disparitions produits cosmétiques octobre 2016

Oubliez le shooting en extérieur, dans le parc municipal sous le grand soleil de début octobre, avec Lalutine qui se plaît à jouer avec mes bouteilles de shampooing vides. Pensez plutôt grosse écharpe en moumoute, plaid en laine, pyjama en pilou, bougies parfumées et grande tasse de pisse-mémé sur le canapé devant la télé. Vous y êtes ? Oui ? C’est bien : vous avez intégré que nous sommes en novembre.

Je vous offre donc un billet très court puisque j’ai terminé très peu de produits le mois dernier. Le tout assorti de photos jouissant d’une luminosité de merde. De cette luminosité dont le nombre de lumens ne varie pas, qu’il soit dix heures du matin ou seize heures. Vous le sentez que mon corps et mon mental souffrent avec le changement de saison cette année ?  Pis j’y ai collé un rêne en peluche et une guirlande de boules en papier, à mon shooting photo. Histoire de passer pour une blogueuse qui vit avec son temps d’hiver.

Alors sans plus de déprime saisonnière préambule, voici le bilan de mes produits éclusés en octobre. On va faire vite puisque je n’ai qu’une envie : aller me rouler dans ma couette, façon maki de 80 55 kg. Et coller mes arpions gelés sur les cuisses brûlantes de Musclor, aussi.

Comme d’habitude, ce billet est magique : il suffit de cliquer sur le nom du produit pour accéder à sa review complète !

disparitions produits cosmétiques octobre 2016

Côté hygiène, nous avons seulement terminé un énorme flacon d’un litre de liniment Bio BABYLENA. Nous n’utilisons quasiment que du liniment depuis la naissance de LaLutine pour lui décrotter le fondement. Celui-ci accomplit parfaitement sa mission merdique tout en laissant les fesses de ma progéniture propres,roses et bien protégées. Un cul en pleine santé, donc.

J’assume totalement mon infidélité en ce qui concerne les liniments donc je ne garantis pas que je le rachèterais de suite 😁

disparitions produits cosmétiques octobre 2016

Côté museau, j’ai seulement terminé la crème de jour pour peaux à tendance grasse de COSLYS. Enfin seulement c’est plutôt réducteur. En effet, je l’ai aimée d’amour cette crème-là. Ce ne fut pas un énorme coup de coeur mais il est difficile de renier toutes ses qualités pour ma couenne mixte et capricieuse. Vous serez o-bli-gée de l’aimer. Quant à moi, je suis certaine de la racheter !

disparitions produits cosmétiques octobre 2016

Côté tignasse , j’ai viré le soin lavant prolongateur de couleur de COIFFANCE. Je ne vous ai pas encore causé de cette marque et de sa gamme pour cheveux colorés assez surprenante mais en deux mots : ce shampooing fut un véritable coup de foudre ! Vous le retrouverez très vite lui et ses potes dans un article dédié.

disparitions produits cosmétiques octobre 2016

Côté corps, j’ai encore vidé un échantillon du baume AP+ Lipikar de LA ROCHE-POSAY. Puisque j’ai encore de vilaines plaques d’eczéma qui poussent un peu partout sur le corps. Et que ce baume n’a encore fait que calmer un peu les gratouillis. Sans plus 😓

En revanche, le truc qui change de l’ordinaire, c’est le gel douche Orange Epicée de SOURCE DE PROVENCE. Je vous en avais parlé . C’est un de mes big favoris de cette année ! Je l’ai utilisé presque frénétiquement en octobre jusqu’à la lie et maintenant je n’ai plus que ma fleur de douche pour pleurer #LaTaréeDesOdeursDivines.

 

disparitions produits cosmétiques octobre 2016

V’voyez, je suis partagée quand je constate que j’ai terminé 5 petits produits en un mois complet. Mon petit doigt me dit que j’ai été très raisonnable de consommer si peu et que je dois être fière, et mon gros doigt ( celui du milieu ) me susurre qu’environ 3495 produits attendent toujours leur heure dans mes placards, et que c’est pas en éclusant 5 produits par mois que j’arriverais à virer du merdier.

Mais que voulez-vous : quand les journées raccourcissent, je raccourcis mon temps de séjour dans la salle de bains. ( Logique.) ( Et ma logique est infaillible, nan ?)

Et vous, ça vous colle pas les glandes les journées sans soleil ? Vous vous réfugiez dans votre baignoire (ou votre plumard) pour oublier ?

LalutotaleBeautéà oublier,à racheter,automne,avis,beauté,best of,cosmétiques,cosméto,critique,disparitions,disparus,été,flop,liste,octobre,produits,review,revue,RIP,terminés
Oubliez le shooting en extérieur, dans le parc municipal sous le grand soleil de début octobre, avec Lalutine qui se plaît à jouer avec mes bouteilles de shampooing vides. Pensez plutôt grosse écharpe en moumoute, plaid en laine, pyjama en pilou, bougies parfumées et grande tasse de pisse-mémé sur...
Dis, on partage ?
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Shares
  •  
    8
    Shares
  • 8
  •  
  •  
  •