disparitions produits beauté cosmétos janvier 2018

Ce mois-ci, je suis fière comme un bar-tabac. Rares sont les mois où j’écoule plus de produits que je n’en reçois ! J’ai donc dégagé quelques flacons en février, et je suis d’autant plus contente que nous avons repéré la maison dont on rêve avec Musclor. Un vrai coup de coeur ! Sauf que l’agent immobilier nous roule dans la farine depuis 15 jours, mais ceci n’est qu’un détail..#CoucouCentury21 ( ouais je m’en fous je les cite, parce que j’ai les boules ).

Elle risque donc de nous passer sous le pif pour un prétexte tendancieux… Mais au mois de Février, j’étais sur mon petit nuage, à rêver à cette maison qui nous permettrait d’agrandir la famille, de profiter d’un jardin et de ne plus se farcir 4 étages sans ascenseur.

Je crois donc que j’ai mis du coeur à l’ouvrage pour écouler mes stocks. Histoire d’avoir moins de bordel à déménager le moment venu. ( si ce moment arrive, donc ).

disparitions produits beauté cosmétos janvier 2018

Les disparitions de produits en Février

Comme d’habitude, ce billet est magique : il suffit de cliquer sur le nom du produit pour accéder à sa review complète ( si elle existe ) !

Du côté hygiène & santé, on voit que les bobos sont passés par là :

  • J’ai eu bobo la tête pas mal de fois. Je sais pas si c’est le froid ou quoi ( ou peut-être le boulot qui m’a sacrément gonflée en février ) mais je me suis payée des maux de crâne du tonnerre. Alors hop : une boîte de Dolicrâne à dégager !
  • Pas mieux pour LaLutine qui s’est farcie quelques pics de fièvre. En principe, on devrait désormais lui donner les sachets parfumés à l’orange, mais cette crapule raffole du « chirop de fraize » DOLIPRANE. Et ça tombe bien car on en a encore quelques flacons en stock.
  • Une boîte de compresses PRIMOPLAST puisque j’ai encore eu un début d’abcès axillaire ( je les compte pu ). Heureusement j’ai, grâce à ma graaande expérience de la chose, adopté les bons réflexes dès l’émergence de l’intrus. Compresse imbibée d’alcool appliquée 24h/24 7j/7 ( sans doute pour étouffer le biniou ) et crème sur la fin. Et voilà, cette saleté a disparu. Je n’irais donc pas sur le billard pour la 239ème fois.

Du côté de l’hygiène de LaLutine, j’ai terminé l’ eau nettoyante RIVADOUCE dont je vous causais ici. Même si je suis moins fan de son odeur que celle d’un concurrent ( dont le nom commence par Mu- et finit par -stela ), j’ai apprécié pouvoir varier les plaisirs. Cette eau m’a donc duré des lustres puisque je m’en suis exclusivement servie pour débarbouiller la musette de LaLutine matin et soir. Quelques gouttes sur un coton lavable ou non suffisaient à lui lustrer le museau en douceur.

Du côté de l’évinçage de soins corporels, je n’ai rien viré du tout. Sauf si on compte les produits qu’on trouve sous la douche, où là je me suis bien rattrapée !

  • Le gel douche hydratant à la pulpe de figue bio LAINO dans son nouveau packaging fut une merveilleuse gourmandise. Même si j’avoue m’en être un peu lassée sur la fin ( me suis enquillée 2 flacons coup sur coup ), j’ai vraiment apprécié cette belle odeur de figue, assortie d’une douceur appréciée par ma couenne sensible.
  • Musclor m’a aidée à dézinguer le gel douche COTTAGE Bergamote et Miel d’acacia. Il faut dire qu’on adorait son odeur tous les deux ! Et depuis mon article à son sujet, figurez-vous que je peux lui retirer un défaut : on le trouve beaucoup plus facilement en magasin désormais ! #Hourra
  • Enfin, j’ai travaillé de nuit en février ce qui m’a permis d’écluser une miniature de gel douche à l’huile d’argan THE BODY SHOP. ( si vous cherchez le rapport, sachez que j’emmène uniquement de petits formats pour ne pas avoir l’impression de déménager ma salle de bains toute entière à chaque vacation ). C’est un best-seller de la marque et je dois avouer que je comprends mais TOTALEMENT l’engouement ! Je pense craquer sur son format régulier dans quelque temps tant j’ai kiffé.

C’est du côté des soins pour musette que je suis le plus fière. Même si deux miniatures font partie du lot, j’en ai zigouillé autant en full-size donc je suis ravieravieravie.

  • Un échantillon ( on ne peut décemment pas parler de miniature quand on voit la taille du bouzin ) de sérum-huile lissant à la mandarine de DECLEOR. Il faisait partie du Calendrier de l’Avent 2016, il était donc grand temps que je m’occupe de son cas. Et bien malgré mon appréhension pour l’odeur, celle-ci m’a trans-por-tée. Un gros kiff olfactif. Malheureusement sa taille ridicule ne me permet pas de juger de ses effets lissants sur ma trogne.
  • Une miniature de crème de nuit à la vitamine E THE BODY SHOP. Encore un best-seller de la marque que j’ai trouvé dans mon Calendrier de l’Avent 2016. Et encooore une fois, je pige mieux pourquoi après l’avoir testée ! Déjà ce pot riquiqui m’a duré 3 mois. Oui oui, vous avez bien lu : trois mois. La quantité nécessaire pour retrouver une peau douce, souple, confortable et bien nourrie pour la nuit est vraiment minime. Du coup, je me demande combien de temps va durer le format full-size que j’ai obtenu dans mon Calendrier de l’Avent 2017, hahaha. ( on ouvre des paris ? )
  • Mon tube de masque hydratant CENTIFOLIA. Je l’ai trouvé vraiment excellent, mais comme je vous le disais ici, pour moi c’est l’odeur qui a pêché. Dommage car ce produit bio remplit toutes ses promesses !

Enfin, côté capillaire, je termine ce billet plutôt pas mal. J’avais acheté ce Baume Démêlant Douceur à l’huile de carthame MELVITA il y a presque 3 ans. Alors je ne sais pas si c’est l’odeur qui a tourné ou quoi ou qu’est-ce. Ou peut-être bien que j’aime pas l’odeur de l’huile de carthame tout simplement ( ce qui est possible car j’ai le souvenir d’avoir failli tourner de l’oeil avec un tout autre produit formulé avec cette huile ) mais clairement, je ne rachèterai pas ce baume. Pouark. De plus, je n’ai pas trouvé son effet démêlant hyper flagrant sur mes longueurs. Il y avait un léger mieux, certes. Mais si c’est pour me retrouver avec 20 big noeuds au lieu de 50, bon… Bien contente de virer ce tube, Lalu ! ( ou pas…je vais peut-être en rédiger un article tiens )

Demain, lorsque je publierai mon haul des produits reçus en Février, vous comprendrez mieux pourquoi je suis fière de ma poubelle du mois…Parce que bon, en toute objectivité, il m’est arrivé de terminer bien plus de cosmétos que ça hein. Mais que mon ratio produits terminés/produits reçus soit positif, ÇA mes amis, ça relève de l’exploit. J’vous jure, même moi j’en reviens pas. Je vais brûler un cierge, je reviens.

Et vous, avez-vous terminé beaucoup de produits en Février ? Les grands froids ont-ils raison de vos stocks ?

 

EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

LalutotaleBeauté2018,à oublier,à racheter,avis,beauté,best of,cosmétiques,cosméto,critique,disparitions,disparus,février,flop,hiver,liste,produits,review,revue,RIP,terminés
Ce mois-ci, je suis fière comme un bar-tabac. Rares sont les mois où j'écoule plus de produits que je n'en reçois ! J'ai donc dégagé quelques flacons en février, et je suis d'autant plus contente que nous avons repéré la maison dont on rêve avec Musclor. Un vrai coup...
Dis, on partage ?
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    19
    Shares
  •  
    19
    Shares
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •