( ESSIE ) We twill always love youuuu

essietwill - 08Il est des évènements qui t’embellissent toute ta journée, ta semaine, ton mois.

Pour moi, c’était la semaine dernière avec la la réception de ma toute première commande sur LeDouxNuage où j’avais halluciné devant les prix carrément sympatoches des vernis Essie ( entre autres ^^ ).

Du coup, gros craquage, attente fébrile, retour à la maison et réception des produits, hiiiiiiiiiii de joie et tests immédiats.

Le premier à avoir eu le privilège de siéger sur mes attributs kératiniens fut le n°843 appelé For The Twill Of It. Déjà charmée par les intenses reflets que son flacon présentait, je n’ai pas pu résister longtemps à la tentation de l’appliquer sur mes griffes :

essietwill - 14

Contrairement aux apparences, il ne s’agit pas d’un vernis holographique au sens où je l’entends. Sa base est plutôt argentée et se pare de mille et un reflets dès lors que la luminosité est suffisante. Et dans le Sud, je suis gâtée de ce côté-là ! ( tralalère )

essietwill - 01

Ce billet sera très riche de photos car d’une part, je suis carrément hypnotisée par la teinte de cet Essie, et d’autre part, il a été carrément relou à photographier correctement pour restituer au mieux sa splendeur.

essietwill - 02

essietwill - 04
j’ai oublié de m’hydrater les ongles 😀

Quand on me parlait des pinceaux Essie, je croyais à une légende urbaine.

Ben non.

C’est la deuxième fois que je le constate : ces pinceaux permettent VRAIMENT une application sans heurts et sans débordements. Je n’ai pas eu besoin de dégainer un coton-tige pour rattraper des horreurs, et ce malgré ma tremblotte chronique.

essietwill - 05
les reflets violets
essietwill - 06
la base “métallique”

Sincèrement, j’aurais pu rester avec une seule couche de vernis sur les ongles tant ce vernis est bien couvrant et donne immédiatement un rendu bien homogène.

Mais ma psychorigidité a pris le dessus et c’est sans me poser de questions que j’en ai appliqué une deuxième. Pour la forme.

essietwill - 08

Là où j’ai lutté, c’est pour vous montrer les reflets verts qu’adoptaient mes ongles sous lumière ambiante. N’ayant finalement pas réussi malgré une centaine de clichés infructueux, j’ai décidé de poster ces photos sombres certes, mais qui restituent bien la teinte variable du vernis :

essietwill - 09

essietwill - 11
on dirait un arc-en-ciel de gazole ^^

La tenue est correcte puisque j’ai réussi à garder 3 jours ce vernis relativement foncé sans qu’il se barre en sucette au bout des doigts. Je n’ai eu aucun problème pour l’enlever grâce à mon bain dissolvant LR. En 30 secondes, c’était plié et je pouvais m’attaquer à un autre test !

essietwill - 10

essietwill - 12

Pour conclure, c’est mon deuxième test d’un vernis Essie et mon deuxième petit coup de coeur !

Grâce à un pinceau maniable et parfaitement touffu, deux couches suffisent pour un résultat parfait. For The Twill Of It révèle alors ses multiples reflets métalliques sur la kératine : passant de l’argenté au vert, en passant par le violet, il est un véritable régal pour les yeux.

Et en plus, il n’est pas relou à retirer, youpi !

essietwill - 03

 

Satisfaction : 9 / 10

Dis, on partage ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

0 Commentaires

  • Avatar
    tequi
    14 décembre 2013 10 h 59 min

    Non effectivement, c’est plus un multichrome qu’un holo ! 😉 Et c’est clair qu’il est vraiment très joli ! De toutes façons, les Essie sont peut être un peu plus chers, mais franchement tu comprends vite pourquoi ! Et je suis fan de leurs pinceaux !

    • Avatar
      lalutotale
      14 décembre 2013 11 h 03 min

      9€ sur LeDouxNuage finalement c’est pas si cher que ça 😉

      • Avatar
        tequi
        14 décembre 2013 11 h 10 min

        Oui c’est en moyenne ce que je paie pour mes vernis ! 😉

Laisser un commentaire

Prouve-moi que tu n'es pas un robot !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.