haul beauté produits cosmétiques mars 2015Salopes d’hormones. Les nausées se font enfin de plus en plus rares et j’espère se feront bientôt oublier, mais c’était sans compter sur les douleurs ligamentaires ( dans des endroits où je savais même pas qu’on avait des ligaments ) et cesconnasses d’oestrogènes qui prennent le relais.

Petites tranches de vie au hasard :

  • Ce matin, quand Musclor m’a rhétoriquement demandé ça fait du bien un peu de tendresse non? en me caressant la brioche, je me suis entendue lui répondre : « mouais, mais j’avoue que je préfèrerais me faire tringler ».
  • Ce midi, j’étais toute jouasse à l’idée d ‘exporter mon blog vers une autre plateforme. Quinze minutes plus tard, je pleurais comme une madeleine devant un putain de fichier .xml qui voulait pas s’exporter.
  • Hier, j’ai chialé 45 minutes parce que je n’arrivais pas à faire un virement bancaire alors que d’habitude tout fonctionne parfaitement bien. J’ai essayé 17 fois, sans succès, mais en chialant tout du long.
  • Jeudi matin au lever, Musclor m’a gentiment gratifiée d’un « c’est Tchernobyl sur ta tronche » en me dévisageant. Effectivement, même pendant mes pires moments adolescents, je n’ai jamais connu un tel bourgeonnement : douze bubons à tête blanche avaient germé pendant la nuit. Je les ai tous éclatés le soir venu. Rien à foutre des cicatrices.

Salopes d’hormones.

Bon il y a aussi des côtés sympas à ces sautes d’humeur . Vendredi, 1 heure du matin, tous deux au lit , Musclor et moi nous sommes payés un fou rire : je lui ai fait découvrir le dico des crottes existantes. Je pensais à tort que tout le monde connaissait cette Bible de l’humour scatologique.

Et le mois dernier, chaque fois que j’ouvrais ma boîte à lettres et découvrais un colis, j’étais d’abord excitée, ensuite toute joyeuse et reconnaissante envers la marque, ensuite je chialais tellement j’étais touchée. Voilà. Vous aurez compris depuis le début de l’article que ma vie depuis quelques jours se résume en un verbe : chialer.

Et voici les instigateurs de certains de ses chouinements :

haul beauté produits cosmétiques mars 2015

 

Tout d’abord, j’ai eu l’immense joie de recevoir ma serviette gagnée fin 2014 sur le site de Cris la bombasse, signée La Belle Toilette. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le site m’a gentiment proposé de me faire parvenir 3 serviettes de mon choix en plus, gniiiiii ! J’en connais une qui va passer des heures enveloppée dans ces jolies serviettes duveteuses…

haul beauté produits cosmétiques mars 2015

 

Le mois dernier, je vous avais montré mon premier petit craquage chez BornPrettyStoreQuelle ne fût pas ma surprise de recevoir quelques jours après une proposition de partenariat de l’enseigne pour tester encore plus de produits ! Grâce à mon crédit de 10$, j’ai opté pour des stickers, des waters decals et un petit outil pour m’aider à maroufler mes ongles. Je vous montrerais le résultat de mes essais tout bientôt et j’aurais même un code promo à vous offrir 🙂

haul beauté produits cosmétiques mars 2015

 

Enfin en janvier dernier, Sarah m’avait invitée au lancement d’une toute nouvelle gamme cosmétique de la marque HerbalifeNe pouvant m’y rendre pour cause de vomissements chroniques d’indisponibilité, celle-ci a eu la gentillesse de me faire parvenir pas 1 pas 2 mais bien 5 produits de cette nouvelle gamme SKIN ! Et dire que j’ai hâte de les tester est un doux euphémisme…

haul beauté produits cosmétiques mars 2015

 

Maintenant que mes nausées semblent avoir disparu ( HOURRA ), je vais me faire un plaisir de m’occuper de mes ongles à nouveau et de me tartiner le museau sans craindre de vomir dans le lavabo.

Et merci à toutes ces nouvelles marques de me faire confiance !

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéBlablablaavis,bàl,beauté,boîte à lettres,bornprettystore,cosmétique,cosmétos,critique,haul,herbalife,labelletoilette,produits,review,sérum,serviette,skin
Salopes d'hormones. Les nausées se font enfin de plus en plus rares et j'espère se feront bientôt oublier, mais c'était sans compter sur les douleurs ligamentaires ( dans des endroits où je savais même pas qu'on avait des ligaments ) et cesconnasses d'oestrogènes qui prennent le relais. Petites tranches de vie au...
Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •