senti dès le début que ça allait être la mouise. Dès ma première couche posée, je n’ai vu que les défauts d’ homogénéité : un coin trop clair par-ci, un coin bien vert par-là. Mais je ne pouvais me résoudre à appliquer une seconde couche, car je me disais que je pinaillais un peu et que ce défaut ne se verrait pas en pleine lumière, un jour très clair de juillet ( bon j’attends toujours le très clair parce que c’est pas le soleil qui nous étouffe en Ile-de-France ! ).

J’aime autant vous dire que quand j’ai zieuté le lendemain, le mode KingKong avec nichons fragiles a ressurgi : mais mandieu c’est quoi cette opacité de chiotte???

teeny-10

Passe encore quand il y a le flash de mon appareil braqué sur mes griffes : on peut faire semblant d’ignorer les traits de pinceau visibles ( alors qu’à l’application, on ne les soupçonnait même pas ).

Mais quand on regarde sous lumière naturelle, on dirait que Peggy la cochonne a tenté de se peindre les ongles avec de la peinture murale. Regardez-moi ça, ces zones translucides éparses ! Ce blanc de l’ongle qu’on devine sans problème !

C’est juste immonde en fait.

Et histoire d’en rajouter une couche ( façon de parler ) j’ai trouvé que le temps de séchage de ce Teeny Bikini, même s’il est raisonnable, est beaucoup plus long que celui de ses petits frères de la même marque. Par sécurité et pour prolonger sa durée de vie, j’ai appliqué par-dessus une couche d’accélérateur de séchage Mavala .

teeny-5
Ben même si j’ose tout tenté en matière de manucures, je l’ai trouvé franchement moyen, voire limite pas beau.
Une fois de plus ,je vous laisse seul juge grâce aux clichés joints à l’avis.
Certes l’effet laqué et bien lisse est présent, mais je n’avais JAMAIS vu de telles marques et de telles stries sur mes ongles ! Et pourtant je n’ai pas eu d’activités particulières pendant la période où je l’ai porté. Et mon lapin ne me mordille que l’index, pas en plein milieu.

Du coup je m’interroge vraiment : c’est quoi ces traits bien parallèles qui barrent mes ongles dans toute leur largeur??

Si vous avez une idée, n’ hésitez pas à m’en faire part en commentaires ! ( j’entends déjà Philou qui prépare ses réponses salaces )
Par ailleurs, sa tenue est assez déconcertante : comme d’habitude, je prends toujours soin d’appliquer une couche de top-coat pour protéger le vernis et accentuer sa brillance puis je finis par quelques gouttes de séchage histoire de ne pas tanner Loulou pour qu’il m’enfile mes bottes ( quand je dois sortir ) ou me baisser mon string ( quand je dois faire pipi ).

Avec une unique couche de séchage, SANS top-coatle TEENY BIKINI tient facilement 5 jours sans que de gros éclats apparaissent .

Dammit.
Ben oui comme je l’aime pas des masses, ça m’a un peu saoûlée qu’il tienne aussi bien la route ( si on exclue les stries moches ) mais j’ai vraiment voulu pousser le test jusqu’au bout. Même si j’en avais marre d’entendre des « Puuutaing mais c’est moche comme couleur ça !!! Qu’est-ce qui t’a pris, Lu ??!  »

teeny-9

Enfin vous savez que généralement, qui dit «une seule couche de vernis appliquée» dit «un retrait les doigts dans le pif». Effectivement c’est une fois de plus vérifié avec le Teeny BIkini , et j’ai envie de dire : ben HEUREUSEMENT quoi !
Manquerait pu qu’il soit chiant à enlever avec tous les défauts qu’il a !

En une trempouille dans mon Bain Magique de Séphora ( rebaptisé le «vagin artificiel» par certaines bloggeuses ) et deux petits tours de chaque doigt, toute la couleur trépasse. Il n’y a plus aucun trace de vert jade, ni sur les griffes ni sur la peau tout autour. Et moi j’adore ne pas passer deux plombes à m’exciter sur mes ongles pour virer un vernis.

En 2 minutes , mes dix doigts sont parfaitement netsJ’applaudis … des deux mains ! Et ce pour la première fois dans cet avis…

teeny-2

Pour conclure, ce Teeny Bikini m’a tellement plu que je l’ai troqué.

Je ne lui ai trouvé que des défauts malgré ma grande ouverture d’esprit sur sa couleur Vert jade trèèèès spéciale et difficile à assortir avec ses fringues. Mais bon, moi je m’en fous un peu de coller aux teintes de mes vêtements puisque je porte très souvent du basique : teintes blue jeans, noir, gris, blanc et marron. Bon je vous rassure, en été je fais pas mal d’efforts et ose les couleurs vives !
Bref :

  • son application est bizarrement assez compliquée car malgré le pinceau d’habitude facile à manipuler, on voit tout de suite que la texture ne se répartit pas uniformément . Alors on serre les fesses, on fait une prière à Sainte Manucure pour que le vernis soit aussi magique que les OPI, à savoir qu’il s’étale tout seul sous nos yeux ébahis. Mais vous pourrez prier à fond les gamelles, ça marche pas avec ce Teeny Bikini.
  • sa couleur ne plaira pas à tout le monde. On peut même dire qu’elle déplaît au plus grand nombre ^-^ Ce vert jade, à la fois tendre et vif, on ne voit que lui. Vous aurez beau vous habiller en clown, il y aura toujours un regard inquisiteur suivi d’un « c’est quoi cette horreur sur ton ongles? ». Bref moi j’aime bien qu’on remarque mes griffes, mais uniquement quand c’est pour me complimenter. Et même si j’aime assumer ma différence, là je l’assume vraiment vraiment pas !
  • il est bourré de défauts : trop fluide pour être parfaitement homogène, mais trop épais pour qu’on ose la seconde couche, on se retrouve avec une monocouche à peine opaque dont les défauts sont visibles à l’oeil nu
  • sa tenue est bonne, trop bonne, pour un vernis au rendu si moyen. Et ne comptez pas sur la bonne tenue de l’effet laqué, car des stries bien chelou apparaissent en plein milieu des ongles o-O

Vous aurez compris qu’il s’agit là de ma première déception chez les bébés-vernis Séphora , mais pas la plus petite qui soit ! Finalement la seule qualité vraiment appréciable que je lui trouve , c’est qu’on le retire en moins de deux , et croyez-moi c’est presque un soulagement de virer cette horreur vite fait .

teeny-4
Rhaaaaaa ça fait du bien de râler de temps en temps !

 

Satisfaction : 2 / 10

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéSur mes onglesbeauté,manucure,ongles,review,séphora,swatch,swatches,teeny bikini,vernis,vernis à ongles,vert
Voilà, fallait que ça arrive un jour : ma première déception parmi la multitude de teintes de vernis proposées par le géant Séphora . De la même manière que je n'ai aucun mal à vous faire part de mon enthousiasme pour certaines couleurs de ces bébés-vernis, je vais m'employer à démonter...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone