Tag: eau de parfum

Beauté

( MAUBOUSSIN ) Le secret d’Arielle, l’eau des sirènes affirmées et sensuelles

Je suis très sélect en matière de parfum et j’ai du mal à m’encadrer Arielle Dombasle. Quel est le rapport? vous me direz. A priori, vous avez déjà pigé en lisant le titre de mon billet. Aujourd’hui, je vous présente un parfum que j’ai pu tester grâce aux CoCréatrices. Le-dit parfum, je ne l’aurais sans doute jamais connu sans mon…

Lire la suite

Beauté

( LANCÔME ) La Pouffe est un Trésor

lightboxCela fait bien longtemps que je n’ai pas parlé de parfum alors que celui que je vais vous présenter aujourd’hui, je le possède depuis des années !
Il m’avait été offert par ma regrettée Maman dans un coffret Lancôme contenant l’eau de parfum Trésor au format 50mL mais aussi un gel douche de la même fragrance.
Aujourd’hui, il m’en reste encore un fond comme vous pouvez le voir sur mes clichés, mais s’agissant d’un cadeau de ma mère, j’ai du mal à le terminer… J’ai même conservé le coffret d’un magnifique lavande métallique orné de petites étoiles noires. Vous ne le verrez pas sur mes clichés, car Lire la suite

Beauté

( ESCADA ) Tu mangues pas de bol, je te mets au parfum

Musclor adore me faire des cadeaux. Ce qui tombe plutôt bien puisque j’adore en recevoir 🙂 Il aime me surprendre aussi. Le 7 avril 2011, nous étions convoqués à notre première assemblée générale de co-propriétaires, les anciens proprios nous ayant cédé leurs pouvoirs le temps pour nous de trouver le meilleur taux d’emprunt auprès d’un établissement financier. On s’est gentiment…

Lire la suite

Beauté

( GIVENCHY ) Chronique à l’eau de Rose

VERY&Maintenant, vous savez.

Vous savez que pour moi, le parfum est une arme de séduction au même titre que l’allure, la galanterie, la générosité ou la manière de danser. Je suis pas sûre qu’en sentant la morue défraîchie, on arrive à charmer quelqu’un ( à part un poissonnier peu scrupuleux ).
Ce petit geste simple, ce pshitt qui prend un quart de seconde le matin avant de commencer sa journée devrait devenir obligatoire. Car à la limite, tu peux t’en cogner de puer du matin au soir, mais c’est pas très sympa pour les autres qui risquent de s’évanouir à cause de toi dans le métro ou tout simplement au travail. Je pense en particulier à un ancien stagiaire au boulot qu’on pouvait suivre à l’odeur dans les couloirs du laboratoire. Et pourtant je travaillais dans l’analyse de pipi, c’est dire si le gars puait. Son odeur était tellement forte qu’elle était reconnaissable entre mille et pire : elle devenait de plus en plus puissante tout au long de la semaine. A la fin, je pouvais décrire précisément telle une détective en mission, le parcours du-dit stagiaire et deviner Lire la suite