angeAujourd’hui j’aimerais vous causer d’une fragrance un peu particulière puisqu’il s’agit d’un ( des nombreux ) cadeau de ma regrettée Maman et qu’en plus, elle l’avait tellement aimée sur moi qu’elle n’avait pu résister à la tentation de s’en offrir un à elle-même. Le flacon que j’ai toujours en ma possession est celui qu’elle n’a pas eu le temps de terminer…Mais pas d’apitoiement dans ce billet, plutôt un souvenir olfactif, des essences qui m’évoqueront à jamais sa présence rassurante.

Si la maison Guerlain m’évoque vraiment le grand luxe et le raffinement, GIVENCHY me donne l’impression d’une maison moderne mais classieuse aussi, vraiment tournée vers son temps, qui propose des fragrances épicées et douces à la fois, contemporaines tout en restant portables en toutes circonstances.
La preuve que la maison est moderne? Je suis tombée amoureuse de mon premier parfum Givenchy en 2003 , date de sortie officielle de Very Irresistible  que je vous ai présenté ici. J’avais alors 19 ans et ne voulais surtout pas d’un parfum «de dame». Dans ce parfum, j’ai trouvé à la fois le luxe d’un grand parfum, le piquant d’une senteur adolescente et les effluves d’une femme qui mûrit lentement.

Ange ou Démon est arrivé 3 ans plus tard, en 2006.
Comme d’habitude, je n’ai pas attendu l’énorme tapage médiatique autour de la sortie de ce parfum ( vous vous souvenez sans doute de la petite chanson bien pénétrante «je suis ange ou démon lalala» de la publicité télévisuelle ) pour le découvrir puisque c’est lors d’une de nos pérégrinations cosmétiques que Maman et moi l’avons découvert au détour d’un rayon Séphora. Comme d’habitude, Maman avait sacrément dû prendre sur elle ce jour-là. La dernière fois qu’on s’était rendues dans une parfumerie pour me dégoter un jus qui me plairait, on était ressorties à moitié ivres, on sentait le parfum à trois kilomètres, on y était restées deux heures et le pire c’était que je n’avais craqué sur rien.

Ce jour-là n’était pas différent des autres : j’ai pshitté une trentaine de parfums sur des
testeurs. On commençait à être légèrement pétées. Quand soudain, un flacon à la forme oblongue a attiré mon regard. J’ai pshitté. J’ai kiffé. Maman a payé.

Encore un coup de foudre olfactif du côté de chez GIVENCHY . Au fil des années, je me suis aperçue que je craquais sur des parfums de cette maison sans m’en rendre compte. J’ai tour à tour craqué sur Very Irresistible , Hot Couture , une autre déclinaison de Hot Couture et enfin sur ANGE OU DEMON.GIVENCHY fait donc parti de ces parfumeurs qui me font fondre à coup sûr !

Sachez enfin que cette entreprise de parfum créée en 1957 par le couturier Hubert de Givenchy a été rachetée comme beaucoup d’autres, par LVMH en 1987.
Mais contrairement à Very Irresistiblece parfum ne fait pas vraiment l’unanimité , que ce soit dans mon entourage ou tout simplement dans des reviews de connaisseurs.

ange-4

Une fois encore, impossible de vous parler de cette fragrance sans évoquer les lignes de son flacon. Je possède l’eau de parfum en format 50mL . Je trouve que les designers se creusent vraiment le citron pour inventer des formes originales et des couleurs saisissantes pour que la consommatrice se souvienne facilement du visuel du flacon et l’associe à son nom. Je suis d’ailleurs incollable sur le sujet, si vous me présentez un parfum, je peux vous citer illico son nom et son créateur ! ( en cachant les étiquettes et les gravures bien sûr, sinon c’est pas du jeu  ).

Le physique du flacon d’Ange ou Démon est reconnaissable entre mille : taillé un peu à la manière d’un dolmen, avec la pointe vers le haut, je dois dire qu’il en jette pas mal avec son dégradé de couleurs.
De sa large base transparente à son sommet presque pointu, un bouchon noir qu’on dirait sculpté, on devine que GIVENCHY a beaucoup misé sur l’esthétisme concernant cette fragrance. Et je dois avouer que si je n’avais pas consulté le blabla de la marque à son sujet, je n’aurais jamais deviné que les accrocs sur le dos du flacon, pile à l’endroit où on enserre le parfum dans sa mimine, sont sensés figurer des pampilles. Ces mêmes pampilles qu’on retrouve d’ailleurs en relief sur la boîte d’emballage cartonnée, que j’ai naturellement gardée au grand dam de Loulou puisque je la trouve limite plus jolie que le flacon en lui-même ( et si t’es pas au courant , les pampilles sont de petites breloques qui pendouillent . On les retrouve souvent dans le domaine de la bijouterie ). Je trouve que ces espèces de «trous crantés» sur son dos sont de trop : on aurait pu simplifier la chose en les éliminant ( et si t’entraves que dalle, les photos sont là pour t’aider ). Et c’est en rédigeant ce billet que je me rends compte qu’en réalité, si on regarde le flacon par transparence de face, le dos écorché laisse alors apparaître par un effet « loupe », des trucs qui ressemblent à des bulles. Bon c’est joli mais pas de quoi casser trois pattes à un canard.

Le flacon est donc classe et plutôt sobre malgré ces reliefs moches sur son dos , tout en transparence et dégradé de noir et gris . Il est parfaitement symétrique, on s’éloigne donc un peu de la «folie» visuelle deV ery Irresistible .

Question de goût. En tout cas, ça reste un très joli élément de déco dans la salle de bain !

ange-3
Une bonne chose en entraînant une autre, vous constaterez sur les photos que je n’ai pas perdu le bouchon. Comme quoi les miracles existent. Je ne sais pas si c’est dû à un défaut de fabrication ou si c’est juste MON flacon qui à force d’être ouvert et refermé présente un petit «jeu» au niveau du clipsage sur la base. Le bouchon tient bien en place en position debout, mais j’ai un peu les miquettes de l’emmener en voyage, brinqueballé dans un vanity, de peur que le bouchon se fasse la malle et que le jus se déverse malencontreusement à travers le vaporisateur ( ouais j’ai des peurs un peu cons parfois : impossible que ça s’échappe par un vapo, à moins d’appuyer sur sa tête, m’enfin….).

ange-2

Comme je vous l’ai expliqué lors de mon récent avis parfumé, j’ai longtemps rêvé de devenir «nez» dans le domaine. Je m’exerce à cet art très compliqué toute seule, à la maison, dans ma salle de bains de princesse. Des dizaines de flacons y siègent en parfaite harmonie. Je varie ainsi quotidiennement de senteur selon ma tenue, mon humeur ou la météo.

Ange ou Démon fait parti des parfums que je me réserve quand j’ai besoin de réconfort , et ceci pour deux raisons bien différentes. Avant la disparition de ma Maman, je trouvais que ces notes chaleureuses et gourmandes se prêtaient bien à une envie de cocooning. Depuis que Maman n’est plus, il m’évoque son souvenir. Dans les deux cas, c’est vraiment la sensation de réconfort qui l’emporte sur tout le reste. Mais je vais tenter de me focaliser sur les notes de ce parfum pour vous en donner une idée plus précise.

••• LES NOTES DE TÊTE ••• : ce qu’on sent en tout premier quand on vaporise, autrement dit les senteurs les plus volatiles. Dans ANGE OU DEMON , les notes de tête explosent tellement lors de la vaporisation que je ne parviens pas à les distinguer les unes des autres et surtout à les nommer . Je pense que lors du coup de foudre chez Séphora , j’avais dû humer les notes de coeur qui apparaissent rapidement car pour sûr, si j’avais senti ces notes de tête puissantes et pénétrantes, il n’est pas sûr que j’aurais craqué dessus. Selon GIVENCHY, les notes de tête de ce parfum sont donc la mandarine , le thym blanc et le safran. JAMAIS je n’aurais pu les identifier tant le mélange est vif et piquotte presque le nez. D’ailleurs c’est bien simple : il m’est impossible d’appliquer deux pshitts dans le creux du cou, sinon j’éternue immédiatement ! Attention l’odeur n’est pas répulsive pour autant : elle est acidulée ( merci la mandarine ) et sucrée ( ça je ne me l’explique pas ) à la fois. Mais vous aurez compris que ce ne sont pas les notes que je préfère dans ce parfum même si je dois bien avouer que ce mélange est plutôt original et surprenant ! Oui moi le thym blanc et le safran c’est plus des trucs que j’ai envie de jeter dans une marmite a priori.
••• LES NOTES DE COEUR ••• : ce sont celles qui restent toute la journée dans notre sillage.Il n’y a pas très longtemps, j’ai découvert que certains parfums que je vaporise en boutique sont agréables et qu’une heure après, ça schlingue un max. Je pensais que mes naseaux avaient un problème, qu’ils avaient été mal réglés à la naissance. Mais tout s’explique : les notes de tête peuvent être agréables et celles de coeur beaucoup moins. Dans le cas d’ ANGE OU DEMON , les notes de coeur se font beaucoup moins incommandantes que les notes de tête et surtout on perçoit très nettement des notes florales. Mais du floral chaleureux et réconfortant. J’ai tout de suite pensé à la fleur de lys, que l’on retrouve assez peu dans les parfums ( malheureusement ) et à l’ylang-ylang, une senteur vraiment zénifiante que j’adore depuis ma découverte de la première lusherie qui en contenait, il y a des années de ça. Je me suis empressée de vérifier mes impressions olfactives en consultant la liste des notes de coeur selon le parfumeur himself : Fleur de lys , orchidée Maxillaria etylang-ylang . Je suis hyper contente de mon odorat ( de fumeuse pourtant ! ) puisque j’ai réussi à identifier deux notes de coeur sur trois, youpi.

••• LES NOTES DE FOND ••• : ce sont celles qui peuvent rester accrochées des mois entiers sur un vêtement, même lavé ! Celles qui marquent le plus mon esprit en général puisqu’il m’arrive fréquemment d’humer des trucs et qu’immédiatement je sois transportée ailleurs à l’évocation de ces souvenirs odorants : dans un autre lieu ou une autre époque, je deviens nostalgique et me remémore ces instants précieux où le Temps semblait s’être arrêté. C’est ainsi que je suis restée plantée des heures avec le carton qui renfermait les écharpes de ma Maman aujourd’hui disparue, le nez enfoui dans le tissu, tentant de replacer mon Ange ( sans son Démon incarné par une saloperie de Crabe destructeur…) dans un cadre, une image, avec ses vêtements. Les notes de fond sont vraiment d’une importance capitale à mes yeux. Dans le cas d’ ANGE OU DEMON , je leur voue une tendresse toute particulière puisque ce sont précisément elles qui me rappellent au souvenir de ma mère. Je les aime beaucoup mais leur préfère malgré tout les notes de coeur, pourtant florales ( et je suis pas vraiment une gonzesse à fleurs en temps normal ) Le «piquant» des notes de tête s’est alors totalement évaporé et laisse place à une senteur chaleureuse ,gourmande et réconfortante . J’ai reconnu immédiatement avec la certitude de ne pas me tromper la vanille et la fève tonka puisque ce sont deux notes que j’aime vraiment beaucoup en notes de fond ( on retrouver la fève tonka dans INSOLENCE de Guerlain et la vanille dans VERY IRRESISTIBLE ) Mais derrière se trouvait une senteur que je n’avais tout simplement pas l’habitude de sentir dans des parfums pour femme : le bois. Et effectivement je ne me suis pas trompée puisqu’ ANGE OU DEMON contient du bois de chêne et du bois de palissandre !

Vraiment étonnant de trouver de telles notes nan? En tout cas, c’est vraiment un pur bonheur de s’enrouler dans une écharpe gardant le souvenir de ce parfum. Malheureusement comparées à certaines de ses confrères, les notes de fond d’ ANGE OU DEMON ne tiennent pas très longtemps. Une semaine au maximum, après il devient quasiment impossible de reconnaître ces effluves si particulières. Vous aurez compris plus haut que les notes de tête sont celles que j’aime le moins. Fort heureusement, comme pour VERY IRRESISTIBLE , celles-ci s’évaporent très vite pour laisser la place aux notes de coeur. Ce mélange mandarine/thym blanc et safran prônait l’originalité, ben il l’est peut-être un peu trop pour moi !

ange-5

Quelques minutes plus tard apparaissent les notes florales. Je ne saurais vous décrire la passion que j’ai pour l’ylang-ylang et le lys ( cette dernière était d’ailleurs la fleur préférée de Maman ) et bizarrement, je ne suis pas trop branchée parfums « fleuris » d’habitude. Mais dans le cas d’ ANGE OU DEMON , le tout est très harmonieux et balance une fragrance subtile, douce et sensible. Ca tranche vraiment avec les notes de tête et c’est tant mieux !
Malheureusement, ces notes ne durent pas trop longtemps elles non plus et font vite place aux notes de fond, très chaleureuses : la vanille, la fève tonka et les bois de chêne et palissandre. La première apporte le côté sucré et « gâteau à la crème », l’autre la chaleur réconfortante et les derniers un soupçon de « corsé », de parfum nature et brut. Ce mélange est vraiment très très harmonieux et je mets au défi quiconque de ne pas l’aimer !
Malgré tout ce parfum possède selon moi DEUX DEFAUTS MAJEURS :

  • Si vous avez bien lu, vous avez cerné que les notes de tête dégagent rapidement au profit des notes de coeur, qui elles aussi sont vite oubliées ( par rapport à une tenue « classique » d’une journée ) au profit de celles de fond, qui elles-mêmes ne laissent plus de traces de leur passage au bout d’une petite semaine seulement. ( ouh purée ‘tendez que j’ reprenne mon souffle ! ANGE OU DEMON est donc un parfum à la tenue moyenne. Les deux pshits du matin qui me font éternuer se font oublier dès ma pause déjeuner. Dammit. Il ne reste plus que les notes de fond, perceptibles si on colle son nez dans mon cou ( et contrairement à ce que vous pourriez penser, ça n’arrive pas si souvent )
  • On mélange fruits, épices, fleurs et bois dans la même fragrance. Dommage que vous ne puissiez pas humer votre écran pour vérifier mais le tout forme une senteur très gourmande, pas forcément appréciée puisqu’elle est un peu « lourde » et donc difficilement portable en plein été. Ma Maman n’avait que 50 ans et ce parfum ne me choquait pas sur Elle, mais j’ai du mal à imaginer une mamie avec ce flacon. Plutôt une adolescente ou une femme adulte. En tout cas, cette fragrance ne fait pas « grande dame » certes, mais je trouve qu’elle manque un peu de classe. Elle est pleine de fantaisie et originale, mais pas agréable au point de ne posséder qu’elle dans sa salle de bains ( alors que je pourrais facilement me contenter de mon VERY IRRESISTIBLE toute l’année…mais comme je suis une pouffe, je suis pas programmée génétiquement pour me restreindre en parfums et cosmétiques ^-^ ). Oui ANGE OU DEMON peut facilement écoeurer et c’est pourquoi j’ai choisi de l’utiliser avec parcimonie, les jours où j’ai besoin de me souvenir, les jours où j’ai juste envie de rester tranquillement à la maison, les jours où je n’ai pas la tête à bosser ( comme aujourd’hui quoi ! )
    En fait, plus j’y pense et plus je me dis que seule Maman savait le porter correctement ce parfum !

Donc ne vous étonnez pas si vous lisez des critiques assez incisives au sujet d’ ANGE OU DEMON : après tout, il y en a pour tous les goûts dans le monde de la Parfumerie et assurément, aucun flacon d’ aucun créateur ne pourra jamais faire l’unanimité !

Ange ( brillant mais ange quand même )

Ange ( brillant mais ange quand même )

Pour conclure, je me suis posée la question de savoir pourquoi ce parfum portait ce nom bien précis composé de deux antonymes.
D’un côté , on définit le côté démoniaque de ce parfum par ses notes de tête , acidulée et toute en puissance . Ces senteurs pénétrantes sont presque immédiatement apaisées par le côté angélique des notes de coeur et de fond , tour à tour florales et épicées , plus suaves , chaudes et gourmandes .

Malgré tout , on retient surtout de ce parfum son côté sucré qui ne plaira pas à tout le monde et pourra en écoeurer plus d’une . Fort heureusement , les parfumeries sont souvent généreuses en échantillons d’ANGE OU DEMON donc n’hésitez pas à vous faire une idée avant de vous précipiter sur son joli flacon taillé. Ce dernier existe en plusieurs contenances ( on trouve même un flacon géant d’eau de parfum d’ un litre !!! ) dont la minimale est l’eau de parfum en 30mL , pour laquelle il faudra tout de même compter environ 50 €uros .
Je trouve ce prix un poil trop élevé quand on sait que la tenue de ce parfum est moindre comparée à mes grands classiques à moi : deux pshitts vous tiendront une demie-journée , pas beaucoup plus . Et pourtant je suis plutôt du genre sédentaire , alors imaginez un peu pour les femmes qui bossent dehors ou bougent beaucoup !
Je suis cependant acquise à sa cause du fait de l’histoire entre lui et ma Maman . Il reste chaleureux et réconfortant pour mes journées empreintes de morosité . Même si je ne peux pas le porter en été pour son côté trop lourd , je ne peux résister à l’envie de me pshitter assez souvent en période hivernale pour réfléchir , pour me souvenir , pour aimer cette nouvelle Vie depuis qu’Elle n’est plus là.
••…Billet entièrement dédié à mon Ange…••

Satisfaction : 7,5 / 10

ou Démon

ou Démon

Rendez-vous sur Hellocoton !

LalutotaleBeautéAnge ou Démon,eau,effluves,flacon,Givenchy,notes,odeurs,odorat,parfum,parfum pour femme,review,senteurs
Aujourd’hui j’aimerais vous causer d’une fragrance un peu particulière puisqu’il s’agit d’un ( des nombreux ) cadeau de ma regrettée Maman et qu’en plus, elle l’avait tellement aimée sur moi qu’elle n’avait pu résister à la tentation de s’en offrir un à elle-même. Le flacon que j’ai toujours en ma possession...
Partager l'article :
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone