blushlancome - 5Je parle très peu de produits make-up sur le blog.

C’est un tort puisque je ne passe pas une journée sans me peindre le museau un minimum, histoire de planquer le bordel dermique et de mettre en valeur mes lèvres et/ou mes yeux.

Pendant l’adolescence, je ne mettais pas de blush. De nature timide et pudique, j’avais très facilement le rose qui montait aux joues. Il suffisait qu’un garçon me regarde plus d’une demie-seconde pour que ma tête se transforme en cocotte-minute.

Puis vint mon tout premier blush, issu tout droit d’un craquage au Club des Créateurs de Beauté. Sauf que je m’en servais pas ( mais que je l’utilise aujourd’hui sans qu’il me colle de boutons ! ).

Un jour, alors que je me baladais chez Séphora avec Môman et que j’avais ma première paye à claquer en cosmétos, une vendeuse m’a prise en main et m’a maquillée. Le résultat fut tellement sympa que j’ai quasiment dilapidé la totalité de ma paye ce jour-là en produits Sisley ^^

Et pour une trentaine d’euros, j’ai fait l’acquisition du Magie Blush de LANCÔME.

Je n’avais pas de préférence particulière concernant la texture d’un blush, puisque j’étais parfaitement néophyte en la matière. Ce Magie Blush est donc une crème à l’aspect mousse, que j’ai appris à appliquer au doigt et pas au pinceau.

blushlancome - 1

Il se présente sous la forme d’un petit pot en verre translucide, surmonté d’un gros bouchon noir frappé de la rose dorée de Lancôme.

Classe, sobre, épuré, j’aime beaucoup ce packaging tout mignon !

blushlancome - 2

La vendeuse avait choisi pour ma carnation la teinte Rose Lumière.

Quand j’ai réalisé que le pot ne faisait que 7 grammes, j’ai préféré pour ma santé mentale ne pas calculer le prix du produit au kilo ( mais tu peux t’amuser à le faire si tu n’as pas peur de tomber dans les vapes ).

blushlancome - 3

Le problème quand, comme moi, on ne parvient pas à doser la quantité de matière au pinceau mais directement au doigt, et qu’on a les ongles longs, c’est qu’on a du mal à piocher le produit sur la pulpe du doigt sans s’en coller plein sous les griffes !

Ce conditionnement est donc tout mignon et pratique à trimballer mais pas franchement sympa à patouiller au doigt ( quand on a des ongles j’entends ).

blushlancome - 4

Cette texture mousse quant à elle, est super sympa à appliquer et à fondre sur la peau pour mettre en valeurs ses pommettes.

Oh ,  j’ai déjà eu des matins où, la tête dans le pâté, je ne prenais pas soin de faire mes deux-trois ovales du bout du doigt pour bien fondre la matière et ne pas avoir de démarcation. Quand je constatais le problème d’étalage dans le rétroviseur de Titine, ce n’était pas non plus la grosse cata et il suffisait de frotter tout doucement pour que la couleur s’étale comme par magie, sans forcer. Ce Magie Blush porte donc bien son nom 🙂

J’ai essayé ( et je dis bien essayé ) de vous montrer le résultat directement sur ma pomme, et voilà les clichés que j’ai réussi à obtenir ( parmi une centaine d’autres qui ont fini directement à la corbeille ) :

magieblush - 4

magieblush - 3

magieblush - 2

Cette teinte rosée est donc parfaitement adapté à mon teint !

magieblush - 1

 

Pour conclure, ce Magie Blush de LANCÔME n’est plus commercialisé et c’est bien dommage : il m’a liée d’amitié avec les blush crème à texture mousse. Très facile à appliquer du bout du doigt sans risque de se tromper dans le dosage et de ressembler à Barbie Pute, cette texture très particulière est idéale pour les débutantes. Aujourd’hui, il semble que Lancôme se soit tourné vers la poudre ( je vais bientôt en faire de même en testant le blush de la marque LR Beauty ^^ )

Si je devais souligner un inconvénient, c’est que le packaging en petit pot de vert est super choupi, mais c’est vraiment galère pour ne pas s’en coller sous les ongles.

Satisfaction : 7 / 10

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéCôté maquillageavis,beauté,blush,crème,critique,Lancôme,make-up,maquillage,mousse,MU,pommettes,review,rose
Je parle très peu de produits make-up sur le blog. C'est un tort puisque je ne passe pas une journée sans me peindre le museau un minimum, histoire de planquer le bordel dermique et de mettre en valeur mes lèvres et/ou mes yeux. Pendant l'adolescence, je ne mettais pas de blush. De...
Tu aimes ? Fais-en profiter les copains !
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone